En principe, un pays en guerre tire sur les embarcations des envahisseurs…

Publié le 7 juin 2018 - par - 82 commentaires - 2 472 vues
Share

Préambule : ne me taxez pas de xénophobie, islamophobie, incitation à tout et n’importe quoi, etc. Je ne fais que parler de vocabulaire puisqu’il va falloir s’habituer au parler vrai de l’Italien Matteo Salvini qui est le même que celui du Flamand Théo Francken… et, figurez-vous que le Suisse Ignazio Cassis a osé dire que “l’UNRWA (soutien ONU aux Palestiniens dans les camps Jordaniens et Libanais) est un obstacle à leur intégration : en soutenant l’agence de l’ONU, on maintient leur espoir de retour et on alimente le conflit”… Olala !

Le Président Hollande a dit et répété que la France est en «guerre» et d’autres l’ont répété après lui.

Comment s’appelle un afflux de milliers de personnes dans un pays ? Ça s’appelle “invasion”.

Petit Larousse: invasion = “irruption de personnes ou de choses qui arrivent quelque part en grand nombre”

Que fait un pays face à une invasion ? il se défend. Qui est l’envahisseur ?

Dans le cas d’une guerre normale c’est une armée ennemie, en uniforme et avec des armes comme en 40.

Dans le cas d’une guerre pas normale comme celle dont parle le Président Hollande… ben…  les envahisseurs n’ont pas d’armes, ni d’uniforme parce qu’ils sont eux-mêmes l’arme qui est manipulée par ceux qui les poussent à migrer.

Mais, même si ces migrants arrivent non armés, ils proviennent de pays où les “manifestations” tournent vite à la violence. Ils sont moins flegmatiques que les Européens qui ont perdu l’habitude de manier la machette.

Que fait un pays en guerre, qui est envahi par des embarcations ? Est-ce qu’il sauve les envahisseurs et les accueille à bras ouverts ? Ben, non, normalement, un pays qui est en guerre tire sur les embarcations qui l’envahissent… Olala : si on coulait un canot avec des migrants cela ferait 150 morts… (migrants désarmés mais qui sont eux-mêmes l’arme – oui je sais, c’est compliqué)

Ben oui… pendant la guerre de 40 on a coulé des centaines de navires avec des milliers d’hommes… la guerre, c’est ça, ou bien on est en guerre ou bien on ne l’est pas.

Et si l’Italie, France, Espagne et Grèce coulaient les canots de migrants que se passerait-il ? Ben… les migrants comprendraient immédiatement que le saint ne vaut pas la chandelle.

On se souviendra des pirates somaliens et de la vidéo des Russes

https://blog.sami-aldeeb.com/2011/11/09/methode-radicale-des-commandos-russes-avec-les-pirates-somaliens/ .

N’y a-t-il pas une (vieille) loi selon laquelle le capitaine est seul maitre à bord après Dieu et a droit de vie et de mort ?

http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Parties.P104%20Postes%20%C3%A0%20bord.ashx

Ça fait un moment qu’on ne parle plus de pirates somaliens.

Si la marine italienne ou française postait sur les réseaux un film semblable, cela serait pour le moins “dissuasif”.

Il y a autre chose : un jour je me suis procuré les Conventions de Genève qui sont magnifiques, mais écrites par “nous” et destinées à “nous”…

Dans les autres parties du monde on ne raisonne pas forcément comme nous. C’est le droit à la différence… Mais… à voir le monde comme il est aujourd’hui et à lire les Conventions de Genève qui datent d’hier, on se dit qu’il y a un “reset” et un “update” qui n’ont pas été faits…

Exemple : personne n’oserait envisager de faire du mal à un enfant ! Personne n’oserait tirer sur un enfant. Jamais, quelle horreur !

OK et que faites-vous avec des enfants-soldats qui, à même pas 10 ans, se baladent avec des kalash et des balles réelles et sont même peut-être drogués ? Vous les considérez comme des enfants ou bien comme les potentiels meurtriers qui vont massacrer des villages ?

Si un charmant bambin de 5 ans vient vers vous avec une ceinture d’explosifs autour de lui vous faites quoi ? Vous le considérez comme un bambin de 5 ans et vous l’accueillez à bras ouverts avec des bonbons et des lego ou bien vous le considérez comme un combattant et vous l’abattez avant qu’on n’ait eu le temps d’activer sa ceinture explosive ? Ben oui, les temps ont changé.

Et les mineurs non accompagnés, ils sont des mineurs ou bien des envahisseurs ?

Ben oui, il y a une différence entre le monde tel que nous l’aimons et le monde tel qu’il est.

Quand Salvini dit que les clandestins doivent préparer leur valise et rentrer chez eux, il dit ce que tout le monde dit. L’Italie ne doit pas seulement choisir entre “l’Italie aux Italiens” ou bien “l’Italie aux migrants”, elle doit aussi choisir entre les clandestins qui coûtent et les touristes qui rapportent. Les touristes qui vont en Italie n’y vont pas pour trouver les mêmes bidonvilles que chez eux… ni des prières de rues, ni des allochtones qui se savonnent dans les fontaines…

Il y a un autre aspect : ces migrants sont arrivés convaincus d’atterrir au paradis. La réalité est tellement décevante qu’eux-mêmes disent qu’en Europe leur situation est pire que chez eux. Mais, la plupart d’entre eux sont les héros de leurs familles et villages. Ils ne peuvent pas retourner chez eux car ce serait l’aveu de leur échec et la honte. Cependant, si Salvini parvient à les rapatrier, ils pourront rentrer chez eux sans perdre la face. Ils ont vu comment fonctionne l’Europe, ils peuvent l’expliquer chez eux et que cela ne vaut pas la peine de risquer sa vie pour y aller. Ils peuvent aussi demander des comptes à leurs gouvernements.  Pourquoi le continent le plus riche de la planète n’a-t-il pas de routes convenables ? distribution d’eau potable, électricité, égouts, WC, etc. Et… qu’en Europe les familles n’ont que 2 enfants parce que les parents veulent pouvoir leur payer de la nourriture, des vêtements, une éducation et des études. En Europe, ces migrants n’ont pas trouvé de travail mais ils ont vu comment ça fonctionne et qu’il y a tout un monde à bâtir chez eux au lieu de laisser le champ libre aux multinationales qui viennent leur piquer leurs métaux rares, etc.

TV5 a montré des jeunes d’origine marocaine qui montent leur entreprise au Maroc. Bravo !  La remigration est avantageuse pour tous.

Comme l’a dit hier sur TV5 monsieur François Vallat, président de SOS Méditerranée : “Il faut arrêter la politique de l’autruche” mais je ne suis pas certaine qu’il l’entendait dans le même sens que moi.

Lisez mon expérience avec des migrants et nos déconvenues …

https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.com/p/des-raisins-trop-verts.html

Anne Lauwaert

Print Friendly, PDF & Email
Share

82 réponses à “En principe, un pays en guerre tire sur les embarcations des envahisseurs…”

  1. Matteo dit :

    Ça me rappelle un passage de 1984 de Georges Orwell…

  2. Rastignac dit :

    Non , il ne faut pas tirer sur les bateaux ; il faut les aider à vivre chez eux.

  3. sitting bull dit :

    Excellent

  4. thibault dit :

    dans un pays ou les hommes peuvent se marier entre eux tout peux arriver cette invasion n’est que le commencement de la fin de nôtre nation française des siecles passés.

  5. de BELEN dit :

    Reprennez les discours et débats de Jesn-Marie LE PEN des années 1978 et vous constaterez que tout ce qu’il disait se passe aujourd’hui cet homme est un visionnaire
    J’ai suivi ses dicours et ses débats avec
    G. Marchais et c’était un délice la vérité rien que la vérité il faudrait kes ressortir pour constater que c’est un visionnaire

  6. Laurent Droit dit :

    Excellente analyse, Anne !!!!!!!!!!!

  7. Anne Lauwaert dit :

    Y a un truc super important au lieu de harponner les rafiots des migrants = les “defend Europe” et autres “identitaires” etc. doivent envoyer sur les ondes à tous azimuts le message suivant « ne venez pas en Europa : vous n’y trouverez ni travail (parce qu’il n’y en a pas) ni accueil (parce que on ne vous invite pas )»

    • Soli dit :

      Oui Anne, mais le problème c’est que ce n’est pas du travail qu’ils viennent chercher en France mais le moyen de vivre aux crochets de la société en profitant des aides sociales payées par les impôts des français qui ont travaillé toute leur vie pour se retrouver avec des retraites ne leur permettant même pas de payer leur loyer. Ils sont en plus très bien informés sur le fait que dans notre pays ils peuvent tout se permettre et se comporter comme des sauvages sans être trop inquiétés.

  8. bakoulupin dit :

    Français couillus réveiller vous le bateau sombre .

  9. Anne Lauwaert dit :

    il me semble qu’un grand pas serait fait en avant si tout le monde disait ce qu’il pense et si on employait les mots avec leur sens. Comme disait Bossuet : « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément » – Il faut en conclure que ceux qui ont des problèmes avec le mots ont aussi des problèmes à concevoir les choses clairement. – de mon temps, on apprenait ça à l’école… :-(

  10. Pierre Lesincère dit :

    Prompte, efficace et dissuasive Justice. Et aussi, pas chère du tout !

  11. Allobroge dit :

    Notez que cette « invasion » pacifique (encore que ça reste à prouver) est du même genre que celle qui se frotte aux frontières d ‘Israel !. En effet imaginez que les européens réagissent comme les Israéliens !. Mais le but est le même, nous mettre devant nos contradictions, nous faire passer pour ce que nous ne sommes pas. Et leurs martyrs comptent pour peu au regard des bénéfices envisagés !

  12. antécumé dit :

     » Cherchez la femme « 

  13. dufaitrez dit :

    Pardon de le ré-ré-péter, nous vivons une Guerre « asymétrique ».
    Militants (non militaires), en civil (pas d’uniforme), non armés (sinon dans leur tête).
    Pauvres gens… Pauvre Aylan !
    Invasion « pacifique » ne ressortissant pas de la Convention de Genève. Le pb est là !
    Déjà re-re-dit aussi, qu’on attend toujours depuis 3 ans, une décision de l’ONU (ce Machin) permettant de couler les navires « vides » avant leur départ.
    Quand le « Camp des Saints » devient le « Camp des Cons » !
    Serais-je lu, au moins Une fois ?

    • Kader Oussel dit :

      Lu au moins une fois ! Voeux exaucé !
      Il n’y aurait pas même besoin de couler les bateaux. Il suffirait de dire fermement : « pas de papier, pas de chocolat!  » Le tour serait joué.
      Mais on dit « venez comme vos êtes » et on accepte tout le monde, même les islamistes sur le retour ! Comment voulez-vous que ça marche sinon de travers ?

  14. MissBelgique dit :

    Tout es dit! Bravo!

  15. Parlervrai dit :

    @Anne Lauwaert : clap clap clap !

  16. Riton dit :

    Je ne vois rien à ajouter. Je suis de la génération qui a subi l’invasion de 1940. Il est temps d’y penser si l’on veut conserver nos libertés si chèrement reconquises.

    • Anne Lauwaert dit :

      mes parents ont vécu 14-18 et 40-45… ils m’ont raconté ce que c’était que cette invasion-là… mon père a fait la guerre de 40-45 sur le Canal Albert et ensuite prisonnier près de Lienz…
      si c’est la guerre on se défend si c’est pas la guerre on ne dit pas que c’est la guerre.

  17. Flupke dit :

    J’apprécie votre article mais parler de couler leurs embarcations c’est un peu du n’importe quoi. Si on commencait par faire exécuter les ordres de quitter le territoire ce serait déjà pas si mal. Actuellement ils font recours sur recours, conseillés par des avocats spécialisés payés par je ne sais qui. Puis ils sont légalisés en masse après 5 ans de séjour illégal.

    • Anne Lauwaert dit :

      ben oui j’sais bien couler des canots c’est choquant, mais quand on est en « guerre » vous vous rendez compte de la quantité de navires coulés entre 1940 et 1945?
      alors on vous répond: ben oui, c’est ça la guerre… ce qui ne va pas c’est qu’on emploie les mots en leur changeant leur signification – si on est en guerre on fait la guerre, sinon on ne dit pas qu’on est en guerre -avec la richesse de la langue française il y a d’autres mots

      • Kader Oussel dit :

        C’est l’Europe des élites en guerre contre les souverainistes-nationalistes. Comme ces derniers pays pensent mal et agissent plus mal encore (refus de l’immigation), on veut leur imposer des sanctions pour les faire rentrer dans le rang du libéralisme sauvage : 250 000 € de pénalité par migrant refusé.
        Sans prix de gros, ça fait 250 000 000 € pour un petit millier, 2 500 000 000 € pour 10 000. Avec un refus de 100 000 migrants vous commencez à pénaliser sérieusement n’importe quel pays européen. Au delà, je vous laisse imaginer la suite.

      • Allobroge dit :

        En cherchant bien on devrait pouvoir retrouver un téléfilm qui passa dans les années 70 ou 80 sur la TV française où l’on voyait un beau jour en effet arriver sur nos côtes du sud une multitude d’embarcations avec à bord des femmes et des enfants dirigés par un « imam ». Des négociations avaient lieu mais sans lendemain au point que les casques bleus (foncés) européens en étaient stupéfaits jusqu’au moment où partie une rafale de fusil mitrailleur au dessus des têtes de ces milliers de migrants!..Je crois que le film s’arrêtait là et nous laissait deviner la suite !….

  18. Mia Vossen dit :

    Toujours MERCI à Anne pour son bon sens et son réalisme! Quand je vois une photo de « migrants » – tous hommes, jeunes, en bonne santé, regard … – je me demande vraiment pourquoi nos gouvernements acceptent cette invasion. Veulent-ils créer assez de problèmes ici pour que le citoyen « normal » se tienne tranquille? Et JAMAIS on ne parle de la surpopulation mondiale…..

    • Anne Lauwaert dit :

      SUUUUURPOPULATIOOOOOONNNNNNNNNNNNN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      mais qu’est-ce qu’on va pouvoir faire de tous ces gens alors que les machines font tout le boulot ?

      • Kader Oussel dit :

        Ça doit être un nouveau principe économique. Il faut de plus en plus de monde pour regarder les machines faire tout le boulot !

  19. Joël dit :

    Bon je vais me répéter mais si quelqu’un pouvait transmettre ma suggestion à M. Salvini : Les navires débarquent les clandestins dans pratiquement tous les ports d’Italie. Il peut donc dans un 1er temps saisir ces navires et les découper en laissant les ONG se dém… avec les armateurs. Ou pour éviter le débarquement, que la marine italienne oblige ces navires à faire demi-tour (cette méthode n’empêchera pas ces navires de revenir).

  20. Lionel dit :

    C’est étonnant, vous choisissez une définition Larousse du mot « invasion » qui est symbolique et ne porte pas sur les aspects militaires, alors que toute votre démonstration porte sur la guerre.
    Pourquoi n’avez-vous pas choisi la définition suivante? « Action d’envahir un pays avec des forces armées, exemple: les réfugiés fuient l’invasion. » Parce que ça ne collait pas à votre argumentaire?

    Pour quelqu’un qui ne veut parler « que de vocabulaire », je vous trouve assez peu rigoureuse.

    • Anne Lauwaert dit :

      j’ai confiance dans les lecteurs: il y a toujours quelqu’un pour me corriger.

    • Parlervrai dit :

      L’invasion c’est une arrivée soudaine et massive.
      Vous préférez peut-être
      – intrusion ? Action de pénétrer dans un lieu, au sein d’un milieu ou auprès d’un groupe sans y avoir été invité.
      – envahissement ? action d’occuper un espace d’une manière abusive
      – contamination ? Envahissement par des agents pathogènes ou des polluants.
      Ces définitions s’appliquent parfaitement à ces rats.

  21. lavandin dit :

    jadis une invasion se faisait les armes à la main, et l’on s’y opposait par les armes .Aujourd’hui elle se fait la valise à la main, et on accueille l’envahisseur avec des fleurs. les temps ont changé….

    • Allobroge dit :

      On est toujours en retard d’une guerre ! Voyez comment le Hamas compte influer sur Israël en agissant de même !.Le moindre mort fait passer Israël pour un pays pire que les nazis alors que le Hamas envoie en première ligne femmes et enfants !. Chez nous c’est quasiment pareil ou si ce n’est pas encore le cas ça va le devenir.Surtout maintenant que les hommes sont là !

  22. Garde Suisse dit :

    Une phrase de Jean-Marie Le Pen datant des années 80, qui résume tout et qui est plus que d’actualité : « Il est plus facile d’envahir la France avec des babouches qu’avec un casque à pointe ! » Il ne disait pas que des conneries l’ancien.

    • Pr Sheldon Cooper dit :

      Ce qu’il faut dire aux Algériens, ce n’est pas qu’ils ont besoin de la France, mais que la France a besoin d’eux. C’est qu’ils ne sont pas un fardeau ou que, s’ils le sont pour l’instant, ils seront au contraire la partie dynamique et le sang jeune d’une nation française dans laquelle nous les aurons intégrés. J’affirme que dans la religion musulmane rien ne s’oppose au point de vue moral à faire du croyant ou du pratiquant musulman un citoyen français complet. Bien au contraire, sur l’essentiel, ses préceptes sont les mêmes que ceux de la religion chrétienne, fondement de la civilisation occidentale. D’autre part, je ne crois pas qu’il existe plus de race algérienne que de race française. Je conclus : offrons aux musulmans d’Algérie l’entrée et l’intégration dans une France dynamique.

      • Dupond dit :

        Proposeriez vous la réciprocité ? et au cas ou ce serait possible pensez vous que beaucoup de français d’origine algérienne (parlant la langue) serait interessés de repartir au pays de leurs ancetres tres riche de ses matieres premieres . Pour ce qui est de leur dynamisme j’ai quelques doutes sur leurs motivations . En islam il est dit « demande et hallah te donnera » en chrétienté on te dit « aides toi le ciel t’aidera » …..là est la nuance
        https://www.lesoirdalgerie.com/articles/2014/10/12/article.php?sid=169581&cid=2

      • Vova dit :

        @Pr Sheldon Cooper : vous avez dormi pendant vos cours de math , PROFESSEUR ?? Et la surpopulation ?? 66 millions d ‘ habitants en France + 40 millions d ‘ Algériens + quelques dizaines de millions d ‘ autres => de 6 millions de chômeurs on passera à plusieurs dizaines de millions de chômeurs , comment va-t-on les nourrir , les loger + chauffer , les soigner , les éduquer , leur permettre de se déplacer , Mr. le PROFESSEUR ?? Redescendez sur terre !!

        • Dupond dit :

          @ Vova
          Vous oubliez le nombre de prisons a construire quand on sait que cette minorité (pour le moment) occuppe 70% des centres de rétention . En 1955 la faculté de medecine d’alger etait la quatrieme de france derriere Bx maintenant ils viennent se faire soigner en France . Grace au gaz et au pétrole installés par l’ignoble colonisateur ils ont pu se reproduire en flemmardant sous l’olivier et multiplier la population par 3,5 depuis 62 . Les PNn’ont pas enmené les orangers et les champs de blé dans leurs « valises » et le résultat est que 93% de la nourriture est importée . La veuve d’hervé Gourdel doit garder un souvenir douloureux du tourisme algérien

      • Ducon macrondelle dit :

        Beau peuple que celui-là à qques exceptions près, race d’ enc…eurs de chèvres, soumis à lise lame, analphabètes, abrutis finis : quel apport enrichissant en effet pour la France !!!!!!
        Chaque jour ils enrichisse’nt des vieilles dames, des femmes seules , des honnêtes passants qui se font estourbir pour un mauvais regard ou juste parce qu’ ils sont mécréants .
        Ou votre cas relève de la psychiatrie ou vous êtes un maître en argumentation écossaise .
        Je n’ ose pas dire quel sort il faudrait vous réserver sinon RL éliminerait mon commentaire mais vous êtes répugnant .

      • Loupgaulois dit :

        Pas remis du trop bu d’hier soir ? Vous étés lamentable et pathétiquement idiot.

      • Lucie dit :

        Pr Sh Cooper, quel humour!

      • Boudry dit :

        PR SHELDON
        Encore à coté de la  » plaque « ….
        Mais je n’approfondis pas tellement vous me fatiguez !

      • Allobroge dit :

        On avait essayé l’inverse on a vu ce que ça a donné !

      • lavandin dit :

        @ Pr Sheldon Cooper Vos propositions méritent d’être examinées. Sauf qu’il y a quelques hics . D’abord , si les jeunes algériens aiment la France, c’est surtout pour ses richesses, non pas pour ses habitants. Souvenez vous de l’année 1962. Florissaient alors sur tous les murs et bâtiments d’ Algérie les inscriptions francophobes:
        LA VALISE OU LE CERCUEIL. Pour ajouter de la crédibilité à ceci , la populace musulmane massacrait allègrement tout ce qui était européen , y compris vieillards, femmes et enfants : 2000 morts dans les rues d’Oran en juillet 62. Ensuite il faut douter d’un islam pacifique et républicain quand on connait les massacres de chrétiens commis dans tous les pays musulmans en son nom Enfin à propos d’économie et de richesse regardons ce qu’est devenue l’Algérie

        • Pr Sheldon Cooper dit :

          Ce ne sont pas mes propositions. Ce sont celles de Jean Marie le Pen. Dans un discours officiel qui plus est

          • lavandin dit :

            êtes vous sur d’avoir bien lu le nom de l’auteur ? Ces propos seraient plutôt ceux de Melanchon !!!!!

          • Pr Sheldon Cooper dit :

            Discours à l’assemblée nationale 1956

          • lavandin dit :

            Depuis 1956, il s’est écoulé 62 ans et bien des évênememts. Le contexte de ces propos vise à rassembler les algériens avec la France et de leur faire comprendre que leur avenir est avec la France, avec nous. Ce qui ne me choque pas. Mais les évênements ont montré que les algériens ne voulaient pas de la France , ce que vous ne pouvez nier. Pire encore : il pratiquaient la chasse aux français. Il faut remettre votre pendule à l’heure

    • daniel champy dit :

      SI LES FRANCAIS L’AVAIENT ELU, ON EN SERAI PAS LA, 40 ANS QU’IL A DIT LA VERITE AUX FRANCAIS SUR L’INVASION MUSULMANE

  23. Anne Lauwaert dit :

    Exactement: c’est cet ensemble de contradictions qui est incompréhensible: on est en guerre mais on va chercher les envahisseurs – on excuse les assassins en disant qu’ils sont déséquilibrés – on se débat contre les radicalisés mais on fait venir des imams depuis des pays étrangers – On ne sait pas quoi faire de tous ces migrants mais quand Salvini ou Francken disent qu’il faut les remigrer, c’est le scandale – c’est toutes ces contradictions que je me demande ce qu’elles signifient, quel est le but ?

    • Ducon macrondelle dit :

      Les oligarques et leurs toutous politichiens connaissent la feuille de route mais maintiennent sciemment un brouillard épais pour entretenir la confusion dans les esprits
      et semer le doute

    • Vova dit :

      En 1940 de gentils « migrants » nous ont rendu visite , ils nous ont « enrichi » . Dans son immense majorité , le peuple français s ‘ en est accommodé , et à même fraternisé , au point d ‘ échanger des fluides corporels , hé oui !! Après 5 ans de « bon voisinage » , des « étrangers » nous en ont débarrassé . Résultat : 60 millions de morts !!! On n ‘ en serait pas arrivé là si on avait eu le COURAGE de prendre les mesures nécessaires en 1938 . Comme quoi l ‘ Histoire ne cesse de bégayer ….

  24. Peg dit :

    Désolée, le coeur m’a manqué pour lire l’article dont le titre m’a suffi. Notre gouvernement est en guerre, c’est une certitude. Mais il n’a jamais dit contre qui. Il est en guerre contre son propre peuple, ce qui est une évidence pour quiconque a des yeux pour voir et une tête pour penser. Pourquoi donc croyez-vous que sarkonain ai aboli le crime de haute trahison? La guerre qu’il nous livre est de tous les instants et à tous les niveaux. Vraiment, pas besoin d’être grand clerc pour le voir, je pense que même une palourde y arriverait.

  25. BERNARD dit :

    Je pense qu’au lieu de « les sauver », la marine Italienne devrait simplement leur interdire d’entrer dans leurs zone maritime souveraine sous peine d’être détruits.
    La fameuse « solidarité maritime  » est très noble et fait honneur aux marins, mais ceux que partent en sachant qu’ils sont dans un esquif dangereux, et volontairement, ne devraient pas avoir droit à cette solidarité maritime, ce n’est que mon avis, mais une fois de plus ils profitent du système en montant délibérément dans le radeau de la Méduse, sachant qu’ils seront sauvés, ce qui me semble pour le moins contraire aux lois maritime, car là, c’est une situation de « sauvetage prémédité », or un marin ne fait jamais ça !.

  26. Tonton dit :

    Quand on défend ses frontières, on tire d’abord et on discute après… Quand à raccompagner les clandos d’où ils viennent, ça ne me paraît pas vraiment compliqué : la France possède bien des bateaux de débarquement de type Mistral ainsi qu’une marine et une aviation de combat pour leur protection, non ? On pourrait même demander à l’Egypte de nous prêter les deux qu’elle nous a achetés et pas encore payés, non ?

  27. Fomalo dit :

    Pas d’accord du tout Anne L@..!!
    Les migrants disent vraiment qu’en Europe  » la situation est pire que chez eux » ? Ah oui? Qu’ils y retournent donc, vite fait. Quant au blog de Sami Aldeeb sur les pirates Somaliens, versus Russes, il est peut-être légèrement sujet à caution. Après tout, leurs demandes de rançon sont très très inférieures à celles d’Erdogan le maître -chanteur, qui va, soit dit en passant, monopoliser notre administration le 24 juin pour frelater encore plus ses résultats pro dictature avec l’aval maqueronnesque.Prenons donc l’avis de commentateurs éclairés…puisque rien n’est venu appuyer la déclaration de l’ex élyséen depuis trois ans sur une guerre « en France' ». Donc aucune raison (sauf de la mauvaise foi belliciste) pour tirer sur de pauvres navigants exilés!

  28. Patrick Z dit :

    C’est ce qu’il faudrait faire en effet, le problème serait vite réglé.
    Mais on fait l’inverse, non seulement on ne leur tire pas dessus mais on vole à leur secours quand une de leurs embarcations chavire !
    Après ça il ne faut pas s’étonner s’ils viennent de plus en plus nombreux, ils voient que les européens sont aux petits soins pour eux, dans leur esprit c’est un signe de faiblesse et en bons musulmans ils ne nous en sont pas reconnaissants, au contraire ils nous méprisent.

  29. reuri dit :

    En guerre ça dépend ça dépasse hein, car quelques uns sont déjà en pantouflage chez les philanthropes du cac 40.
    : http://www.opex360.com/2018/06/06/directeur-ressources-humaines-de-larmee-de-terre-quitte-luniforme-rejoindre-prive/

    A force de fricoter avec les politocards vérolés , certaines vieilles culottes de peau sont contaminés par le milieu, et osent regarder de haut le pioupiou sans dents.

  30. Pr Sheldon Cooper dit :

    Nous ne sommes pas en guerre.