En attribuant à la seule France l’extermination de 6 millions de juifs, Fourest ne valide-t-elle Faurisson ?

Publié le 15 octobre 2012 - par - 5 260 vues
Traduire la page en :

Il est décidément des années où  mieux vaut ne pas mettre une Caroline dehors.

Car avouons-le, notre égérie des plateaux-télé a connu quelques avanies les mois précédents, dont voici un petit rappel synoptique et non exhaustif :

– L’intervention en Lybie, souhaitée par notre vestale et son gourou BHL a conduit le Nord-Mali à connaître force tournées générales de décapitations, amputations, lapidations, destructions de mausolées séculaires… détails sans importance, et largement compensés par l’exfiltration du footballeur Saber Khelifa, transfuge du « Al-Ahly Benghazi Foot » et qui fait aujourd’hui les beaux jours du club français d’Evian-Thonon. Ca valait la peine, non ?

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=7dZ_7vVjwUc[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=7dZ_7vVjwUc

– Deux petites réunions sympathiques sur le thème « lutte contre l’extrême-droite », à l’université de Bruxelles et à la fête de l’Oumma, et vaguement chahutées par quelques manifestants d’obédience mahométane… mais pas de quoi faire oublier que l’ennemi de nos libertés et de nos institutions reste l’extrême droite, et pas l’Islam.

Et ce n’est pas Jeremy Louis-Sidney qui dira le contraire, il est mort.

– Une légère contrariété pour la Pythie de Tripoli avec une petite condamnation pour diffamation concernant elle-même et sa consoeur Fiammetta suite à une « enquête » (traduire : un réquisitoire à sens unique) sur Marine Le Pen… Parlez moi pas d’la justice d’aujourd’hui !

Mais bon, cela faisait bien un quart d’heure que notre Caroline du Nord Perdu n’avait pas fait parler d’elle, mauvais pour l’ego.

Après avoir revêtu les effets d’essayiste, chroniqueuse, politologue, procureure, stratège de guerre, la voici qui s’installe dans un costume d’historienne, loué au magasin de farces et attrapes du coin.

Et elle nous balance SA vérité, totale, absolue et définitive : « nous sommes un pays qui a exterminé six millions de juifs ».

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=avxv0aNDiQU[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=avxv0aNDiQU

Six millions, c’est l’estimation de la totalité des victimes de la Shoah. Donc si elles ont, Evangile selon Sainte Caro, toutes perdu la vie en France, c’est que les chambres à gaz allemandes n’ont jamais existé, les fours crématoires étaient un fantasme, Dachau un Club’Med, Buchenwald une maison d’hôte, Auschwitz une station de sports d’hiver et le train de Drancy amena de paisibles vacanciers à Fréjus-St Raphaël. On ne peut pas  reprocher à Fourest de faire dans le « détail », comme dit l’autre, sur le même thème.

Mais en y pensant bien, ce genre de propos ne contreviendrait-il pas très légèrement à la législation en vigueur?  Il me semble avoir entendu parler d’une certaine loi Gayssot… Faurisson s’était « contenté » de nier l’existence des chambres à gaz, l’Oracle des medias va beaucoup plus loin. Pratiquement aucun supplicié en terre allemande, c’est du lourd, comme information. Les conclusions du procès de Nuremberg ne favoriseraient pas l’esprit critique, donc il faut s’en affranchir. Et surtout, ne jamais oublier que la France est coupable de toutes les misères du monde. Bizarrement, je sens émaner du discours fourestien comme un remugle… C’est quoi le mot, déjà ? Ah oui ! Nauséabond.

On lui demandera quand même de nous épargner la bonne vieille blague selon laquelle les seules victimes des camps de la mort seraient les soldats SS tombés des miradors.

Jacques VINENT

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi