En politique, le courage commence par les mots !

Publié le 15 septembre 2020 - par - 6 commentaires - 388 vues

Tous ceux qui, en haut lieu, déclarent lutter contre ce qu’ils appellent le « séparatisme » (faute d’avoir le courage d’employer le mot « islam » ou « islamisme ») et se présentent, cependant, comme des parangons de bravoure et de fermeté, oublient deux choses : premièrement, que la loi de 1905 instaurant la séparation de l’Église et de l’État est on ne peut plus claire, et qu’il n’y a pas à revenir là-dessus, puisque cette loi vaut pour toutes les religions, quel qu’en soit le dogme ; deuxièmement, qu’on ne pourra jamais faire entendre raison sur ce point à un musulman, c’est-à-dire à un adepte de l’islam, puisque le mot « islam » ordonne, par son étymologie même (1), de se « soumettre » à la parole d’Allah, la laïcité n’étant, de ce fait, qu’une forme de mécréance.

Un musulman qui se veut musulman est donc quelqu’un qui préfèrera toujours les lois d’Allah aux lois de la République. Or, en ce domaine et n’en déplaise à quiconque il aura raison, car Allah est le « Seigneur des Mondes », ce qui Le rend incommensurablement supérieur à toutes les lois humaines, seraient-elles on ne peut plus justes. De ce fait, le prétendu dialogue entre l’islam et la République est un leurre qui favorise l’entrisme musulman.

Voilà pourquoi la République est aujourd’hui menacée de l’intérieur par le « totalitarisme vert », dont il est bon de rappeler qu’il n’a rien à voir avec l’« extrême droite », cette dernière dénonçant l’islamisation de notre pays.

Mais allez le faire comprendre à ceux qui ne cessent de voir en elle le pire des maux !

Maurice Vidal

(1) Islam : « soumission, résignation à la volonté de Dieu », nom d’action du verbe aslama « se confier, se soumettre, se résigner (à la volonté de Dieu) ».

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Lisianthus

l’islam est aussi incompatible avec la démocratie, où la loi est élaborée par les représentants du peuple, et peut être modifiée, la charia c’est la loi d’Allah, immuable.

François BLANC

oui, c’est pourquoi j’apprécie le général Martinez et méprise la connasse du RN

patphil

mea culpa, autoflagellation, repentance etc. voilà les maux que les zélites veulent nous incruster dans le cerveau

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Moi j’exige de la République qu’elle dénonce le texte “divin” qui me condamne à l’esclavage sexuel ou à la polygamie .Grâce à Dieu, c’est trop tard pour la pédophilie !!
Halte là !! Il me reste encore la flagellation pour fornication hors mariage et la lapidation pour adultère.MAIS QUAND CESSERA CETTE FOLIE CRIMINELLE ??????????????

Masquou

Soyons encore plus clair : l’islam est une doctrine de conquête totalitaire imbriquée dans une religion. Son objectif est notre domination au nom du coran, comme l’ont déclaré d’une manière ou d’une autre Boumédienne, le roi du Maroc, Erdogan, le recteur de l’université du Caire, Dalil Boubakeur etc… Ne tournons plus autour du pot. Nous sommes en guerre, pas seulement au Sahel, mais aussi à l’intérieur de nos frontières, une guerre de sapes.

BERNARD

Pas uniquement une doctrine totalitaire, c’est aussi un code civil et pénal, précisant le droit de la famille et sa hiérarchie, et même jusqu’à la répartition lors d’une succession.

Or un pays ne peut avoir deux lois en même temps, et il faut choisir, les fRançais choisissent de plus en plus la charia car 75% des jeunes muzz, de plus en plus nombreux, le font.. on imagine qu’au plus tard dans 50 ans nous serons donc le 58ème pays de la Oumma.

Lire Aussi