En regardant la production et la consommation d’électricité, on comprend l’arnaque

La consommation d’électricité en France à 10h. le 13 décembre 2022.

Lecture du graphique :
Le site de RTE nous donne par 1/4h la consommation, la production, le coût de l’électricité selon les pays, etc.
Ainsi le 13 décembre à 10h, donc en une période de pointe de consommation, la puissance appelée s’élevait pratiquement à 80,6 GW.

La production française de 73,5 GW se répartissait en :
– 56% fournis par le nucléaire (41,1 GW) ;
– l’hydraulique (un renouvelable traditionnel stockable, voire plus ou moins rechargeable) : 18% (13,6 GW) ;
– le gaz + le fioul + le charbon (énergies fossiles) : 16% (12,0  GW) ;
– les néo-renouvelables (éolien, solaire, bioénergies, etc.) : 10% (6,8 GW).
7,1 GW de puissance importée, soit environ 9% de la puissance appelée (les 80,6 GW).
Le graphique ci-dessus nous montre la souplesse de l’hydraulique, puissance multipliée par 3 entre la nuit et la pleine activité.
L’aléatoire de l’éolien qui a produit plus la nuit que le jour lorsque la demande est maximale !!!
On constate une consommation pratiquement constante de gaz et de charbon…
https://www.rte-france.com/eco2mix/la-production-delectricite-par-filiere

Quelle serait l’influence de Fessenheim dans l’ensemble ?
11 TWh de production annuelle, théoriquement 1,25 GW en instantané, insuffisant pour couvrir notre déficit. Fessenheim aurait couvert environ 1,6% de notre consommation à 10h le 13 décembre.

Notre situation actuelle : 16 réacteurs à l’arrêt…
Seulement avec 8 réacteurs de plus en fonctionnement (10GW environ), s’ils avaient été entretenus à temps et sans blocage, nous serions indépendants au niveau électrique dans les pires conditions…
Les pires conditions, sont généralement simultanées dans tous les pays européens nous fournissant, il risque y avoir quelques incidents !

Le prix du marché de l’électricité :

A 10h, on observe que les pires IMBECILES sont les pays de l’UE…
Les plus malins, l’Espagne et le Portugal, je ne dirais pas pourquoi inutile de vous faire un dessin, tout le monde le comprend, vous avez tout le nécessaire ci-dessus !
Pour ceux qui ne seraient pas tout le monde : le prix du MWh varie tout au long de la journée, comme quoi la spéculation « régule » les ventes et achats… L’Espagne et le Portugal, ayant été autorisés à suspendre l’application de la loi NOME, ont des prix du MWh bien inférieurs à ceux des pays de l’UE (moins de 200€ au pire).

Donc le prix du kWh en France : 0,56518€.
Note sur la stupidité de l’ARENH (Accès Régulé à l’Énergie Nucléaire Historique) : Actuellement, le montant de l’ARENH –de 100 TWh annuels– s’élève à 42 €/MWh (ou 0,042€/kWh*). Le gouvernement l’a cependant temporairement relevé –autorisé temporairement par l’UE– à 46,20 €/MWh pour les 20 TWh supplémentaires d’ARENH. Ces volumes d’ARENH supplémentaires pour l’année 2022 tendent à limiter la hausse du prix de l’électricité, en particulier pour les entreprises et collectivités** qui ne sont pas concernés par les tarifs réglementés de vente, dont la hausse a été restreinte à 4 % TTC.

* : Autrement dit, vendu 4 fois moins que le prix règlementés aux particuliers, 13 fois moins que le prix du marché ! Voilà qui permet aux sociétés de distribution de se faire du gras -je suis poli- sur les efforts de la France qui, elle, s’est dotée de l’énergie nucléaire (production annuelle d’énergie électrique nucléaire : entre 250 TWh (déc.2021 à nov. 2022) et 380 (en 2019), ce qui montre le « désarmement » de la France en 2022.
Rien qu’en lisant le paragraphe précédent, on comprend le « sac de
nœuds » que constitue la loi NOME, déjà sur un seul de ses aspects.
** : on en connaît les effets les plus positifs, dans le sens de la facture, un alibi pour donner plus de moyens aux distributeurs…

De façon générale, pour tout savoir : https://www.rte-france.com/eco2mix

Les grandeurs :
k : kilo : 1 000 = 103
M : méga : 1 000 000 = 106
G : giga : 1 000 000 000 = 109
T : téra : 1 000 000 000 000 = 1012

Jean-Paul Saint-Marc

https://resistancerepublicaine.com/2022/12/15/en-regardant-la-production-et-la-consommation-delectricite-en-instantane-on-comprend-larnaque/

image_pdfimage_print
13

7 Commentaires

  1. Jean-Paul Saint-Marc qui a écrit l’article, lui a bien compris où se situe l’arnaque et que nous pauvres citoyens lambda allons payer tres cher l’incompétence de ceux qui nous gouvernent et qui prennent toujours les mauvaises décisions, ce n’est pas grave, ce n’est pas leur pognon.

  2. Je n’y comprend pas grand chose dans tous ces chiffres, mais j’ai l’excuse de ne pas être aux commandes… Et je crois bien que nos « élites » sont aussi ignares que moi en la matière. L’incompétence crasse (peut-être la trahison ?) de nos dirigeants saute pourtant aux yeux au vu de la frénésie à diriger le pays à coups de 49.3 (10 à ce jour !). Preuve d’un certain « malaise » au sein de notre société qui bafoue ouvertement la démocratie sans réaction apparente de celles-zé-ceux qui se revendiquent pourtant de l’opposition.

  3. Espagne et Portugal sont desservis par un gazoduc alimenté par l’Algérie, donc ils ne dépendent pas du gaz russe. Je suppose qu’ils ont des contrats à terme, donc négociés avant la guerre d’Ukraine à un prix avantageux. Donc pour eux tout baigne (jusqu’à l’échéance des contrats actuels, qu’il faudra un jour renégocier à un prix plus élevé).

  4. Très concrètement, le lendemain 14 octobre nous avons subi un délestage de 15h30 à 18h00, dans l’Hérault. Personne n’a été prévenu. Ce que je trouve bizarre, c’est que ce créneau n’est pas un créneau de pointe… Ou alors ils ont délesté un département dans lequel il y a très peu d’industrie pour pouvoir fournir les autres, et économiser un peu d’argent pour la suite.

  5. bon, gaulois fermez la, bossez pour payer des impots et remerciez la clique au pouvoir pour nous sauver

    • C’est un article qui ne se prête pas à une lecture rapide sans assimiler correctement les diverses notions utilisées. Faut fait un effort des méninges, c’est très fatiguant !!

Les commentaires sont fermés.