En 1990, la Droite parlait comme le FN…

SarkozyJuppeFillonLe déchaînement actuel contre le Front National montre à quel point ses adversaires peuvent verser dans l’outrance, alors qu’ils sont les premiers à la fustiger chez les autres.

Pour eux, en effet, le Front National et ses représentants seraient semblables à l’Etat islamique et à ses djihadistes !

L’actualité a beau rappeler que les décapitations, tortures, égorgements, crucifixions, pendaisons, lapidations, viols organisés – le tout au nom d’Allah – sont la marque de fabrique de l’Etat islamique, rien n’y fait : le Front National est du même ordre. Autrement dit, voter pour le Front National, c’est voter pour la Charia !

En réalité, les adversaires du Front National ont tellement peur de l’islam – et notamment des « jeunes » qui veulent imposer leurs règles culturelles sur notre territoire – qu’ils en oublient la défense de la France, au point d’œuvrer, consciemment ou non, à notre « défrancisation ».

Pourtant, le 31 mars 1990, lors des Etats généraux RPR-UDF  sur l’immigration, Valéry Giscard d’Estaing rappelait quelles étaient nos valeurs  : « Nous n’acceptons ni la xénophobie, ni la francophobie, disait-il. La France n’est pas un pays d’immigration, et nous devons nous donner les moyens réglementaires et administratifs de gérer un quota zéro d’immigration » (1).

D’où les quatre mesures parues dans le texte de synthèse :

1 – Fermeture des frontières.

2 – Suspension de l’immigration.

3 – Réserver certaines prestations sociales aux nationaux (2).

4 – Incompatibilité de l’islam et de nos lois.

Mais puisque la Droite était lucide en 1990, pourquoi ne l’est-elle plus en 2015 ? Les mesures de bon sens qu’elle préconisait alors ne sont-elles pas devenues plus qu’urgentes en 2015 ? Pourquoi donc s’oppose-t-elle à cette urgence ? Pourquoi s’en prend-elle, avec la même furie que la Gauche, au Front National ?

Maurice Vidal

(1) https://www.facebook.com/video.php?v=10204969617670901&fref

(2) On appelle cela « la préférence nationale ».

image_pdf
0
0

6 Commentaires

  1. Il est toujours bon de rappeler les analyses pertinentes de la Droite qui ont été lâchement abandonnées pour complaire à la Gauche, aux médias, aux journaleux bref, à la PENSÉE UNIQUE.

  2. Au fait le regroupement familial, n’est ce pas une mesure de Chirac voté sous Giscard? D’où cette phrase de d’Ormesson. »La droite la plus bête du monde ».

  3. N’oublions que Chirac, élu en 1995 sur un programme de droite, a fait une politique de gauche. Rien d’étonnant quand on sait que c’était un radical socialiste. A partir des années 1980, il s’est fait passer pour un homme de droite par opportunisme électoral, mais au fond de lui, il a toujours été de gauche. C’est lui qui a gauchisé la droite, ne cherchons pas plus loin.

  4. Pourquoi Maurice ? SIMPLE !!!
    CUPIDITE et promesses de maintien de privilèges dans la France ISLAMISEE de « demain » !!!
    Mais SURTOUT, ce n’est pas de l’incompétence de la part de ces ORDURES !!!
    Je le réécrirai AUTANT de fois qu’il le faudra !!!
    ILS S A V E N T !!!!!!!!
    ILS S A V E N T !!!!!!!!

    • Bien sûr! Sarko-phage a essayé un plagiat; un « copié-collé » du discours FN; sauf que la copie était pâle et la colle était de (très) mauvaise qualité!!
      celà n’a fait que renforcer le FN!!! qui s’en plaindrait?

Les commentaires sont fermés.