Encore bien des questions sur les dessous de la crise du Covid-19

Publié le 17 novembre 2020 - par - 7 commentaires - 822 vues

Le Monde, les décodeurs : Pourquoi Bill Gates a-t-il réuni ses copains milliardaires en octobre 2019 pour simuler une pandémie de Coronavirus dans le monde entier ? Vaccins, Bill Gates, hydroxychloroquine : les réponses partisanes des décodeurs du journal Le Monde payés par Soros et Bill Gates à 36 questions sur la crise du Covid-19 ! Pallier la saturation des services de santé en pleine (fausse) seconde vague de Covid-19 : Pourquoi ? Pour qui ? Ainsi commence selon Le Monde une litanie de 36 questions sur la crise du Covid-19, partagée des dizaines de milliers de fois depuis début novembre sur Facebook. Cette liste comporte des sujets, sur la gestion (calamiteuse) de la pandémie et la comptabilisation des morts, sur la répression des manifestations de soignants et les absences de couverture médiatique. Qu’elles soient légitimes ou mal renseignées, lourdes de sous-entendus ou de bon sens, ces questions dessinent la carte des suspicions liées au Covid-19. Elles correspondent à des éléments de débat récurrents au sujet de la crise sanitaire.

Le Monde des décodeur, sans y répondre, a tenté de diluer et de noyer chacune des questions de la manière la plus simple possible en dénonçant des fausses informations ou des exagérations rhétoriques.

Pourquoi Bill Gates a-t-il réuni tous ses copains milliardaires en octobre 2019 pour simuler une pandémie de Coronavirus et les super-profits espérés dans le monde entier ?

Le Monde : La fondation Gates a co-organisé l’Event 201, un exercice de simulation de pandémie qui visait à pallier le manque de préparation des gouvernements en cas de nouveau virus. Bill Gates en parlait déjà en 2015. Le spéculateur sur la santé annonce le risque attendu de pandémie mondiale depuis 2010.

Pourquoi Yves Lévy, le mari d’Agnès Buzyn, et opposant déterminé au Pr Raoult, est-il lié au laboratoire de Wuhan (d’où se serait échappé, accidentellement ou non, le Coronavirus) ?

Le Monde : De 2014 à 2018, Yves Lévy a été président de l’INSERM, établissement français de recherche, qui a collaboré avec la Chine pour construire son premier laboratoire de virologie P4. Yves Lévy a participé à son inauguration, en 2017. Mais il n’est pas à l’origine de ce projet de l’institut Pasteur de 2004.

Pourquoi Agnès Buzyn a-t-elle classé (en urgence contre le Pr Raoult) l’hydroxychloroquine dans la catégorie des substances vénéneuses ?

Le Monde : C’est l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) (rémunérée par Gilead) qui, en octobre 2019, a alerté sur le caractère génotoxique de l’hydroxychloroquine, jugée dangereuse pour les femmes enceintes, selon plusieurs études scientifiques (frauduleuses) convergentes. L’ANSM a demandé par prudence à ce que l’hydroxychloroquine ne soit vendue que sur ordonnance. Cette demande a été acceptée par le directeur général de la santé, Jérôme Salomon (qui a fait la campagne de Macron en 2017).

Pourquoi The Lancet a-t-il publié une étude (frauduleuse) fausse contre l’hydroxychloroquine ?

Le Monde : Un spéculateur (rémunéré par Gilead) à la tête d’une entreprise de collecte de données a réussi, grâce à trois “pieds nickelés de la science des affaires“, à faire publier une étude foireuse par The Lancet, une revue également financée par les labos, sans recourir au moindre comité de lecture compétent !

Pourquoi l’hydroxychloroquine n’est-elle pas conseillée alors qu’elle est reconnue utile contre les Coronavirus depuis 2005, au moins ?

Le Monde, les décodeurs : Chaque Coronavirus est différent, aucun consensus scientifique (financé par Gilead) ne s’est jamais formé quant à l’efficacité in vivo de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19. Les études étaient d’un niveau de preuves faible. Dernièrement, l’essai Solidarity a conclu à son inefficacité.

Sciences et Avenir : Les premiers résultats de l’essai clinique de l’OMS, Solidarity, montrent que ni l’hydroxychloroquine, ni le remdesivir, ni le Lopinavir, ni l’Interferon ne sont efficaces contre le Covid-19 ! Aucune de ces molécules n’est efficace pour réduire la gravité de la maladie ni sa mortalité.

Le Monde : Des résultats intermédiaires de Solidarity, vaste essai clinique international coordonné par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), confirment l’inefficacité chez les patients hospitalisés pour Covid-19 de quatre molécules : le remdesivir de Gilead, l’hydroxychloroquine, le lopinavir et l’interféron-ß1a.

Gilead, la société américaine qui commercialise le remdesivir, qui avait justifié ses tarifs exagérés par la réduction de la durée d’hospitalisation mais pas de la mortalité, conteste ces résultats jugés prématurés !

Fin juin, le PDG de Gilead, Daniel O’Day, avait annoncé un traitement de cinq jours au prix de 2 340 dollars (2 083 euros) dans les pays développés. En France, Gilead a retiré sa demande de remboursement.

La Haute Autorité de santé a jugé en juillet que le service médical rendu par le remdesivir était faible, une évaluation renforcée par Solidarity : aucun effet sur la réduction de l’hospitalisation n’a été observé.

Pourquoi les conseillers scientifiques (soumis au richissime lobby médico-pharmaceutique, soit les “pieds nickelés de la science des affaires“) de Macron sont-ils payés par Gilead, le laboratoire qui veut vendre très cher le remdesivir (un produit inefficace et dangereux pour les malades) ?

Le Monde, les décodeurs : Les conflits d’intérêts se posent de manière générale. Sur le remdesivir, ce traitement n’a pas reçu d’avis positif de la Haute Autorité de santé pour une prise en charge du Covid-19. Le trafic d’influence (qui n’est pas nié par les décodeurs du Monde) n’a pas été d’une grande efficacité.

Pourquoi écoute-t-on davantage un (Bill Gates) milliardaire spéculateur qu’un médecin de terrain ?

Le Monde, les décodeurs : Bill Gates est le fondateur de Microsoft, et le président de la Fondation Bill & Melinda Gates (par ailleurs (spéculateur) financier du Monde Afrique). Il cumule vingt ans d’expérience de gestion de crise sanitaire. Il est le principal financeur privé de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) !!!

Pourquoi l’OMS (et la propagande du journal Le Monde) sont-ils rémunérés par Bill Gates ?

Le Monde, les décodeurs : La fondation Bill & Melinda Gates est le deuxième plus important financeur direct de l’OMS en 2018-2019. Mais rien d’inédit : il existe une longue tradition (de corruption des institutions sanitaires) chez les milliardaires (spéculateurs) américains, ce qui leur permet de tirer bien des avantages !

Pourquoi les médecins perçoivent-ils plus d’argent lorsque le test Covid est positif ?

Le Monde, les décodeurs : Depuis que Macron a décidé des dépistages par les médecins de ville, l’Assurance-maladie les autorise à facturer la consultation 30 euros de plus pour les cas positifs.

Pourquoi les médecins perçoivent-ils plus d’argent quand le certificat note un décès par le Covid ?

Le Monde, les décodeurs : L’information a été démentie par le ministère de la santé.

Pourquoi change-t-on d’indicateurs constamment pour modifier des statistiques ?

Le Monde, les décodeurs : Le choix des indicateurs de l’évolution de l’épidémie varie en fonction des objectifs recherchés. Au printemps, faute de tests de dépistage, l’accent était mis sur les hospitalisations. En été, l’amélioration des tests a fait privilégier le taux d’incidence, qui permet d’estimer la circulation du virus. En pleine soi-disant seconde vague, les décès et les entrées en réanimation traduisent la situation à l’hôpital pour justifier des choix politiques absurdes : couvre-feu, confinement (en refusant de distinguer les malades, les cas positifs non malades et les sujets sains. C’est ça les chiffres bidonnés de la transparence de Macron !)

Pourquoi l’État n’a-t-il pas ouvert de nouveaux lits de réanimation après le printemps ?

Le Monde, les décodeurs : Selon le socialiste Véran, le nombre de lits de réanimation a progressé de 15 % entre mars et octobre, passant de 5 000 à 5 800, loin des 12 000 lits promis par Véran au mois d’août.

Pourquoi l’État n’utilise-t-il pas les lits des cliniques privées, en situation de tension ?

Le Monde, les décodeurs : Au printemps, les cliniques privées ont été sous-utilisées, par le manque de coordination entre public et privé de la part de la bureaucratie sanitaire avec le secteur public hospitalier.

Pourquoi a-t-on interdit la vente de masques aux pharmaciens, ce printemps ?

Le Monde, les décodeurs : Le gouvernement a interdit aux pharmacies de vendre des masques au public réservés aux professionnels de la santé du fait de la pénurie nationale organisée par le gouvernement.

Pourquoi ne dit-on pas que le taux de mortalité lié au Covid est identique à celui de la grippe ?

Le Monde, les décodeurs : Le taux de mortalité du Covid-19 oscille entre 0,5 % et 1 %, et 2 % en cas de saturation des hôpitaux. Le taux de létalité de la grippe non mesuré est estimé en moyenne à 0,1 %.

Pourquoi la grippe a-t-elle disparu des statistiques des causes de décès cet hiver 2019-2020 ?

Le Monde, les décodeurs : Le bilan national de ces statistiques n’a pas été (réalisé) obtenu, selon Libération. La grippe aurait été deux à trois fois plus clémente que les années précédentes, selon Le Figaro.

Pourquoi connaissait-on la date du reconfinement (28 octobre) depuis cet été ?

Le Monde, les décodeurs : Le reconfinement du 30 octobre a été annoncé par Macron le 28 octobre. Des experts de la santé ont alerté dès l’été des risques d’une seconde vague à l’automne alors que Macron privilégiait des reconfinements locaux, avant de changer face à l’envolée épidémiologique due aux tests.

Pourquoi les médecins qui ont une approche différente se font-ils agresser sur les plateaux de télé ?

Le Monde, les décodeurs : La question semble faire référence à un clash début octobre, sur CNews : l’épidémiologiste Blachier a accusé le physiologue Jean-François Toussaint de dire n’importe quoi en mettant en doute sa légitimité sur le sujet ! Toussaint dénonçait Blachier très controversé pour ses approximations et alertait sur ses approximations irresponsables et ses projections apocalyptiques. Blachier invité sur les télés a plusieurs fois changé d’avis avant d’appeler à un reconfinement brutal et total en urgence en octobre !

Le public a noté que la parole scientifique des médecins rassuristes et de Jean-François Toussaint ou affichant une approche alternative a été très peu relayée sur les plateaux de télévision et sur les radios.

Pourquoi le vocabulaire utilisé pour dépeindre cette situation sanitaire est-il celui de la guerre ?

Le Monde, les décodeurs : Macron a jugé utile de recourir au langage militaire pour créer la confusion dans les esprits lors de l’annonce du confinement au mois de mars. Il a été critiqué pour cette analogie !

Pourquoi ne demande-t-on pas au peuple de quelle manière il souhaite être gouverné en situation de crise ?

Le Monde, les décodeurs : En Suisse, où la consultation populaire fait partie de la culture politique, des initiatives sont nées pour lancer un référendum contre la gestion gouvernementale de l’épidémie.

En France, le conseil scientifique Covid-19 et des associations de santé publique ont recommandé une gestion plus démocratique de la crise sanitaire et la suggestion n’a pas été retenue par Macron.

Pourquoi n’a-t-on pas fait un scandale en 2017, l’année où la grippe a été la plus meurtrière ?

Le Monde, les décodeurs : La grippe de 2017, l’une des plus meurtrières de ces 20 dernières années, a tué 14 000 personnes en France, sans aucune mesure de protection sanitaire spécifique. Le Covid-19 est “associé” à plus de 40 000 décès en 10 mois, sans en être la cause (En même temps que, n’est pas à cause de). Selon des projections imaginaires, l’épidémie “aurait pu causer” (personne n’en sait rien), en France, 60 000 morts de plus au printemps, si rien n’avait été fait. C’est quoi ce rien, plus que le rien de Macron ?

Pourquoi tous les médias collabos ont-ils la même approche de la situation ?

Le Monde, les décodeurs : Il s’agit d’une affirmation contestable, qui relève plus de l’opinion que des faits. Ainsi, au cours de l’année, contrairement à ce que rappelait en octobre Le Parisien, les médias collabos ont adopté à travers leurs invités un positionnement de plus en plus critique et ont écarté de leurs antennes les figures scientifiques controversées par le politiquement correct, à l’instar de BFM-Macron. Seule CNews a respecté le pluralisme quand LCI et les télés vulgaires en continu ont continué à dénigrer le Pr Raoult !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
mamie nova

https://gloria.tv/post/26M6Dg9ma7UF2WskQsJ8xR4wh
Un dessin animé fait la promotion de la marque de la bête puces RFID

jeannot

Il faut avoir peur de ce qu’ils sont en train de préparer. Attali connaissait le nom de l’inconnu qui serait élu en 2017 comme il connait déjà le nom de “la prochaine présidente”, et comme ils connaissent au jour près, le jour où ils vont déclencher le grand collapse des monnaies et des économies mondiales.
Les “Dieux” (dixit le docteur purgon alexandre) sont déjà dans les starting-blocks pour prendre en charge le destin des peuples inutiles.

"Révolutionem"

Excellent article
Mais, plus important me semble-t-il :
Qu’en est-il de l’avènement de cette saloperie de Covid 19 ?
Où en est l’enquête susceptible d’engager la responsabilité de la Chine pour “crime contre l’humanité” ?
Car, pour moi, cette diffusion n’a rien d’accidentelle…
Sans être “complotiste” à outrance, je pense qu’une telle catastrophe avait pour but la déstabilisation économique et sanitaire globale, ceci au bénéfice de la Chine bien sûr, mais également des complotiste de la mondialisation.
Ne l’oublions pas, les techniciens qui travaillaient sur le virus C19 au sein du laboratoire de Wuhan ONT TOUS DISPARUS ! (une dizaine de personnes)
Personne n’aborde ce volet de cette pandémie qui pourtant est majeur !

Mossad

Le Pr Raoult apporte un peu de serenite

https://youtu.be/hxrMT6NhlpQ

Moi1

Fils d’actualités à suivre (Big pharma en France, Hold-up, documents, vidéos) :
https://twitter.com/stalec_?lang=fr

Lire Aussi