1

En France, il est interdit de discriminer et de haïr, sauf les non-vaccinés

Miegevaccinhaine.jpgLa loi est très claire, il est interdit, dans ce pays, d’inciter à la haine, à la violence ou à la discrimination, contre une personne ou un groupe de personne pour des raisons précises.

Seront punis de cinq ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende ceux qui, par l’un des moyens énoncés à l’article précédent, auront directement provoqué, dans le cas où cette provocation n’aurait pas été suivie d’effet, à commettre l’une des infractions suivantes :

(…)

Ceux qui, par l’un des moyens énoncés à l’article 23, auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende ou de l’une de ces deux peines seulement.

Et pourtant, on assiste, quotidiennement, depuis des semaines, à une incitation à la haine, à la discrimination ou à la violence contre des personnes ayant un seul tort : ne pas être vacciné. Quelques exemples spectaculaires :

Cohen-Hadad, CPME IDF : Les salariés non vaccinés, on les mettra en dehors de l’entreprise, c’est notre devoir de responsabilité

Charles Consigny : « Faisons payer l’entrée en réanimation aux non-vaccinés. S’ils doivent vendre leur maison pour ça, ça ferait réfléchir »

https://www.creusot-infos.com/news/saone-et-loire/saone-et-loire/remy-rebeyrotte-je-suis-resolument-pour-l-isolement-des-personnes-non-vaccinees.html

Bruno Bonnell : « Si on veut retrouver une vie normale il faut qu’on éradique la population »

Barbiervaccin.jpg

https://www.ladepeche.fr/2021/12/19/covid-19-lexecutif-espere-une-adoption-du-pass-vaccinal-dici-fin-janvier-annonce-gabriel-attal-10001761.php

On comprend mieux, dans ce contexte, la judicieuse proposition de Florian Philippot :

https://francais.rt.com/france/93911-responsabilite-devant-histoire-florian-philippot-appelle-union-sacree-contre-pass-vaccinal