En 2017, il a été élu président de la République

En 2017, Macron inventait la révolution LGBT bonne en soi. La révolution LGBT fut une histoire pour le financement de sa campagne à la française. On a su des années plus tard que Macron voulait protéger le lobby LGBT. De même Macron protégeant l’islam était un saint homme. En même temps, Macron se croyait une sorte de Gandhi, un prix Nobel de la Paix ukrainien, après avoir cru organiser, depuis son bureau doré à l’Élysée, la résistance à son ennemi, Poutine en personne. L’abandon de cet ami de la France ne portera pas bonheur à Macron. Ensuite la faiblesse, la pusillanimité et la maladresse dont il fit preuve face à la vindicte des foules hystérisées de jeunes Corses favorisa l’achèvement de l’autorité de l’État en France et en UE.

Macron, petit acteur de théâtre sous l’intime direction de Brizitte, n’est pas un Ronald Reagan qui a eu pour grand mérite de proclamer : « America is back. » Le nouveau choc pétrolier qui suivra la propagande anti-russe brisera les efforts de redressement économique entrepris à la sortie des erreurs du Covid.

Tout porte à croire que ça entraînera la défaite du président français en 2022. On n’en a pas fini pour autant avec les erreurs de Macron. Les Français devront payer la note. La dette est une affaire française.

La gauche, les intellectuels en tête, s’estime propriétaire pour l’éternité de la redistribution de l’argent des autres et de la dépense publique. Elle refuse par principe de se sentir soumise à l’économie.

Macron est tout sauf l’intellectuel emblématique des années 2017-2022. Macron court après l’époque woke LGBT, alors que Zemmour la critique avec une argumentation juste et une hauteur irritée.

Zemmour reprend l’histoire de la France, l’accompagne, et lui redonne ses lettres de noblesse.

Macron en campagne rejoue le thème faussement ingénu de : Inutile d’aller voter, les jeux sont faits.

Il ne se refuse pas moins à disqualifier ses opposants en fuyant tout débat sur ses erreurs et échecs.

Tout cela parce qu’il y a aujourd’hui en France un gouvernement d’incapables et d’incompétents.

Macron doit partir : Le dégagisme est bon en soi. Le dégagisme est légitime par essence, quelles que soient ses conséquences civilisationelles et religieuses. Seul Zemmour empêchera de reconnaîtra l’islamisme comme religion d’État et la charia comme norme suprême de la loi ! Le progressisme anticlérical GOF-LGBT de l’intelligentsia des bobos de gauche n’y pourra rien et il s’arrêtera aux portes des mosquées.

Pourtant, Zemmour a compris avant tout le monde que l’islamisme ramènera la France mille ans en arrière, dans ce Moyen Âge violent où les révoltes millénaristes cathares et autres agitaient toute l’Europe.

Ainsi, la France de Macron serait, selon lui, sortie de l’Histoire qui depuis deux siècles a constitué ce pays. Macron a favorisé le soulèvement intérieur pour retrouver une politique rationnelle et maîtrisable.

Dans le même temps, les Français veulent la fin définitive du pouvoir de Macron et l’échec criminel de la mystification du Covid 19 et de ses carences, négligences et forfaitures dans la lutte contre la pandémie.

Il est clair que Macron s’est cru, voulu et pensé comme un chef de guerre pour son accomplissement dans la mystification du Covid 19. En 2022, avec Macron, c’est le retour à la case départ.

Et aussi aux soulèvements irrationnels et non maîtrisables des Gilets jaunes.

Macron, en tant qu’incompétent représentant du progressisme anticlérical GOF-LGBT des bobos de gauche, ces inaptes à la raison et à toute histoire glorieuse de la France, ne savent pas distinguer entre le bon grain de l’ivraie. Macron a donné sa bénédiction à la révolution islamiste. L’islam a toutes les vertus pour Macron. Il croit à la religion universelle de la gauche soi-disant égalitaire (pour les hommes musulmans et pas les femmes), dogmatique, assoiffée de certitudes, refusant le débat pour éviter toute polémique.

Macron ignore que l’islam ne connaît pas de séparation entre le public et le privé, et enserre la vie de des gens dans un entrelacs serré de prescriptions et de contraintes. Macron ne connaît pas la nation et rêve d’unification universelle sous la domination de l’UE par le progressisme anticlérical GOF-LGBT.

Macron croit à la religion universelle de la gauche bobo qui enrégimenterait l’humanité entière sous la bannière de l’internationalisme GOF-LGBT. D’où les risques de luttes inexpiables et sanglantes à venir.

L’islamisme révolutionnaire mondial prône l’impérialisme, une xénophobie virulente, l’assujettissement des femmes et la direction du jihad mondial. C’est ce que Macron et les LGBT n’ont pas compris, avant de tomber sous les coups et entre les mains des islamistes, leurs formidables ennemis totalitaires.

La revendication islamique veut imposer des sociétés arabes dans le monde entier. C’est pourquoi les islamistes veulent voiler les femmes, ce qui doit devenir la norme, selon les Frères musulmans.

Les intellectuels GOF-LGBT se comportent en femelles fascinées par la force brutale et virile !

La revendication islamiste des Frères musulmans ne connaît pas de limites. Elle arme les terroristes, et finance les propagandes dans tout le monde musulman, jusque dans nos banlieues. Le salafisme pousse à l’obscurantisme et à l’écrasement de l’islam assimilé et adapté aux mentalités occidentales. Les Frères musulmans veulent faire avancer leur civilisation et leur religion de paix sur ces terres barbares occidentales.

Les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets. Les électeurs Français, mus par un réflexe de défense et de résistance contre l’occupant de l’Élysée, renouent avec la vieille alliance des droites.

C’est pourquoi Zemmour a repris du service actif contre les islamistes les plus rétrogrades, tandis qu’il prenait conscience que son combat de reconquête n’avait nullement désarmé la haine des bobos de gauche, et des LR-LREM-LGBT à son égard, sans compter les islamo-gauchistes antifas qui sont à la manœuvre.

Et cela avec toujours les mêmes arrière-pensées politiciennes et les mêmes barbouzeries LR-LREM-GOF-LGBT manipulatrices parmi les zélites politiques et intellectuelles corrompues.

Les LR-LREM-GOF-LGBT aux engagements progressistes se sont embourgeoisés dans un droit-de-l’hommisme occidentaliste sirupeux, contre les Z, les nouveaux faucons de la Droite Nationale.

Zemmour a montré sa solidarité avec les Gilets jaunes des ronds-points, ces nouveaux damnés de la terre, quand les zélites politiques de gauche abandonnaient une fois de plus leur idéal de liberté. Lacan avait prévenu les étudiants qu’il recevait lors les événements de Mai 68 : « Vous attendez un maître. Vous l’aurez. »

Thierry Michaud-Nérard

(librement adapté de Éric Zemmour, Le suicide français).

 

image_pdfimage_print
10

7 Commentaires

  1. 20% des catholiques pratiquants voteront macron au premier tour ! la pma, la gpa, les lgbt etc. leur plaisent

  2. Je crains que vous ne sous-estimiez la soumission des Français à ceux qui les manipulent. Ils préfèrent suivre leurs meneurs jusqu’au précipice, plutôt que de trouver le courage dans l’intelligence et la réaction. C’est tellement plus confortable, pour le moment en tous cas !… Mais, puissiez-vous avoir raison !

  3. La meilleur des choses qu’il puisse arriver en FRANCE pour mes enfants et mes petits enfants ; C’est que le paltoquet de l’élysée soit viré a grand coup d’pompe dans l’cul , lui et sa mémée …….. Et , E.Zemmour élu président .

  4. Un jour Attali a dit au jeune Macron «  vous avez une intelligence supérieure » et Macron l’ a cru ! C’est ballot !

  5. Nous sommes passés de 5 ans de socialisme hollandiste à 5 ans de socialisme macroniste.
    Ça fait long 10 ans.
    2 versions d’un même parti qu’ils se sont fait un plaisir de saborder ! Même mongolène n’y était pas arrivée à ce point 😆

    Une pensée (😂) pour les prostitués Le Maire-Darmanin et autres qui se sont grillés en flinguant leur parti Les Ripouxblicains.

Les commentaires sont fermés.