Encore un Allemand tué par des Afghans : et ils osent appeler au calme !

Markus B., la victime portait un stimulateur cardiaque, travaillait néanmoins pour un groupe social d’aide aux personnes défavorisées ! Il a succombé à une défaillance cardiaque.

2 000 personnes ont manifesté dimanche soir dans l’est de l’Allemagne à l’appel de l’extrême droite suite à l’assassinat d’un jeune homme par deux Afghans. Encore un ! Elles se sont rassemblées pour crier leur colère contre la politique d’asile. Les deux suspects ont été arrêtés, l’un d’eux fait l’objet d’une procédure d’expulsion. Ça, c’est encore à voir, il a des avocats, ce fumier, et ils vont le tirer de là. Maladie, responsabilité pour ses parents, passeport égaré, que sais-je. La cause du décès est une hémorragie cérébrale. Pour en savoir plus, une autopsie a eu lieu dimanche, à 15 h.

La nuit est quasiment tombée sur Köthen. Des centaines de personnes sont encore rassemblées là où un nième jeune Allemand a été tué ce week-end, devant un petit parc à l’angle de deux rues tranquilles. « Si ça peut arriver ici, ça peut arriver partout », répètent les gens.

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Un climat anti-migrant s’implante dans tout le pays, le drame de Köthen a fourni de nouveaux arguments à l’extrême droite et au parti AfD. «Combien (de morts) encore?», a lancé sur twitter Alice Weidel, la leader du parti anti-islam, en réclamant un «tournant» dans la politique d’asile «maintenant».

Pour 69% des Allemands, l’intégration des migrants est un lamentable échec, de même que la soi-disant «prévention de la criminalité». Seules 31% des personnes interrogées se disent satisfaites du travail du gouvernement. Merkel, qui a annoncé son intention de se rendre à Chemnitz en octobre à la rencontre des habitants (Si elle ne se fait pas lyncher, elle aura de la chance, à mon avis), aura du mal à restaurer la confiance.

Nous ne sommes pas nazis !, clame une jeune femme à qui l’on vient de passer le mégaphone. Juste des êtres humains qui veulent vivre sans avoir peur de se faire égorger, soupire un de ses voisins. Un de ces jours, il va falloir marcher sur Berlin pour mettre fin à cette folie, fulmine un orateur. « Résistance, résistance, résistance ! », entonne à nouveau la foule.

Berlin – dimanche, plusieurs responsables ont appelé au calme après l’arrestation des deux Afghans responsables de la mort violente d’un jeune homme, deux semaines après des faits similaires à Chemnitz ayant mis le pays et toute l’Europe sous tension.

Hier, c’étaient des centaines de personnes qui marchaient silencieusement dans les rues de la petite ville de Köthen, après la mort d’un jeune homme. Visages graves. Ceux qui acceptent de parler réclament le départ de « Merkel la criminelle ». Certes, il faut qu’elle s’en aille, elle est responsable de centaines de drames et d’assassinats, la question : qui va la remplacer ? Ne sera-ce pas tomber de Charybde en Scylla ?

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Hier Chemnitz, aujourd’hui Köthen. On ne va pas laisser ces crimes impunis. La résistance s’organise, souffle une dame. « Tous les réfugiés dehors ! Nous voulons être à nouveau chez nous », déclare un sexagénaire, ex-militant CDU aujourd’hui électeur de l’AfD. (Bien raison, cher Monsieur) « Et, vous la presse, cessez de nous traiter de nazis. Nous sommes juste des patriotes qui voulons l’ordre et la sécurité »

Selon les informations du quotidien WELT, la police était sur les lieux du crime six minutes après l’incident. Deux jeunes Afghans ont été arrêtés. Un troisième Afghan, qui se trouvait également sur le terrain, n’était apparemment pas impliqué dans le différend. La victime a d’abord été conduite à l’hôpital, où son frère lui a rendu visite. Les Afghans sont actuellement entendus en présence d’interprètes (grassement payés par le contribuable et j’en connais un morceau !). Dans un communiqué de presse conjoint, le parquet de Dessau-Rosslau et la police de Saxe-Anhalt ont déclaré que la victime avait 22 ans.

Les têtes à claques

Tête à claque numéro 1
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Holger Stahlknecht, le ministre de l’Intérieur de Saxe-Anhalt, où le drame s’est déroulé, a invité la population locale à rester « pondérée«. Non mais il est dingue ? Rester pondérés. Presque à souhaiter que ton fils ou ta femme y passe. On verra si tu pondères ! (J’ai consulté le dictionnaire : pondérer = amener quelqu’un à une certaine modération – si vous en filiez un mot aux invités personnels de la chancelière?). Il met en garde contre une instrumentalisation du cas. Et ose ajouter : « Malgré toute l’émotion, il nous faut rejeter toute tentative de faire de Köthen un second Chemnitz ». « La mort tragique du jeune homme » de nationalité allemande « me touche beaucoup et je regrette profondément ce qui s’est produit «a-t-il déclaré (il est membre du parti de centre-droit de la chancelière) à l’agence de presse DPA- merci, on connait la chanson, inutile de répéter sans cesse.

Tête à claque numéro 2
Anne-Marie Keding (CDU), ministre de la Justice de Saxe a convié à une conférence de presse à Magdebourg. Et voici ce qu’elle déblatère, la malpropre : compte tenu des expériences de Chemnitz, la police est préparée à des altercations et a obtenu des renforts de Basse-Saxe et de Berlin. Des renforts ? Pas mal, et si on en envoyait à toutes les victimes et à leurs familles, des renforts ? La manifestation a été en partie – tiens, on modère le langage, à présent, seulement en partie – agressive, parmi les participants, on a entendu des exclamations comme « œil pour œil, dent pour dent », « nous sommes le peuple » ou encore « médias menteurs ». Alors qu’un simple observateur tentait de filmer la scène avec son iPhone, il a été brutalement bousculé : la police est intervenue immédiatement.

Je n’étonnerai personne en révélant que les trois afghans étaient connus des services de police, l’un pour plusieurs délits et dommages corporels, le second ne faisant plus l’objet que d’une tolérance, le troisième devait être expulsé, mais la procédure était gelée suite à des investigations en cours.

Tête à claque numéro 3
Plus de 200 personnes ont manifesté contre la haine raciale, suivant l’appel d’Henriette Quade, éminente politique de gauche. (Etant donné que toute perfidie m’est étrangère, je vous invite à aller découvrir vous-même son portrait sur Google, elle aurait assurément une chance en qualité de surveillante de camps de travail). Appel à la sérénité (le mot allemand de ‘Besonnenheit’ contient le mot ‘Sonne’ = soleil, je n’arrive pas à le traduire autrement que par sérénité). Responsable de la question d’intégration en Saxe-Anhalt, a elle aussi appelé les habitants au calme. De quoi tu te mêles ?

Tête à claque numéro 4
Bernd Hauschild (SPD) maire de Köthen ; après cette lutte mortelle entre deux groupes, il s’est montré ‚effrayé’ non par la mort brutale d’un jeune généreux et brave, mais par les appels à la violence lors des protestations qui ont suivi. Il appelle à la sérénité. Encore un ! Il avoue trouver horrible que la violence, venant de l’extérieur – je ne suis pas arrivée à comprendre s’il parle de Chemnitz, qui est extérieure, ou des migrants, encore plus extérieurs, aucune envie de le lui demander!- atteigne Köthen. Il n’aurait pas prévu d’action contre l’extrême droite, mais s’il se passe quelque chose, Köthen est prêt. J’espère que vous êtes assis : il déclare avoir participé à un office religieux avec ses concitoyens! Ultimes déclarations mensongères : de manière générale, la cohabitation des demandeurs d’asile avec les habitants se passerait parfaitement. Ajoutant : des disputes, il y en a partout (sic!)

Tête à claque numéro 5

Christian Hirte (CDU) secrétaire d’Etat, a vu la courte vidéo et commente « Celui qui s’exprime ainsi (il parle ici de ceux qui pleurent les morts), enfreint toutes les règles de notre démocratie et de notre liberté. Et ne mérite aucune compréhension. Les fonctionnaires sont occupés à fouiller et évaluer le matériel vidéo disponible en ligne. »

Bon travail !

Anne Schubert

image_pdf
0
0

23 Commentaires

  1. Etre accueilli, logé, nourri et soigné et n’y répondre que par la haine, les viols, les assassinats au couteau, les attentats, les critiques, et les égorgements est une honte absolue.
    L’ensemble des politiques c’est la voyoucratie étalée au grand jour. Heureusement que certains se réveillent enfin. Merci à eux !

  2. L’Allemagne se réveille. Le bisounours se transforme en cauchemar. Les « Chances » tuent, là bas aussi ! La Propaganda innocente les « déséquilibrés » criminels, condamne les chasses aux migrants.
    Pas de pot ! Le Chef des Renseignements dénonce des vidéos truquées sur les « chasses » en question.
    « Vouloir calmer l’Evidence, les renforce » !

  3. corse: des pompiers caillassés , manif des corses et puis la paix!
    chemnitz un meurtre, défilés de protestation
    paris encore un assassinat, bougies et appel au calme!

  4. Les marches silencieuses ne donnent rien. Il faut scander des slogans durs qui donneront la trouille aux traîtres et aux racailles.
    Les marches silencieuses ? Mais ils s’en foutent complètement en haut lieu et la rac aussi. Ca rigole. Tandis que si on laisse éclater un pan de la colère, ça inquiète, ça flanque la frousse et certains se dépêcheraient de déguerpir du pays.

  5. Qui sont les « responsables » qui ont appelé au calme ?
    A force d’appeler au « calme » et au « padamalgame », ça ne tiendra plus, ça craquera.
    On ne doit pas garder toute cette racaille.
    D’ailleurs, « migrant » veut dire qui « reste un bref séjour et s’en retourne ».
    C’est ça, la migration. La vraie !

  6. Le régime allemand, ainsi d’ailleurs que le régime français, en raison de leurs difficultés intérieures cherchent une diversion majeure. Alors qu’ils sont incapables de protéger leurs villes et villages, devenus en maints endroits des zones dangereuses ,incapables d’exclure des clandestins étrangers criminels même condamnés, ils veulent attaquer, sous l’ordre des néoconservateureurs américains (les néocons) la Syrie, qui elle, elle veut récupérer Idlib tombé aux mains de terroristes prooccident.

    • Mais il est mort suite à une crise cardiaque ! Arrêtez d’accuser les gents juste parce que vous les détester

      • Et vous ne vous posez pas la question de savoir si la victime n’aurait pas eu une crise cardiaque à cause de la peur provoquée par une attaque imminente d’individus agressifs ? A cause d' »aveugles » (je veux rester polie, mais c’est difficile), comme vous tous les crimes, même les pires, sont excusables.

  7. (Suite 2).Le système est bouclé.La grande finance, les grosses entreprises, les médias aux ordres, la Justice, l’endoctrinement par l’école par des enseignants de gauche, les syndicats, les Eglises, les milices d’extrême gauche, renforcées par les clandestins pour contrecarrer toute manifestation, agresser, sanctionner, les mafias « humanitaires », comme celles des ONG de passeurs, les idiots utiles , agissent de concert , jusqu’au moment où la marmite viendra s’exploser.

    • Arman
      Oui la marmite va exploser ….et les bobos qui ne veulent pas voir la réalité en face vont se trouver mal

      • bien sur que ca va péter ! et ca pétera sur un peit truc ,une enieme attaque,ce sera le déclencheur et ces putes de bobos en fin de compte ne sont qu’une poignée en France (journaleux foireux,politicards,show bizz) leur « domination » va s’ecrouler.

  8. (Suite) Pareille situation d’oppression ne peut être combattue par les voies démocratiques, mais elle peut entraîner à terme une réaction très violente par une minorité décidée à en découdre.Une crise économique grave, entrainant chômage de masse et précarité pourra faire disjoncter certains, qui considéreront qu’ils n’ont plus rien à perdre, et ils passeront à l’action.Pour l’instant ils sont endormis dans la société de consommation qui marche plus ou moins.

  9. avec toutes ces attaques je pense que la population allemande en a mare et vont le faire sentir a la saucisse merkel et son gouvernement,franchement le cas Chemnitz n’est que le commencement non pas des attaques au couteau mais du reveil du peuple allemand et défilé dans les rues.Ca as toujours commencé comme ca………la descente du peuple dans les rues,les allemands vont donner exemple a toute cette europe.

  10. J’ai bien peur qu’une grande majorité d’Allemands soient devenus des Dhimmis dans leur propre pays. Ils payent leurs impôts et ils se taisent, ils payent la redevance télé propagande et d’éducation du peuple obligatoire même s’ils n’ont pas de télé.S’ils expriment une opinion qui se rapprocherait de celle de l’AFD, ils peuvent se faire virer de leur poste de travail. S’ils manifestent après un crime commis par les invités de Merkel, ils se font tabasser par la milice appelée Antifa.
    Pareille ..

  11. « Veuillez n’opposer aucune résistance et n’émettre aucun cri lorsqu’on vous assassine ou qu’on assassine un des vôtres. Toute protestation ou autre manifestation d’hostilité envers les barbares d’importation sera sévèrement réprimée. » Quel monde de tarés !!!

    • Quand on fauchera l’ivraie, il n’y aura pas pitié, le champ sera rasé bel et bien et l’hérétique se terrera dans sa cité vaticane les lèvres closes lui et toute sa clique qui ont tellement enfoncés les chrétiens.
      Il sera temps qu’ils fassent leur chapelet du Pardon.

Les commentaires sont fermés.