En Chine, nul ne pleure Shinzo Abe : les cicatrices de l’Histoire perdurent

En Chine, personne ne pleure Shinzo Abe. Les cicatrices de l’Histoire perdurent

Depuis l’Antiquité, les assassinats de personnalités et de responsables politiques se comptent par milliers et concernent toute la planète.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_personnalit%C3%A9s_assassin%C3%A9es

Mais au pays du Soleil Levant, considéré comme le plus sûr du monde et où les armes à feu sont quasi inexistantes, l’assassinat d’un ex-Premier ministre en pleine rue a de quoi sidérer l’Archipel et le monde.

En 2021, il n’y a eu qu’un seul mort par arme à feu au Japon, contre 45 000 aux États-Unis, avec près de 700 tueries de masse. Nous ne sommes pas dans la même culture ! Même la pègre, au Japon, ne règle pas ses comptes à coups de kalachnikov comme dans nos cités.

En France, l’usage d’une arme à feu pour liquider un homme politique reste rarissime. On préfère les noyer dans une flaque d’eau ou les suicider dans un bois, de façon à laisser planer le mystère pour toujours…

Shinzo Abe semble être victime d’un crime gratuit, puisque le tueur, solitaire, n’a exprimé aucun motif politique. Ce qui ne veut pas dire que sa victime n’avait que des amis.

Grande figure de la scène internationale de 2012 à 2020, les prises de position de Shinzo Abe contre la Constitution pacifiste du Japon et sa volonté de reconstruire une armée nippone face aux ambitions expansionnistes de la Chine, n’ont pas fait que des heureux dans le pays.

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/07/09/l-heritage-geostrategique-de-shinzo-abe-en-debat-au-japon_6134088_3210.html

À Tokyo, cet alignement sur les positions occidentales pourrait pâtir de la disparition de son principal défenseur.

Mais si, côté occidental, la mort de Shinzo Abe est mal vécue, côté chinois, on ne pleure pas dans les chaumières. Loin s’en faut. Sur les réseaux, on se défoule et Pékin laisse faire, malgré les condoléances officielles du régime présentées à Tokyo.

« ‘J’espère que le tireur va bien »

« Shinzo Abe doit oublier la haine et pardonner le tireur »

Tels sont les messages qui circulent sur la toile, suscitant une adhésion sans limite.

Il est vrai que Shinzo Abe symbolisait le retour de ce Japon impérial et conquérant, qui se livra en Chine à des exactions et des actes de barbarie sans nom.

« Les âmes des 300 000 compatriotes à Nankin voient leur rêve accompli. 1,4 milliard de Chinois envoient leur message de félicitations ». Référence au massacre de Nankin, en 1937, où les barbares de l’armée impériale japonaise ont assouvi leur soif de massacres et de viols.            (Figaro)

Le contentieux est donc lourd entre les deux géants asiatiques. Et aujourd’hui que l’armée chinoise est puissante, le militarisme japonais, soutenu par les États-Unis, passe de plus en plus mal à Pékin.

Et comme il a été rappelé dans un récent article de RL, Taïwan, ex-Formose, fut annexée par Tokyo en 1895, suite à la guerre sino-japonaise. Île qui fut restituée à la Chine en 1945 après l’écrasement du Japon impérial. Tout cela fait partie du lourd passif que les Chinois ruminent à l’encontre du Japon.

Cela étant, l’assassinat d’un leader politique hyper-protégé soulève la question de la sécurité des chefs d’État, une mission difficile s’il en est.

La DGSI a plusieurs fois mis en avant la menace de l’ultra-droite visant Emmanuel Macron. Personnellement, je ne crois pas à ce genre de fable grotesque, accusant des illuminés isolés, sous-équipés et sans la moindre organisation. S’il pleut, c’est encore la faute de l’extrême-droite !

La DGSI ferait mieux de prendre au sérieux les menaces d’Al Qaïda et de l’EI, qui continuent de mener leur guerre sainte en Occident et comptent des milliers de fous d’Allah, qui n’ont aucun mal à trouver des armes à feu en provenance de nos cités et des Balkans.

Ce ne sont pas les Gilets jaunes brandissant la tête de Macron au bout d’une pique qui sont une menace pour le Président. Les vrais tueurs potentiels, ce sont les islamistes.

Mais diaboliser l’ultra-droite, c’est l’éternel refrain de la bien-pensance, qui voit un nazi derrière chaque arbre.

Depuis dix ans, 99 % des morts violentes sont le résultat des tueries de masse islamistes et des règlements de comptes entre racailles des cités. Pas un seul tueur d’extrême droite n’a été mis en cause.

Au parquet national antiterroriste on accumule les dossiers de « présumés projets d’attentats d’extrême droite ». Mais ce sont les tueries de masse bien réelles, et au cri de Allahu akbar, qui ont fait des centaines de victimes innocentes dans notre pays. Ne falsifions pas la menace.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
25
1

15 Commentaires

  1. Ce Nippon traînait d’autres casseroles que la protection des criminels de guerre de WW2 dont il ne reste plus beaucoup aujourd’hui.
    Confinement, muselières, injections forcées de substances nocives à ARNm. Par diktats pour les employés de l’Etat. Par menaces et chantages pour les autres. Comme en France. Mais là-bas, on est rancunier surtout contre ceux qui vous ont fait perdre la face en vous roulant dans la farine ou la poudre de riz.
    L’histoire nous enseigne que la plupart des régicides sont « dans l’air » et presque toujours captés par un « illuminé ».

  2. Les islamistes sont trop contents d’avoir le freluquet et sa bande de corniauds dégénérés ! Je ne crois pas qu’ils veuillent tuer le sale gamin…
    L’extrême droite, n’en parlons pas : aucune organisation, aucune capacité, que de la gueule, des incapables ridicules ! Maxime Brunette et sa grotesque carabine Eurêka à fléchettes contre Chirac en est la preuve…

    Peut-être un isolé ? Décidé, discret, patient…

    • Hé oui et pourtant haï comme jamais, personne n’a été capable d’éliminer la Grande Zohra il y a 60 ans…

  3. « Shinzo Abe doit oublier la haine et pardonner au tireur » Je suis dans la « bien-pensance » adulée en ce moment, non ? LES FAITS : Abe travaillait pour la faction Nazie de la mafia Khazarienne dirigée par le Führer George Bush père. Ensuite, huit « chefs d’entreprise » sur dix disent que vous n’obtiendrez pas de promotion si vous n’avez pas de micro-puce. https://www.zerohedge.com/technology/skynet-does-office-citrix-says-2035-workers-implanted-chips-will-have-labor-market … Ah oui, censuré … mais non, web has great memory : https://web.archive.org/web/20201010180034/https://www.zerohedge.com/technology/skynet-does-office-citrix-says-2035-workers-implanted-chips-will-have-labor-market

  4. S’il existe un pays où un tel attentat n’aurait pas dû se passer, c’est bien le Japon. Avec sa loi sur les armes hyper-rigoureuse (accès impossible aux armes à feu par des civils), son taux de criminalité extrêmement bas, personne en effet n’aurait pu imaginer un tel scénario possible. Mais comme dans tout, la sécurité des chefs d’état ou des politiques montre que le risque zéro n’existe pas. Les gouvernements auront beau interdire toutes les armes à feu qu’ils veulent, vous trouverez toujours un type qui « bidouillera » un truc pour arriver à ses fins: une cartouche de chasse, un simple bout de tube au diamètre qui convient, un clou et un élastique et voilà, c’est fait! Un casse-tête de plus à résoudre pour les services de sécurité de par le monde.

  5. ces idiots ne cessent de fantasmer sur les possibles exactions de l’ultra droite cela leur permet de mettre sous le tapis les réelles tueries de l’extrême gauche il y a plusieurs décennies et celles de l’islamisme aujourd’hui

  6. LE massacre de la population de NANKIN , n’est hélàs pas le seul crime de guerre
    commis par les japonais .Militaires et civils français , et vietnamiens conservent un souvenir ému de leur détention dans les camps japonais , qui avaient peu de choses à envier aux camps nazis .Mon beau père , 1, 85 mètre pesait moins de 45 KG à sa libération .Les criminels de guerre japonais n’ont pas été poursuivis, il n’y a pas eu de nuremberg ….devinez pourquoi !

  7. Pas un seul tueur d’extrême droite n’a été mis en cause.

    Il serait temps qu’il y en ait un qui se mette au boulot !!!

  8. Il me semblait que cet ex premier ministre japonais était un patriote, sur une ligne traditionnelle comme notre Z.
    C’est pourquoi il avait ma sympathie, quoique lointaine.
    Il n’y a pas de quoi se réjouir si la ligne « progressiste » finit par gagner sur les traditionalistes, qui ne feraient pas le bonheur de nos féministes, pas plus que de beaucoup de femmes moins « émancipées ». Cela ne me gênait pas trop du moment que le Japon restait un bastion contre l’immigrationnisme et le mondialisme.
    Que les Chinois se réjouissent est sans doute normal compte tenu de l’histoire mais n’est pas très favorable à la cause anti-mondialiste tenue par un politique tel Shinzo Abe.

  9. Ben! A propos de l’ancien ministre japonais assassiné ou exécuter (vue que les traîtres se multiplie comme les rats qu’ils sont)…deux choses l’une ou c’était un parfait enc…de mondialiste donc par définition un traitre !
    Ou les mondialistes commencent à se chié sérieusement dessus …ils commencent à comprendre qu’ils
    (les tepu mondialistes) ne sont pas…. »INTOUCHABLE « malgré leurs garde du corps »j’en connais un que si il pouvait finir comme kadafi….se serais pour des millions de français heleno-chretien blanc occidentale « CHAMPAGNE « 

  10. La Chine grande exterminatrice dans l’histoire devrait rester discrète quant aux crimes des japonais chez elle. Grands tyrans, les Hans qui sinisent à tour de bras depuis des siècles (TaÏwan) et aujourd’hui Tibétains, Ouigours et Mongols devraient rester discrets.

Les commentaires sont fermés.