En récompensant Castex, Buzyn et Hirsch, Macron nargue les Français

Qui a dit que Macron était un égoïste, un sans âme-sans cœur, un salaud, une pourriture… j’en passe et des meilleures ?

Impossible de vous donner la liste complète ici, car nos textes sont limités en longueur… mais il me semble qu’avec toutes les pistes que vous pouvez trouver chaque jour aussi bien chez Riposte Laïque, Résistance Républicaine et tous les autres infatigables lanceurs d’alertes, vous devriez vous en sortir.

Rien que deux pistes en « or massif » s’offrent aux regards des citoyens vigilants depuis quelques jours, preuves que « chez ces gens-là », capables du pire (et encore plus) contre leurs adversaires, traités carrément en pires ennemis… la bonté d’âme affleure, dès qu’il est question de leurs potes, complices, collabos, et autres racailles…

Renvois d’ascenseur, cadavres dans les placards, chantages ??? Si les raisons sont souvent glauques et difficiles à cerner, les conséquences, elles, sont nettes et sans ambages.

Nous avons d’une part le cas de notre regretté Premier ministre Jean Castex (si, si, pour les fous-rires on le regrette ; pour les envies d’étrangler aussi, mais là on a tout ce qu’il faut chez d’autres !) ; et si certains d’entre vous ne sont pas encore remis de son départ, inquiets de savoir ce que le « brave homme » va devenir… voici de quoi grandement les rassurer… pendant que les mêmes arguments plongeront d’autres dans les affres d’une rage inextinguible !

Il se murmure effectivement « dans les milieux autorisés » selon une formule chère au (vraiment) regretté Coluche… en l’occurrence Jacqueline pour le Média 442,  que notre Jeannot national (sans le béret mais « avé l’accent ») qui avant d’être Premier sinistre, était déjà, à l’aide de cumul des fonctions, « un des fonctionnaires les mieux payés de France : 200 000 € en 2019 », a fissa repris ses bonnes habitudes en cumulant déjà quatre nouvelles.

Retour sur l’actualité du personnage… qu’il aurait fallu inventer s’il n’existait déjà… ainsi que de si nombreux parasites, quasiment impossible à déloger de leurs sinécures, si le peuple ne se décide pas à réagir enfin pour bouter définitivement hors des affaires ces mafieux arrogants et collants, encore bien pire que les morpions !

16 mai2022 : le gus quitte Matignon, après les simagrées habituelles envers « celle » qui lui succède… aussi signifiante mais nettement moins rigolote.

27 juillet 2022, il est nommé président de la Fondation Agir Contre l’Exclusion.

Il succède au très macronien Jean-Marc Borello, président du Groupe SOS depuis le 10 mai 2022. Le poste est bénévole, mais Alain Roumilhac (Groupe Manpower France) et François-Marie Geslin (AG2R La Mondiale) qui l’ont précédé en tant que président et vice-président n’ont pas donné l’exemple du désintéressement et n’ont pas réussi à en convaincre la Cour des comptes. …

Mais comment a-t-il survécu entre-temps ???

Euh !  Calmos, essayez de vous rencarder sur le magot qu’il a dû soigneusement remiser en lieu sûr, comme la plupart de ses potes élus ou nommés…  et c’est sur votre propre sort de sourd, aveugle et idiot intégral que vous sangloterez alors.

Toujours le 27 juillet 2022, Jean Castex devient président du conseil d’administration de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (indemnité annuelle de 42 000 euros, pour une présence au conseil d’administration tous les deux mois).

Joli rapport qualité-prix, rarement vu ailleurs… que précisément chez tous les mafieux parle-menteurs… d’autant plus que si l’on en croit l’intéressante intervention ci-après d’Aymeric Caron, nous aurions là un des nombreux « Comités Théodule », qui donc ne servent à rien… hormis à caser des potes en difficultés momentanées…

https://twitter.com/i/status/1552361413519282179

Le 26 juillet 2022, Jean Castex a aussi reçu un avis favorable de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) pour « réaliser des prestations de conseil à Olivier Brousse, directeur général de la société Idverde ». Selon l’entourage de l’ancien Premier ministre, il s’agit d’accompagner « de manière très ponctuelle » (pour 1 500 euros/mois) ce « leader français et européen des entreprises du paysage, sur un projet innovant de végétalisation des espaces urbains ».

Sans Jean Castex, encore une société qui ne durerait plus longtemps dans le difficile contexte économique actuel… J’aurais bien vu aussi Bruno Le Maire à ce poste… mais il est encore en poste, lui (hélas !)

Fin août enfin, Jean Castex va également réintégrer la Cour des comptes, son corps d’origine, où il sera chargé de « missions spécifiques » à la définition non précisée. Il était conseiller maître en 2008 (9 250 €/mois en fin de carrière), quel échelon lui reste-t-il à gravir ? Premier président ? Procureur général ? C’est de l’ordre de 14 500 euros/mois. Président de chambre ? 12 500 euros/mois.

Quand je vous disais d’économiser vos kleenex !

D’autant plus que mon petit doigt me dit que nous tous, les « gens qui ne sont rien », nous dirigeons tout droit vers un gouffre de souffrances-privations-misères… engendrées précisément par tous ces gougnafiers se gobergeant en permanence sur notre dos, sans la moindre honte, ni même le moindre petit soupçon de remord.

https://lemediaen442.fr/a-peine-demis-de-ses-fonctions-de-premier-ministre-jean-castex-cumule-deja-quatre-fonctions/

Surtout qu’en plus, n’allez surtout pas croire que Castex soit le seul petit protégé, dûment chouchouté par son ex-boss !

Et là, je pense que beaucoup vont ressortir les Kleenex pour leur usage personnel, en apprenant le sort réservé à deux des principales pourritures responsables de la dictature sanitaire qui, en plus de nous avoir privés de notre liberté, a sciemment laissé mourir des milliers de citoyens qui auraient pu être sauvés avec les remèdes efficace (mais si peu coûteux) prônés par les médecins et scientifiques sérieux, eux-mêmes portés au pilori pour ne pas avoir encensé le formidable vaccin destiné à enrichir toujours plus Big Pharma, ainsi que tous ceux qu’il arrose généreusement pour cela !

Nous avons d’abord celle qui début 2021 a déjà bénéficié d’une planque à l’OMS (avec immunité diplomatique… ça peut toujours servir !) la très estimée (par les fourbes de son espèce) Agnè Buzyn, c’est elle ; un temps ministre de la Santé… avant de dégoiser sur les ex-collègues, mais qui doit avoir en sa possession des armes de dissuasion massives pour obtenir aujourd’hui encore un nouveau cadeau…

https://ripostelaique.com/buzyn-quitte-la-france-pour-se-planquer-a-loms-avec-immunite-diplomatique.html

D’un poste prestigieux à un autre. Depuis son départ précipité du gouvernement en février 2020, pour briguer la mairie de Paris malgré l’apparition du Covid-19, Agnès Buzyn enchaîne les nominations. Propulsée directrice académique de l’OMS début 2021, l’ancienne ministre de la Santé s’apprête à étrenner de nouveaux habits dès la rentrée prochaine.

« Sur proposition de la Première ministre » Élisabeth Borne, approuvée en Conseil des ministres ce vendredi, l’ex-professeur d’hématologie va devenir, à compter du 1er septembre prochain, « conseillère maître en service extraordinaire à la Cour des comptes ». Une fonction de « contrôle », selon le site de l’institution, qui s’exerce « pour cinq ans sans possibilité de renouvellement ».

Pourtant : À ce jour, l’intéressée reste par ailleurs mise en examen par la Cour de justice de la République pour « mise en danger de la vie d’autrui » dans le cadre d’une enquête sur la gestion de la crise sanitaire…  nous rappelle fort à propos le Site sulfureux « Égalité et Réconciliation ».

Mais, jugulez votre rage pour l’instant si vous ne voulez pas « péter une durite », car le deuxième chouchou promu est de la même eau (saumâtre !) : Martin Hirsch, nommé au Conseil d’État !

Respirez doucement et profondément, ça va passer !

Résumons donc, nous avons d’un côté celle qui a interdit l’hydroxychloroquine du grand Pr Raoult qui permettait d’atténuer, en début d’infection, les effets du coronavirus (sans compter le possible délit d’initié avec son mari, Yves Lévy, au poste de patron de l’INSERM pendant que Madame était ministre…).

De l’autre encore une pointure dans la saloperie caractérisée… celui qui « secondait » l’abbé Pierre dans la fondation du même nom, et s’occupait théoriquement des pauvres, qui a pris soin de bien déglinguer les hôpitaux de Paris, de bien obliger les gens, patients ou soignants, à se faire injecter des doses dangereuses de Bancel & Bourla, sans aucune précaution scientifique ni étude poussée.

Réintégré au confortable Conseil d’État, où il pourra (re)pantoufler tranquillement, après avoir laissé une ardoise de 300 millions à l’AP-HP (mais on dira que ce n’est pas de sa faute, il était responsable, mais pas coupable / E & R)

http://egaliteetreconciliation.fr/Meritocratie-Agnes-Buzyn-a-la-Cour-des-comptes-Martin-Hirsch-au-Conseil-d-Etat-69054.htm

Comment ne pas applaudir l’excellent article de Présent qui en juin dernier, qualifiait l’animal de « Caligula de la Santé » ?

Connu pour son mauvais caractère et sa haute conception de lui-même, il s’est fait de nombreux ennemis, à commencer par l’urgentiste Gérald Kierzek qui dit de lui : « Ceux qui ne le connaissent pas le prennent pour l’abbé Pierre, ceux qui le connaissent pour Caligula. »

D’ailleurs le grand homme affirme remettre son poste de directeur général de l’AP-HP à la disposition du gouvernement car, selon lui, « les conditions ne sont pas réunies pour remettre le système hospitalier français sur de bons rails ».

Il a certes raison, mais n’a-t-il pas contribué lui-même à la faillite du système hospitalier, ayant pratiquement toujours travaillé dans ce domaine, qu’il s’agisse de diriger le cabinet de Kouchner, d’être le conseiller santé de Martine Aubry quand cette dernière mettait en place les 35 heures […] et qu’elle dirigeait le ministère de l’Emploi et de la Solidarité, ou d’accoucher du RSA qui attire un grand nombre de fraudeurs, plus de 60 % des fraudes aux minima sociaux émanant de prétendus bénéficiaires du RSA ? N’oublions pas enfin qu’il est administrateur de l’Agence européenne des médicaments, ce qui pourrait expliquer son aversion pour la chloroquine dans le traitement anti-covid et son goût pour les vaccins : « Le vaccin aujourd’hui est celui qui nous permet de faire vivre la devise républicaine : liberté, égalité, fraternité » (RTL, 29 juillet 2021).

Le 17 décembre 2020, il suspend le professeur Christian Perronne, et dénonce son « populisme médical » auquel il associe le professeur Raoult. Ce spécialiste des maladies infectieuses avait notamment mis en cause le Conseil scientifique présidé par le professeur Delfraissy. 

En janvier 2022, alors que l’épidémie de covid-19 fait rage et que les lits d’hôpitaux continuent à être supprimés, Martin Hirsch, invité de l’émission « C à vous », envisage la stupéfiante possibilité de ne plus soigner gratuitement les non-vaccinés. Levée de boucliers à droite et à gauche de l’échiquier politique mais aussi dans le monde médical.

Voilà donc quelques « hauts faits » du malfaisant personnage, qui comme tous ses semblables, possède une très haute idée de sa puante personne et ne tolère aucune contradiction.

Pas étonnant alors que cela ne « matche » pas avec l’hôte de l’Élysée, mais plus étonnant est cette nouvelle affectation, aux allures de récompense pour services rendus… bien plus que d’une punition pour avoir failli à sa mission…

https://present.fr/2022/06/23/hirsch-le-caligula-de-la-sante/

J’y pense, il va avoir quoi comme réponse à ses nouvelles convictions, le professeur Delfraissy ? Macron va-t-il lui arracher sa Légion d’honneur ?

Mais une autre interrogation persistante me taraude… est-ce que notre brillant Président (c’est ce qu’il croit !) manie, ouvertement ou en sous-main, toutes ces nominations-promotions-lots de consolations, afin de s’assurer du soutien et de la fidélité de ses troupes avides ?

Ou à l’inverse, sont-ce ces personnages insatiables qui le tiennent par… les choses de la vie, l’obligeant ainsi à ne jamais les oublier ???

Vous en pensez quoi, vous ?

Josiane Filio, au nom de la liberté d’expression

image_pdfimage_print
13

14 Commentaires

  1. plus ils sont mauvais plus ils sont récompensés, le principe de Peter! et darmanin ou dupont moretti ne vont pas s’en plaindre, comme dirait fabius, ils font du bon boulot

  2. De mémoire, il existe environ 1800 comités théodules (je ne dis pas que tous ne servent à rien mais certes beaucoup d’entre eux sont inutiles) et si on ajoute les membres du CESE, et le CESE (qui lui ne sert strictement à rien dans son ensemble),ça fait un nombre significatif de bonnes places, pour cellezéceux qui n’ont jamais rien foutu d’utile dans leur vie, ainsi dans ces comités, ils peuvent continuer à faire ce qu’ils savent faire de mieux : RIEN… mais c’est nous qui paye comme toujours.

    A propos, les fonctionnaires de l’UErss viennent de s’octroyer une petite augmentation de 8,5% mais il est vrai qu’ils sont plus touchés par l’inflation que le « sans dents » moyen.

    Une consolation quand même, je suis content qu’ils aient niqué les retraités de 500 millions d’€ ça fera peut-être réfléchir les 71% d’entre eux qui ont voté µ comme quoi, vous voyez, il faut savoir se contenter de peu.

  3. Qui contrôle qui ? Ou bien encore cette formidable structure étatique s’arqueboute-t-elle sur elle-même ?
    Toujours est-il que ces remises publiques de récompenses auront du mal à ne pas paraître comme de bonnes grosses provocations que Nestor, au buffet des coktails saura vous faire avaler:
    – » Allez, vous prendrez bien un peu de recul…? »

  4. L’ancien Premier ministre s’est vu proposer le poste de président de l’Afitf, une agence reliée au ministère des Transports. Problème: la Cour des Comptes nous dit qu’elle ne sert strictement à rien. Pas grave. Agnès Buzinski arrive à la Cour des Comptes et va arranger l’affaire.

  5. L’équité est bien le cadet des soucis d’un macron. Il a le pouvoir, il s’en sert pour faire ce que bon lui semble si « tel est son bon plaisir » (dixit Louis XIV). Emmerder les Français (une priorité pour lui) ou caser les copains; peu importe qu’ils n’aient pas les qualités requises pour le poste, voire récompenser des nuls qui auraient plutôt mérité d’être définitivement mis à la porte … Liste non exhaustive des bons plaisirs de macron. La France est devenue une république bananière où règne le n’importe quoi.
    Merci Josiane pour cet excellent article.

  6. macron le fossoyeur récompense ses tueurs !!!
    l’ordure poursuit son oeuvre de destruction et d’extermination ….

  7. A la place de RL, je me ferais du souci vu le nombre d’articles « révolutionnaires » qu’on y trouve de façon de plus en plus explicite et de part leurs commentaires qui s’en suivent. Cet espace médiatique devient un défouloir qui ne saurait être toléré bien longtemps, surtout par ceux qui y sont attaqués (suivez mon regard) avec tellement d’insistance (mais à juste titre)…

  8. il nargue les français parce que les français aiment se faire narguer suite à une éducation républicaine de soumission totale à une idéologie qui n’est qu’une coquille creuse ; dès lors qu’ils se sont vu récompensés d’une telle soumission monnayée par des salaires faramineux et miséreux, le simple fait qu’ils aient pu « survivre » jusqu’ici sans crever de faim confère au maitre le droit de jouer avec eux comme un maitre joue à la baballe avec ses toutous, après tout, ils n’ont pas le niveau pour comprendre toussa.

  9. QUELLE HONTE !!!!!!!!!! Polémique – Après un passage contesté au Ministère de la Santé, un bide aux municipales à Paris, Emmanuel Macron récompense Agnès Buzyn et la nomme à la Cour des comptes à 6.500 euros/mois

    https://www.jeanmarcmorandini.com/article-507466-polemique-apres-un-passage-conteste-au-ministere-de-la-sante-un-bide-aux-municipales-a-paris-emmanuel-macron-recompense-agnes-buzyn-et-la-nomme-a-la-cour-des-comptes-a-6500-euros-mois.html

  10. Et apres cela il y a des citoyens d’origine juive qui jouent les offusqués pleureurs comme a l’habitude lorsque l’on critique les ordures KAZARS , pas honte non ???

    01/08/2022 Les congratulations de la cabale Israélienne pour l’aide reçue, dans ce grand laboratoire de dépopulation qu’a été ce pays pendant plusieurs années.
    ISRAËL REND HOMMAGE AU PDG DE PFIZER, ALBERT BOURLA, AVEC LE PRIX « NOBEL JUIF »
    VO & VF ci-dessous
    https://prepareforchange.net/2022/07/30/israel-honors-pfizer-ceo-albert-bourla-with-the-jewish-nobel-prize/

    VF
    BOUREAU bourla le nazi juif ??? a pendre avec un nouveau procès de Nuremberg , lui et ses complices , scandale il est glorifié en plus la saloperie inhumaine emule de mengele ,

  11. ( SUITE ) Et pire les israeliens l’on foutu dehors il y a dix ou quinze jours , ils voulaient le lyncher pour génocide réel, il s ‘enfuit par la fenêtre et revient par la grande porte , comme ici en France fabius et buzyn , merde !! apres multis meurtres et genocides ILS ONT TOUS LES CULOTS , qui sont ces gens et qui les protege pour assassiner les goyims ??? Cette fois çi , EXPLICATIONS SVP ?????????????????????????? nous voulons savoir et comprendre , parce que nous ne sommes pas les seuls ,pour preuve regardez la foule isrelienne qui voulait lyncher le genocidaire bourla fil de Mammon et de Baal ..

Les commentaires sont fermés.