En 2023, quand vous aurez froid, pensez au torpillage de notre fleuron nucléaire…

Pour entamer ce sujet, on ne peut passer sous silence l’invraisemblable vidéo qui a refait surface sur internet en cette fin d’année 2022 (site « Documentaire et vérité – 6 décembre 2022).
Il s’agit d’une déclaration de Dominique Voynet (ministre vert de 1997 à 2001 – Gvt Jospin).
Elle y explique comment, par pure idéologie, elle a trahi le mandat qu’elle avait reçu du gouvernement pour la négociation européenne sur le nucléaire. La question en jeu au niveau de l’Europe étant : continuer ou pas le nucléaire ?

Voici la reproduction écrite de ce qu’elle a déclaré dans la vidéo de « Documentaire et Vérité » :

« J’avais reçu mandat de tout faire pour que le nucléaire ne soit pas exclu de cette liste (les énergies à promouvoir).

J’étais donc partie à Bruxelles en traînant un peu les pieds.

Et je rencontre mon homologue anglais qui me dit avoir le même mandat.

Le tour de table commence et on était les deux seuls États à ne pas pouvoir se rallier à une position fermement anti-nucléaire.

Suspension de séance.

J’ai rediscuté avec mon homologue anglais et nous avons convenu lui et moi de rappeler nos gouvernements à Londres et à Paris.

J’appelle Paris et j’explique à Matignon que je suis désolée mais que le britannique est en train de lâcher et que je vais me trouver isolée.

C’est ce que déteste la France, être isolée en Europe. C’est quelque chose qui est impossible.

Pendant ce temps, le britannique appelle Londres et dit « la française est en train de lâcher, je vais me retrouver isolé ».

On est revenus hilares l’un et l’autre avec finalement un grand soulagement car nous avions reçu la consigne de tout faire pour ne pas être isolés.

Donc nous avons pu annoncer que finalement nous pouvions nous rallier à la position commune (contre le nucléaire).

Je suis rentrée à Paris très contente que le nucléaire ne pouvait pas faire partie des technologies retenues au titre des mécanismes de développement propre.

En même temps, je n’ai pas pu m’en vanter en rentrant.

Il fallait que j’ai l’air désolée de ce qui s’était passé.

Ce qui m’a interdit aussi de revendiquer ça auprès de mes camarades verts ou auprès des associations.

Je crois que personne n’est dupe et le 1er ministre ne m’a pas fait de compliment particulier sur ce coup-là, c’est sûr. »

Et Dominique Voynet de terminer cette déclaration avec un très large sourire qui en dit long sur sa duplicité et le fait qu’elle assume totalement la trahison de la France qu’elle a faite ce jour-là.
Encore un exemple qui permet de mesurer ce que sont les Verts, ce qu’ils sont capables de faire au nom du primat de l’idéologie sur toute autre considération. Y compris trahir les intérêts de leur propre pays.
Si une véritable justice existait en France, Dominique Voynet devrait, pour cette trahison, être traînée en justice et au minimum jetée dans un cul-de-basse-fosse pour de très longues années.

Mais revenons à la situation qui est celle de la France en matière énergétique en cette fin 2022.

Le 31 décembre 2022, le « bouclier tarifaire » va disparaître et, même si le gouvernement distribue des chèques pour essayer de compenser l’explosion des prix de l’énergie déjà constatée et qui va s’amplifier début 2023, une crise majeure est devant nous qui va frapper la population et les industriels, tout comme le commerce.

En clair, une catastrophe économique qui va amener nombre de Français à ne même plus pouvoir se chauffer s’ils veulent manger, des entreprises à arrêter leur production, des magasins à fermer.

Bref, un désastre total.

Comment a-t-on pu en arriver là, alors qu’il y a 20 ans, la France avait le plus bel outil nucléaire du monde ?

Notre parc nucléaire avait été voulu par le général de Gaulle et fut réalisé par les présidents Pompidou et Giscard d’Estaing.
Plusieurs facteurs se sont conjugués pour nous amener dans le bourbier dans lequel nous sommes enlisés.

D’une manière générale, il faut tout d’abord prendre conscience que pour l’Allemagne le joyau qu’était le nucléaire français constituait un boulet insupportable.
En produisant une électricité pas chère, le nucléaire français constituait un avantage énorme pour les entreprises françaises.
L’Allemagne souhaitait donc que la France perde cet avantage et a tout fait pour cela.

Tout s’est fait via l’Europe.

D’abord EDF a été contrainte par l’Europe, pour respecter « le marché et la libre concurrence », de vendre 25 % de sa production à des « concurrents » qui n’en avaient que le nom.
N’ayant aucune structure de production d’énergie électrique, ces « concurrents » se contentent d’acheter l’électricité d’EDF à un prix proche du coût de production, puis de la revendre sur le marché en encaissant la différence et sans avoir d’investissements à faire.
C’est l’ARENH qui contrôle et pilote cela en France.

Loïk Le Floch-Prigent vient de chiffrer la chose afin que ce soit compréhensible par tous :

Dans ces conditions, EDF est obligée de lutter avec une main attachée dans le dos et un pied en l’air. Pas très commode pour se battre …

Mais ce n’est pas tout.

L’Allemagne ayant fait le choix du gaz, principalement, en même temps qu’elle abandonnait le nucléaire, elle a exigé et obtenu de l’Europe que le prix de l’électricité soit lié à celui du gaz.

En clair, si le prix du gaz monte, le prix de l’électricité monte d’autant.

Grâce à cela, il est clair que l’avantage qu’avait la France fut ainsi passé par pertes et profits.

Et maintenant que la guerre en Ukraine fait flamber le prix du gaz, nous sommes lourdement pénalisés par le diktat imposé par l’Allemagne et les directives européennes.

Pour dire les choses simplement, les Français payent aujourd’hui un prix astronomique leur électricité, sans aucune raison, alors que nous avions il y a 20 ans seulement un véritable joyau dans les mains avec EDF et ses centrales nucléaires.

Pour sortir de cet enfer, il y a deux solutions toute simples :

  • supprimer le dispositif de l’ARENH qui oblige EDF à vendre 25 % de sa production aux « concurrents » à un prix ridiculement bas

  • sortir des dispositifs européens qui lient le prix de l’électricité à celui du gaz.

C’est ainsi que la France retrouverait son indépendance énergétique, notamment électrique. Et surtout s’éviterait une crise énergétique qui va dévaster notre économie et frapper les Français.

Mais pour faire cela, il faudrait qu’il y ait une volonté politique forte et qui défende les intérêts de la France et des Français.
Ce qui n’est nullement le cas. Il est fini depuis longtemps le temps du général de Gaulle…

Depuis Hollande, et même avant, la capitulation devant l’Europe et l’Allemagne est permanente.
Ainsi, en 2012 pour un misérable accord électoral avec les Verts, le candidat Hollande a promis la fermeture de la centrale de Fessenheim qui pourtant était en parfait état de marche.
Promesse honorée par Macron, qui pourtant n’était nullement obligé de l’assumer.

En parallèle, comme suite à ce que nous avons vu avec l’interview de Dominique Voynet, l’Europe a impulsé une politique de « développement propre » qui excluait le nucléaire.

La France, une fois de plus, s’est couchée et a accepté de massacrer son parc nucléaire.
La maintenance des centrales nucléaires a été négligée. Notre pays, qui était le plus compétent, a perdu son savoir-faire.
Résultat : au moment où la crise énergétique éclate en 2022 en relation avec le conflit en Ukraine, la moitié des centrales nucléaires sont à l’arrêt, notamment pour des problèmes de maintenance.
Et en plus nous n’avons plus les compétences pour faire ce qui est nécessaire.
En conséquence, ce sont des soudeurs américains qui doivent venir pour faire le travail que nous ne savons plus faire.

En cette fin décembre 2022, un tiers des centrales sont encore en maintenance et des coupures d’électricité sont plus que probables dans les mois à venir.

Il y aurait de quoi hurler tellement cette situation est insensée.

Pourtant, c’est tout le pays qui va payer très cher cet hiver les conséquences de ces politiques irresponsables menées par nos gouvernants.
Ceux qui sont responsables de tout cela ne seront pas inquiétés, dans leurs belles demeures et avec leurs revenus confortables.
Les Français, eux, vont être rackettés, avoir froid et certainement subir des coupures d’électricité.
Quant à l’économie, elle risque d’y laisser un bon paquet de plumes, sinon la totalité.

Et Loïk Le Floch-Prigent de conclure (en plus de qui est indiqué ci-dessus) :

Sans oublier l’arrêt immédiat de cette politique délirante « d’énergies renouvelables », censée remplacer le nucléaire.
On abandonne un outil remarquable, pas cher et presque entièrement décarboné, le nucléaire, pour implanter des éoliennes, des méthaniseurs et des panneaux solaires, qui coûtent une fortune et ne produisent que très peu.
Sans parler de l’enlaidissement de notre pays que les touristes du monde entier venaient admirer.

Comment peut-on être tombés si bas ?
Comment le personnel politique peut-il être aussi stupide pour accepter et promouvoir une pareille politique ?
Comment expliquer que les Français ne se révoltent pas devant un tel naufrage ?

J’espère sincèrement que 2023 sera l’année de la prise de conscience et de la révolte qui s’imposent.

Bernard GERMAIN

image_pdfimage_print
59
1

52 Commentaires

  1. Peut être le moment de ressortir la tour aérothermique de l’ingénieur français Edgar Nazare…

  2. Il faut regarder les choses avec lucidité.la création de l.union européenne est l.equivalent de la perte d.une guerre mondiale.les faibles gouvernements qui se sont succédés a giscard de Mitterrand à Macron sont l.equivalent de ceux de la 3eme République pour « culminer » avec les neo-petainistes Sarko. hollande, et choupinet « chiens de manchon » de la grosse Merkel.(en Chine impériale les chiens de manchon ramassaient les crachats laissés par leurs propriétaires )

  3. À tous : destitution de l’imbécile en chef Macron qui n’a rien tenté pour remédier aux dégâts commis par une bande de politicards nuls au plus haut sommet de l’Etat.
    À fusiller.
    Sans tarder.
    Rompre avec cette putain d’Allemagne me semble indispensable. Une question de vie et de mort.
    Que cela ne nous empêche pas de reconnaître nos torts.
    La France n’est plus depuis longtemps un pays respectable, qui respecte ses engagements , c’est un pays qui n’est plus capable d’imposer ses conditions à ses concurrents, dans une relation équilibrée.
    Honte à la France qui a laissé filer sa dette. Mettons-nous à la place de nos voisins et associés.
    Ils seront aux premières loges en cas de défaut souverain.
    L’Allemagne refusera de payer et nous fera la guerre.
    Nos dirigeants depuis Chirac ont tous fait preuve d’une lâcheté crasse.

  4. Froid moi? Jamais, je porte « réchauffement climatique » 😃

  5. Bernard Germain,

    Vous avez oublié la  » vente » par l’ordure macron des plus puissantes turbines à vapeur Arabelle produites par Alstom.
    GE s’est emparé de cette division d’Alstom, des brevets, des usines,etc.
    Aujourd’hui, quand EDF a besoin de pièces détachées turbines vapeur, quand notre marine nationale ont besoin de pièces détachées ils doivent demander à Washington…….
    Merci MACRON, l’homme au patrimoine exorbitant de 250000 Euros

    • J’avais lu que depuis, nous avons racheté à Alstom ces turbines arabelle.
      Vrai ou faux ?

  6. Et si il n’y avait que cela; L’Hôpital est cassé, l’éducation nationale est cassée, la SNCF st cassée, la poste est cassée, l’armée est cassée, la Justice est cassée, nos finances n’en parlons pas c’est la catastrophe; finalement rien ne fonctionne plus correctement. La France, grand pays vainqueur après la guerre de 40 est soumise maintenant aux oukases de l’Allemagne et devient un pays moins que sous développé mais tout juste en voie de développement!

    • Non.
      La France est en difficulté, lâchée par ses voisins européens qui la marginalisent et même l’excluent de tous les grands programmes , exemple la création d’un bouclier anti missiles europeen.
      Notre marginalisation et exclusion progressive mais déjà bien réelles sont pilotées par les Etats-Unis et l’Allemagne + les pays de l’Est + la Scandinavie, sans oublier l’Espagne, l’Italie et le Portugal. Qui en ont tous marre des leçons de la France.
      Et je les comprends.
      Autant de problémes auxquels viennent s’ajouter nos responsabilités dans l’exportation chez nos voisins de notre criminalité afro-maghrébine.
      L’UE est en train de priver la France de ses capacites d’exportation de son industrie de défense après nous avoir empêchés pendant 30 ans de vendre nos Rafales.
      La France n’est pas en position de force pour régler tous ces problémes.Elle se contente de subir les outrages sans mot dire car Macron est un pleutre un lâche et un vendu.

  7. Mais non voyons !!! Ce n’est pas l’abandon de notre merveilleux nucléaire !!! C’est la guerre en Ukraine et bien sûr l’ignoble Poutine !!! qui prive les Français de chauffage !!! Ils sont vraiment trop cons et n’ont que ce qu’il mérite !!! De plus je suis intimement convaincu que parmi les boulangers qui aujourd’hui se plaignent ils sont sans doute assez nombreux à avoir voté pour cette ordure de Macron !!!

  8. J’espere qu’en 2023 les Français se révolteront et rétablirons la peine de mort qui devra être appliquée en premier lieu aux magistrats, puis aux politiciens véreux. Il nous faudra réformer « l’Europe » et même en sortir s’il le faut.

  9. Mais qui ? comme c’est drôle non ?
    Sauf que c’est pas exactement ce que débite le grosal, à croire qu’il bosse justement pour qui, histoire de tondre les moutons depuis le soleil survivaliste.
    Autoroutes…Viande halal… et oui, le Fn.
    Sources à disposition

  10. La liquidation pure et simple, de cette pouffiasse à déchets VOYNET, serait un acte de salubrité publique !!! Surtout si c’était suivi par des tonnes d’autres liquidations de déchets écolos.

  11. Comment expliquer que les français ne se révoltent pas , effectivement , le naufrage est hallucinant ! Quant à nos politiques , c’est incompréhensible pour les compatriotes sensés ; des patriotes infichus de s’unir pour le salut de leur patrie ! … à moins qu’ils ne fassent plutôt partie , pour la plupart , des traîtres à la nation ???

    • « Comment expliquer que les français ne se révoltent pas…. »

      J’ai une explication Sacha P.

      La plupart des français vivent de subventions dites publiques:r.s.a,c.m.u et allocations de toutes sortes.N’oubliez pas que de nombreuses associations vivent de subventions dites publiques.

      Depuis quand mord t-on la main qui vous nourrit?

      • @ Père2Claques
        « Depuis quand mord t-on la main qui vous nourrit? » Quelques exemples : les racailles françaises de papier, nombre de députés de la Nupes dont LFI, autres wokistes de la même veine, la traoré et sa superbe et innocente famille, les malheureux « migrants » qui n’ont pas les codes du pays qui les accueille… et j’en oublie.

      • Effectivement , Père2Claques , mais peut-être que l’inflation et le coût de l’électricité ainsi que celui de l’essence , augmenteront beaucoup plus haut , plus vite, que les subventions et feront bouger les lignes ??? un petit espoir dans un grand malheur , pourquoi pas ?

  12. Que votre souhait soit exaucé. J’ai toujours reproché à cette classe politique de mxxde de ne pas savoir dire « non » devant les instances européennes comme Macron n’a pas su le faire à propos de l’Ukraine. Nous allons payer très cher cette allégeance. Plus qu’à prier pour 2023…

  13. Non je pense au pourri qui a saccagé notre énergie nucléaire, et le sort que je lui réserverai. Et il n’a pas détruit que le nucléaire.

  14. Le problème ? Il est où ? Le problème c’est 58 % de crétins qui ont voté pour un « traître » voilà où se situe EXACTEMENT le problème ! Le problème réside dans le fait qu’une majorité de crétins ont systématiquement voté (depuis 40 ans ) pour des salauds comme la « mite » , le roi « fainéant », le « sarcôme-zy  » ,
     » l’hollandouille  » et finalement la « macronade »
    Bon : France : 50% de paresseux qui s’abstiennent ou qui votent « blanc » et sur le reste : des idiots qui votent pour des salauds ! Bon tout s’explique DONC n’ayons pas l’outrecuidance de se plaindre ! En démocratie on ne vote JAMAIS pour un programme, pour une personne MAIS contre UNE CALAMITE qui se profile et se confirme de jour en jour !

  15. Il y a peut être une solution:
    Un groupement ou une assos, ou un organe de presse…? décide de formuler juridiquement la question et de la porter devant un tribunal approprié, administratif, voire populaire autoproclamé…L’exposé des motifs, rédigé ci contre, permet d’ouvrir une accusation pour trahison à l’encontre de la Nation. Facile à dire plus compliqué à faire mais pas impossible. Existe t il des compétences qui soient également preneurs et acteurs ???

  16. putain et des potes me disent de venir vivre a pédolande ,,,,6h14 ,,,,24° fallait pas taquiner la Sainte Russie bande de con !!!!!

  17. Je souhaite très fort que l’année 2023 soit l’année de la destitution et du jugement de Macron.

  18. En ce qui concerne Voynet , il faut se rappeler l’époque . D’un côté des pro nucléaire quasi religieux et de l’autre des babacool fumant du cannabis ! Le surdimensionnement du parc nucléaire en est la preuve ! et Voynet qui était médecin devenue ministre sans en avoir la carrure et sans informateurs politique avisé était une baba cool. Pas la peine de la jugée , elle n’y est pour rien ! Ce sont bien les banquiers qui ont saboté l’Europe des nations! Et pour 2023 un autre cocaïnomane celui là est en place de ….président ! …aux ordres des banqster !

  19. Tous ces traîtres devraient répondre devant le peuple français et assumer de lourdes peines !

  20. « même si le gouvernement distribue des chèques pour essayer de compenser l’explosion des prix »
    Encore faudrait-il que, pour avoir un semblant de compensation, ce chèque soit mensuel. Grosse fumisterie qui n’empêchera nullement votre boulanger, boucher, etc. de déposer le bilan.
    Bientôt les tickets de rationnement et la soupe de rutabagas.

    • Les boches pourront nous en vendre. ils sont à -.origine du sabotage de notre industrie nucléaire en inspirant la politique de hollandouille et du freluquet sodomite.digne successeur de petain.

  21. Les politiciens sont tous de sales traitres sans exception……. Seul F Asselineau a le courage de dire les choses et de proposer des solutions !

    • Zemmour n’existe pas ?Prenez un instant pour lire son programme et écoutez au moins ce qu’il dit. Faites comme pour Asselineau je suis d’accord!

  22. Le fric, Monsieur Germain ! Le sale fric qui salit tout. Il salit les âmes au bénéfice de la concussion. Et tant pis pour le peuple pourvu qu’on ait la panse aussi pleine que notre compte en banque. Salauds, va !

  23. Les verts sont-ils conscients de l’impact néfaste qu’ils ont produit depuis quelques années en favorisant l’anti nucléaire ? Par contre, une consolation, si nous devons nous les geler cet hiver, si des entreprises telles que les boulangers ferment, s’il y aura beaucoup de pertes d’emploi à cause du manque d’électricité, ils plongeront avec nous dans la misère, bien fait pour eux, mais on s’en serait bien passé, nous les pris en otage encore une fois.

    • Les verts sont de purs gauchistes et pour les éveillés il est simple de constater depuis un demi siècle que le gauchisme favorise l’enrichissement des riches au détriment de la peuplade qui de jours en jours s’appauvrit sérieusement.
      Remercions les suppos…., endormis, inconscients, irresponsables de macron

    • les « verts  » actuel ne sont que l’émanation du parti communiste ! dans les années 70 , les anti nucléaire étaient des babas cool , jeune , sans expérience de la politique et Voynet en faisait parti….on ne nomme pas un médecin comme ministre de l’industrie ! ce fut une mauvaise blague de la part des banquiers de mettre une personne inexpérimenté à ce poste

  24. Article a diffuser partout ….ces cons de médias de grand chemin nous parlent de la hausse du coût de l’électricité , mais jamais du pourquoi … c’est à accepter, point barre , et il faut s’adapter selon ces pourris ; tous dans la rue avec un gilet jaune vif écarlate pour sortir de ces dispositifs à la con mis en place par les casques à pointes .

  25. Comment expliquer que les français ne se révoltent pas devant un tel naufrage ?
    Mais ils ont « veaux(meuh!!)-té  » pour!

  26. Mr Germain , il ne faut plus parler de l’UE , mais du IV eme Reich …..et des collabos français.

  27. Merci Monsieur GERMAIN pour cette analyse « rigoureuse »… Toutefois il ne faut pas oublier que depuis bientôt 13 ans, la politique d’EDF aidée par son « Bras Armé » qu’est la Fédération Environnement Durable, a été de freiner systématiquement le développement des parcs éoliens offshore en débitant des fadaises, des inepties et les poncifs les plus éculés…! Les principaux Paris politiques de Droite ont été infiltrés par ces idées, à l’instar de J.Ph. TANGUY brillant Cadre d’EDF et farouche opposant aux éoliennes d’abord aux côtés de N. DUPONT AIGNAN et maintenant au RN… Le résultat est probant…!

    • LESPAGNON Bertrand : il est 7 H 53 du matin et il fait un peu (pas trop) frisquet donc je donne un coup de chauffe pour chasser l’humidité du matin. Il n’y a pas le moindre souffle d’air et la nuit est encore noire ! Ma question : commet j’alimente mon petit chauffage d’appoint ? Peut-être en faisant tourner mes éoliennes à la main ? Ceci dit, cela me réchaufferai !

      • Mon cher Monsieur COUVERT, je ne me fais guère de souci pour votre « petit chauffage »… Depuis hier, les 5 éoliennes implantées près de chez moi dans cette belle région Normande, tournent à plein régime et contribuent aux 24% d’électricité produites par les éoliennes (Eco2mix à 09h45)…! Pourquoi avons-nous bloqué volontairement une production énergétique qui aurait aidé à compenser, et non remplacer, le nucléaire…?

        • Attention aux illusions : installer des milliers d’éoliennes aura un impact sur le régime des vents (comme les reliefs montagneux) il est illusoire que s’imaginer que la multiplication d’éoliennes donnera une augmentation proportionnelle de la quantité d’énergie produite ! Attention à ne pas jouer à l’apprenti sorcier (la multiplication des éoliennes pourrait produire une zone sans vent (ou a vent trop faible !) (anticyclonique) sur l’Europe = chaleur extrême et sécheresse extrême en été !!!!!) ( tiens tiens…. mais c’est ce qui se produit de plus en plus souvent en Europe (?)( dû à la présence massive d’éoliennes autour de l’Angleterre ,en mer du Nord et au Danemark ? ) ( une leçon à retenir : la Nature se venge souvent (toujours ?) !)

          • Non mais vous êtes sérieux quand vous débitez toutes ces sornettes…? Ca me rappelle la bonne blague d’une « Fan » de la FED qui annonçait l’explosion nucléaire de la Centrale de Penly due à la marée noire suite à la collision d’un pétrolier et d’une éolienne du futur Parc des 2 Côtes…! Ca m’avait bien fait rigoler… Tout comme votre bonne blague… !

            • Le département de Seine Maritime dispose de deux centrales nucléaires l’une à Penly et l’autre à Paluel.Des éoliennes ont été dressées à proximité des communes de Criquetot le Mauconduit et Ouainville.Elle sont visibles lorsque l’on circule sur la départementale 925.

              Des éoliennes dressées dans un département bien pourvu en énergie nucléaire nous montre qu’il y a manifestement une absurdité.

  28. La prime à l’achat d’une voiture électrique vient encore d’augmenter.
    Que chaque contribuable pense en voyant ces voitures (pleines d’inconvénient s)que c’est lui qui les paye .

  29. On ne peut que souscrire au constat de Bernard GERMAIN et souhaiter que la France retrouve son indépendance énergétique grâce au nucléaire. Mais nos voeux resteront pieux avec ceux qui nous gouvernent. Il faut donc une véritable rupture politique, qui n’est pas pour demain.

    • Pour le réveil des mougeons français, mes voeux se portent sur les graduations du thermomètre qui je l’espère seront largement en dessous du zéro.

  30. Alors je le dis tout net et sans fard : cette dominique voynet est dégueulasse, ainsi que son homologue britannique qui, eux, n’ont aucun souci pour se chauffer, manger chaud et rouler en diesel. Quant au gouvernement de l’époque il avait très certainement compris les manoeuvres d’alors, et je me demande même si le coup de téléphone de cette ordure n’était pas une sorte de tactique pour servir d’alibi à Matignon ? En effet, son large sourire autosatisfait qui ponctue sa phrase révélatrice le laisse entendre. Ainsi : « Je crois que personne n’est dupe (…)». Si le 1er ministre ne l’a pas complimentée, il ne l’a pas sanctionnée non plus pour un acte normalement qualifié de trahison car basé sur un mensonge lourd de conséquence.

Les commentaires sont fermés.