En Belgique, changer de prénom est désormais un jeu d’enfant

Publié le 2 août 2018 - par - 27 commentaires - 1 274 vues
Share

Une annonce de location ne peut être discriminatoire.
Un propriétaire qui recherche un locataire ne peut rédiger son annonce comme il l’entend. Plus précisément, il n’est pas en droit de spécifier qu’il réserve la location à un public particulier : « fonctionnaires uniquement », « couples sans enfants uniquement »… sont par exemple des termes à proscrire. Le Défenseur des droits est très clair sur ce point : l’annonce « ne doit écarter aucune catégorie de personnes ».

Toute demande d’un document n’étant pas visé par la loi expose le propriétaire à une amende de 3.000 euros maximum.
Critères de discrimination interdits par la loi
Pour rappel, voici certaines des discriminations à proscrire dans la recherche d’un locataire. (J’en ai supprimé toute une tapée pour rester brève…). Le propriétaire ne peut refuser un candidat en raison de :
– son origine (le Maghreb, par exemple)
– sa situation familiale (je pense ici à la septième épouse de Saïd)
– sa grossesse (qui risque de se répéter à l’infini…)
– son apparence physique (hâle manifeste)
– son patronyme (Ben ou Al quelque chose…)
– ses mœurs (égorgement de moutons et autres êtres vivants…)
– ses opinions politiques (même pas s’il est affilié au parti ISLAM ?)
– son appartenance ou non-appartenance, réelle ou supposée, à une race ou une religion.(port du voile)

Selon une étude de l’INC 60 millions de consommateurs, un candidat avec de bons revenus se voit refuser la visite de la location une fois sur trois quand le candidat est originaire d’Afrique subsaharienne. Les signalements individuels de discrimination dans le logement sont le quatrième motif de plainte après l’emploi, Internet et l’enseignement. Une première évidence : les personnes d’origine étrangère sont particulièrement discriminées sur le marché privé du logement. Vraiment inconcevable, à mon avis…
Heureusement, le ministre de la Justice a mis fin à tout cela :
Depuis ce 1er août, les changements de prénom passent rapido-presto par l’administration communale. Une volonté de simplification voulue par le ministre.
L’an dernier, plus de 1.000 Belges ont changé de prénom. A l’image de V. « Ma mère a choisi le pire », explique cette femme de 39 ans, débarrassée de son prénom de naissance honni depuis 20 ans, au terme de deux années de longue procédure et de lourds frais. « J’ai pu me réapproprier ma personne. »
Lucie, elle, pourra se prénommer officiellement de la sorte d’ici peu, mettant ainsi fin au prénom qui la torturait depuis son enfance. Et Bérénice, née garçon, a enfin le prénom qui colle à son identité de genre, au terme de pénibles démarches administratives.
Certes, ces trois personnes voient d’un bon œil la réforme du changement de prénom, entrée en vigueur ce 1er août, après un parcours législatif initié par le ministre de la Justice !

Mais ici, il s’agit de tout autre chose…..
Quand Ahmed devient Bernard
(Un scénario à vous tirer des larmes)
Il s’appelle Ahmed ben Saoud. Un nom à coucher dehors. Allez décrocher ensuite un appartement ! Ce n’est plus un nom, c’est un signal d’alerte, une machine à fabriquer du rejet. Du coup, il ruse et change de nom. Ahmed est originaire du Liban. Il vit en Belgique. La possibilité d’un avenir meilleur l’a convaincu de changer de prénom. «La première année, j’ai tout essayé, raconte-t-il. Dans son pays, il dirigeait 40 employés dans une entreprise. Il possède des diplômes. Mais ici, il n’arrive pas à trouver un emploi. Et surtout, pas d’appartement pour loger ses 7 enfants. « J’ai choisi de m’appeler Bernard », dit-il avec un accent qui trahit pourtant ses origines.
« C’est surtout pour mes enfants que je le fais, pour qu’ils s’intègrent, pour qu’ils vivent comme les autres ». Sa femme et ses enfants changeront aussi de nom si leur requête est acceptée. Ahmed n’est pas le seul arabe à vouloir occidentaliser son nom. Au cours des dernières années, les noms à consonance arabe dépassent largement ceux d’autres groupes ethniques.
Ce qu’Ahmed oublie : le problème de discrimination persistera à l’entrevue.
Personnellement j’appelle cela Erreur sur la Marchandise (FAKE, en anglais)

Et voilà ce qui peut vous arriver si vous louez votre duplex avec balcon à un Jean-Frédéric ou à un Pierre-Alain.
Ils sont des milliers à se rebaptiser dans les règles, la plupart ayant voulu abandonner des noms ridicules ; mais, selon le ministère de la Justice, qui reçoit leurs demandes sous forme d’une lettre de motivation, la plupart portaient des noms à consonance étrangère, un motif légitime pour opérer cette métamorphose onomastique. Même si aucun chiffre n’est officiel, la grande majorité des demandeurs sont d’origine maghrébine.
A présent, un scénario d’horreur !
J’ai sous-loué mon appartement à un jeune homme du nom d’Olivier. Profil tout à fait normal. Ses messages étaient polis, écrits en bon français : Il se présentait comme un sportif,  ne buvant pas et ne fumant pas, pour rester en bonne santé.

Des vomis et des détritus dans la cour

Le 7 octobre – censée récupérer l’appartement le lendemain – je me rue chez moi, angoissé. Je viens de recevoir un coup de fil de mon syndic, m’avertissant de troubles dans l’immeuble depuis des semaines. Des voisins se sont plaints. Je sonne : un homme que je n’ai jamais vu m’ouvre. Vêtu d’un kaftan maculé, parlant le français avec un accent inattendu. Il vivait là, chez moi, avec un chien. L’appartement est un capharnaüm : chaleur étouffante, lits ouverts, matelas à nu, affaires en grand désordre. J’aperçois de loin des taches sur le matelas, mais je n’inspecte pas les lieux. J’exige immédiatement de voir Olivier le jeune homme à qui j’ai loué le deux-pièces.
Il n’y a personne d’autre… derrière ce prénom bien français se cache un Habib plutôt bien informé des lois…

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Saintongeais

En France un étranger qui obtient la nationalité française peut choisir un nouveau prénom mais aussi un nouveau nom. Il fait ce qu’il veut. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’affirme que les étrangers ont plus de droits que les Français de souche.

DUFAITREZ

Louer un appart devient tout un art !
Ne JAMAIS le confier à une agence qui vous amène n’importe qui !
Passer une annonce dans un site top et non back ! Pas de noms !
Rencontrer les postulants !
Pas de co-locs, d’étrangers, mais des mariés ou pacsés. Seuls recours possibles.
Vérifs attentives des docs… Ne JAMAIS dire oui tout de suite ! Vérifier.
25 ans de location pour plusieurs apparts ? Pas un pb !!!

Hellène

On ne peut logiquement pas reprocher aux maghrébins qui vivent en France de donner des prénoms musulmans à leurs enfants et en même temps (comme dirait l’autre) de les modifier pour se fondre dans la masse.

Fomalo

Bon article.Tout le monde connaît ce son de cloche, pour l’avoir vécu soi,ou par des amis ou de la famille à Paris ou ailleurs. Les pseudos sont la règle sur les forums d’internet ou les messageries; Mais dans la « vraie » vie, je pense comme Bernard:impossible de louer un bien sans avoir vu la tête du contractant. Et quant à « Bra » ses 12500 euros d’impôt (ISR?) s’ils sont vrais, démontrent qu’il est solvable. Un point c’est tout. Et ces impôts ne préjugent en rien de son honnêteté!

patphil

idem en suède où il est très simple de changer de prénom comme de nom! un gars s’est fait enregistrer sous le patronyme de « mohamedsen »!
le dit alexandre benalla était il enregistré et payé sous son vrai nom ou sur un faux? silence total!

kitty

Vous avez tout compris, ça va encore faire une belle pagaille. Lors de la prochaine attaque de déséquilibré on lira : Frédéric etc etc . Bravo Mr Patate.

FREYNET Noémie

Est il vrai que la déclaration de perte d’une carte d’identité soit supprimée ? C’est ce que m’affirme une amie. Dans ce cas la falsification d’identité est facilitée, il me semble.

wika

La question est de savoir pourquoi on pond toujours plus de lois et de décrets pour obliger les souchiens à accepter des gens qui se fichent de nos codes et sont encouragés par ces mêmes lois à ne pas s’intégrer

DUVAL Maxime

As-salam alaykom.tout le monde.

Je suis Français « Breton de souche », (env. avant 1600) blanc, et d’apprenti ouvrier toujours travaillé.

Ben, heureusement le destin m’a uni à une fonctionnaire (blanche, de souche et ne m’en plains pas)… je dis heureusement, car elle fut toujours le sésame pour nos crédits et nos locations habitation…

Toujours vécu en étranger dans un pays que comme un chien son maître, j’essaie d’aimer quand même..

DUVAL Maxime

Petit « rajout ».

En musique, c’est l’été, le soleil… la bonne humeur,

https://www.youtube.com/watch?v=rlEtflGz0cM

Enfin, artisan travaillant seul, mon « Pied de riz » à moi, si je la laisse veuve, ben elle n’aura même pas droit à la moitié d’e ma pension… qu’elle m’a pourtant aidée chaque jour à atteindre…

Bof, on s’en fout, mais pour dire.

Des Abusés

Oui mais c’est de la pignole tout ça :
Mohamed qui devient Jean-René restera quand même bronzé – émotteur de moutons

BERNARD

Petit conseil « d’ami » pour la prochaine fois si vous louez votre appart meublé, passez par RBNB.. leur sélection est très efficace, vous pouvez leur « glisser à l’oreille » que vous ne voulez pas d’èbènes ni d’arbres et en cas de problème de dégradation, vous êtes « bien  » assuré…M’enfin ce que j’en dis…

BERNARD

Dites moi, ou je n’ai pas tout compris : Vous ne voyez pas la personne physiquement avant de refiler votre appartement, pour ma part, c’est juste inconcevable.

Bra

Je souhaiterais occidentaliser mon prénom Brahim. Je suis athé et je n’ai rien à voir avec l’Islam que j’ai fui en Algérie, mais malheureusement que je retrouve en France.
Je suis parfaitement assimilé à la culture française. Je pense donc ne pas tricher.

BERNARD

brahim c’est super joli, ne changez surtout pas pour salah…

Vincent L.

Vous êtes dur avec Brahim. Il retrouve l’islam en France et il n’aime pas. Il aurait sans doute aimé retrouver la France de 1960. Finalement, il est pour la fermeture des frontières. Voilà quelqu’un avec qui je pourrais m’entendre.

BERNARD

Et en attendant, tu vis avec mes allocs ?

BERNARD

Pourtant c’est un beau pays l’Algérie (enfin c’était comme l’aurait chanté Serge Lama)

Yves ESSYLU

Une pampa pouilleuse aux yeux de ceux qui y ont crapahutés avec le sac à dos et la Mat 49

Diana

@Bernard
C’est bien trop facile de s’en prendre à Brahim, alors que finalement si tous les maghrébins vivant en France étaient comme lui il n’y aurait pas de problème.
Avez-vous autant d’ardeur envers ceux qui nuisent vraiment à la France?

Bra

Bonjour Bernard, La France est venue me cher her en 1996 en Algérie, j’étais déjà Ingénieur et comme j’etais célibataire, j’ai accepté. En France, je ne vis pad de tes allocs, mais je gagne très bien ma vie et je paie avec mon épouse 12500 euros d’impôts sur le revenu. Mes enfants sont nés en France et ont une scolarité très brillante et nous aimons la France. Donc si vous rejetiez des Français comme moi, je ne vois pas donc de logique dans votre raisonnement à part la haine gratuite.

biteenfer

Fais toi appeler Jesus, ça marche en France, en Espagne et au Portugal, les pays africains du continent européen.

FREYNET Noémie

En Afrique, selon le pays ça te rend bon pour un égorgement halal.

Pierre Alain

Oui effectivement Bra tu ne triches pas. Mais pour 1 qui ne triche pas, combien de tricheurs ?

hourquetted'are

C’est dommage de perdre votre prénom choisi par vos parents, en lien peut être avec un ancêtre.Soyez vous même plutôt que de subir les aléas de courants politiques insensés.En changeant de prénom, les futures relations sont faussées et vous devrez fournir des explications!
Et puis personne n’est dupe de cette pirouette identitaire!

Vincent L.

Je ne partage pas du tout votre opinion. Tous les Maghrébins sur notre sol devraient prendre des prénoms d’origine chrétienne… c’est le meilleur moyen de s’intégrer. Cela devrait même être obligatoire. Le fils d’un Espagnol, né en France, ne s’appelle jamais Juan mais bien Jean. Idem pour les Polonais, etc.

Bra

Tou à fait d’accord, je precise que je me suis marié à une Française de souche et nos 2 enfants ont des prénoms Français. La France doit choisir et non pas subir une immigration sauvage non contrôlée. Je rejette totalement l’Islam qui n’est pas une religion spirituelle, mais une ideologie mortifère qui se cache derrière une religion et se propage par illetrisme