En publiant Véronique Hervouet, vous donnez des arguments à vos adversaires

Tout le monde peut s’exprimer dans Riposte Laïque. Pas de censure. Fort bien.
Mais tout de même : qu’est-ce que Véronique Hervouët fait encore dans vos pages ? Ou, si vous tenez à la publier, pourquoi ne jamais vous situer par rapport à son discours ?
Sur ce point, hélas, je rejoins Caroline Brancher, voilà une bien curieuse contributrice.
Comme Madame Hervouët écrit en petit lacanien, peut-être vous êtes-vous endormis en route. Ce serait trop triste si vous l’aviez « lue et approuvée » !
Son texte du numéro 110 contient certainement des analyses acceptables par tous vos lecteurs. Si on prend la peine de faire le tri…
Mais êtes-vous d’accord avec elle sur l’essentiel ? Oui? Vous n’en avez pas assez du « christianisme émancipateur », de la « tradition auto-critique chrétienne », du prétendu « égalitarisme chrétien », de la regrettable « déchéance de nos moeurs », et j’en passe?
Moi, je ne supporte plus des propos comme ceux-ci : « Cette conception idéologique du métissage présente un point commun avec cet autre versant de la crise identitaire qu’est l’homosexualisme ». Homosexualisme, comme islamisme, vous voyez ?
Comment prenez-vous l’article que Madame Hervouët a donné naguère à l’Observatoire du Communautarisme: « L’Homosexualisme, dernier avatar de la « révolution sexuelle » et cheval de Troie du néo-libéralisme », qui est injurieux, et proprement inacceptable ?
Dans l’article en question, déjà pointé par Caroline Brancher, et qui fait un peu partie de votre publication, puisque Madame Hervouet, se citant elle-même, persiste à y faire référence, apparaissent partout sa hantise de l’eugénisme et sa phobie du « prosélytisme offensif des homosexualistes », son rejet de la contraception, sa crainte d’une possible légalisation de l’euthanasie, son sens très personnel de la pornographie… je mélange tout ? Non, ce n’est pas moi! ! Lisez Véronique Hervouët. Pas besoin d’y regarder longtemps pour trouver un lien entre toutes les prises de position de la dame.
En la publiant, vous donnez des arguments contre vous. C’est dommage.
Et vous faites mal à au moins une de vos plus anciennes lectrices. C’est décevant.
Claude KETELAERS
Lesbienne (lesbianiste?) longtemps impliquée dans l’aide aux jeunes homos, et laïque convaincue, ce qui n’est pas incompatible.

image_pdf
0
0