En pays musulman, Abdeslam aurait déjà été pendu haut et court

Publié le 11 janvier 2018 - par - 22 commentaires - 803 vues
Share

L’aide juridictionnelle est accordée à l’assassin Salah Abdeslam. Il sera défendu dorénavant par Maître Sven Mary, qui l’avait déjà représenté avant de passer la main à Me Frank Berton.

Ce ne sont certes pas les 2000 euros de l’aide qui attirent ces avocats mais bien davantage la « pub » qui leur sera faite grâce à ce procès par tous les médias.

N’en déplaise à certains avocats, « la justice doit être une vengeance », en tous les cas pour les victimes et leurs proches.

Les victimes se moquent totalement que cette société, qui défend les « bourreaux » s’appelle la démocratie.

Les victimes se moquent totalement de ce que pourra déclarer Salah Abdeslam, ou son avocat, pour sa défense.

Les victimes se moquent totalement qu’il soit bien défendu ou pas défendu du tout.

Les victimes, comme nous tous contribuables, allons payer pour que ce meurtrier espère obtenir une peine plus légère, moins lourde que celle demandée par l’avocat général, et qu’un beau jour (pour lui) mais un mauvais jour (pour nous) il puisse ressortir libre, auréolé par son exploit, et prêt à renouveler son geste meurtrier, si d’ici-là la situation est restée en l’état !

Nous allons payer l’avocat d’un assassin qui a tué nos enfants, nos parents, nos amis !

Il paraît qu’il ne s’agit-là que du symbole le plus authentique de notre démocratie, selon les avocats : c’est faux.

Le symbole le plus authentique d’une démocratie n’est pas d’assurer la défense d’un assassin, c’est d’éviter que cet assassin ait pu tuer, ou qu’il tue de nouveau !

Quand aurez-vous le courage, M. Macron, de proposer un référendum pour ou contre la peine de mort pour les terroristes et les récidivistes ?

Jamais, bien sûr, car vous en connaissez le résultat et pour cela vous l’éviterez !

Un de vos prédécesseurs, il est vrai d’une autre dimension que la vôtre, n’a pas hésité à ordonner l’exécution de 45 terroristes, sans instruction préalable, alors qu’il était garde des sceaux et n’avait, comme vous, que 39 ans. Il a eu ce courage que vous n’aurez pas !

Après lui d’autres gouvernements ont poursuivi cette même politique d’élimination des terroristes : 29 en trois mois sous le gouvernement Bourgès-Maunoury, 49 durant les six mois du gouvernement Félix Gaillard et, bien sûr, le record, 80 sous de Gaulle.

Dans certains pays musulmans Salah Abdeslam aurait été pendu haut et court sans autre forme de procès et avec comme seule aide, celle de son bourreau !

Même si cette aide juridictionnelle ne me coûtera, ne nous coûtera, que 14 centimes d’euros, paraît-il ? C’est déjà trop et je refuse de les payer pour la défense de ce criminel qui a reconnu avoir participé au massacre, dans la nuit du 13 novembre 2015, de 130 innocents, de 413 blessés, dont 99 gravement.

Déjà traité comme un notable, à la prison de Fleury-Mérogis, depuis le 27 avril 2016, où il est considéré comme un héros par la majorité des musulmans qui y résident, dans des conditions sans communes mesures avec celles des SDF qui meurent de froid dans nos rues,

N’est-ce pas suffisant de nous obliger à payer pour le loger, le nourrir, le soigner, le divertir, il nous faudrait encore payer pour qu’il soit moins condamné qu’il ne l’aurait été sans défenseur ?

Prenez garde cependant car devant tant de laxisme de notre société, de notre justice, de notre démocratie, pour punir ces criminels, un jour le citoyen décidera de se faire justice lui-même, quoi qu’il lui en coûte !

Manuel Gomez

Share

je profite de cette tribune pour dire que j aime la belle boxe comme vous vitesse esquive respect

« En pays musulman, Abdeslam aurait déjà été pendu haut et court »
Alors qu’est ce que l’on attend pour en faire autant plutôt que de le nourrir à nos frais !

Deux civilisations ne peuvent vivre à égalité sur un même territoire .La plus agressive tentera de s’imposer à l’autre .Vouloir comprendre l’islam,autant essayer de percevoir le mystère de la Sainte Trinité .Une certitude,islam et musulmans n’ont rien à faire en France …

La Justice est « déléguée » ! La rendre soi-même est un Crime ! Pire que tout !
En Terre d’islam, il aurait été… sanctifié ! (Révisez !)
Peine de Mort pour en finir ! Mais la CEDH et Badinter !! Longue Vie !

@Monsieur Gomez. Je cite : « Dans certains pays musulmans Salah Abdeslam aurait été pendu haut et court sans autre forme de procès et avec comme seule aide, celle de son bourreau ! ». Alors là, vous vous fourvoyez. Non, les musulmans ne l’auraient pas pendu mais tout au contraire, félicité pour ses actions parfumées devant allah. Un musulman qui tue des infidèles est considéré comme étant en état de grâce devant la « justice » musulmane. Ne dites pas de telles bêtises. Cela n’enlève rien au respect que je manifeste à votre égard.

Il parlait du contraire me semble-t-il.

« Dans certains pays musulmans Salah Abdeslam aurait été pendu haut et court sans autre forme de procès »
C’est bien pour ça que la France veut à tout prix rapatrier tous les djihadistes français sans exception.

Au fond ; l’ abolition de la peine de mort constitue peut-être le plus grand triomphe de l’ INDIVIDUALISME , associé à idéologie soixante-huitarde , toujours au pouvoir aujourd’ hui .
En faisant passer les états d’ âme des plus abjects criminels avant les intérêts fondamentaux de la société , Monsieur Badinter fut un admirable précurseur de la bobocratie actuelle .

En pays musulman, Abdeslam aurait déjà été pendu haut et court. C’est la preuve que la France n’est pas aussi intelligente et les français aussi courageux qu’on veut bien le dire !

Ils savent traiter leurs congénères qui ne connaissent que la dissuasion par la force. Dans quelques années ce sont eux qui seront au pouvoir et là les abrutis qui les préfèrent aux français vont en baver autant que les simples citoyens.

Pendu en étant optimiste …

« la justice doit être une vengeance ». Quelle phrase stupide ! Une justice de vengeance n’est ni dépassionnée ni efficace. La répression, acte qui nuit par définition à un être humain, ne peut trouver de justification morale que dans la protection qu’elle apporte aux autres contre le crime, par le biais de dissuasion la et de la prévention physique de la récidive. Le caractère inéluctable et prévisible des peines est essentiel pour cela. La vengeance fait perdre toute raison et toute mesure, et conduit à des réaction proportionnelles à une émotion au lieu de l’être au crime. Votre conception… lire la suite

Combien de morts du fait de récidivistes depuis la suppression de la peine capitale .
Elle pouvait être abolie,à condition d’être remplacée par une sanction significative,mettant définitivement à l’abri la société des pulsions criminelles des condamnés libérés à l’issue d’une peine limitée dans le temps .

Parce que vous supposez vivre dans un pays civilisé ? Demandez si cette phrase « est stupide » aux parents et aux proches des 130 victimes du Bataclan !

Votre enfant a été tué au Bataclan Sylvie Danas ?

@Sylvie Danas. Avec tout le respect que je vous dois naturellement, je vous suggère de tenir ce discours en direct, devant les familles qui ont perdu des proches ou des enfants dans les attentats…

Bien vu @Dunois

La pression psychologique que pourraient exercer les victimes contre moi dans un tel scénario est réelle. Elle ne change rien au caractère moral on non de leur revendication. Cette revendication est certes humaine, et compréhensible, mais elle n’est pas morale pour autant. L’intérêt de la justice, c’est précisément qu’elle peut rendre du recul, pour appliquer des peines systématiques et non pas sous le coup de l’émotion. Autrement, autant que les gens se fassent « justice » eux-même, nous retournerons à la barbarie, car c’est de cela qu’il s’agit

Hélas,certaines cultures ne respectent que la leur. Dent pour dent. Nous serons respectés uniquement si nous répondons de la même façon.

Vous êtes, je crois avocate et défendez le droit. Normal. Rien à voir avec « la justice ». L’assassin ci-dessus mérite la peine de mort et je suis pour le rétablissement de celle-ci. Appelez cela comme vous voudrez , vengeance ou autre adjectif. Je me mets à la place de ces familles du Bataclan et j’estime normal et JUSTE que soit appliquée la peine de mort à cet être immonde. Les familles « pourraient  » être apaisées de savoir que ce monstre n’existe plus. Cet énergumène sera encore en vie après le procès , ce sera une souffrance indicible pour celles-ci . Ce… lire la suite

Je n’ai rien contre la peine de mort, voyez vous. Et je suis d’accord qu’elle est nécessaire. Mais pas parce que c’est une vengeance. C’est parce qu’elle rend certain qu’il n’y aura pas de récidive et que, pour certains crimes, assurer cela se justifie complètement. Mais il ne s’agit pas d’apaiser les victimes, il s’agit d’assurer la protection de la société. Que les victimes en soient apaisées, si c’est le cas, tant mieux pour elle. Mais c’est un effet collatéral, ça ne doit en aucun cas être le but qu’une justice dépassionnée et, encore une fois, morale, doit rechercher

Ambigu… Est-ce qu’on condamne vraiment dans certains pays musulmans ceux qui s’en prennent à des « mécréants » ; et si oui, fait-on comme dans le très ancien droit français où l’on adaptait la peine, le tarif, selon l’importance sociale de la victime (le « mécréant » étant alors inférieur) ? Il suffit de dire qu’avant les guignoleries de Badinter et Chirac, on avait le bon sens d’épargner au contribuable français d’entretenir des gens qu’on ne pourrait jamais plus appeler « Monsieur » sans avoir envie de vomir. Et ce, au nom de l’article 14 de la Déclaration de 1789 : « Tous les Citoyens ont le… lire la suite