1

En élisant un maire musulman, les Anglais ont capitulé

SadiqKhan

La colonisation ne se traduit pas uniquement par l’occupation du sol, l’exploitation des ressources d’un pays par des étrangers et à leurs profits, mais aussi par l’imposition d’une culture allogène*.

Ainsi, après l’élection d’un supposé musulman à la mairie de Londres, serons-nous très vite informés s’il est toujours musulman malgré certaines positions passées incongrues à sa culture. En tout cas, la presse ne cesse de souligner « sa religion » dont on nous rappelle sans cesse que nous ne devrions pas en tenir compte (PADAMALGAM). Nombre de ses électeurs la considèrent comme telle, ils ne manqueront certainement pas de la  lui rappeler…

Résistance républicaine et Riposte laïque ont donné quelques exemples récents de cette COLONISATION même si le terme est rarement employé. Exemples d’autant plus ignobles qu’encouragés par les autorités qui devraient protéger leur pays, leur peuple et sa civilisation. 

Ainsi cet appel en Autriche aux blondes à se teindre, à associer au conseil de la maire de Cologne aux Allemandes de changer leur comportement pour ne pas offenser les migrants. L’occultation répétée, ou simplement la déformation ou l’atténuation de faits, dans nombre de pays, relatifs à des agressions subies par des femmes (viol d’Evry du 30 mars 2014, racisme non retenu par le tribunal même si le principal agresseur -pourtant mineur- a écopé de 30 ans). La réservation de plages pour ne pas choquer une certaine population. La falsification d’œuvres tel le Don Giovanni de Mozart, un des plus grands artistes portés par la planète.

Ceci vient après le halal, les heures de piscine réservées, les médecins hommes interdits de consulter les femmes, les voiles tolérés jusqu’à ne plus faire respecter la loi obligeant le visage découvert, les hommes refusant de serrer la main de femmes par essence impures et tentatrices, les prières en des lieux non seulement inappropriés mais portant atteinte à la neutralité qu’il convient de garantir à tout espace public, enfin tout ce que certains appellent des accommodements raisonnables tout aussi irraisonnables soient-ils et mortifères pour le fondement culturel d’un pays et de son peuple.

Donc pour revenir à Londres, voilà que la BBC en rajoute. Et de suggérer l’application de la charia pour les femmes musulmanes, à savoir ont-elles le droit de se déplacer de plus de 48 miles sans chaperon… Pourquoi 48 d’ailleurs ? Bientôt Riyad-sur-Tamise en somme…

https://twitter.com/BBCR4Sunday/status/729201629585616896 

Cette élection fera-t-elle réagir l’élite imbécile qui promeut le multiculturalisme, même s’il appartient à la tradition anglo-saxonne ? Les anglais se sont toujours sentis culturellement (et économiquement) supérieurs, ce qui pour eux justifie un multiculturalisme qui leur est (était) favorable. Les temps sont venus d’en déchanter, même si le candidat conservateur n’était pas des plus attrayants pour les londoniens. 

Peut-être que le peuple anglais va réagir vivement, du moins espérons-le. Autrement, nos idiots utiles au pouvoir sont suffisamment bêtes pour n’en tirer aucune leçon tant leur cerveau est lobotomisé par la mondialisation libre-échangiste d’une prétendue concurrence non faussée (tu peux croire !)…

* : le 2ème décret Crémieux n’a pas contraint les « indigènes musulmans » à changer de culture, ils devaient en faire la demande pour se mettre sous la loi française, au plus tôt pas avant 21 ans. Fort peu ont fait cette démarche visant à la « naturalisation ». Bien sûr, la naturalisation générale des indigènes musulmans a été un sujet de discussion ardu.

Pour plus d’infos :

http://www.patrick-weil.fr/wp-content/uploads/2014/07/2005-Le-statut-des-musulmans-en-Algérie-coloniale-Doc.-française.pdf

Le code de l’indigénat qui est souvent rappelé est d’aspect autre, indépendant du décret Crémieux, policier et répressif pour prévenir toute forme de révolte…

Jean-Paul Saint-Marc