En direct d’un après-match de foot, en France, avec le ministre…

Publié le 26 août 2020 - par - 10 commentaires - 832 vues
Traduire la page en :

Nous avons le privilège et l’extrême honneur de pouvoir accompagner le ministre de l’Intérieur, G.M. D. avec les policiers de la Brigade de la Répression Violente Motorisée:
« Merci M. le Ministre, de venir avec nous voir cette liesse populaire et bon enfant ! »
« Normal, Mesdames-messieurs, votre chaîne TV WC est une des nombreuses chaînes objectives, et je tenais à lui montrer que moi aussi, je partageais leur avis sur tout ! »
« Nous sommes flattés, M. le Ministre ! »
« Et vous verrez que je suis un homme de terrain, et que force sera à la loi ! »
« Comment cela, la force ? »
« Oui, fermeté sur le port du masque et les distances sanitaires, sinon, PV voire plus ! »
« Donc, pas d’hydrox… »
« Ah, votre humour ! Allez, hop ! À cheval ! »
« Et le ministre de sauter à califourchon sur la selle d’un des motards de la BRAV, geste habile hérité probablement d’ancêtres aux gestes analogues avec les bourricots ou les chameaux !… Habitude peut-être aussi avec certaines arrivistes, mais cela ne nous regarde pas ! »
« Nous voilà déjà arrivés… vous voyez ça, action-réaction ! »
« Oh, Monsieur le Ministre, on voit déjà la foule en liesse pour fêter la défaite d’un club français, avec des drapeaux algériens, marocains, tunisiens, ivoiriens !… »
« Parfait… et qatari ? »
« Ah oui, ainsi que saoudiens avec le sabre d’amour de l’islam ! »
« Ouah ! Ouf ! »
« Tiens, déjà les feux d’artifices ? »
« Ils ont bien fait ça ! C’est qui, le PSG, la mairie de Paris, le ministère des Sports, de la Culture ? »
« Oh, attention, Monsieur le Ministre, les fusées sont lancées à l’horizontale ! »
« Ah, ça ! Je reconnais le sens artistique de Roselyne ! L’originalité de cette femme ! Son sens créatif rose bonbon ! Elle est parfaite dans ce poste du ministère de la Cul… ouh là là, elle n’est pas passée loin, quand même, celle-là ! »
« Mais pourquoi toujours dans notre direction ? »
« Oui, il doit y avoir un message d’artistes engagés ! Il faut que je décrypte ! »
« Oui, en attendant, on se réfugie là, M. Le Ministre ! »
« Et le préfet, il n’était pas du même monde que les « Gilets jaunes », mais il doit être du même monde que ces supporters, non ?! Il pourrait nous dire si c’est bien des pavés, cailloux et bouteilles qui se mêlent aux fusées pour commémorer la défaite… et là-bas, M. le Ministre, on n’intervient pas, on dirait qu’il y a des jeunes qui cassent des vitrines de magasins ! »
« Oh, vous savez, la déception de la défaite… »
« Oui, mais là, ils pillent ! »
« Que voulez-vous, ils ont été tellement dans la privation ! »
« Oui, mais pourquoi ne pas empêcher de défoncer ces voitures ? »
« Elles n’appartiennent pas à des gens d’extrême droite ?! »
« Oui, mais le gars qui saute à pieds joints sur le capot ? »
« Mais il a son masque, regardez donc ! »
« Et les autres qui incendient les voitures avec des cocktails Molotov ?! »
« Mais non, vous voyez bien qu’ils portent des cagoules, des casques de moto ou de chantier avec visière, des capuches et des écharpes palestiniennes ! »
« Oui, mais ceux qui nous caillassent, là-bas ! »
« Observez bien, Messieurs, qu’ils respectent les distanciations sociales ! »
« Et ceux qui poursuivent et assaillent nos collègues dans ce fourgon de police ? »
« Notez-le n° du véhicule ! »
« Et ceux qui balancent les barrières sur nos collègues ? »
« Ce sont des gestes-barrières, allons ! Vous voyez, Messieurs, il faut éviter d’être dans la stigmatisation de la racaille ! Il faut freiner vos pulsions sauvages ! Ne pas être dans la provocation ! Savoir ne pas bouger quand on est agressé de manière coutumière ! Vous savez bien que la haine entraîne la haine ! Ce ne sont que des incivilités ! Soyons pour la paix des BRAV. Ha ! Ha ! Ha ! »
« Oui, mais pourquoi est-on là, et 3 000 de plus ?! »
« Pour pouvoir arrêter les dangereux individus qui eux, ne portent pas de masques… vous voyez bien que ceux-là sont tous encapuchonnés, encagoulés ; en revanche, tenez, cette vieille dame, à son âge, elle va filer le Covid à tout le monde à toussoter sous les gaz lacrymos alors qu’elle est dans une des rues où le port est obligatoire ! Allez, embarquez-moi cette criminelle ! ».

« Ah, que c’est palpitant de vivre en direct de tels hauts faits en compagnie des BRAV.! Merci M. le Ministre, à vous les studios ! »

Loïc Mansard 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
mjolnir

Info-dernière , les neuneus du PSG alors qu’ils se sont pris une toise sont allés fêter ça à………………….IBIZA et hop , contaminés !
Enfin c’est l’info officielle Radio-Vichy 2 (Info) mais ça prouverait encore que…..

saurer

Bien vu cher Loïc, de l’humour comme on aime. Triste constat cependant, après l’abruti castaner, celui qui l’a remplacé ne l’est pas moins ! … Une preuve de plus que la plupart des ministres ne sont que de hologrammes, de véritables crétins dirigés par le cabinet de l’ombre.

mjolnir

Pas de risque que nos footeux attrapent une méningite !
Pas assez de neurones , surtout les afwicains.
toujours bons derniers de la liste , pas encore de Grand Maître d’Echecs , a la rigueur scolaires…………

geronimo

ouah l’autre eh, elle est nulle ton histoire !!! moi j’aurai fini en feu d’artifice, du genre le Dadar, il se casse la gueule de la moto en plein milieu d’une bande de gentils sauvageons, qui lui enfile un parc-metre dans le fondement, et finisse par le bruler avec des pneux (comme ils font au pays quoi….)

Joel Lacroix

darmanin c’est qui ??

Eric Hartley-VI Fletcher

En regardant les vidéos de ces…”incivilités”, j’ai constaté que les “Jeunes” qui y participent passent 50 % du temps à agresser toute personne “non-racisée* et à casser tous véhicules et vitrines et un autre 50 % à (se)photographier et (se)filmer. donc, il n’y a qu’à saisir et confisquer TOUS les smartphones ( dernier-cri !) de ces Jeunes et de les lire pour tous les identifier et les foutre dehors de France !

joseph d arimathie

en plus , c etait noir de monde . on a adore les adorables bambins non accompagnes qui mettent de l ambiance et de la joie dans les coeurs !

Antoine

Darmanin : tout dans la gueule, rien dans la culotte !

patphil

tout dans le second prénom, cela va sans dire

Lire Aussi