En célébrant le ramadan, Delanoé et ses complices trahissent le combat des esprits libres maghrébins

Publié le 15 août 2011 - par - 1 941 vues
Share

Lucette Jeanpierre, dans un article récent, intitulé « N’en déplaise à Sifaoui, le stupide ramadan sert surtout à fliquer les mauvais musulmans » (1) expliquait que cette pratique obscurantiste et moyen-âgeuse avait un rôle de contrôle, à l’intérieur de la communauté des croyants, contre les mauvais musulmans, qui auraient l’indécence de ne pas pratiquer un jeun qui est un des cinq piliers de l’islam.

Comme pour lui donner raison, un fait-divers qui n’aurait pas été envisageable, dans notre pays, il y a trente années, vient de nous être révélé : à Miramas, dans les Bouches-du-Rhône, un adolescent, né à Alger, a été retrouvé, à 22 heures, enfermé dans un appartement, attaché, portant des traces de coups. Son crime : ne pas avoir respecté le ramadan sacré (2).

Faut-il rappeler que tous les ans, notre pays est témoin d’anecdotes relatant la violence que subissent des hommes ou des femmes qui, sur leur physique, sont classés – parfois à tort – musulmans par des religieux qui se permettent de les châtier, comme à Miramas, pour s’être comportés en mauvais croyants.

Le ramadan n’a pas sa place en France, il est incompatible, comme l’écrivait fort justement Salvatore Pertutti, relatant son quotidien de travailleur de chantier, avec la vie d’un salarié, dans la France du 21e siècle. Chacun sait que dans les pays arabo-musulmans, cette pratique archaïque se traduit par un ralentissement dramatique de l’économie, et par une augmentation du nombre d’hospitalisés… dans des hôpitaux qui fonctionnent moins bien à cause du ramadan, comme l’écrivait dans El Watan le journaliste algérien Samir Ghezlaoui (3) ! Faut-il rappeler qu’en Algérie, où l’islam est religion d’Etat, deux ouvriers chrétiens, l’an passé, ont été condamnés à des peines de prison pour avoir bu de l’eau, sur un chantier, en période de ramadan ? (4)

Des maires comme Bertrand Delanoé, des ministres et autres qui pervertissent le mandat d’élus de la République se rendent coupables d’une double trahison. La première est de violer les principes fondamentaux de la loi de 1905, qui, rappelons-le, expliquent que l’Etat n’est ni religieux, ni anti-religieux, mais a-religieux. La seconde, sans doute la plus grave, est qu’ils poignardent, par leur action visant à donner une légitimité républicaine à une pratique imbécile qui interdit à des personnes nées musulmanes (sans avoir eu un jour le moindre autre choix) de manger, boire, fumer, faire l’amour du lever au coucher du soleil, même en cas de canicule.

En se comportant en complices de religieux obscurantistes et moyen-âgeux qui entendent enfermer des citoyens dans une identité religieuse obligatoire, y compris par la violence et les intimidations, Bertrand Delanoé et les siens se rendent coupables, tout simplement, de non-assistance aux esprits libres maghrébins en danger. Nous rappelons que le maire de Paris, quelques-uns de ses adjoints, dont les nommés Moulin (PRG) ou Corbière (Parti de gauche), ont demandé, le 18 décembre 2010, l’interdiction des assises contre l’islamisation de nos pays. Ils accusaient les organisateurs d’être des racistes d’extrême droite, rien de moins. Nous constatons que les mêmes, quelques mois plus tard, déroulent le tapis « rose » à des fascistes religieux prêts à enfermer par la force, comme dans tous les pays qu’ils dirigent, des citoyens libres, qui misent sur la République et la laïcité, en France, pour échapper à la dictature des fanatiques disciples de la religion de paix et d’amour.

Pauvres maghrégins libres penseurs, ils pensaient être, en France, dans le pays de la séparation du religieux et du politique, et ils pensaient que, dans l’Hexagone, forte de son histoire, c’était la gauche qui les défendrait le plus efficacement ! Ils ne savaient pas qu’ils tomberaient sur des Delanoé-Corbière-Moulin, et tant d’autres, qui sont à la laïcité ce que Strauss-Kahn, pour qui ils s’apprétaient à voter, était au socialisme.

Paul Le Poulpe

(1) http://ripostelaique.com/nen-deplaise-a-sifaoui-le-stupide-ramadan-sert-surtout-a-fliquer-les-mauvais-musulmans.html

 

(2) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/08/15/97001-20110815FILWWW00056-ramadan-un-adolescent-passe-a-tabac.php

 

(3) http://ripostelaique.com/les-algeriens-prives-de-services-publics-pendant-le-ramadan.html

 

(4) http://fr-fr.facebook.com/note.php?note_id=128375027213674

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.