En évoquant la Russie, le pape François se pince les narines 

Image associée

Gueule de bois sans doute ce matin pour Bergoglio, alias François, en apprenant la victoire de Fratelli d’Italia. 

La Russie n’était déjà pas pour lui en odeur de sainteté, au point de se boucher le nez dès qu’on évoque l’Ukraine, mais cette fois-ci c’est l’air de l’Italie qui risque de lui être irrespirable. 

Il faut dire que dans son encyclique Fratelli tutti (livre de chevet de Mélenchon), le pontife loue tous les frères (francs-maçons compris), à condition qu’ils soient soumis à l’immigration, à l’écologie-politique, à la « vaccination »Covid, à l’Union européenne… bref, à l’oligarchie mondialiste.

Dans l’avion qui le ramenait à Rome, en provenance de Nur-Sultan, où s’est tenu le 7e Congrès des dirigeants des religions mondiales et traditionnelles, François a répondu aux journalistes.

Lors de ce débriefing en l’air, il a bien sûr été question du « nécessaire » dialogue avec toutes les religions. 

À la louche aussi, dialogue avec les pontes de toutes les inspirations spirituelles. Jeanne Smits nous en fait l’énumération dans l’émission Terre de mission, animée par Jean-Pierre Maugendre (cf plus bas).

Elle nous montre par la même occasion l’effroyable urbanisation moderne et maçonnique de la ville qui a accueilli ce congrès, auquel a voulu à tout prix participer François. 

Il n’a pas fallu attendre bien longtemps avant que le pape salue la vision mondiale progressiste du Kazakhstan.

Dans la discussion à bâtons presque rompus, tombe subitement la question de savoir s’il faut discuter avec les pays agresseurs des autres. 

Faut-il livrer des armes à l’Ukraine?

Dans une subtile réponse pleine de réthorique dans le plus pur style jésuitique, François s’explique sur la moralité de vendre des armes.

« Se défendre est non seulement licite, mais c’est une expression d’amour pour la patrie », entendez, pour l’Ukraine seulement.

S’ensuit des platitudes sur la paix.

À propos du dialogue avec la Russie, François nous dit doctement: « c’est difficile, mais on ne doit pas l’écarter ». « Je n’exclus pas le dialogue avec tout pays en guerre, même s’il est l’agresseur et même s’il faut le faire comme ça (en montrant de se pincer le nez, à 11’ de la vidéo infra).

« Ça pue, mais il faut le faire ».

À aucun  moment le pontife ne pointe les responsabilités des USA de Biden, de l’OTAN, de l’Ukraine de Zélensky, de l’Allemagne, de l’Europe d’Ursula von der Leyen et de la France de Macron.

Autrement dit, le pape François fait acte de répugnance envers la Russie orthodoxe  en légitime défense contre des agresseurs US et Ukronazis, mais dans un autre registre, il ne craint pas de faire acte(s) d’allégeance envers les dignitaires d’un catalogue coranique, dont de nombreux versets prêchent l’égorgement ou la soumission de tout non musulman !

Chapitre immigration, tenez-vous bien à 13’19 : « Quand on pense à l’hiver démographique que nous vivons… »

En description de la vidéo ci-dessous, vous trouverez les questions posées par quel journaliste et pour quel média.

Conférence de presse du pape François au retour du Kazakhstan

https://youtu.be/5Z7CSOHPOXw

Jeanne Smits et Jean-Pierre Maugendre nous offrent une splendide critique de la piètre prestation papale de François au Kazakhstan qui parle de tout : du climat, du Covid, d’un poète soufi du XVIIIIe siècle et ses maximes… bref, de tout, sauf de la foi catholique (à partir de 6’).

Lors de cette conférence très applaudie, le pape y est allé aussi de ses références et sa soumission à la déclaration de Abou Dabi :

Le pape François au Kazakhstan pour un congrès des religions – Terres de…

https://youtu.be/BYGvqbKpoeU

Quelle messe veut le pape François ? 

L’analyse du Club des Hommes en noir

https://youtu.be/nBCwpnIDxR8

A cent coudées des élucubrations du pape François, l’abbé Laffite réaffirme les fondamentaux du magistère :

Actes du Magistère (21-9-2022)

https://youtu.be/zBh252UIFkM

Pour mémo 

https://ripostelaique.com/labbe-laffite-contre-la-dechristianisation-lance-ses-cours-sur-les-encycliques-capitales.html

Lors de son récent voyage au Canada, le pape François a pris part à des rites païens et a porté la coiffe de plumes indienne, créant ainsi une certaine agitation. Une telle attitude est certainement en accord avec les doctrines de Laudato si’ et du synode sur l’Amazonie, mais elle a aussi des précédents clairs dans les doctrines modernistes et les attitudes des pontifes postconciliaires.

Dès 1907, saint Pie X prédisait dans son encyclique Pascendi que le modernisme aboutirait logiquement à une forme de panthéisme. Depuis le document conciliaire Nostra aetate, nous assistons à la manifestation de plus en plus ouverte de cette doctrine.

https://laportelatine.org/actualite/les-papes-conciliaires-et-le-paganisme

Jacques CHASSAING 

(1) Jeanne Smits, journaliste catholique 

(2) Jean-Pierre Maugendre, ingénieur, ancien élève de l’École navale et ancien président du Mouvement de la Jeunesse Catholique de France, président de Renaissance Catholique.

 

image_pdfimage_print

8 Commentaires

  1. Bergoglio : marionnette du satanisme mondialiste ! -il a été mis là : par assassinat d’un précédent pape ET éviction du précédent qui a démissionné (du jamais vu), terrorisé……

  2. Soyons juste et gardons la Foi et l’Espérance si on l’a ….
    Ce pape particulièrement déconcertant et brouillon , jésuite à la mode sud-américaine , avait aussi parlé des « aboiements de l’OTAN aux frontières de la RUSSIE » .
    Il semble en effet très soumis au N O M ….qui l’a sans doute adoubé et coopté .
    « Dieu reconnaitra les siens » . Personnellement je l’écoute très peu ou de façon très occasionnelle . Le patriarche de MOSCOU me parait digne d’intérêt

  3. A force de critiquer le Pape et le catholicisme, il faudrait prendre garde à ce que cette habitude ne se transforme à long terme en christianophobie voilée. Vu l’état du christianisme en Europe et de la confusion ambiante, un énième article à charge ne me paraît pas le bien venu surtout en ces temps de changement de société.
    Mais ce n’est que mon point de vue.

Les commentaires sont fermés.