En 2017, c’était Giscard qu’il fallait élire, et pas un petit jeune de 40 ans

Depuis les débuts de cette science, on en sait un peu plus sur les règles de la génétique.

Récessif, dominant, allèle, gène, ces notions ont commencé d’être éclairées.

Tenez, le caractère dominant, c’est ce qui se transmet obligatoirement de parent à enfant, quand c’est récessif, la transmission n’est pas obligatoire.

On en déduit qu’un mauvais caractère dominant sera obligatoirement transmis aux lardons.

Pas si simple. Le matériel génétique d’un enfant est composé du matériel des deux parents.

C’est sûr, si les deux parents ont mauvais caractère, ça fait pas un pli, comme on dit dans les territoires, deux chiens ne vont pas faire un chat et vice versa.

De temps immémoriaux on a cherché la bosse des maths, la bosse de l’intelligence et la bosse des tares.

On a mal cherché, ce n’est pas les bosses qu’il fallait ausculter, c’est le gène.

Dernièrement un article de presse est paru qui nous renseigne que la plus grande partie de l’élite française, ou qui se prétend comme telle, se localise dans quelques kilomètres carrés parisiens.

Et que cette putative élite pratique l’entre-soi.

Un peu comme au temps des baronnies où chaque famille, pour étendre son pouvoir, s’alliait par mariage à une autre déjà propriétaire d’un territoire, et où la reproduction assurait aussi l’engrossement du patrimoine.

Le mot doit être lâché, ils se reproduisent entre eux. C’est la reproduction des élites.

Au bout d’un certain laps de temps, cela aboutit à une population qui a développé ses propres caractères, différents de ceux de la population roturière par le jeu des transmissions et des accidents génétiques de la vie.

On ne s’en plaindra pas quand c’est un caractère d’intelligence supérieure qui se transmet.

Selon l’hypothétique loi du ruissellement défendue becs et ongles par certains politiciens, et non des moindres, l’intelligence alors ruissellerait sur le peuple tout entier, à défaut des sesterces qui ont comme caractère génétique dominant d’avoir un sacré mal à ruisseler.

Normal qu’elles ne ruissellent pas si elles ne sont pas liquides me direz-vous, c’est ici une loi de la physique et non de la génétique qui s’applique.

Quand l’intelligence ruisselle, on sait en principe tout de même où va le pays, ou au moins que le quelconque gazier roturier de quartier ne ferait pas mieux.

Tout se gâte quand le peuple doute que ce soit un caractère dominant d’intelligence des putatives élites qui s’est transmis de père et mère en fils et filles dans cette population désormais génétiquement à part.

Le doute se nourrit grossement de la fâcheuse impression que plus personne ne sait où va le pays.

Si plus personne ne sait où va le pays, c’est un signe fort que le caractère dominant d’intelligence ne se transmet plus, que le processus génétique de sa transmission s’est arrêté, depuis même peut-être quelques décennies.

Il est difficile de déceler rétrospectivement à quand et à quelle occasion remonte l’accident génétique.

On sait que c’est arrivé car on en ressent tous les jours les effets, mais le moment exact du basculement reste difficile à identifier.

C’est qu’avant que le caractère dominant de la connerie ou de l’incompétence soit ressenti par un peuple tout entier, il faut d’abord que le gène taré puisse trouver sa pleine expression et qu’il soit largement partagé par une grande partie de la putative élite qui détient les leviers de commande.

Il faut le temps de la diffusion.

De Charybde en Scylla rétrospective, on pourrait remonter à Giscard d’Estaing qui a commencé à partir en larges couilles à grandes enjambées avec des mesures comme le regroupement familial dans notre pays des étrangers qui haïssent la France et le mode de vie occidental.

Ne venez pas soutenir qu’il n’y a pas un gène de la connerie qui s’exprime quelque part ici, à vouloir faire vivre sur un même territoire deux populations qui ne peuvent pas s’encadrer.

Restait à savoir s’il s’agissait d’un caractère dominant ou récessif.

La liste des présidents qui ont succédé à Giscard et la liste de leurs âneries nous répond que oui, c’était dominant, ça s’est obligatoirement transmis.

Pour le peuple de France, c’est en quelque sorte la malédiction de Jacques de Molay qui s’est abattue sur le royaume. Si on croit la prophétie, on en a pour treize générations, on n’est pas au bout, quoi.

Il paraît que pour ses derniers instants de vie, Giscard  émet des regrets.

On peut alors se poser la question, est-ce qu’un caractère d’intelligence peut rester non exprimé toute une vie, puis sur le tard trouver à s’exprimer au moment où les défenses immunitaires faiblissent ?

Il serait intéressant que nos chercheurs s’emparent du sujet.

Si cela était, on  se demanderait si les anciens n’avaient pas une connaissance intuitive des règles de la génétique quand ils plébiscitaient les gérontocraties.

La science moderne ne serait alors que la validation des intuitions de nos anciens.

En tous les cas, ce serait alors de moindre dommage d’élire de très vieux, cons ou pas, puisque la science nous assurerait d’un retour à l’intelligence certain, comparé aux retours d’affections des marabouts qui restent des plus incertain, Sarkozy en est une incarnation.

Deuxième avantage, déjà très vieux, la connerie qu’ils exprimeraient n’aurait pas le temps de causer de graves et irréversibles dommages au pays compte tenu de leur durée de vie restante.

Un décès rapide serait enfin une autre manière de dissocier les élections présidentielles des législatives et de réduire le quinquennat en cas de désaccord profond.

Si par contre le Président donnait toute satisfaction, on serait obligé d’admettre comme intangible la règle Beigbeder : l’amour ne peut guère durer plus de 3 ans.

Manque de bol, en 2017 les Franchouilles ont élu le plus jeune des présidents de la République française,  à croire qu’une grande partie du peuple de France a aussi hérité de la même tare génétique.

On peut alors se poser la question, comme le simple roturier ne se reproduit pas sexuellement avec la putative élite, est-ce qu’un caractère génétique peut se transmettre par un autre vecteur, et lequel ?

Il serait intéressant que nos chercheurs s’emparent du sujet.

Si cela était, si la transmission se fait également à la manière des virus comme Ebola, il faudrait d’urgence envisager des mesures de quarantaine pour protéger la population encore saine.

Bien entendu vous l’aurez deviné, compte tenu de la règle de la saine expression génétique sur le tard, en 2017, c’est Giscard qu’il fallait élire, au moment pile poil où il redevenait lucide, et non un jeunot en pleine possession de ses imperfections d’intelligence qui entraîne avec lui le pays vers la malédiction des Rois maudits.

Jean d’Acre

image_pdfimage_print

37 Commentaires

  1. Bien chure qu il fallait vohter pour moah. Hein hannehemauooone.

    • Une belle et vieille vermine , fossoyeur de pays , ce Giscard !
      On vit les « bienfaits  » des regroupements de familles immigrées , de nos jours ! Ce type aura pourri la France !

  2. Giscard est responsable en partie de l immigration quand il était président mais Mitterrand a été me pire

  3. Si on remonte la chaine des causes de notre malheur, nous verrons que sa cause première est le 27 aout 1789, où on a dit que l’Homme était dieu et Dieu un con assigné à résidence dans le Ciel.
    Il fallait vraiment être con pour soutenir une telle connerie et c’est cette connerie que nous n’en finissons pas de payer depuis que nous n’en finissons pas de la proclamer.
    L’Homme n’est pas Dieu et seul Dieu est souverain.
    Si on avait fait sa volonté (sa politique) plutôt que la nôtre, nous serions toujours libres, en paix et prospères.
    Hors Lui, notre avenir est donc la geôle, la ruine et la guerre.

    • Voilà ce qui arrive quand, enfant de chœur, on a sifflé les burettes réservées au curé. N’allez pas chuter dans un ravin, il y pousserait… Des vignes!
      D’ailleurs, le « Buvez, ceci est mon sang »! inventé par quelque Augustin, qui peut encore partager ces fantasmes d’anthropophagie virtuelle alors que l’homme observe désormais l’espace. Jusqu’à 13,8 milliards d’années ( à la vitesse indépassable de la lumière) il n’a vu aucune de ces innombrables divinités créées dans son cerveau. Et pour cause!
      Un peu de rationnel, ami François.

    • Ne pas oublier que nos Lumières, puis nos révolutionnaires en avaient plein le cul des catholiques avec leurs dogmes à la con, leur culte à la con, leurs sacrements, tous leurs saints, leurs idolâtries et leur pouvoir sur le peuple ou leur emprise et ils en avaient plein le cul de la monarchie avec un roi élu par droit divin. Et je les comprends.

    • 2-Les premiers cons furent les catholiques et les rois avec leur cour, leur règne devait cesser un jour ou l’autre. S’ils avaient bien agi, s’ils avaient bien gouverné la France, jamais les Lumières ne seraient venues ni nos révolutionnaires. Et ne pas oublier, les Protestants voulaient corriger le tir, car je le rappelle, les catholiques avaient tout faux et continuent d’avoir tout faux.

    • 3-À cause de vous, les catholiques et des royalistes d’avant 1793, la France est tombée entre les mains des athées/païens et ces fous-là, ont fait pire que les catholiques et les royalistes. Et 226 ans plus tard, on commence seulement à voir les dégâts qu’ont causés les athées/païens du temps des soi-disant Lumières et du temps de Robespierre, mais tous les Jean d’Acre et les André Léo continuent de croire qu’ils sont parfaits et super intelligents, qu’ils n’ont rien à voir avec le déclin de la France ni de son islamisation. Eux, ils disent: ce n’est pas nous, nous on n’est responsable de rien, ce sont les Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, etc. les coupables et tous les Français qui ont voté pour eux.

    • 4-Tous les responsables et coupables du déclin de la France et de son islamisation sont tous les athées/païens. Et les Patriotes athées/païens de dernière heure voient le drame, mais n’ont pas de solution, ils ne font que constater les dégâts et de dénoncer. Ah oui, ils espèrent que Marine et le FN vont gagner les élections. Sauf que ça peut prendre du temps. Et le FN dit que l’islam est compatible avec la République. Les frontistes ont peur de l’islam, ça va bien.

  4. Comment peut -on commencer un article en parlant de « cette science  » et nommer « cette science  » ……après?

  5. en 1981 les gueux ont voté pour dégager giscard, bon le suivant était pire!
    mais aujourd’hui, ils s’abstiennent , c’est pire encore

  6. Voter giscard ? Le droit du sol, c’est bien lui, le regroupement familial (lui ou Sarko je ne sais plus), la sécu pour tous les envahisseurs, c’est giscard.
    Il a bien participé à la grande invasion avec la weil anti-française, pro-muz, génocidaire de la France et, par voie de conséquence, de l’Europe en créant la loi sur l’avortement car elle savait très bien que les FDS seraient les seules à se faire avorter, et surtout pas les envahisseurs ni les juives, non ????…

    • Le regroupement familial, c’est giscard. Le droit du sol, ce sont les suivants, le tandem chirac-jospin.
      Quant à la loi Weil, ce sont les politiques qui l’ont dévoyée par amendements successifs. A l’origine, elle ne concernait que les victimes de viols et d’inceste.

      • pas d’accord; réécoutez la au perchoir de l’assemblée: le droit des femmes à disposer de leur corps.

      • Oui mais quand on a voulu défaire le regroupement familial c’est Weil qui s’y est opposée.

        • si certaines personnes sont très intelligentes, nul n’est parfait (sourire)

    • LE regroupement familial c est chirac radical socialiste et Veil mondialiste, Brre a suspendu apres le regroupement faimial mesure annulee par le conseil d Etat dit conseil des traitres, pour le droit du sol une loi de 1973 L A INTRODUIT SUBREPTRICEMENT donc Pompidou PLEVEN je crois que Veil était chef de cabinet de Pleven ministre de la justice, Balladur le seul a droite qui ait tente de faire quelque chose dans cette matiere a ecorne un peu le droit du sol en 1993 donc, on supprimait l automaticite de l acces a la nationalite a 18ANS, on demandait un acte volontaire, disposition evidemment supprimee par le gouvernement jospin Guigou Voynet chevenement en 1997, apres jamais la droite chriquiste ou sarkozyste n a ose reveniur dessus

  7. mais biensur cependant on lui doit LE REGROUPEMENT FAMILIAL qui a fait ce vous constatez TOUS LES JOURS avec l’instauration de LEUR CHARIA (loi musulmane) mais du sénile à l’adolescent boutouneux (euh non BOUTONOEUD ..plutot) il y avait surement un JUSTE MILIEU non ?

  8. Là meilleurs chose que Giscard ait faite…ah ba non il l’a pas encore fait, peut être qu’avec la canicule ont y aura le droit.

  9. « Le caractère dominant, c’est ce qui se transmet obligatoirement de parent à enfant »
    C’est incorrect : deux parents aux yeux marron peuvent avoir un enfant aux yeux bleus

    • Oui, surtout si le chef de famille a été fait prisonnier et déporté en Allemagne pendant quatre ans.
      Si si, je vous assure, j’ai vu le cas dans ma région!.

    • vous auriez du inverser (pardon) deux parents aux yeux bleus….là ça marche!

  10. même à un âge canonique il n’aurait pas osé faire pénitence officiellement.
    Qu’il émette des regrets en privé, on s’en balance…
    il a cru longtemps à sa grande intelligence (on n’échappe pas à l’élitisme)
    découvrir les sentiments humains à son âge, c’est un peu tard.
    mais la machine à reproduire des « new » Giscard tourne encore à plein régime ne vous faites pas d’illusions.

  11. Le vieux giscard n’a fait que des conneries et le fait que son cousin bokassa lui ai fait manger de la viande humaine n’a pas dû arranger ses neurones. Enfin faut espérer que la canicule aura raison de ce vieux dégénéré . Il représente bien le type de bourgeois nuisible.

  12. Giscard, c’est comme Mr Jourdain, le bourgeois gentilhomme. En plus, il fait de la mauvaise prose sans le savoir! Avec ce zozo, on était bien mal barre.

    • Tout à fait, dans ma région qui produisait autrefois du Calva, il était de coutume de dire si le cidre est pourri, le tonneau en mauvais goût, la gnole sera de mauvaise qualité, et inversement, bon tonneau, bon cidre, bon Calva!.

  13. Bonne démonstration de ce qu’on appelle « vulgairement » l’EXPERIENCE.
    Elle est « Sédimentaire » avec des « couches » alternées.
    Hélas, la Vie est souvent trop courte pour profiter de ses bienfaits.
    Macron est dans ses… couches et en tient une sacrée !

  14. Avec le ramassis d’imbéciles qui nous servent de gouvernants depuis des décennies, nous pleurons parfois la Royauté disparue, car eux au moins avaient à coeur l’amour de la France et l’estime de leurs sujets, ce qui, j’en doute n’est pas le premier souci des arrivistes incapables qui ont réussi à se placer aux manettes du pays pour profiter pleinement de la situation pour se remplir les poches.
    Ce n’est pas en se démarquant du commun des mortels en faisant construire un bâtiment comme beaubourg qui ressemble plus à une usine à gaz, ou une affreuse pyramide faisant tache en plus de faire un pied de nez à Napoléon dans la cour du Louvre que ces guignols se rapprocheront des occupants Versaillais aujourd’hui disparus.
    L’étoffe, on la possède ou on ne l’a pas!.

    • Pompidou ce fut Beaubourg, Mitterrand l’opéra Bastille et l’inaccessible et lourdingue TGB fonctionnarisée, Chirac, c’est la HALDE et l’institut du monde arabe, Sarko, c’est…c’est… il devait attendre son 2nd mandat, comme pour nettoyer la racaille au karcher. Et puis hollande.
      Hollande, ça vous branche, P nareff? En voilà un président « normal », il a fait rien que du normal: la DILCRAH, sa compagne qui a cassé du « Sèvres » à l’élysée, les parquets « spéciaux », Léonarda et Théo, et pour finir en beauté, le coup d’état judiciaire pour « aider » Macron.

      Ont-ils vraiment tort les gauchistes qui braillent « élections piège à cons » ?

  15. Les premiers nobles étaient ceux qui avaient la plus grosse… barbe ou qui se montraient les plus barbares. Ensuite, leurs descendance était dite de « sang noble » puis royal, et ça dure encore.
    La génétique n’a rien à voir avec la transmission du capital et l’épaisseur du compte en banque, seuls critères de « filiation » de la caste.
    Giscard l’européaniste libre et non faussé, ou Macron ex banquier et communautariste mondialiste, c’est l’europe du fric pour le premier et l’europe du fric mondialisée pour le second. Drôle de choix !
    Au moins les Marseillais vont avoir à choisir entre LAREM-UMPS et le R.N aux municipales. Brigitte puis Jupiter en personne sont allés parler « alliance » avec le successeur de Gaudin. Tous contre le Rassemblement National.
    Là au moins ce sera clair.

  16. On peut avoir des regrets, on peut faire des rêves, mais ne pas oublier surtout les réalités d’un passé si proche. Notre éminent Président Giscard nous,a, particulièrement gâté en remettant en selle l’Ayatollah Komeny, prélude à la constitution de groupes terroristes
    dont nous avons pu apprécier les actions…Sans oublier non plus les mesures de regroupement familial qui ont permis d’amplifier la venue de parasites….Bravo mr le Président

  17. Réélire celui qui est à l’origine du regroupement familial des envahisseurs, très bonne « idée » en effet!

Les commentaires sont fermés.