En 2035, califat ou dictature high-tech ?

Il y a les élites occidentales qui font tout pour nous remplacer depuis les année 70. Et il y a la surveillance high-tech qui arrive !

Nous finançons les deux via les prélèvements obligatoires. Ils décident, nous payons.

  1. Nous payons pour l’accueil des migrants donc pour qu’une Fatoumata soit la nounou femme de ménage des bobos des villes et qu’un Mohamed nous agresse dans nos rues.
  2. Nous payons notre surveillance via la vidéo-surveillance via le téléphone portable via internet.

Et demain nous financerons les puces RFID implantées dans nos mains, les drones de l’armée et de la police, voir ici : Le communisme mondial dans 15 ans avec ces 4 outils en phase expérimentale.

https://youtu.be/lHThRFFD5b4

https://youtu.be/lHThRFFD5b4

Et nous avons déjà commencé via l’impôt à financer en France : Reconnaissance faciale : comment ça marche, et pourquoi elle inquiète.

https://youtu.be/acYXeFSGYuA

https://youtu.be/acYXeFSGYuA

Alors califat ou dictature hight-tech ?

Certains optimistes délirants diront : les deux. Alors là, je dis non. Entre l’obscurantisme islamique et la haute technologie, il y a incompatibilité. Si nous avions eu affaire à une invasion asiatique de l’Occident, une dictature high-tech et taoïste aurait pu voir le jour. Mais entre les égorgeurs de mouton et la production d’intelligence artificielle, il y a le mot intelligence, autant dire un gouffre abyssal. Comment des peuples à QI moyen inférieur à 100 pourraient-ils créer une IA ou même en assurer la maintenance ? C’est tout simplement impossible. Il suffit de voir ce que sont devenus les infrastructures laissées par les Européens sur le continent africain après la colonisation : rien, il n’y a plus que des vestiges. Ils n’ont même pas su conserver l’existant. Et ils n’ont rien inventé de mieux à la place. Ils sont retournés au paléolithique et peut-être avant si cela est possible pour les tribus les moins développées d’Afrique.

Vous me direz que via le métissage avec des femmes européennes, leurs enfants ont une densité neuronale supérieure à leur père africain. Oui mais le phénomène reste marginal et même si toutes les Blanches jetaient leur ADN dans les poubelles du tier-monde pour sauver l’Afrique, elles seraient trop peu nombreuses face à un milliard d’Africains. Au mieux, la zone africaine progresserait de 5 points de QI, passant de 80 à 85, ce qui est encore très loin des 105 des Européens ou des 115 des Asiatiques. D’ailleurs, après la disparition possible des Européens, les Asiatiques et les Africains se retrouveront en tête à tête ! Nous en avons un avant-goût avec les reportages des entreprises chinoises en Afrique, toujours très divertissants.

Donc revenons à nos moutons ; nos élites bien-pensantes du moment nous menacent de deux façons par l’invasion migratoire et par la surveillance généralisée. Les Chinois n’ont pas l’invasion migratoire mais subissent déjà la surveillance high-tech dans certaines villes pilotes. La surveillance, ils connaissaient par leur système politique. Ils l’automatisent à présent. Des caméras dans la rue les identifient et les notent.

Nous avons en France les radars tourelles qui s’installent. Objet de surveillance diabolique qui flashe devant-derrière plusieurs véhicules à la fois et envoie l’amende par la poste ! Aujourd’hui les automobilistes, demain des cyclistes et après demain les piétons. Les piétons blancs en premier car les IA ont leur limite et confondent les Noirs et les singes. Les IA sont carrément racistes ! Google s’est fait taper sur les doigts pour cela par les associations de Noirs américains.

La science est fantastique pour frissonner d’horreur mais aussi pour s’en sortir individuellement et collectivement. Espérons que nous soyons suffisamment à nous en souvenir et à l’utiliser.

Brenton ANDERS

 

image_pdf
0
0

8 Commentaires

  1. Hum dictature islamique et surveillance high tech ne s’excluent pas forcément. Tout comme nous finançons l’immigration et le développement de l’IA, nous les développons. Aujourd’hui des tas de blancs au QI élevé travaille sur des sujets de pointe pour un gouvernement immigrationniste, et demain ils travailleront pour un gouvernement islamique. Regardez le nombre de startup qui se vendent au plus offrant quel qu’il soit… Quand il s’agit de se faire de l’argent, la morale et les convictions disparaîssent.

  2. On choisirai volontiers tout ce qui se présente. Du moment que c’est pour la Bonne et Noble cause, la seule pour laquelle, on va être appelés bientôt, à se battre jusqu’à la mort. Éradiquer Mahomet, sa religion fécale, ainsi que tous ses adeptes, jusqu’au dernier ! …

  3. Trop peu de lecteurs pour ce texte avant gardiste.
    Nous aurons à choisir entre Orwell et Mahomet.
    L’un et l’autre seront aliénants.
    « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » pour l’UN…
    « Inconscience sans science n’est que ruine de l’humanité » pour l’AUTRE !

  4. Moi , je pense qu’on aura droit à un mélange des deux !!! Malheureusement !
    Le «  meilleur « des mondes (enfer) !!!

  5. Rien n’est plus fragile que la haute technologie : cela peut s’abattre en un rien de temps avec de faibles moyens,
    L’islam intégriste, en revanche, comme toutes les dictatures de la pensée, est bien plus compliquée à exterminer. Là, il faut de très gros moyens, nettement moins « gentils ».

Les commentaires sont fermés.