En Germanistan la polygamie fait rage aussi ! 

Publié le 1 juillet 2019 - par - 32 commentaires

 

Le réfugié syrien Abboud Sweid a trois femmes et bientôt 14 enfants. Dans BILD, il parle de son mariage pluriel et révèle ses projets pour l’avenir.

La polygamie est interdite en Allemagne comme en France… mais le gouvernement allemand fait preuve de compassion et de tolérance… La question divise même la classe politique : peut-on devenir allemand en étant polygame ?

Traduction de l’article paru dans Bild le 08 mai 2019

Münster — hier, Abboud Sweid (40 ans) avait encore 13 enfants. Peut-être 14 aujourd’hui ou demain, car Ebtisam (33), l’une des trois épouses du réfugié syrien, est sur le point d’accoucher, chaque jour la progéniture peut venir au monde.

Le reconnaissance de la polygamie occupe beaucoup la classe politique (selon Bild).

Dans Bild, le Syrien Abboud Sweid raconte comment il vit avec ses trois femmes dans un petit lieu en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Il dit : « Je serais heureux si nous pouvions devenir allemands ».

L’histoire de la famille : réfugié reconnu, Abboud travaillait comme infirmier en Syrie et possédait une petite usine de matériaux de construction.

En 2006, il épousa Raeiaa (45 ans). Il a avec elle les enfants Jamama (12 ans), Abdulrahman (11 ans), Abdulrahim (7 ans) et Halla (9 ans).

En 2009, il a pris sa collègue Ebtisam (33 ans) comme seconde épouse. Ils ont six enfants : Abdulrazak (9 ans), Abdulbasit (7 ans), Siham (6 ans), Abdulalbari (5 ans), Abdulmalik (1 ans) et Kamar (3 ans).

En 2013, Sweid a épousé Nour (30 ans). Il a avec elle les trois enfants Lojien (5), Abdulraouf (2) et Miriam (1).

Il raconte que lorsqu’il a été menacé par la milice terroriste de l’État islamique, il s’est enfui en Allemagne avec toutes ses femmes et tous ses enfants via la Turquie. Dans ses bagages il avait trois contrats de mariage rédigés selon la charia.

Lorsque la famille est arrivée en Allemagne et a demandé l’asile, elle a été séparée par les autorités.

Abboud a protesté en disant : « Dans notre pays d’origine, il est permis d’avoir plusieurs femmes. Nous ne savions pas que ce n’était pas possible en Allemagne ».

Ses épouses étaient aussi outrées. La première femme Raeiaa déclara à BILD : « Nous nous aimons et nous voulons continuer à rester ensemble comme une famille en Allemagne ».

Aujourd’hui, ils vivent dans trois logements différents, deux d’entre elles dans une maison, la troisième à quelques minutes. Abboud est logé avec sa première femme. Mais « je passe chaque journée avec une autre femme, je reste aussi pour la nuit ».

Puis ça recommence au début. Parce que la loi islamique exige que chaque femme passe du temps seule avec son mari. L’épouse Raeiaa explique : « Il n’y a pas de jalousie entre nous ».

Ni elle, ni Ebtisam, ni Nour ne remettent en question le modèle de la polygamie. Les trois femmes se rencontrent souvent, cuisinent ensemble, discutent des problèmes, cancanent, rient, s’occupent des enfants.

Une chose est claire pour Sweid et ses trois femmes : leur avenir est en Allemagne.

Il dit : « Onze de mes enfants vont à l’école ou à la garderie, ils parlent tous bien allemand. Mes femmes ont également suivi des cours de langue. »

Jusqu’à présent, personne ne travaille dans la grande famille.

Selon le père Abboud, la famille reçoit un total de 3785 euros du bureau[1]. Composé de Hartz IV[2] et de prestations pour enfants, le loyer des appartements est payé par l’État.

Abboud lui-même suit des cours de langue presque tous les jours et souhaite à nouveau travailler en tant qu’infirmier. Et il dit : « Même si j’ai trois femmes, je veux devenir allemand. »

CELA SERA-T-IL POSSIBLE UN JOUR ?

Hier, la ministre de la Justice Katarina Barley (SPD) a annoncé qu’elle appuierait une interdiction des mariages multiples lors des naturalisations. C’est ce qu’avait déjà demandé le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer (CSU)

Article de M. RABIE et A. BUCK (Photos)

Cet article de Bild donne une image très positive, voire sympathique de ce petit harem syrien. Plusieurs belles photos de famille illustrent d’ailleurs l’article. C’est une famille tout à fait normale… regardez comme ils sont heureux d’être en Allemagne loin de la guerre en Syrie. Ce réfugié a beaucoup de chance, car de nombreux Allemands aux bas revenus doivent vivre dans des campings ou, comme ce retraité près de Heidelberg, dans une cabane de chantier sans fenêtre.

  1. Sweid a été très surpris d’apprendre en arrivant en Allemagne que la polygamie était interdite… Il ne s’est certainement pas bien renseigné sur le mode de vie occidental avant de choisir ce pays. En raison de sa religion, il aurait pu se rendre aussi dans un de ces 57 merveilleux pays où règne la loi d’Allah… mais là certainement pas d’allocations mirifiques. En Allemagne, mais aussi en France tout est possible : l’État, d’un coup de baguette magique, transforme une famille polygame en famille monogame. Une des trois femmes devient l’épouse légitime et les deux autres des « mères célibataires» avec tous les avantages sociaux afférents ! Les services sociaux font ensuite tout leur possible pour leur trouver des logements proches les uns des autres. C’est une façon administrative de régulariser la polygamie ; le reste est religieux et ne regarde pas l’administration même si M. Sweid « passe chaque journée avec une autre femme, et reste aussi pour la nuit ». La vie est belle, pas besoin de travailler donc plus de temps pour pratiquer « un sport de chambre ». Il pourra peut-être même prendre une quatrième « épouse » dans son harem ! La charia l’autorise et rien n’oblige un musulman pratiquant à se conformer aux règles et lois édictées par les infidèles. De plus pour 85 % des Allemands, les « harems » sponsorisés par l’État font partie de la « liberté religieuse »… La charia prend de plus en plus de place en Allemagne et ceci avec l’accord tacite des habitants.

La vraie question à se poser : qu’apporte ou va apporter cette famille à l’Allemagne ? M. Sweid n’a aucune qualification lui permettant de faire vivre son harem sans les aides sociales et ceci même si tous les membres adultes de la famille travaillaient. Il ne pourra jamais payer l’ensemble des charges et dépendra certainement toute sa vie des aides sociales.

Les citoyens allemands sont inquiets et surtout scandalisés, car ils ne reçoivent pas de réponse aux questions qu’ils se posent sur l’immigration : combien d’immigrés de cultures étrangères l’Allemagne va-t-elle encore accepter ? Qu’en est-il de la (non) intégration des quelques 1,7 million de personnes qui ont demandé l’asile depuis 2014 ? Combien coûte l’accueil des réfugiés et qui paye ? Après tout, il ne s’agit pas de bagatelles, mais d’énormes postes budgétaires.

Le gouvernement fédéral va mettre en place 93,6 milliards d’euros pour l’accueil des réfugiés de 2016 à 2020. Selon le ministre du Développement Gerd Müller, un million de réfugiés coûte au gouvernement allemand, aux États et aux municipalités environ 30 milliards d’euros par an[3].

L’un des plus grands secrets en Europe est le coût réel de la migration et en particulier le coût d’un migrant. Les coûts liés aux réfugiés sont répartis sur de nombreux budgets. Quiconque demande le montant total au gouvernement est envoyé dans un labyrinthe inextricable de statistiques, car il n’existe pas de chiffre clair qui regrouperait toutes les dépenses. Pour un pays qui compte chaque vis et chaque clou, cela ne peut s’expliquer que par la peur du citoyen.

Aucun économiste ou gestionnaire ne prétend que l’immigration de masse est une bénédiction pour l’État allemand. Au contraire : en raison du faible niveau d’éducation des migrants, le spécialiste des finances Bernd Raffelhüschen[4] prévoit « que chaque réfugié coûtera au total 450 000 euros durant sa vie ». Avec deux millions d’immigrés, cela représentera un coût total de 900 milliards d’euros. Cependant, les chiffres pourraient être encore plus élevés en raison du grand nombre de nouveaux chômeurs de longue durée. En fait, seulement 13 % des réfugiés travaillent actuellement.

Johan Zweitakter

[1]Un ancien assistant social trouve cette somme très faible et indique que les aides se situeraient autour de 7 000 euros.

[2]Cette réforme porte officiellement le nom de « Quatrième loi pour des services modernes sur le marché de l’emploi ».

[3]Chaque réfugié en Allemagne coûterait 30 000 euros par an ou 2 500 euros par mois.

[4]Bernd Raffelhüschen (né en 1957) est un économiste allemand spécialisé dans les finances publiques et la politique sociale.

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
40 ans de 93

Tous les dirigeants européens responsable de ça , sont des traitres, des genocidaire de leur peuple et de leur civilisation, … bannissement ou six balles

Michel

Le dégénéré dit qu’il ne savait pas… Les muzz prennent le reste du monde pour des idiots, pensant pouvoir s’imposer. Là, ils se trompent tous. En plus, le débile a trois gros tas de saindoux (hallal) qu’il veut faire passer pour des femmes. Quand on sait que l’islam interdit toute forme d’évolution, on comprend à quel point les musulmans sont obsolètes sur Terre. Après avoir définitivement supprimé tout humanisme, ils se reproduisent en performants consanguins, bref, tout pour dégénérer en sous animaux.

Le king

Comment savez vous qu’ils sont cousins ?

emilie

Comme c’est charmant. Puisque certains disent que les musulmans virils ressemblent aux hommes traditionnels de l’ancien temps, je ne peux m’empêcher de penserai à Pagnol en lisant cette charmante histoire. J’entends même les cigales. ..

denis

Les nazis doivent se retourner dans leurs tombes !

Magnesia

Réfugiés de quoi ? Cette chose et ses trois femelles que viennent-elles faire en Germanie sinon sucer le sang des allemands et les prendre pour des cons.

Natou

4000€ par mois sans rien foutre ! Elle est pas belle la vie ?
Chez nous on a la même merde et ils gagnent plus !
Révolution.

lavandin

il faut croire que les lois en occident ne s’appliquent qu’aux occidentaux. Miterrand voulait déjà que les cultures d’origine soient respectées. Ce qui veut que chaque composante de la population aurait ses propres lois et coutumes

POLYEUCTE

Le Fort d’Ambert, en Inde, recueillait un harem de 800 femmes ! Alors…..
*Une nuit tout les 2 ans” ! Déjà LGBT pour ces dames ? MDR ! J’ai vu…
Sérieusement.
Un quidam de l’islam, en Mayenne ? a 4 femmes, 43 enfants et touche plus que Macron !
Qu’on l’élise Pdt !!!

andre

Et les statistiques de fécondité musulmane qui s’affolent déjà sans polygamie.

Raslebol

A part quelques-uns, toutes ces chances pour l’Allemagne (ou la France), n’auront pas le temps d’acquérir la nationalité du pays. En effet, le grand Reset écoomique et financier est sur le point d’être déclenché par une 3ème guerre mondiale dont le théâtre d’opération nucléaire touchera principalement deux pays d’Europe. L’opération profitera, si on ne se réveille pas avant, à Israël et à leurs vassaux les USA qui, si nous laissons faire, pourront continuer d’avoir le lunch gratuit au détriment des autres pays du monde et principalement des européens. Il est plus que temps de se réveiller et de prendre conscience que parmi nos amis patriotes, il en est un certain nombre qui font qu’il est presque inutile d’avoir des ennemis… Réfléchissez un peu !

Marcel

Et j’aimerais entendre les féministes européennes qui toujours ont de la compassion pour les musulmans,elles seront d’accord avec la polygamie ? Dégueulasse ,une soumission du peuple Européen encore pire que dans l’époque des Nazis en Allemagne ou le communisme dans l’Union Sovietique

Rosa Ire

En voilà un homme épanoui !
C’est évident qu’il veuille prendre la nationalité allemande.
Il deviendra à coup sûr un bon-aryen…

didile

Il y a en gros autant d’hommes que de femmes sur la terre .
Si certains hommes prennent plusieurs femmes ,il ne doit plus en rester pour les autres,
alors comment ça marche .?
C’est vrai que chez eux,le mariage ça va de 7 à 77 ans ,mais quand même .

JEF

selon la loi française, un ministre d’un culte quel qu’il soit qui procède à un mariage religieux avant le mariage civil va en taule. C’est ce qui arrivera si un prêtre catholique ou un pasteur protestant marie des fidèles non passés au préalable devant Monsieur le Maire. Or les imams ne se gênent pas, et là nulle sanction….
Concernant la polygamie, elle est reconnue de fait en France puisque on s’arrange toujours pour que les 2, 3 ou 4 familles de l’immigré soient logées à proximité les unes des autres.

claudelouis

Comme quoi TOUS les Gouvernements craignant de “perdre des voix” laissent faire et ainsi participent “ACTIVEMENT” à la disparition de notre Liberté ( par le nombre “ILS” vont nous dominer) et de notre CIVILISATION … Les nazis ne faisaient pas pire afin de “sélectionner” une RACE …

La générale bohl

Pourquoi se gêner ? l’Allemagne est colonisée depuis bien longtemps. Je me souviens du quartier de kroeusberg à Berlin il y a au moins 20 ans Des dragons empaquetes poussant leurs lardons sur de véritables chars d’assaut. Sans voir les Kouffars sur le trottoir, nous marchant quasiment sur les pieds. Pas un mot pas une excuse nous étions carrément de trop. Quand on ne veut pas se faire respecter ça donne ça.La France est entrain de faire pareil.

Eric des Monteils

Cà se reproduit comme des rats, encore que les rats sont des bêtes relativement intelligentes.Quand aux créatures qu’il chevauche : heureusement qu’elles sont voilées, on en voit assez pour imaginer le reste de l’horreur . . .

Allobroge

Pourquoi n’a-t-il pas rejoint au autre pays musulman ? Sans doute que dans d’autres pays musulmans, pays de paix et d’amour il y a moins d’aides sociales que chez les mécréants ?

VORONINE

Ce n’était pas la peine de prendre trois femmes, si à chaque fois c’est pour choisir un tromblon !….Quand on a des gouts de ch….on s’abstient !

Marc

Ce ne sont pas des femmes mais des machines à fabriquer des musulmans.

zéphyrin

elles étaient sans doute charmantes à 12ans…il va en répudier deux, pour garder une cuisinière et va importer deux jeunettes de remplacement avec la dot des familles trop heureuses d’avoir un futur point de chute en eldorado.

Moustique Rouge

Les Allemands ont de l’avance sur nous mais du retard sur les Suédois. Les Germains vont pas tarder à faire pipi assis, déjà qu’ils sont pratiquement impuissants.

patphil

on a les mêmes en france!
et les bobos de continuer à jouer les autruches

claudelouis

Disons plutôt qu’ils sont ELECTORALISTES craignant de perdre des voix aux élections _ VU qu’ils seront bientôt TOUS Français et voteront _ De plus qu’ils ne sont PAS des autruches… mais DES TRAITES envers notre civilisation sur le déclin…

ven85

ce sont les francais patriotes qui payent pour les nourrir,sans rien faire,alors que les gilets jaunes,eux ont du mal a finir les fins de mois,eux sans rien faire avec plus de 5000 euros d’alloc par mois,loger avec leurs 3 femmes et 14 enfants,un hlm,toutl’etage leurs est reserves,alors les idiots utiles continier a voter pour les traites qui les ont faient rentrer,allah vous sera reconnaissant

AFMC98000

Ce syrien dit ne pas savoir la polygamie interdite en Allemage. Ces syriens sont soit des ignorants profonds ou des menteurs.
Je ne suis assez satisfait que la France ne soit pas la seule avec ce problème de polygamie, c’est plutôt rassurant.

zéphyrin

le mensonge à des infidèles n’est pas un péché voyons…(sourire)

pertal

tres bon exemple d’application insidieuse de la charia chez nous
voir cette page où les éléments de la charia sont analysés en détail et où l’on voit comment nos législations changent peu à peu pour s’adapter à terme à tous ces éléments et accomoder ces traditions islamiques
https://amourtolerancepaix.com/charia/details/

gegedu 66

Je n’ai pas lu la page mais il y a un détail dans votre descriptif qui ne colle pas avec ce qui se passe ici en ce qui concerne les Françaises . Si chez eux les femmes sont soumises et ne servent qu’à procréer des attardés mentaux ici les femmes ont de plus en plus de pouvoir et dirigent pour une bonne partie le pays. Je n’ai rien contre les femmes bien au contraire….

patito

ce qui est amusant est que les islamo-gochos nous vendent toujours le mythe de l’immigré venant travailler pour payer les retraites des bons français ou allemands mais oublient de préciser comment cela sera possible si 13% des réfugiés travaillent ou bien encore si quand ils sont mieux intégrés ce chiffre monte au maximum à 40% .
Sans être matheux on voit que dans le meilleur cas de figure celui qui travaille ne pourra pas à la fois subvenir à ses besoins et à ceux de la nombreuse famille de son voisin immigré lui aussi et encore moins payer la belle retraite des employés de BMW.
Continuons à nous bercer d’illusions.

AFMC98000

Ces immigrés viennent sans le sous et sans qualification. Si quelque uns travaillent, ils ont un travail à faible salaire donc ils cotiseront au minimum. Parmi ceux qui travaillent certains sont payés au noir. Il est donc fallacieux qu’ils participeront à remplir les caisses des retraites.
Dans le cas des polygames, rares sont ceux qui travaillent. Ce qu’ils touchent des aides sociales est une aubaine dont ils n’avaient pas idée.

Lire Aussi