En s’alliant avec les socialistes, les communistes sont plus cohérents que Mélenchon

melucheavoteLe camarade Corbière, une de mes têtes de Turc préférées, va donc perdre 4.000 euros par mois (prix de son indemnité de maire-adjoint du 12e arrondissement parisien), tandis qu’une bonne dizaine de communistes, pour prix de leur ralliement, que Mélenchon appellera trahison, passeront généreusement à la caisse chaque mois.

Bref, le camarade Corbière va avoir un peu plus de mal à payer son logement social, mais, malgré tout, on n’est pas trop inquiet pour lui…

Bien évidemment, les membre de Parti de gauche prendront la posture des véritables opposants de gauche à la politique de plus en plus libérale prônée par ce gouvernement, et ironiseront sur le double jeu de plus de la moitié des listes communistes qui ont choisi l’alliance avec le PS dès le premier tour.

Pour autant, je trouve que dans le rôle des traîtres au monde du travail et aux valeurs de la gauche, les communistes sont plus cohérents que les duettistes Mélenchon-Corbière. Ils sont sous perfusion, et ne doivent leur survie qu’à la bonne volonté du PS (on l’a encore vu lors du vote ahurissant des députés, pour effacer la dette de 4 millions d’euros de l’Humanité). Donc, les prétendus communistes, que plus rien, au-delà de diatribes de congrès, ne sépare des socialistes, ont la reconnaissance du ventre.

Quant à Mélenchon-Corbière, ils sont inaudibles. Ils appellent, en toute connaissance de cause, sachant ce que sera le programme de Hollande une fois élu, leurs électeurs à voter socialiste, dès 20 heures, au soir du premier tour. Ils continuent à jouer les voitures-ballets du PS aux législatives suivantes. Bref, ils gesticulent, mais continuent à faire voter PS, à défendre l’Union européenne et son euro, à militer ouvertement pour l’islamisation de la France, permise par une immigration qu’ils approuvent. Et bien évidemment, ils expliquent aux Français que le vrai péril pour notre pays, c’est le FN.

Autrement dit, ils font le boulot des socialistes, sans passer directement à la caisse, comme le PCF. Je confirme donc qu’au moins les descendants de Staline sont cohérents dans leur reniement, contrairement à Mélenchon-Corbière, qui sont inaudibles, et ne réussissent même pas à faire ce pour quoi ils sont payés : faire baisser le FN.

Joël Locin

 

image_pdf
0
0