En France et dans le monde, le Qatar nous emmerde

Publié le 26 juillet 2014 - par - 3 243 vues
Share

QATAR STRATEGIE DE L'OGRELe Qatar est établi sur une petite presqu’île de 11.437 km2, un peu plus grande que la Corse, à l’est de l’Arabie saoudite, son territoire désertique est invivable l’été quand les températures oscillent entre 40 et 50 degrés.

L’émirat a obtenu son indépendance en 1971. Il compte 1,5 million d’habitants dont 200.000 seulement sont des citoyens qataris. Leur revenu par tête est tout simplement le plus élevé de la planète. Ils ne payent pas d’impôts, disposent de transports et d’un système de santé gratuits et pour la plupart n’ont tout simplement pas besoin de travailler, la main d’œuvre immigrée est là pour cela.

Les avoirs des différentes entités du QIA (Qatar Investment Authority), approchent les 700 milliards de dollars.

Le Qatar n’est pas vraiment un pays fréquentable. C’est une monarchie absolue construite sur une rente. Il n’y a pas de partis politiques et encore moins de démocratie.

En France :

Le Qatar finance les mosquées dans nos banlieues

Le Qatar finance le prosélytisme islamique dans nos banlieues, grâce à un fond doté au départ de 50 millions de dollars…au profit, en fait, de la diversité….celle qui adore la France….

Le Qatar finance Al Jazeera, afin de formater les têtes, en livrant des informations tendancieuses

Le Qatar investit dans les équipes de foot, les droits de retransmission, et les chaines de sport pour gaver les supporters de ses informations à la mi-temps

Le Qatar qui ne s’est jamais qualifié, à la loyale pour la coupe du monde, soudoie les membres de la FIFA et ne recule devant aucune tricherie pour obtenir la coupe du monde en 2022

Le Qatar utilise massivement le quasi esclavage pour ses travaux pharaoniques, de constructions de stades pour obtenir la coupe du monde de 2022, qui se jouera dans des conditions de chaleur abominable

Le Qatar prend des participations dans toutes nos entreprises du CAC 40 pour avoir un droit de regard sur notre politique (TOTAL, VINCI, LAGARDERE, VEOLIA ENVIRONNEMENT, LAGARDERE, et a même essayé avec AREVA …)

Le Qatar a négocié, en échange de « son soutien » (la bonne blague….) une exonération exorbitante de plus-values immobilières pour tous ses investissements immobiliers en France dans une nouvelle convention fiscale. Il va ainsi pouvoir réussir à acheter à tour de bras les plus beaux immeubles de France (hôtel d’Evreux place Vendôme, l’hôtel Lambert sur l’Ile Saint Louis, des Investissements Hôteliers, pour les plus connus Royal Monceau, , haras en Normandie….) quand les pauvres clampins français que nous sommes vous et moi, doivent attendre 15 ans, et même 22 ans pour échapper à toute imposition.

Les résidents Qataris ne payent pas l’ISF en France pendant leur cinq premières années de résidence, …c’est-à-dire en fait jamais….Pourtant, nos politiques de droite ou de gauche les adorent et parmi les habitués des séjours à Doha on trouve notamment: Dominique de Villepin, Bertrand Delanoë, Philippe Douste-Blazy, Rachida Dati, Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, Fadela Amara, Claude Guéant, Jean-Louis Debré, Gérard Larcher, Hubert Védrine, Frédéric Mitterrand, Hervé Morin, Jean-Pierre Chevènement, Dominique Baudis, Jack Lang…En gros, quand ils ont besoin d’argent, ils pensent tout de suite au Qatar, comme des enfants qui vont demander « leur semaine » à Papa. Pourtant, les Qataris ne sont pas des philanthropes. Ce sont même de redoutables négociateurs, et avec eux, rien n’est jamais gratuit (ce n’est pas leur culture….manque de charité chrétienne probablement…).

Dans le reste du monde :

Le Qatar, finance les milices Djihadistes en Syrie, et encourage par là-même, le massacre des chrétiens. Toutefois, avant de se retourner contre le Syrien Assad, Le Qatar avait été l’organisateur avec le président syrien Bachar el-Assad, de la visite triomphale de Mahmoud Ahmadinejad, le président iranien, au Liban en juillet 2010.

Le Qatar finance le terrorisme à Gaza

Le Qatar soutient le mouvement terroriste du Hamas dans ses attaques contre les civils israéliens

Le Qatar a aidé à la destitution de Kadhafi, et propage l’Islam radical en Afrique (celui dont les maliens ne veulent plus, celui des milices, celui des Boko Aram, etc.)

Le Qatar soutient les frères musulmans en Egypte

Le Qatar finance et soutient les révoltes islamiques dans l’ex URSS

Le Qatar impose la finance islamique à la City

Leurs investissements aux Etats Unis, et dans le reste de l’Europe Occidentale sont également considérables

Le Qatar est composé de paresseux, qui préfèrent ne pas travailler, et faire venir de la main d’œuvre immigrée pour les servir. En un mot : Le Qatar nous emmerde. Le Qatar emmerde tout le monde… Le Qatar est un faiseur de guerre et de misère. Le Qatar fait du mal au monde. Toutefois, le régime de l’émir est fragile même si les révolutions arabes semblent ne pas l’avoir affecté même s’il y a eu une tentative de coup d’état en juillet 2009. Les trois quarts des résidents ne sont pas des nationaux, il n’a donc pas de véritable armée, car je doute que les mercenaires pakistanais sous-payés qu’il emploie soient sérieusement prêts à risquer leur peau, pour ce pays esclavagiste. Par conséquent, les minorités iraniennes, chiites, pakistanaises, immigrées de pays arabes, pourraient un jour se révolter, et prendre le pouvoir….

Si l’on veut combattre l’islamisme rampant et conquérant sur tous les fronts, c’est chez eux, qu’il faudra aussi porter le fer,…. d’une manière ou d’une autre. Tout ce qu’ils investissent chez nous, ou en occident sont autant de moyens de faire pression sur eux. Si on pensait moins à faire l’aumône, et qu’on retrouvait la confiance qui nous manque pour créer nos propres richesses on pourrait largement les envoyer balader. Les Qataris pensent, non sans raison, que tout s’achète… il va falloir sérieusement songer à leur donner tort, et leur faire comprendre, ainsi qu’à tous ceux qui croquent chez nous, que notre liberté, notre culture, notre civilisation, bref, tout ce qui fait la grandeur de notre pays, ne sont pas à vendre.

Entre nous, un raid d’intimidation franco-israélien sur Doha, comme en 1956, ça aurait de la gueule, non ? Je suis sûr qu’ils comprendraient très vite, car ce qu’ils ne peuvent pas acheter non plus, c’est leur propre courage.

Stéphane HADDAD

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.