En plein terrorisme islamique, ils confirment la dissolution de GI

La poignée de préretraités cacochymes qui constitue ce que l’on appelle le Conseil d’État (comme s’il y avait encore un État en France) vient de confirmer la scandaleuse dissolution du mouvement Génération Identitaire.

Au moment où se multiplient les actes terroristes liés à l’islamisme (donc à l’islam – idéologie politico-religieuse massivement importée sur notre sol ces dernières décennies avec l’immigration voulue et encouragée par le Système) ; au moment où des flics et même des profs, incarnations de cet État en déshérence, se font insulter, lapider, voire égorger ; au moment où la délinquance importée sévit quasiment en toute impunité dans des zones de plus en plus vastes, la décision de cette institution montre à quel point la notion même de République se trouve désormais vidée de tout contenu.

Rappelons que le principal reproche fait à Génération Identitaire est d’avoir déployé pacifiquement quelques banderoles à nos frontières pour informer les migrants, souvent abusés par des ONG antinationales et exploités par des passeurs peu scrupuleux, qu’il n’y a pas d’avenir pour eux dans un pays où l’économie est au plus mal et où le chômage reste à un niveau élevé.

Manifestement, les problèmes qui terrassent la France et les Français ne sont pas la préoccupation première des membres du Conseil dit « d’État ». Ceux-ci, plutôt que de voir ce qu’ils voient, d’admettre les dures réalités et d’en tirer les conclusions qui s’imposent, préfèrent, soumis qu’ils sont à la pensée dominante, condamner, en s’appuyant sur des arguments futiles, ceux qui, comme Génération Identitaire, restent debout et résistent.

Heureusement, le Système qu’ils protègent est arrivé à un tel point de décomposition que l’espoir de son proche effondrement grandit de jour en jour. Alors, un nouvel État authentiquement national, défenseur de la France et des Français, abolira toutes les lois liberticides et rendra justice aux organisations patriotiques qui, depuis des années, ont subi la répression des gouvernements mondialistes successifs…

Roland Hélie

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2021/05/04/au-moment-ou-le-terrorisme-islamique-fait-des-ravages-le-conseil-d-etat-con.html

 

image_pdf
0
0

14 Commentaires

  1. C’ est cela, la . . . . Kabbale, . . . . BLESSÉE ! ! ! ! . . . .

  2. Bravo au conseil d’état 👏vive la France 🇫🇷 pays des lumières 💡

  3. Je me demande pourquoi. Pourquoi les partis d’opposition de droite, nationalistes, identitaires, ne demandent pas la suppression du Conseil d’Etat, institution qui permet de mener des procès politiques que l’URSS n’aurait pas reniés. Quelle est la justification de garder ce truc bidule ?

  4. la collabosphère dont fait partie le conseil d’état s’effondrera comme le mur de berlin : continuons à résister, ils ne dureront pas longtemps encore

  5. Après les sommets enneigés, les froides caves de la Résistance ?

  6. il fallait choisir: le conseil d’état a choisi génération islamique à génération identitaire.
    on ne peut pas faire plaisir à tout le monde…

  7. Une mesure saine à prendre :
    2018, Italie : l’interdiction des francs-maçons au gouvernement inquiète
    Dans le contrat passé entre la Ligue et le Mouvement Cinq Etoiles, un «code éthique» interdit aux personnes appartenant aux loges une place dans l’exécutif. Les deux partis se défendent en invoquant l’«opacité» de la franc-maçonnerie italienne.

  8. On connaissait le verdict à l’avance ! Le conseil d’état de la république bananière française est un des nombreux nid de putes de la gauche !

  9. Laissez les museler les patriotes, tout ce qu’il y gagneront ce sera une résurgence masquée et, forcément, violente. à celle là ils ne résisteront pas !!!

  10. ben oui, les identitaires sont un vrai danger pour les « progressistes »

    • Schtroumpf grognon, vos rognons d’islamistes, vous les aimez comment? Grillés ou saignants?…

Les commentaires sont fermés.