En censurant Courbet, Facebook a confondu art et pornographie

 Origin-of-the-World.jpg

http://www.lefigaro.fr/culture/2018/01/30/03004-20180130ARTFIG00160-facebook-juge-en-france-jeudi-pour-avoir-censure-le-tableau-l-origine-du-monde.php

Après des années de procédures pour éviter de tomber dans les filets de la justice française, Facebook va finalement comparaître devant les juges, pour avoir supprimé le compte d’un internaute qui avait publié une reproduction du célèbre tableau de Gustave Courbet, “L’Origine du monde”.

J’ai toujours aimé ce tableau pour son remarquable réalisme et surtout pour ce qu’il exprime, à savoir célébrer la beauté naturelle de la femme, tout en évoquant l’éternel désir que celle-ci suscite chez l’homme.

Malgré sa crudité absolue, cette peinture frontale d’un sexe féminin ne m’a jamais paru choquante. Je la trouve au contraire fascinante.

Quant au titre, il est impossible de trouver mieux…

Je me souviens d’un dîner entre amis, au cours duquel la conversation avait glissé sur les expositions de peinture du moment, pour aboutir à Courbet, dont le sulfureux tableau venait d’être exposé au musée d’Orsay.

Faisant part de mon admiration pour cette oeuvre magnifique, je sentis une certaine réprobation parmi les femmes présentes, l’une d’elles avouant franchement son dégoût pour cette peinture qu’elle jugeait vulgaire.

D’abord très surpris, ayant presque l’impression de passer pour un obsédé aux idées salaces, je me ressaisis et finis par répliquer à cette femme puritaine et austère :

“Ne soyons pas hypocrites et acceptons les lois de la nature. Les femmes n’ont jamais fait d’enfant en croisant les jambes”. Touchée, coulée…

Difficile de me contredire après une telle évidence, le sujet fut clos.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit, l’hypocrisie qui a entouré ce tableau depuis sa naissance jusqu’à aujourd’hui, où Facebook, au nom d’une morale plus que discutable, interdit toute nudité que pourraient publier les internautes.

En effet, Facebook confond œuvre d’art et pornographie et exerce une censure injustifiée, dès lors qu’une œuvre est exposée dans un musée.

Censurer un tel chef-d’œuvre, c’est mettre la morale puritaine des hommes au dessus des lois incontournables de la nature. C’est donc grotesque.

Comme le dit l’avocat du plaignant qui assigne Facebook en justice, “le tableau de Gustave Courbet est une œuvre majeure qui fait partie du patrimoine culturel français”.

Et si ce tableau expose la nudité interdite par Facebook, “il s’agit à l’évidence d’une représentation magnifiée, sublimée, par le talent de l’artiste”.

On ne saurait mieux dire. “L’Origine du monde” est un chef-d’œuvre.

Ce tableau, peint pour un diplomate turco-égyptien en 1866, avait choqué la bourgeoisie de l’époque. 

On baignait déjà dans l’hypocrisie la plus totale, puisque la renommée des bordels parisiens et des courtisanes du 19ème siècle avait largement franchi nos frontières.

Le tableau de Courbet, jugé provocant, “œuvre sulfureuse ou tableau dégénéré”, n’eut donc aucun mal à figurer parmi les plus grands scandales de l’art pendant plus d’un siècle.

“Le mont de Vénus en majesté” passa ainsi dans la clandestinité.

Après des années de ventes et reventes sous le manteau, ce n’est qu’en 1993 qu’il entra dans les collections publiques pour finir au musée d’Orsay en 1995.

Mais une énigme demeure. Personne ne sait qui fut la mystérieuse femme qui servit de modèle.

Connu pour sa veine libertine, on imagine que Courbet n’a pas dû manquer de candidates pour exposer leur trésor intime aux talents de l’artiste…

Cela dit, le mont de Vénus de cette belle inconnue, n’a pas fini de fasciner les amateurs d’art.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

81 Commentaires

  1. Une œuvre magnifique. Que je ne peux que recommander. A admirer au musée d’Orsay.

    • Maintenant que vous avez rappelé où l’on pouvait aller la voir, mieux vaut y aller en vitesse avant que les islamistes ne la bousillent avec le goût pour l’art qu’on leur connaît.

      • Bien dit, Maître PR1+8, soutien inconditionnel des musulmans, savait que ce tableau avait été commandé par l’un deux, d’où son goût pour cette œuvre de Courbet.

              • @PR1
                …alors que l’islam interdit la représentation de l’être humain. vous avez dit « ouverture » ?….

                • Dans La représentation figurée du prophète Muhammad, la chercheuse Vanessa Van Renterghem (rattachée à l’Institut français du Proche-Orient jusqu’en août 2014) montre que ‘ »la question de la représentation figurée en général, et de celle du prophète de l’islam en particulier, a été diversement tranchée selon les périodes et les milieux. Si elle a parfois déclenché des débats animés, elle ne semble pas avoir posé un problème majeur ou permanent aux croyants musulmans ni à leurs juristes. » Et de relever que « les derniers siècles du Moyen Age virent ainsi fleurir des miniatures représentant Mahomet », comme l’attestent des enluminures (des peintures ou dessins exécutés à la main)

                • @PR1
                  vous vous rendez compte de votre ridicule ? Etre obligé d’aller chercher des miniatures du Moyen Age pour démontrer que oui, les musulmans ont l’esprit ouvert !…Pour quelqu’un qui se dit scientifique…

                • Je peux comprendre qu’avoir sous les yeux la preuve que l’on raconte n’importe quoi énerve. Mais essayez de vous contrôlez. Ce n’est pas la première fois que vous foncez dans le n’importe quoi qui meuble

                • @PR1
                  Relever vos nombreuses incohérences c’est « foncer dans le n’importe quoi » ? Vous reconnaissez donc que vous êtes incohérent ? Toutes mes félicitations !

                • Quelles incohérences ? Vous affirmez  » l’islam interdit la représentation de l’être humain » J’ai juste démonter que c’est faux.

                • @Sophie Durand
                  Bis repetitat  » les derniers siècles du Moyen Age virent ainsi fleurir des miniatures représentant Mahomet »

                • @PR1
                  Bis repetita (et non repetitat) :
                  «  »vous vous rendez compte de votre ridicule ? Etre obligé d’aller chercher des miniatures du Moyen Age pour démontrer que oui, les musulmans ont l’esprit ouvert !…Pour quelqu’un qui se dit scientifique… » »

  2. L’œuvre a été censurée par Facebook, d’accord. Quand est-il des droits d’auteur ou droit sur les œuvres d’art.

  3. Je ne trouve pas cette œuvre de Courbet magnifique. Trop réaliste pour que la veine artistique supplante ce gros plan scabreux. J’ajouterai que malgré sa grande notoriété, je ne considère pas Courbet comme un grand peintre. C’est un peintre assez académique et d’un esprit bourgeois assez ridicule (regardez son tableau intitulé, en éloge auto satisfait à lui-même « Bonjour Monsieur Courbet »…). Toutefois, cette peinture de commande fait partie du patrimoine de la France. Outre sa thématique singulière, pour avoir circulé sous le manteau dans la collection de personnages connus, notamment le psychanalyste Lacan, qui l’avait recouvert d’une petite toile d’Andre Masson, pour le plaisir d’en révéler les dessous à ses amis. Honte aux incultes de fesse bouc.

  4. j’ai crus comprendre, il y a peu, que l’on avait des idées sur l’identité du modèle, et que l’on aurait trouvé le dessin de la tête, jamais exploité par l’artiste, qui a laissé son sujet sans tête
    ce serait effectivement une de ses modèles favorites, mais j’ai perdu ces informations

  5. Bah ! Je ne me rends pas à vos arguments, et n’étant ni austère ni puritaine, je dois avouer pourtant que ce tableau me déplaît.  » Les femmes n’ont jamais fait d’enfant en croisant les jambes  » ? A voir… Les géniteurs ne sont pas tous Priape et parfois, certains artifices… Pourquoi, aussi, ne pas peindre un anus en gros plan expulsant un étron et le nommer  » La survie du monde  » ? S’il nous faut accepter les lois de la nature…

    • Ce tableau ne me plaît pas non plus même si je ne suis pas pour son interdiction.

    • Alors comme ça vous faite un parallèle entre la morphologie de la femme et un étron sortant du cul ? Quel peut de respect vous avez pour vous même !

      • Mon pauvre, c’est juste de la déformation professionnelle. L’anatomie et la physiologie ne s’encombrent pas d’états d’âme. Ni respect ni irrespect, môssieur le psychologue du Café du Commerce 🙂 Et ce tableau, pour moi, n’est qu’une planche d’anatomie. L’Art, justement, devrait transcender la viande.

    • Ce tableau me déplait aussi, c’est de la pornographie sous couvert « d’art ».
      Une femme ne se réduit pas à cette portion de son anatomie.

  6. On s’en serait bien passé de cette vue plongeante sur l’intimité d’une femme…
    Merci à tous les hommes qui ont, toujours et en toutes circonstances, une délicate discrétion à notre égard.

  7. Il ne faut pas oublier que ce tableau à été réalisé par Courbet pour un commanditaire érotomane et n’était pas fait pour être exposé en public. Ce commanditaire avait imposé le sujet. Relisez les magnifiques pages que Maxime du Camp à consacrées au peintre et à cette oeuvre dans les Convulsions de Paris.

  8. La morale puritaine des Wasp américain est toujours d’actualité: Facebook s’y conforme, bien que son créateur tout puissant n’en fasse pas partie.

  9. Les libertaires de 68 sont devenus des censeurs pudibonds. Que de chemin parcouru…

      • Dans la statuaire grecque, le sexe masculin fait partie d’un corps entier, il ne s’agit pas d’un gros plan sur un phallus géant dont le propriétaire a perdu toute humanité.

    • le david de michel ange trone sur une place publique à florence, la taille du pénis ne vous fera surement pas fantasmer

      • Il faut aller voir l’original à la galeria dell’academia , plus de 4m de haut la statut, l’un dans l’autre….!

    • Parce que celui des femmes donne la vie en plus du plaisir alors que celui des hommes ne donne que du plaisir.

  10. On aime ou pas, mais bon, c’est toujours plus agréable à regarder que les décapitations de l’islam.

  11. Si Courbet avait peint au XXIème siècle, il aurait été mieux inspiré de nommer son tableau « l’Instrument de la conquête »…

  12. hé hé, pas faux. Imaginons qu’un collectif de migrants ait proposé un tel tableau de nos jours, réalisé avec l’aide d’une association droidelhommiste subventionnée, qui ici crierait au génie ? Personne :-)) !!

  13. « pas faux » écrivais-je à propos du début du commentaire… car la fin est scandaleuse.

  14. Le Vagin de la Reine au Château de Versailles,çà par contre,c’était un chef d’oeuvre …
    La dégradation de l’art au cours des siècles est spectaculaire .Picasso est une véritable imposture ;dans l’absolu ses tableaux ne valent pas le clou pour les accrocher …A t’il une existence face à un Rembrandt,même plus près de nous les Impressionistes ? Ma réponse est non .

    • Et le plug anal, et l’exposition de l’homme dans une pose équivoque derrière son chien aux Halles, je crois, ça c’est de l’art ! D’autant que c’est exposé à la vue de tous, alors qu’un tableau n’est exposé qu’à la vue de ceux qui le veulent dans un musée

  15. Cette représentation de la femme est telle qu’on aime ou qu’on a aimé la découvrir .
    Tant pis pour les adeptes de l’amour dans le noir …qui n’a jamais vu une femme dans toute sa splendeur ignore qu’elle est le chef d’oeuvre absolu de la nature,et c’est précisément cette particularité qui assure la pérennité du monde .

  16. Si Courbet avait peint son tableau maintenant , il n’aurai trouvé que des poulettes déplumées , car parait il c’est la grande mode…chez ces dames.

  17. les musées regorgent de tableaux suggestifs!
    le scandale c’est la censure de facebook en france, plus d’interdictions dans un paus de 66millions d’ha qu’en inde (plus d’un milliard d’individus!)

  18. tableau peint pour un diplomate turco-égyptien ah bon ! et le voile pudique de l’islam on le met ou ?…………

  19. La liberté d’expression, et donc artistique, est une composante essentielle des libertés fondamentales, partie intégrante de droits de l’Homme. Les censures puritaines de Facebook violent la liberté d’expression, pourtant garantie, et pire dans LE pays des droits de l’Homme. Une telle oeuvre reconnue comme tel ne devrait pas être considérée comme de la pornographie, sinon il y en a à tous les coins de rue dans Paris de la pornographie, même infantile (musées, églises, parcs publics, etc.) Il est heureux que les juges français estiment être compétents à juger Facebook en France, quand c’est un français qui est victime d’une censure pour avoir publié l’image d’un tableau célèbre.

  20. Tout le monde sait que Facebook est maintenant contrôlé par les adeptes de la religion d’amour et de paix.
    Ces adeptes n’e connaissent pas le mot « art », Ils savent tout au plus dessiner des carrés et des losanges de toutes les couleurs et créer des formes architecturales.
    Comment voulez-vous qu’ils comprennent la beauté d’un corps, d’un sexe, alors qu’ils cachent les femmes sous des bâches ?

  21. Objectivement il s’agit d’une croûte pornographique absolument immonde, particulièrement laide et vulgaire, dont le but premier est de corrompre les esprits et les coeurs ; ça s’appelle de l’art dégénéré ; une prémices parmi d’autres de la décérébration programmée de la civilisation greco-romaine…

  22. Je préfère ce tableau (poil autour) plutôt que des tarés déguisant des enfants en travelos, la propagande transgenre merdique de fesses bouc est à boycotter.

  23. Amateur d’Art, et ayant vu maintes fois ce tableau à Orsay, je tempérerais le mot de « chef d’oeuvre » … Pourquoi ?
    Car, à ce compte, il faudrait également glorifier le « Vagin de la Reine » de Versailles !
    Anatomique, ? Oui ! Artistique ? Humm !

    • Deux oeuvres peuvent prétendre traiter du même thème,sans pour autant être de la
      même valeur .Le Vagin de la Reine était une horreur .

    • je suis peintre alors je ne peux pas comparer une sous -merde et un courbet
      alors ne confondez pas svp !quand au site americain dés qu’il peut dégommer quelque objet qui a trait a la culture française on peut compter sur nos  » alliés « cette bande de connards !!

  24. Si je puis me le permettre …………… j’adore la touffe ! …
    ¨Parce que que malheureusement certaines géraldines osent (préfèrent) la raser !!
    A mon très grand désarroi !!!!!! ……….
    SVP Grandes Dames … ne la faites plus jamais. !

  25. je mets un bémol , je n’aime pas ce tableau non plus mais je ne dirais pas du tout que Courbet c’est le début de l’art décadent ! beaucoup de ces tableaux réalistes nous peignant la vie telle qu’elle était en Franche Comté , je parle de scène, comme l’enterrement , mais aussi de la nature et d’animaux franc comtois , sont apparus bien avant cette peinture qui fait débat ! elle est apparue il y a peu quand toutes les autres sont connues depuis longtemps .on ne peut donc jeter à la poubelle toute sa production parce qu’on est pas d’accord avec cette dernière  » phase « 

  26. On connait très bien la propriétaire de ce beau sexe : c’est Madame Courbet.

  27. QUAND ON A UN PEU DE DIGNITE ET DE RESPECT DE SOI , ON NE MONTRE PAS CES CHOSES INDECENTES, ON DONNE L’EXEMPLE SURTOUT A LA JEUNESSE POUR AU MOINS QU’ELLE APPRENNE A SE RESPECTER.
    VOTRE BLOG PERD LA TÊTE , ON DIRAIT

    • R.L. veut tellement faire la nique aux islamistes qu’elle tombe dans l’autre extrême : la pornographie ! L’auteur de cet article démontre par là qu’il n’a aucun respect pour la femme, qu’il considère tout juste bonne à écarter les cuisses, rejoignant en cela les islamistes.

  28. elle s’appellera Natacha,pour moi,car j’ecoute encore une satanee chanson de F Beranger,Natacha.aussi belle que cette peinture,je vous le conseille.et si vous etes amateur d’art,faite suivre par,le monument aux oiseaux.avec les peintures de Max Ernst,garanti mieux que facebook.bon week end…

Les commentaires sont fermés.