Encore un gentil terroriste qui a tué à Villeurbanne

Publié le 8 septembre 2019 - par - 2 029 vues
Share


(Réflexion à tête reposée)

Un « réfugié afghan demandeur d’asile » tue un jeune homme de 19 ans et blesse 5 ou 6 autres personnes à un arrêt de tramway, à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon…

Au psychiatre qui l’a interrogé sur ses motivations, il a répondu que des voix intérieures lui avaient dit que « des personnes » avaient insulté Dieu (on suppose Allah). On est clairement en présence du cinglé mystique classique comme il y en a tant et particulièrement dans l’islam.
Ce sont des personnes qui ont des comportements étranges et incompréhensibles liés à leur religion et à leur foi dévastatrice.
La plupart du temps, ils ne sont pas dangereux, mais parfois ils le sont. Et c’est le cas des musulmans dont le livre de référence les incite à tuer tous ceux qui ne partagent pas leur croyance métaphysique délirante.
Au début des années 80, j’habitais à Paris et je voyais souvent, dans le 13e arrondissement, un type d’apparence normale qui passait ses journées à s’agenouiller sur le trottoir, à deux ou trois mètres devant des bâtiments administratifs ou des immeubles anciens et à psalmodier des paroles inintelligibles en brandissant un gros crucifix en direction de la porte de ce bâtiment. Je me suis parfois arrêté (piéton) pour le regarder et tenter de comprendre. Mais je n’ai jamais compris…

« La piste terroriste n’a pas été retenue. »
De toute façon, la piste terroriste n’est jamais retenue par l’État, car les terroristes sont les fidèles serviteurs et électeurs de Macron dans son œuvre de destruction de la France.
Néanmoins, il faut savoir que tout musulman qui tue à l’aide d’un couteau, l’arme traditionnelle des musulmans et des lâches, par excellence, est un terroriste qui applique les versets du Coran : « Tuez-les partout où vous les trouverez », « frappez-les au cou ou derrière le cou et sur les extrémités des membres », etc.
Le terrorisme n’a jamais été une affaire de groupe. Un musulman seul est un terroriste potentiel formé à tuer et à semer la terreur.

Par ailleurs, le terme de « réfugié » me semble devoir retenir notre attention. Qu’est-ce, exactement, qu’un réfugié ?
Une personne qui a fui un pays où sa liberté et sa vie étaient menacées par une dictature d’une forme ou d’une autre.
En France, tout immigrant arabe ou africain devient immédiatement un « réfugié », sans la moindre enquête ni vérification…

Que pouvait fuir cet Afghan ? La dictature musulmane mortifère ?
« Demandeur d’asile » est un autre terme qui me fait tiquer.
Cet homme avait-il effectivement un dossier de demandeur d’asile en attente ? J’en doute. Pour les autorités, le terme « demandeur d’asile » est pris pour atténuer le danger mortel que représentent ces étrangers immigrés musulmans violeurs et égorgeurs.
Lorsqu’on est demandeur d’asile, a priori, dans n’importe quel pays du monde, on remplit un dossier, on se tient tranquille et on attend que son dossier ait été traité.
Or, je doute fort que poignarder, tuer et blesser des gens dans la rue répondent bien à la notion de « se tenir tranquille. »

La vérité que l’on nous cache, comme d’habitude, sur les migrants qui sont tous des médecins, des ingénieurs, des architectes, des avocats, des universitaires et des chances incroyables pour la France qui manque de tout, c’est que cet homme, comme d’habitude, est un immigré illégal, un clandestin, un terroriste musulman venu en Occident pour appliquer les versets du Coran dont on lui a farci la tête depuis son enfance, tuer des juifs, des chrétiens, des infidèles, des mécréants, des athées, des apostats de l’islam, etc. Tout cela, de préférence, en criant « Allah est grand », ce que ce type semble avoir oublié de faire.
Mais le fait de ne pas crier Allahu akbar n’est pas un problème. C’est même une façon de faire très récente dans les cas d’attaques individuelles. De toute façon, cela n’enlève rien à l’aspect terroriste de l’acte.

Il n’est là que pour ça et sûrement pas pour venir s’intégrer à notre pays et lui apporter une « richesse » quelconque… Ces gens qui n’ont aucune instruction, aucune culture, aucun métier, aucun savoir-faire, ni quoi que ce soit d’utile sont totalement incapables de s’intégrer, même s’ils le voulaient. Leur but est uniquement de nous « désintégrer », nous !

À la police, il n’a pas expliqué les raisons de son comportement, ce qui confirme l’acte terroriste.
Mais la réaction du gouvernement, comme d’habitude, a été de minimiser aussitôt l’acte de ce déséquilibré (Wafa Sultan : « L’islam, fabrique de déséquilibrés ») afin d’apaiser et de rassurer le bon peuple.
Il n’est pas question, en effet, de laisser s’embraser les cités, les quartiers et les banlieues déjà chaudes de Lyon et de risquer le foyer de déclenchement d’une guerre civile qui pourrait incommoder Macron dans sa course à la présidentielle de 2022 et à la destruction du pays.

Cet individu est donc tout sauf un réfugié demandeur d’asile.
Il s’agit d’un immigré clandestin musulman illégal, possédant plusieurs identités distinctes et venu en France pour y commettre des attentats terroristes. C’est un criminel et c’est un terroriste.

Le fait de la détention d’un couteau à lame longue est d’ailleurs caractéristique du musulman terroriste intégriste radicalisé et psychotique.
La plupart des musulmans non intégrés en France portent sur eux couteau, dague ou poignard bien affûté.
Or, la chose est interdite.
Un citoyen français normal et vivant normalement, même d’origine arabe ou africaine, ne porte pas d’arme blanche sur lui.

Un terroriste de plus est donc arrivé dans notre pays. Et l’État et la justice vont l’exonérer de ses crimes, car il ne « possède pas nos codes. »
Je suis, pour ma part, pour le rétablissement de la peine de mort encadrée pour tous les criminels de sang terroristes (systématiquement) et tous les meurtres prémédités. La loi devra être détaillée et nuancée pour tous les autres homicides.
https://www.youtube.com/watch?v=ZVfakTc1dGo

Je finirai en déclarant qu’aux USA, aujourd’hui, les terroristes sont aussitôt abattus par la police qui est félicitée et décorée pour cela…
En France, les policiers sont là pour protéger les terroristes et pour éviter d’être sanctionnés. C’est la politique du traître Macron, le plus grand ennemi de la France.

Pauvre France, bourrée de traîtres et de collabos… !

J’ajouterai que des contrôles au faciès et des fouilles minutieuses des immigrés arabes, africains ou autres, musulmans, devraient être pratiquées dans tout le pays et à chaque instant, de jour et de nuit, par la police, afin de découvrir tous les porteurs d’armes blanches et de les expulser aussitôt du pays vers un pays musulman, sans avoir le droit de passer chez eux avant leur départ.

 

Laurent DROIT

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.