En nommant Valls et Filippetti, Hollande et Ayrault ont trahi les Femmes Françaises en Niqab

Publié le 18 mai 2012 - par - 4 432 vues
Share

بسم الله الرحمان الرحيم

Au Nom d’Allah Le Clément, Le Miséricordieux,

Lors d’un précédent article, je vous avais signalé que le CAFFEN (Collectif des Associations des Femmes Françaises en Niqab) apportait un « soutien total à François Hollande » pour le second tour de l’élection présidentielle :

http://ripostelaique.com/les-femmes-francaises-en-niqab-ont-choisi-soutien-total-a-francois-hollande.html

Nous avons croisé les doigts et multiplié les douas ainsi que nos appels auprès de nos frères et sœurs en islam. Notre travail de terrain a été récompensé par la Providence Divine du Très-Haut car François Hollande a été élu Président de la République française.

Hélas notre joie fut de courte durée.

En effet quelle ne fut pas notre surprise de voir nommés Manuel Valls, ministre de l’Intérieur et Aurélie Filippetti ministre de la Culture et de la Communication !

En effet ces deux députés font partie des 14 députés socialistes qui ont lâchement approuvé la loi inique, islamophobe et discriminatoire interdisant le voile facial dans l’espace public :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/07/13/97001-20100713FILWWW00502-burqa-20-deputes-de-gauche-ont-vote.php

Ce choix du Président de la République et du Premier ministre n’est nullement dû au hasard quand on considère les fonctions des deux ministres « anti-niqab » :

– Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, donc chargé des relations avec les cultes et de la répression de nos sœurs portant le voile facial ;

– Aurélie Filippetti ministre de la Culture et de la Communication, qui aura donc à cœur de bannir de sa « Culture » les musulman-e-s d’obédience stricte, et qui ne manquera pas de « communiquer » les horreurs habituelles que l’on entend sur notre noble Religion quand elle est pratiquée de manière rigoureuse.

Par ces deux nominations, le pouvoir en place se montre donc complice du climat délétère et nauséabond d’islamophobie ambiante qui relègue encore plus dans la marginalité et la paupérisation une population arabo-musulmane déjà fort stigmatisée et ghettoïsée dans des quartiers populaires de seconde zone fustigés par une politique du tout-sécuritaire répressif que poursuivra à coups sûr Manuel Valls et par une image médiatique et culturelle dévalorisante que ne sera nullement remise en cause par sa complice en islamophobie Aurélie Philippetti, le tout sur fond de dénigrement de l’Islam et de notre Noble Prophète (que la Paix et la Bénédiction soit sur Saint Nom) comme nous le voyons trop souvent dans une presse même de gauche comme Charlie-Hebdo ou Marianne dont les caricatures abjectes contre notre Religion, nos dogmes et nos pratiques n’émeuvent guère les hommes et femmes politiques se prétendant de gauche et proche des Musulmans dans le seul but d’obtenir nos suffrages.

Désormais, nous ne serons plus dupes.

Que la malédiction d’Allah le Très-Haut soit sur François Hollande, sur Jean-Marc Ayrault et sur son gouvernement qui ont refusé la voie juste de l’Islam et qui comporte deux ministres ayant choisi sciemment et délibérément de discriminer nos sœurs en niqab. Ils le paieront cher non seulement au Jour du Jugement Dernier, mais également ici-bas dans les urnes pour les élections législatives. Le CAFFEN appelle donc à faire battre tous les candidats du Parti socialiste en votant pour tout autre candidat de gauche, et en priorité pour nos camarades et ami-e-s du Front de gauche.

Leïla ADJAOUD, Présidente du Directoire du Collectif des Associations de Femmes Françaises En Niqab (CAFFEN) et Vice-Secrétaire Générale du Collectif d’Objurgations contre les Ministres Manuel Valls et Aurélie Philippetti (COCMMVAP).

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.