Encore traînée devant la 17e Chambre, Christine Tasin s’est défendue comme une lionne

Christine Tasin (ici à Belfort, en 2015) était à nouveau défendue par Maître Pichon, ce mercredi 14 décembre 2016, devant la 17e Chambre.


Ce mercredi 14 décembre, Christine Tasin était à nouveau devant les tribunaux. Qu’avait encore fait cette dangereuse femme ? Sans doute quelque chose de très grave, puisque le 1er mars 2016, suite aux agressions d’une extrême violence commises par des migrants de Calais, soutenus par les gauchistes No Border, contre des camionneurs, attaqués à coups de blocs de béton et de barres de fer, elle avait osé réagir.

La présidente de RR, femme amoureuse de la République, et donc du respect des lois, n’acceptait pas cette violence, cette mise en danger de la vie d’autrui, camionneurs ou automobilistes, et le fait que les policiers, sans défense, avaient dû reculer devant ces agressions.

Elle avait donc interpellé le ministre de l’Intérieur de l’époque, exprimant sa colère devant le recul de l’Etat de droit, face à la violence de clandestins en situation irrégulière. Et, ne supportant pas que la République recule encore devant des migrants en situation irrégulière et des gauchistes, elle avait appelé Cazeneuve à utiliser la force, pour faire respecter notre pays, et préserver la sécurité des professionnels de la route et des automobilistes.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/03/01/calais-tirer-dans-le-tas-des-fauteurs-de-trouble-cest-la-seule-solution/

Et le scenario habituel s’était déclenché. Comme dans les heures les plus sombres de notre histoire, la LDH et son ineffable président d’honneur Tubiana avaient fait un signalement au procureur, pour la publication de ce texte sur Résistance républicaine et sur Riposte Laïque.

Et le Parquet de Paris avait décidé de poursuivre Christine Tasin pour incitation à la haine, à la violence ou à la discrimination bla bla bla (article 24-7)

Et comme si cela ne suffisait pas, Christine était également poursuivie pour « Atteinte volontaire à l’intégrité ou à la vie des personnes » (article 24-1).

Après un recours de son avocat, Maître Pichon, contestant qu’on puisse poursuivre sa cliente pour deux motifs différents, le procès pouvait commencer.

Une dizaine d’amis de Christine, dont bien sûr notre fondateur Pierre Cassen, l’avaient accompagnée.

La présidente était Madame Siredey-Garnier, la même qui avait condamné Caroline Alamachère à 9.500 euros d’amende et de dommages et intérêts, suite à un article où elle avait affirmé que des enfants d’une école catholique apprenaient par coeur un passage du coran.

Celle qui est également présidente de la 17e Chambre interrogea longuement Christine. Bien évidemment, dans un tel contexte, chaque question est un piège.

Il fut demandé à Christine si elle avait bien vérifié ses informations avant de les publier. Avait-elle déjà fait des papiers sur Calais ? Pensait-elle réellement que le gouvernement ne faisait pas respecter l’ordre dans cette ville ? Qu’il n’y avait jamais d’arrestation des délinquants, ni de procès ? Et dans ce cas, pourquoi notre gouvernement laissait-il faire, selon elle, un tel désordre ?

Qui Christine visait-elle quand elle appelait à l’usage de la force et de la brutalité, pour faire respecter la loi ? Pourquoi utiliser le mot « Barbares » ? Considérait-elle que tous les migrants devaient être qualifiés de la sorte ? Pensait-elle vraiment, comme cela était écrit, que la France en faisait trop pour ces réfugiés ? Approuvait-elle certains commentaires qui appelaient à ne plus nourrir les clandestins ?

A chaque question, la voix bien posée, tête haute, Christine répondait avec clarté. Elle exprimait sa révolte devant l’attitude de clandestins et de gauchistes qui, non contents de s’inviter chez nous en toute illégalité, violaient nos lois. Elle ne cachait pas son incompréhension devant l’attitude du ministre, et le fait que les forces de l’ordre étaient agressées sans avoir le droit de se défendre. Pas une fois, elle ne bredouilla, ou ne fut décontenancée par les pièges qui lui étaient tendus.

Et il y eut le pompon. La présidente osa demander à Christine si elle avait déjà écrit des articles contre les manifestations violentes de certaines professions, notamment les agriculteurs. Posément, avec un grand calme, l’accusée répondit qu’à sa connaissance, les agriculteurs n’agressaient pas les automobilistes à coups de barre de fer, ni les camionneurs à coups de blocs de béton, et qu’eux étaient en France en situation régulière, payant leurs impôts.

Puis, de manière curieuse, il lui fut demandé ce qu’elle ferait à la place du gouvernement. Quand Christine lui répondit qu’elle n’était pas une femme politique, mais une Républicaine amoureuse du respect des lois, il lui fut répondu qu’elle faisait de la politique…

La présidente de RR répondit qu’elle n’était pas là pour présenter un programme politique, que ce n’était pas son rôle. Mais quand on essaya encore de la prendre en défaut pour le mot « brutalité », elle demanda ce que serait la réaction de ce gouvernement si plusieurs centaines de personnes marchaient sur l’Elysée, avec l’intention d’y entrer de force, et si, dans ce cas, les consignes des policiers leur interdiraient de faire usage de moyens brutaux s’il le fallait.

L’entretien prit fin, Christine alla se rasseoir, et écouta le réquisitoire de Madame le procureur. Elle ne fut pas déçue, tant la caricature de la dérive politicienne du Parquet fut à son comble.

D’abord, de manière incompréhensible, elle s’en prit à Riposte Laïque (quelle obsession !) qui pourtant, bien qu’ayant relayé l’article incriminé, n’était pas poursuivi dans ce procès. « Riposte laïque, on connaît, beaucoup trop, dans ce tribunal… » (à qui la faute ?). Elle expliqua, avec un rare mépris, que Christine Tasin était intelligente, mais que ceux qui postaient des commentaires l’étaient beaucoup moins, d’où leurs excès que les auteurs savaient éviter…

Puis elle se lança dans une tentative de démonstration, souvent grotesque, pour prouver que les propos de Christine étaient racistes. Selon elle, dans son esprit  (ah ! ce fameux délit d’intention des procureurs…), quand elle parle des migrants, elle pense étrangers, pas Français, et appelle donc à la discrimination contre eux.

Quand elle parle des vermines, c’est forcément raciste.

Quand elle exige que les clandestins respectent les lois franco-françaises, c’est raciste.

Quand elle parle de comportements de bêtes, c’est forcément raciste.

Comme elle ne dit rien contre les agriculteurs franco-français, mais proteste contre les migrants étrangers, c’est forcément raciste.

Et le fait qu’elle ait osé, dans son article, parler de djihad de conquête prouve bien qu’elle vise les musulmans, et donc qu’elle tombe sous le coup de l’article 24-7 (Ah ! ah ! on la tient !).

Et bien évidemment, on ne pouvait traduire tout cela que par un appel au meurtre, rien de moins !

Et selon cette femme, payée pour faire respecter les lois de la République, il fallait que l’Etat français inflige à la très dangereuse et très méchante Christine Tasin une amende de 3.500 euros.

En temps normal, nous aurions eu droit à Tubiana, mais curieusement, la LDH, qui avait fait le signalement, ne s’était pas portée partie civile. Plus besoin d’argent ?

Ce fut donc à Maître Pichon, avocat de Christine, d’entrer en piste. Il cibla d’entrée le Parquet, et le procureur auteur d’une tel réquisitoire.

Il rappela les propos du maire de Calais, ce jour où sa cliente avait écrit son article : « La violence des migrants est hors de contrôle ». Il s’étonna que le Parquet ne l’ait pas poursuivi, elle !

Il rappela au procureur que force doit rester à la loi, et qu’il était stupéfait que le ministère public puisse contester une telle évidence. Il rappela la gravité des faits qui se déroulaient à Calais, et s’indigna de la manière de minimiser les choses, dans ce tribunal. Il accusa le procureur de faire payer à Christine son rôle de lanceuse d’alerte, et de vouloir interdire tout débat, dans ce pays, sur l’immigration et la légitime défense d’un Etat.

Il dénonça le fait que le Parquet, dans sa plainte, avait saucissonné l’article, le privant de l’ensemble de sa cohérence.

Il signala que dans le texte de Christine, tous les migrants, et tous les musulmans, n’étaient pas visés, mais seulement les fauteurs de trouble. Et il s’appuya sur des jurisprudences Zemmour et Marine Le Pen pour défendre le fait qu’elles devaient s’appliquer devant cette Chambre.

Il tint à rappeler par ailleurs que les faits que des délinquants soient étrangers était un facteur aggravant, et que cela faisait partie du débat démocratique de pouvoir le dire.

Il interpella vivement le procureur, reprenant l’ensemble de ses propos, en lui demandant, avec plein de bon sens, où était le racisme là-dedans ?

Il lui demanda s’il fallait taire les viols de Cologne, sous le prétexte qu’ils étaient commis par des migrants ? Le Parquet voulait-il interdire qu’on évoque, désormais, l’origine des délinquants ? Et si un leader politique appelait à bombarder l’Etat islamique, cela serait-ils considéré comme un appel au meurtre par le Parquet ?

Quand des journaux appelaient à en finir avec Mesrine, dans les années 1980, fallait-il poursuivre les auteurs de ces articles, sous le prétexte que le commissaire Boussard a littéralement fait exécuter l’ennemi public numéro un ?

Si un autre homme politique disait : « Il faut tuer tous les terroristes avant qu’ils ne nous tuent », serait-il, comme Christine, traîné devant la 17e Chambre par le Parquet ?

Il accusa le Parquet, donc ce gouvernement, de vouloir rendre tout débat, posé par l’article de la présidente de RR, impossible. Il accusa le procureur de démarche liberticide. Il lui fit en outre remarquer qu’elle n’avait pas déposé plainte contre les commentaires des sites, et donc qu’elle n’avait pas à les évoquer.

Comme il est de coutume, la présidente Siredey-Garnier demanda à Christine si elle avait quelque chose à ajouter. Et là, ce fut le grand moment du procès. En quelques phrases bien senties, notre amie fit trois remarques au Procureur, qui se tassait sur son siège au fur et à mesure des propos.

Elle lui fit d’abord remarquer qu’elle ne comprenait pas pourquoi elle l’avait attaqué sur les commentaires parus dans Riposte Laïque.

Elle lui demanda ensuite si le mot franco-française, que le procureur avait utilisé, avec un rare mépris, était devenu une tare, dans ce pays. Elle insista pour savoir si le fait d’aimer la France, de défendre sa Nation, sa culture, son Histoire, sa civilisation, ses lois, était devenu un délit.

Elle conclut en disant que la Républicaine qu’elle est avait toujours cru en une justice et indivisible. Mais qu’elle ne pouvait que s’interroger quand le Parquet, qui la poursuivait, ne déposait jamais plainte contre les rappeurs, souvent musulmans, qui appelaient, eux, à tirer dans le tas des policiers et des Français dans une dizaines d’articles qu’elle avait relevés. Et elle conclut en affirmant, avec force, que dans ce contexte, elle s’interrogeait sur l’objectivité du Parquet.

Le procureur, qui a fui le regard de Christine tout au long de l’audience, s’enfonça encore de dix centimètres dans son fauteuil.

Verdict le 1er février 2017.

Prochain procès de Christine devant la 17e Chambre le 1er mars 2017, pour avoir, au lendemain de l’assassinat des deux policiers de Magnanville, tenu un discours où elle avait répété plusieurs fois « Islam assassin ».

Cette fois, c’est la Licra qui a fait le « signalement », et le Parquet a poursuivi.

Paul Le Poulpe

PROBLEME DE COMMENTAIRES : Depuis plusieurs jours, un problème technique indépendant de notre volonté a fait que la présentation des commentaires a changé. Outre la présentation, nettement moins agréable, cela prive nos lecteurs de plusieurs fonctions qu’ils appréciaient. Nos services techniques font au mieux pour que cela revienne au plus vite comme avant. Merci de votre compréhension.

image_pdfimage_print

74 Commentaires

  1. hi

    dhimmitude … dhimmitue quand tu nous tien a la goerge . on ne peu qu en mourrire

    en temps de guerre bestiale , barbarre .. la dhimmitude touche certain partie de la population ..
    et l etat ne fait pas ecception .

    plus on a un haut poste en temps de paix .. et mions on est capable de survivre en temps de guerrre de haute intensité

    https://www.amazon.fr/Survivre-Bruno-Bettelheim/dp/2010099591

    bruno bettelheim psychiatre

    la chose ce constate en ses jours sombres .. ou la dhimmitudes de certains sont legions , helas

    les patriotes ..
    les resistants
    les refusnick

    ont toujour etaient une minorité , combattu par la magorité dhimmis , applaventriste …

    il n y a que la verité qui blesse ..
    plus on combat les resistant a l ennemies et plus on nous donnent raison

    la vie , la liberté , la verité triomphe toujour a la fin
    notre combat et juste de liu meme
    donc notre victoire et inevitable , irremediale et au finale ce sont nos ennemi qui baisseront pavillon

    by

  2. Quand Hollande et son copain Obama tuent des talibans analphabètes avec des drones, en détruisant un bâtiment où vit toute la famille, parce qu’après tout c’est pas bien grave ces dommages collatéraux, là c’est pas raciste… ils ne se retrouvent pas au tribunal pour des meurtres réels… Cette juge est payée par l’état, c’est son employeur, elle défend son bifteck sans aller au fond des choses.

  3. ——–> Les Français non de papier parlent aux Français non de papier

    Le gouvernement s’illustre une fois de plus avec sa JUSTICE AUX ORDRES afin de protéger ses électeurs préférés, les adeptes de cette religion radicale, extrêmiste, suprémaciste, discriminatoire, haineuse, violente, meurtrière, anti-démocratique, liberticide, etc.
    En effet, les textes fondateurs de cette religion en relation avec la seconde et dernière phase de sa fondation à Médine indiquent à ses adeptes de convertir de force, de dhimmiser, d’exiler ou de tuer les « mécréants » (juifs, chrétins, apostats, opposants, homos, etc.).
    De plus, l’histoire passée et contemporaine de cette religion confirme tout cela.
    Pour ceux qui n’ont pas le temps de faire la lecture de ces textes fondateurs (coran, hadiths sahi bukhari, sahi muslim, sira d’ibn isham) et de s’intéresser à son histoire passée et contemporaine :
    ISLAM : CE QUE L’OCCIDENT DOIT SAVOIR (VOST)
    https://www.youtube.com/watch?v=L4UKBSLCrcA

    Une religion n’est pas une race. Dénoncer le caractère radical, extrêmiste, suprémaciste, discriminatoire, haineux, violent, meurtrier, anti-démocratique, liberticide, etc. de cette religion en s’appuyant sur ses textes fondateurs et sur son histoire passée et contemporaine n’est ni raciste, ni diffamatoire, ni discriminatoire, ni antisémite.
    RÉSISTEZ !

    ——–> Bonne lecture, MADAME LA PRÉSIDENTE !
    En espérant que vous trouverez intelligente la teneur de ce commentaire et que votre ego ne s’en trouvera pas froissé.
    PS : Aimez-vous votre pays ou aimez-vous ce que le sommet de la pyramide a décidé d’en faire ?

  4. Les musulmans qui ont tué des centaines de personnes aux cris du sinistre « Allah akbar » au Bataclan et à Nice entre autres .. eux ne sont pas racistes car c’est leur culture inscrite dans leur bouquin de merde coranique …. Il ne serait pas injuste que cette bourrique de présidente de la 17ème subisse le sort qui lui est réservé dans le coran puisqu’elle aura pleinement participé à répandre le fléau dans notre pays.

  5. Vous confondez ! Il est de bon ton de dire que les bombardements Russes a Alep tuent aveuglement des civils (surtout femmes enfants et vieillards) innocents mais que les bombardements alliés à Mossoul ne tuent que des djiadistes assoiffés de sang.
    C’est qu’on sait être sélectifs nous autres.

  6. à voir la mine fatiguée de Christine (estrépublicain) me vient une réflexion : des gens payés pour être le cul sur une chaine dans un tribunal (c’est leur gagne pain), et je n’irai pas jusqu’à dire qu’il doivent tuer le temps et regarder leur montre comme tout le monde, compter les années restantes pour avoir leurs annuités, compter les jours pour arriver au week end. Ces gens osent sans état d’âme obéir à des associations procédurières et donc convoquer x fois la même personne, la privant de son travail, sa famille, son sommeil. Car le juge, lui, dort bien, il n’a pas besoin d’aller le lendemain à un véritable combat.

    Alors oui, ces multiples procès, outre leur coût financier, sont des punitions, destinées à briser les récalcitrants. On en arriverait presque à réveiller la nuit le justiciable pour le briser mieux. Curieuse société parait-il apaisée, avec sa cohorte de punitions, sanctions, embargos, boycotts.

  7. info :

    si vous ne parvenez plus à envoyer vos commentaires, comme ça m’est arrivé pendant des semaines, la cause est XP et Chrome.

    Il faut passer à Firefox

  8. Mme Tasin. Si l’amour qu’on a pour vous pouvait vous rendre encore plus forte !!!

  9. Cette justice me fait penser à la Gestapo , qui arrêtait les résistants, les juifs etc..pour des motifs futiles voir même sans motif réel et sérieux.Evidemment avec la Gestapo ca finissait par 12 balles , maintenant c’est à coup d’euros , heureusement la différence est grande sur la forme, mais sur le fond ?????

  10. Et oui, c’est par là que l’ on s’aperçoit que nous sommes en état de siège.

  11. On attend quoi pour faire le ménage ?……….
    Ah, on attend peut-être le printemps !

  12. voir RT pour la Syrie car nos journaleux cachent la libération d’Alep et la faite que les casques blancs sont avec les terroristes ainsi que la France

  13. Concernant Alep , les russes assurent une aide humanitaire effective, où est l’aide de l’ONU? Nulle part.
    Concernant les frappes sur Mossoul, deuxième ville d’Irak: elles sont chirurgicales et ne s’appliquent qu’au seuls mauvais égorgeurs. Et concernant les frappes sur Alep , deuxième ville de Syrie elles sont sauvages et tuent tout le monde!
    Ils ne manquent pas de toupet ceux-là après les annees de guerres américaines(Bush, Clinton) et d’intervention de l’Otan! Combien de victimes ?

  14. Il n’y a aucun racisme à présenter des textes et les actes qu’ils inspirent depuis 1438 ans.
    Il y a un moment où plus rien de tout cela ne pourra être caché et il faudra alors demander des comptes.
    Patience faudrait -il dire car il y aura inévitablement un retour de balancier tant déjà depuis le onze septembre 2001 le nombre de victimes de djihadistes revendiqué et qui n’ont rien de « déséquilibrés » est important.
    Madame Tasin, paraît encore bien seule et très courageuse, mais elle le sera de moins en moins , courage!
    C’est bien l’avenir de nos libertés et celles de nos enfants qui est en cause.

  15. A quand un soutien des ténors de l’opposition, LR, Centristes ?

    Je les trouve bien peu diserts, ceux qui nous voudraient nous faire croire qu’ils défendent nos libertés, ceux qui se réclament du Général De Gaulle, ceux qui ne s’opposent aux dogmes socialistes qu’avec de beaux discours et qui, quand ils sont aux manettes, ne remettent jamais en cause les lois liberticides.

    Les faits dénoncés par Christine Tasin, maintes fois relayés par les médias ou vus sur la toile : attaques en bandes organisées des camionneurs, témoignages des habitants de Calais et de policiers.

    Ces vidéos, nombreux ces reportages attestent que les auteurs de ces violences et de ces dégradations du domaine public ne sont pas des Martiens, soutenus par No Border, qui veulent rejoindre l’Angleterre.

  16. une justice digne des démocraties populaires sur le fond….un fachisme d’état pour nous interdire de parler de cette religion de paix et d’amour.
    c’est à vomir

  17. Sainte Christine. ….continuez avec courage et détermination à, nous défendre face à cette meute de lâches. …

  18. chère Christine, vous avez notre soutien INCONDITIONNEL! vous êtes une belle personne et nous avons une chance immense que vous soyez notre Jeanne d’Arc, porte parole émérite de tous les dysfonctionnements graves que vous osez si bravement dénoncer! merci à vous d’exister…..je t’embrasse très fort mon amie ♥

  19. Nous sommes fièr(e)s de vous Christine
    vous n’avez dénoncé que la vérité, quel courage! face à tous ces traites collabos gauchos, honneur pour votre résistance et votre amour de la France.

    D’ailleurs je remets le lien de la vidéo de TV
    LIBERTES (TV INDEPENDANTE) du reportage du calvaire que vivent les habitants de Calais suite à l’invasion de clandestins

    TÉMOINS À CHARGE : LES FRANÇAIS, OUBLIÉS DE CALAIS

    Floriane Jeannin nous présente un reportage sur Calais, ou plus précisément sur l’après Calais. Les migrants de la jungle sont aujourd’hui éparpillés à travers la France près de chez vous. Une bonne raison pour s’intéresser aux 100 000 habitants du Calaisis qui ont eu à vivre avec près de 12 000 immigrés illégaux. La jungle de Calais a été régulièrement citée dans les médias, mais jamais ces derniers n’ont parlé vraiment des habitants de Calais, qui ont vécu au quotidien, près de cet enfer migratoire.

    Ces habitants qui n’ont rien demandé à personne subissent au quotidien et dans leur travail, la présence de ces migrants clandestins non loin de chez eux. Ni les barbelés, ni les murs, ni les policiers aux abord de la jungle, ne les protègent des nuisances et même des violences des clandestins… Riverains, syndicalistes, bénévoles de quartier, ce sont leurs témoignages que nous avons recueillis et que nous vous proposons aujourd’hui de regarder. Calais était certainement un simple avant goût de ce qui se passe déjà dans les communes de France qui ont reçu des migrants issus du démantèlement de la jungle. Personne ne pourra dire qu’il ne savait pas…

    VIDEO : http://www.tvlibertes.com/2016/11/29/11589/francais-oublies-de-calais

  20. Pourquoi donner du « Madame » à cette présidente de tribunal ? Elle le mérite ? Sa place est probablement dans une cellule puisqu’elle ne respecte pas la première règle de l’instance qu’elle est supposée représenter : l’indépendance de la justice et sa soumission aux lois du pays et de ses résidents légaux.

  21. Oui , vraiment , Paul le Poulpe et Madame Tasin démontrent que la liberté d’ expression est mise à mal en France .
    De surcroît , comme je l’ ai déjà écrit ici : un magistrat ne juge pas en son âme et conscience mais en fonction de ce qu’ il croit utile à son avancement professionnel .
    En ce moment , ses patrons sont Hollande et Cazeneuve , idiots utiles notoires de l’ Etat Islamique et des monarchies du Golfe .
    CQFD .

  22. Tout mon soutien à Christine dans ces moments difficiles. Malheureusement, vu la justice que nous avons, je suis plutôt pessimiste. La solution serait peut-être, pour contrebalancer l’influence des juges professionnels, d’instituer un jury populaire pour les procès en correctionnelle. Je suis à peu près sûr que les citoyens ordinaires auraient la main moins lourde que les magistrats dans ce genre d’affaire.

  23. Des juges formés chez Beria. Rien à attendre d’une justice politisée et criminelle d’extrême gauche ! Changement de régime bientôt. Il ont de la chance ces professionnels de la 17è assemblée de putes ! Si la gauche continuait, pour notre malheur à tous et même celui de l’Europe, 5 années de plus, la révolution conséquente aligneraient tous ces malfrats odieusement déguisés en justiciers devant un mur, mais pas celui des cons, pour paiement de leurs forfaitures.

  24. Magnifique plaidoirie…c’est la procureure qui devrait être à la place de l’accusée pour discrimination (contre les français) pour atteinte à la liberté de pensée et de parole,pour partialité !Un magistrat ne doit il pas faire preuve d’impartialité ?
    hélas on n’a du mal ,après le « mur des cons » à faire confiance en une justice qui à maintes occasions, a fait preuve de jugement préconçu par idéologie!

  25. Quand l’heure de la collaboration sera passée, la justice sera inversée, soutien inconditionnel et total à notre fière et courageuse Christine !

  26. Quand l’heure de la collaboration sera passée, la justice sera inversée, soutien inconditionnel et total à notre fière et courageuse Christine !

  27. Il faudra bien que l’on se souvienne des noms de ces crevures de juges et avocaillons qui n’ont fait que se galvauder dans des courbettes à l’islam, à l’europe et aux socialos.
    Un jour viendra ou ils regretterons amèrement leurs choix.

  28. On croirait vraiment relire les minutes de procès de l’inquisition … où le Malin est le sens commun et le peuple de France.

  29. Bravo à Christine Tasin. Le vent continue à tourner. Bizarre que Madame Siredey-Garnier ne s’en rende pas compte. Sans doute un gros rhume qui l’empêche de sentir « l’air du temps » qui laisse présager que des magistrats de son acabit seraient peut-être bien inspirés de commencer à remettre en question leur inféodation à une idéologie gauchisante toujours prompte à faire taire toutes les voix dissonantes…

  30. MÊME UN JUGE QUI EST LE COMPLICE D’UNE LOI ABUSIVE ET INFECTE,EST COUPABLE.
    VIVEMENT 1789 !!!!

  31. Tout mon soutiens pour l’acharnement que l’état vous fait subir. Ils veulent nous imposer leur idéologie. 68 ne leur a pas suffit, il faut finir la déconstruction de tout ce qu’il fait la France (Immigration, interdiction de la liberté d’expression, déconstruction de la famille sans oublier l’apprentissage dès le plus jeune age de la marchandisation de la sexualité. Je pense à sausage party). Vendu comme ils le sont, c’est à se demander si ils crèvent de faim pour promouvoir tout cela sans vergogne. Bien à vous Madame Christine Tasin.

  32. C’est le retour à l’inquisition que l’on doit aux socialos à la française pourris à l’extrême.
    La richesse que nous apportent les migrants-réfugiés-etc sans doute.
    Je remarque que l’on confit ce genre de procès à des femmes. Et ne dites pas que je suis misogyne, SVP. C’est un constat simplement. Curieux! Non?
    Cordialement.

  33. Je vous soutien de tout coeur. Cette justice qui n est plus une justice, mais le bras honteux d un dévoiement idéologique s enfonce de plus en plus …

  34. Tubiana…juif et victime quand cela l’arrange et procureur outil de la terreur quand cela l’arrange…A ce jeu il sera toujours gagnant jusqu’à ce que le vrai peuple prenne le pouvoir…je parie qu’il fera alors son alya le courageux matamore et petit juif arabe d’Alger ! Quelle reconnaissance à l’égard de la France et de ses patriotes qui lui ont donné la nationalité française qu’il ne mérite pas…qu’il aille donc se battre la ou le peuple Palestinien est mis dans une cage à ciel ouvert comme des rats ! Mais pour cela il faudrait un véritable courage. Courage qui manque à ce lâche !

  35. Portons plainte contre ce gouv UMPs de menteurs qui met la vie des français en danger.

  36. SOUTIEN inconditionnel à toi Christine !! on peut dire que tu es l’une des Jeanne d’Arc de ce pays et de ce siècle !!!

    J’ai adoré quand tu rapportes, je te cite, avec mes réflexions :

     » Elle lui fit d’abord remarquer qu’elle ne comprenait pas pourquoi elle l’avait attaqué sur les commentaires parus dans Riposte Laïque.  »

    – : Si les gens commentent, c’est qu’il y a « matière à commenter », surtout lorsque l’injustice est AUSSI criante, et ne peut plus être cachée !!

     » Elle lui demanda ensuite si le mot franco-française, que le procureur avait utilisé, avec un rare mépris, était devenu une tare, dans ce pays. Elle insista pour savoir si le fait d’aimer la France, de défendre sa Nation, sa culture, son Histoire, sa civilisation, ses lois, était devenu un délit.  »

    – : Cette CONNASSE de procureur fait partie de l’iNTERnATIONAL-sOCIALISME, c’est à dire TOUT pour les autres, les autochtones, eux, crèvent, saignés dans tous les sens du terme, économiquement et physiquement, pour financer leur remplacement !!!

     » Elle conclut en disant que la Républicaine qu’elle est avait toujours cru en une justice et indivisible. Mais qu’elle ne pouvait que s’interroger quand le Parquet, qui la poursuivait, ne déposait jamais plainte contre les rappeurs, souvent musulmans, qui appelaient, eux, à tirer dans le tas des policiers et des Français dans une dizaines d’articles qu’elle avait relevés. Et elle conclut en affirmant, avec force, que dans ce contexte, elle s’interrogeait sur l’objectivité du Parquet.  »

    – :  » Vous avez la liberté de penser comme nous, sinon, c’est le goulag !!!  » c’est, grosso-modo, le jugement que cette TRAÎTRESSE de procureur envoie comme message…

    Le procureur, qui a fui le regard de Christine tout au long de l’audience, s’enfonça encore de dix centimètres dans son fauteuil.

    – : A ce rythme, c’est une naine qui a clos le jugement, ahahahaah !!!

  37. Bravo pour votre courage et votre combat sans failles, ni faiblesse et votre plaidoirie est de grande qualité.

  38. J’aime la France sa Marseillaise, ses coutumes ses traditions ses crèches a Noel
    la messe de minuit à la Nativité je suis raciste qu’on nous enferme tous j’arrive quand ?

  39. Ce procès inique, c’est l’odieuse INQUISITION qui revient!.. Soutien total à la courageuse et héroique Christine Tasin!

  40. Firefox et chrome ne permettent meme plus de parcourir des sites comme fdesouche, où seule la page 1 est accessible, et même sous opera, suivant les PC utilisés (sous W7), on a le même problème…

    La non unicité des regles d’ecritudes de code sur le web entrainent tous ces desagrements… Mais ne serait ce pas voulu par certaines officines????

  41. Bravo, chapeau bas, et tout mon respect, Mme Tasin… Magnifique combat pour notre peuple que vous menez… La 17eme chambre devrait être poursuivie et condamnée pour apologie de francophobie, et incitation a la destruction du peuple français de souche. Vivement en effet un second effet 1789, où nos ennemis seront jugés et punis!

  42. Devant tous ces commentaires plein de vérité je ne sais plus quoi ajouté si ce n’ai que depuis 68 tous nos gauchos juges, avocats pourris, abrutis, vendus, collabos, lèches babouches . vont devoir un jour prochain rendre des compte a la nation FRANÇAISE celle que nos ancêtres ont construit.
    Madame TASIN vous êtes une grande dame les vrais Français vous remercie

  43. Vivement que cette justice rende des comptes pour ce qu’elle fait à notre pays la France et à ses citoyens. Il n’y a pas de mots pour dire le mépris que ce gvt et cette justice inspirent.

  44. Coup de chapeau à Christine pour son sens de l’équité de la vérité et de la répartie envers les marionnettes du pouvoir qui s’imaginent encore rendre la justice de ce pays en toute INDÉPENDANCE et j’ajouterai en toute impunité selon le dictat du tel est mon non plaisir. Être juge ou procureur de la Republique et se laisser instrumentaliser comme une marionnette par les délires politiques de la LDH est on ne peut plus grave en termes de liberté et d’indépendance. Comment pouvez vous encore dormir???

  45. Comment ne pas haïr cette justice, aux ordres ,gagnée par un prosélytisme pro-migrants ,donc pro-islam ; car tous ces clandés sont des musulmans . Les juges sont les vrais gouvernants de ce pays . Ils ne jugent plus ,ils prennent des positons politiques . C’est très grave , car la justice est normalement garante de nos libertés fondamentales. On voit bien ,que depuis plusieurs années leur mission est dévoyée. Maintenant ,je peux dire : « je n’ai plus confiance en la justice de mon pays »

  46. quand elle parle des migrants, elle pense étrangers, pas Français, et appelle donc à la discrimination contre eux.
    Il est v rai que des migrants français n’ont pas l’obligation de se comporter comme les migrants en situation irrégulière, eux !

  47. Merci Mme Tasin pour votre patriotisme.Vous représentez la majorité silencieuse des Français qui en a assez de cette justice inique qui au nom de la bien pensance condamne les vrais Français .et encourage la propagation de l’islam . Nous vomissons sur cette justice qui un jour devra répondre de sa trahison.

  48. N’oublie pas que le nombre de ceux et celles qui te soutiennent et te bénissent sera toujours plus grand que celui des collabos qui tentent de te faire fléchir !
    Et nous vaincrons, parce que la cause est juste, qu’elle nourrit une irrépressible espérance et le souffle épique d’une aspiration à la noblesse d’âme…Ces fondements nécessaires pour un autre avenir…
    Claire

  49. le tribunal de l’inquisition socialiste dans ses hautes œuvres ,il faut publie les nons de ses juges et procureur ,car un jour il faudra qu’ils rende des comptes !

  50. Il est quasiment certain que Madame la procureure n’a pas lu le coran, ni les hadits qui l’accompagnent, encore moins le philosophe et historien arabe du 14ème siècle, Ibn Kaldoun ! Que dit ce dernierr depuis de siècles et des siècles :  » Là ou les Arabes passent, le désert les talonne ! » ; Mais ce qui est incroyable, c’est que des pays comme la Tunisie ou le Maroc ne lui font aucun procès, à titre posthume ! Bien au contraire, ces deux pays l’encensent ! La Tunisie à Tunis a érigé une statue à Ibn Kaldoun, où nous pouvons lire sur un écriteau, au bas de la stèle : :  » De tous les gouvernants, les Arabes sont les seuls à ne pas savoir gouverner ! » (ou quelque chose d’approchant, je ne me souviens plus de la formule inscrite) ; Pour le Maroc, il a édité dans les années soixante un timbre poste à l’effigie d’Ibn Kaldoun, où il est inscrit, en français, à peu près la même chose que la citation ci-dessus ! Doit-on juger par contumace Ibn Kaldoun pour les propos qu’il a écrits ? Doit-on condamner la Tunisie et le Maroc pour le respect qu’ils portent à cet illustre philosophe et historien, qui a su critiquer très sévèrement les gouvernants arabes de son époque ? That is the question ! En tout cas, je suis de coeur avec Christine Tassin pour qui j’ai le plus grand respect ! Tous ces minables qui vous insultent et vous insupportent finiront tous, j’en suis convaincu, dans la poubelle de l’Histoire ! En espérant qu’ils soient tous jugés, au préalable, pour leurs crimes contre la France !

  51. Merci Madame pour votre détermination qui je le sais continuera à défendre notre pays et et j’éspere que dans un avenir proche vous allez jouer une fonction déterminante pour le redressement de notre pays et ce en qualité de ministre de la justice

  52. J’admire Christine tasin, je ne sais pas où elle trouve cette énergie et les ressources financières pour faire face à ces voraces, des fois je suis découragée apr cette Kollaboration active avec l’occupant!

  53. Bravo et grand respect a Christine Tasin pour son énergie, sa pugnacité et son courage !. Je ne peux que rapprocher sa personnalité de mes héroïnes bien aimées; Louise Michel, Emma Goldman, Voltairine de Cleyre…
    Mille bises d’amitiés a Christine.
    Avec mon soutien à Riposte Laïque et Résistance Républicaine.
    Plume et goudron pour cette procureur digne de la russie soviétique

  54. Et pendant ce temps là… les meurtriers récidivistes de Français poursuivent leurs exactions car relaxés !!!

  55. merci pour ce compte-rendu d’audience, et pour cette persévérance dans ce combat pour la Liberté d’expression. Cette loi Pleven est une loi typique du Progressisme. Elle énoncé un délit d’ordre psychologique, indémontrable : la provocation à la haine. Interprétée extensivement elle provoque le censure du réel : l’ethnicisation de l’assistanat, du logement social et de la délinquance, voire de la criminalité et du terrorisme. La Presse tait l’ethnie du criminel. Cette loi Pleven va à l’encontre du principe de préférence nationale, principe républicain légitime.

    Aucune disposition de cette loi ou de la Législation ne prévoit l’impartialité des associations anti-racistes se portant partie civile. Impartialité par pluralisme politique interne à l’association ou par la pluralités des associations, leurs concurrence victimaire possible.

    Le pouvoir politique en finançant des associations qui vont de l’Extrême Gauche à l’Extrême centre en passant pas l’Extrême Socialiste, sont toutes Extrêmemement favorables à l’immigration assistée : la colonisation, ou illégale : l’invasion.

    Faisons campagne pour l’abrogation de cette loi. La Législation français punissait déjà l’appel à la violence envers des minorités. Aujourd’hui l’Islam, l’Afrique, l’arabité est majoritaire dans nos banlieues.

  56. Non !c est faux ! J ai aucun mal français óu marocain – ils ont le droits 100/100 de m exercer,m intteroger,m inspecter….ils ont le droits !!!

  57. j ai passé par le prison au milieu de 1500 prisonniéres ,j ai jamais trouvé quelqu un est accusé pour rien –

  58. Bonjour Christine, à vous et à toute la belle équipe.

    Vous avez ouvert les yeux de millions de gens.
    Vous n êtes ni racistes ni méchants ni xénophobes.

    Svp. Continuez. Merci.
    Même à l étranger, vous êtes lus et étudiés pour s éclairer sur les dangers de l islam.

    Nos gouvernants actuels et les Richards aussi n’ont plus de bon sens.
    Les gens comme vous nous rappellent le bon sens : charité bien ordonnée commence par soi même.

    Le FN de Marine Le Pen va passer.

    Ceux qui nous condamnent aujourd’hui n ont pas conscience que ils font le jeu des islamistes.

    On est beaucoup à lutter avec nos propres moyens contre l islamisation de la France et de l Europe etc…

    Moi pour ma part, je suis votre exemple en observant beaucoup, en étant précise, documentée et pédagogue.

    Oui c est vrai, vous faites un excellent travail de documention et d information.

    On reconnait chez vous et vos amis, l excellent esprit d observation, de curiosité et d analyse, qui caractérisent les chercheurs et scientifiques.

    Tenez bon Marine arrive.

  59. Quel Courage Madame,moi, je n ai eu qu un petit rappel a la loi pour avoir tagué ISLAM OUT quel gêne pour mes anciens  » collegue » qui m auditionnaient devant mon avocat du comic troupier,courage, vous n êtes pas seule !

Les commentaires sont fermés.