En France, la liberté d’expression est d’abord menacée par l’islam et ses complices

Publié le 9 janvier 2012 - par - 1 659 vues
Share

Le journal Riposte Laïque gène le landernau du politiquement correct et ses supplétifs que sont les associations anti-racistes depuis qu’il ose ouvertement dénoncer, à juste titre, l’islamisation rampante de notre Pays.

Les femmes niqabées  et les prières dans les rues ont été la manifestation visible d’une offensive de l’islam contre les fondements de notre République laïque.

S’il n’y avait pas eu Riposte Laïque pour médiatiser ces atteintes inadmissibles à la dignité de la femme et dévoiler au grand public grâce aux vidéos de Maxime Lepante  l’occupation de l’espace public par les islamistes rue Myrha  en plein Paris , le pouvoir politique actuel ne s’en serait pas accaparé en prenant les mesures qu’il a prises sur l’interdiction du port du voile intégral dans le pays de Voltaire et des prières dans l’espace public de ces fanatiques islamiques qui manipulent une population musulmane soumise au diktat de Mahomet.

L’objectif de l’islam est de contrôler et diriger tous les aspects de la vie des gens et de les endoctriner en les obligeant à se conformer aux  dogmes, aux rites et aux préceptes de la charia.

Comme le révèle le site Poste de veille dans un article publié le 2 février 2012 :
« En France, on constate que des mosquées islamiques sont plus souvent construites que des églises catholiques romaines, et qu’il y a maintenant plus de musulmans pratiquants que de catholiques pratiquants. Par ailleurs, des groupes musulmans en France ont demandé à l’ Église catholique romaine la permission de faire usage des églises vides comme solution pour résoudre les problèmes de circulation occasionnés par les milliers de musulmans qui prient sur les voies publiques. Cette demande, qui a été décrite par des commentateurs politiques français comme étant « alarmante », « audacieuse », et « sans précédent », est un autre exemple de l’arrogance croissante des musulmans en France.
En octobre, un rapport fait état que les banlieues décrépies sont en passe de devenir des «sociétés musulmanes séparées» du reste de l’ État, selon une étude récente importante  intitulée « Banlieues de la république » qui examine la propagation de l’islam en France.
Les immigrés musulmans rejettent de plus en plus les valeurs et l’identité française et préfèrent s’immerger dans l’islam, selon ce rapport, qui prévient également que la charia est en train de remplacer rapidement le droit civil français dans les banlieues parisiennes. Les auteurs du rapport démontrent que la France, qui compte entre cinq à six millions de musulmans (soit la population musulmane la plus grande en Europe) est au bord d’une grave explosion sociale parce que les musulmans ne s’intègrent pas dans la société française.
La loi française controversée interdisant la burqa est entrée en vigueur en avril. La nouvelle loi interdit, dans tout l’espace public en France, la burqa couvrant tout le corps et le niqab couvrant le visage ; elle a été adoptée dans un contexte de frustration croissante devant le manque d’intégration des 6,5 millions de musulmans. »

Riposte Laïque, ses rédacteurs et ses contributeurs ont le courage d’affronter cette provocation des islamistes, car ils ont la conviction profonde que notre démocratie est en danger ainsi que tout ce qui fonde notre pacte républicain, si nous ne faisons rien pour faire reculer l’obscurantisme qui menace notre société dans ce qu’elle a de plus précieux, la liberté d’expression, la liberté de conscience et la liberté d’opinion.


L’islam est une idéologie rétrograde et liberticide, qui opprime, qui avilie, qui lapide, qui tue, qui emprisonne tous ceux qui luttent pour leurs libertés fondamentales dans les pays où il impose sa dictature de la pensée sur les corps et les esprits.

Ce qui se passe dans le pays de Voltaire est un véritable scandale. L’État républicain permet à des associations dites anti-racistes (LDH, MRAP,LICRA,CCIF) en acceptant la plainte déposée par la LDH contre nos camarades Pierre Cassen et Pascal Mohamed Hilout du site Riposte Laïque pour provocation « à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».

Les  deux articles incriminés du site sont les suivants :

•     Pourra-t-on vaincre l’offensive islamique par les seuls moyens démocratiques ?
•    Bien sûr que les prières musulmanes dans la rue, les voiles, les mosquées et le halal sont des symboles d’occupation et de conquête

Ce procès insensé et totalement injustifié de mon point de vue aura lieu le 3 février prochain devant la XVIIe Chambre Correctionnelle du Palais de Justice de Paris.

Ce procès est un contresens, une aberration, car il a pour dessein de museler la liberté d’expression et de se ranger du côté des fascistes islamiques qui dans le monde nous montrent ce dont ils sont capables quand ils sont au Pouvoir.

Ce procès sera l’occasion pour Riposte Laïque de démontrer devant la justice de notre pays que l’islam n’est pas une religion de paix et d’amour, mais qu’il est un système politico-religieux qui asservira ,si nous nous y opposons pas, tous ceux qui ne se plieront pas à la parole du prophète Mahomet.

Il est incroyable qu’au 21éme siècle dans nos démocraties développées nous en soyons arrivés à confondre la critique d’une religion qui n’a rien à voir avec le racisme, la xénophobie.

Critiquer une religion à ce que je sache n’est pas interdit en France. Par contre il me semble que critiquer l’islam serait devenu tabou au point que tous ceux qui s’en prendraient à cette soit disant religion seraient passibles de se retrouver devant les Tribunaux pour incitation à la haine raciale.

Notre République Laïque se déshonore en se couchant devant l’islam qui semble faire peur à nos dirigeants qui n’ont pas le courage de défendre notre modèle de civilisation et se prêtent avec la complicité de ces associations anti-racistes qui n’ont que pour seule cible ceux qui veulent protéger nos valeurs, nos traditions et nos racines.

Comment peut-on ne pas à ce point ne pas ouvrir les yeux devant le fléau que représente l’islam si nous n’arrêtons pas sa progression dans nos sociétés civilisées :
Amil Imani est un Américain d’origine iranienne. Ancien musulman, il tente d’alerter le monde au danger de l’islam radical et de libérer ses coreligionnaires de l’emprise de l’islam. Écrivain, essayiste, poète, traducteur, conférencier et analyste politique, Imani collabore à la rédaction de FamilySecurityMatters.org et est l’auteur de Obama Meets Ahmadinejad et du thriller Operation Persian Gulf.

Voici ce qu’il disait dans un article paru encore dans Poste de veille le 28 novembre dernier :
« Les docteurs autoproclamés de la religion musulmane pratiquent universellement un enrobage mielleux pour camoufler la vaste escroquerie de l’islam. Ils affirment haut et fort l’importance d’accepter les choses sans discuter, dénigrent la raison, alternent la carotte et le bâton et exigent une soumission inconditionnelle en contrepartie de la promesse du bonheur et du salut. Les masses marchent au pas, entretiennent un clergé parasitaire au mode de vie somptueux, et le manège continue à tourner. Cela fonctionne comme un envoûtement. Tu utilises le djihad de l’épée si tu peux, ou sinon le djihad soft puis tu dégaines le sabre pour terminer le boulot. Et surtout, n’oublie pas : « La fin justifie les moyens », prêchent sans cesse les apologistes de l’islam à leurs hordes.
Les apologistes de l’islam n’exposent jamais la vérité nue de l’islam. Ils ne mentionnent jamais cet islam qui se nourrit de haine, jette de l’acide au visage des femmes qui ont omis leurs voiles et aux fillettes sur le chemin de l’école, fouette ceux qui arborent des coiffures non-islamiques, lapide à mort ceux qui dévient de ses normes sexuelles et toutes ces sortes d’atrocités comme les crimes d’honneur. Ils ne disent jamais non plus que la pédophilie est institutionnalisée par l’islam. »

Voici comment il définissait l’islam politique :
L’islam est politique jusqu’au noyau. Dans l’islam la mosquée et l’État ne sont qu’une seule et même chose, la mosquée est l’État et cela remonte au temps de Mahomet. L’islam est également radical à l’extrême. Même l’islam « modéré » est radical dans ses croyances et dans ses actes. Les musulmans sont convaincus que tous les non-musulmans, absolument tous, sont condamnés aux feux de l’enfer et méritent d’être maltraités, comparés aux croyants.
Un vrai musulman ne croit pas à la liberté et il ne le peut pas. Tout est volonté d’Allah, répète Mahomet. Tout ce que fait un musulman est en référence à un ordre ou à un décret d’Allah. C’est pour cette raison que la phrase « Inch Allah » (si Allah veut) accompagne toujours une promesse ou une décision que font les croyants. En acceptant Mahomet en tant qu’émissaire éternel et infaillible d’Allah, le musulman abandonne toute liberté de décider par lui-même. »

Voici comment il analysait les musulmans  et la liberté :
« L’abdication totale de leur liberté n’est pas une simple question de choix personnel pour les musulmans. Ils renoncent à leurs plus précieux droits et s’efforcent que les autres y renoncent aussi, de gré ou de force. On dit que la misère adore avoir de la compagnie. Or ce genre de misère que l’escroquerie de l’islam impose aux musulmans est une peste envahissante et doit être combattue par tous ceux qui chérissent leur liberté innée.
Malgré la propagande massive des organisations islamiques, de plus en plus de gens commencent à reconnaître l’islam pour ce qu’il est en réalité : une tromperie.
Je propose à tous les musulmans culturels ou n’importe quelle autre sorte de musulman non-djihadiste, d’accomplir avec courage ce qui est juste, et de faire le saut décisif : inhalez la vie à pleins poumons, respirez le délicat parfum de la liberté, oubliez cette tromperie de l’islam, et venez rejoindre les rangs des hommes libres, là où tous les membres de la tribu humaine peuvent vivre en paix et dans l’harmonie. »

Ce procès devra être l’occasion de démasquer la tromperie qui se cache derrière l’islam et d’alerter nos concitoyens sur la nocivité qui caractérise cette idéologie totalitaire.

Ce procès devra servir à démontrer que le combat que mène Riposte Laïque est une juste et noble cause qui a pour but de préserver nos libertés fondamentales et notamment celles des femmes qui en terre d’islam n’ont pas leur mot à dire car elles sont considérées comme étant inférieures aux hommes et soumises à la volonté et aux ordres d’Allah.
Nous voulons  que la France reste le pays de Voltaire et du siècle des lumières et nous affirmons comme le démontrent les exemples narrés dans cet article que l’islam n’est et ne sera jamais soluble dans notre République une indivisible et laïque.

Fabrice LETAILLEUR

http://www.postedeveille.ca/2011/01/france-la-ligue-des-droits-de-lhomme-veut-condamner-riposte-la%C3%AFque-au-goulag.html

Voir son blog
http://lebloglaicdechamps.over-blog.com

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.