En Allemagne et en Belgique, Noël sous la menace musulmane


Le saviez-vous ? On nous ment sans arrêt. On nous mentait en 2019, et on nous mentira encore cette année, je pense que sans intervention majeure, ça changera jamais.
Accompagnement musical, ou le véritable esprit des marchés de Noël :



Merkel-la-sanglante est passée par là. Aujourd’hui, le marché de Noël, c’est ceci :

Compte-rendu ou l’Art d’utiliser le conditionnel présent à bon escient :
Auriez-vous entendu parler de la « possible » menace terroriste ? Moi pas, et on peut dire que je m’informe régulièrement……je continue : L’un des deux suspects « aurait » des liens avec l’État islamique, selon le quotidien Welt. La police n’a pas confirmé cette information. Bien entendu. Garrottée, muselée, bâillonnée, gare aux sévices ! Merkel-la-serial-killer n’aime pas les lanceurs d’alerte. Je poursuis : Les deux individus interpellés auraient été placés en garde à vue. « On » ne sait toujours pas qui ils sont et « on » se garde bien de révéler leur origine.
Les deux individus avaient quitté le marché avec une rapidité remarquable. Ils ont été interpellés.
Il s’agissait d’une fausse alerte, communique le journal. Et alors ? Cela vous donne-t-il envie de vous balader parmi les chalets en bois, d’humer les odeurs de cannelle et d’amandes grillées, de savourer un vin chaud et d’offrir des gaufres aux petits ? Finie, cette époque. Ce ne sont plus les anges qui veillent sur les enfants sages sous leurs ailes dorées, mais des policiers lourdement armés ! Joyeux Noël à tous !
Rappelez-vous : il y a trois ans, un attentat au camion bélier sur ce même marché de Noël au cœur de Berlin avait fait 12 morts et plusieurs blessés. Son auteur : le Tunisien Anis Amri ! Merci Merkel !
La chancelière, emplie de compassion pour les allemands, leur a toutefois réservé une surprise et pris des mesures rassurantes : des policières ont été spécialement formées pour traiter les agressions sexuelles pour le Réveillon ! Ambiance ! Santé ! A la vôtre ! Champagne !
A Düsseldorf, environ 4800 policiers ont veillé à ce que les habitants puissent fêter la nouvelle année sans soucis. « Nous voulons que les Allemands puissent fêter le Nouvel An en toute sécurité et avec joie. C’est pourquoi la police sera présente et accessible sur place », a déclaré le Castaner de Rhénanie du Nord. Un décret publié par le Ministère a prévu une intervention offensive de la police pour le Réveillon du Nouvel An si la sécurité publique est perturbée et que des violences se produisent.

Présence féminine : à la main, pas de flûte de champagne mais une arme dûment chargée

Des policières spécialement entraînées ont été déployées pour traiter les infractions sexuelles. Le pastiche allemand de Castaner a souligné qu’« il ne peut y avoir de sécurité à 100 %, mais les policiers feront tout leur possible pour prévenir les agressions et les violences sexuelles ».
A Liège, en Belgique, un Palestinien en séjour illégal se promenait avec un couteau place de la Cathédrale. Il a été interpellé par les policiers.
Dimanche soir, une personne a appelé la police de Liège pour la prévenir qu’un homme se promenait sur le Marché de Noël équipé d’une arme. L’individu circulait dans cette zone avec à la main un couteau dont la lame était longue de plus de 20 centimètres. Lorsque les policiers sont intervenus, l’homme, un Palestinien de 44 ans, n’a pas obtempéré aux injonctions des forces de l’ordre. Après plusieurs tentatives de la police, le suspect a finalement lâché son arme et a accepté de se mettre à genoux.
L’individu a été privé de liberté et déféré au parquet. Mesure provisoire, au moment où j’écris, le joyeux luron est probablement rentré à la kasbah et savoure le mouton halal en famille.
Cette nuit, à Bruxelles, la police a procédé à 185 arrestations administratives et à 26 arrestations judiciaires, selon le bilan définitif du porte-parole de la police. Au total, 19 voitures (dont 15 directement incendiées) et deux scooters ont été endommagés par des flammes.
Je terminerai par une déclaration de Patrick Edery :
« S’il y avait 20 voitures brûlées en Pologne on aurait des émissions spéciales, 1.000 voitures en France on dit que la nuit a été sereine »
Anne Schubert
 
 

image_pdfimage_print