Encore un mot sur l’armée d’Afrique, pour éduquer un général inculte

Publié le 17 août 2019 - par - 72 commentaires - 3 673 vues
Share


« Le rôle joué pendant la Grande Guerre par les indigènes algériens a été grand, leur sang s’est mêlé au sang français sur tous les champs de bataille, leur acquérant des droits légitimes par des sacrifices communs… ». (Baron de Feuchins « Rapport sur le bilan des pertes »(1924)).

À la suite de mon article sur le débarquement en Provence le 15 août 1944, publié dans « Riposte Laïque », j’ai reçu un mail d’un général en retraite rencontré chez des amis.

Pur produit de la glorieuse arme de l’Intendance (il en faut, je sais !), il a réussi à faire une longue et belle carrière, et à finir « général quart de place » sans avoir fait la moindre « Opex », ce qui ne l’empêche pas d’être plus décoré qu’un sapin de Noël ou qu’un caporal-chef mexicain.

Je l’ai surnommé « Porcelaine de Chine » car, comme les céramiques chinoises, il supporte les décorations mais craint le feu. Ce brave général m’écrivait ceci :
« J’ai lu avec intérêt votre article sur le débarquement du 15 août 1944… etc… etc… Mais vous ne pouvez pas nier que les troupes issues d’Afrique ont servi de « chair à canon » pendant la guerre de 14-18… ». Et, dans son mail, il mélangeait allégrement, dans un style aussi pompeux que pontifiant, l’armée d’Afrique et les Bataillons d’Afrique (les fameux « Bat’d’Af »).

Je me demande parfois ce qu’on enseigne à nos futurs officiers à Coëtquidan, à Navale ou à Salon-de-Provence ! Certains sont aussi nuls en histoire que Micron !

Depuis que la France est entrée en repentance et qu’elle culpabilise sur son passé colonial, on nous dit que nos troupes indigènes ont été utilisées comme « chair à canon » durant la Grande Guerre, ce qui est inexact ou, pour le moins, très exagéré !

À l’époque coloniale, nos forces étaient réparties en trois ensembles: l’armée métropolitaine, les troupes coloniales et l’armée d’Afrique qui dépendaient d’un seul état-major général.

Dans la terminologie militaire, les troupes coloniales désignaient les troupes « indigènes », hors Afrique du Nord, et métropolitaines : les anciennes formations de marine (« Marsouins » pour l’infanterie et « Bigors » pour l’artillerie), qui fusionnent, en 1900, pour former l’« armée coloniale » (ou « la Coloniale »). Ces troupes se distinguent donc des troupes d’Afrique du Nord « indigènes » (Tirailleurs, Spahis) et européennes (Zouaves, Chasseurs d’Afrique, Légion étrangère), qui forment l’armée d’Afrique (19e corps d’armée) et provenaient essentiellement d’Algérie.

Certains régiments, mixtes, regroupaient des chrétiens, des juifs et des musulmans, comme les unités de Zouaves ou de Tirailleurs. On estime que l’Empire a fourni, en quatre années de guerre, entre 550 000 et 600 000 « indigènes » à la  mère-patrie, dont 450 000 vinrent combattre en Europe. 270 000 mobilisés, dont 190 000 combattants, étaient des Maghrébins, 180 000 mobilisés, dont 134 000 combattants, étaient des Sénégalais.
Les autres venaient de tout l’Empire : Madagascar, Indochine, Océanie et Somalis.

Les « indigènes » ont représenté 7 % des 8 410 000 mobilisés de l’armée française, affectés majoritairement dans les régiments de Tirailleurs. La proportion de Français au sein des régiments de Tirailleurs nord-africains était d’environ 20 %. Un peu moins dans les bataillons de Sénégalais.

En 1918, à la fin de la guerre, notre armée disposait de cent divisions dont six divisions composées de troupes de l’armée d’Afrique et sept divisions composées de troupes de l’armée coloniale. La moitié des effectifs de ces treize divisions étant d’origine métropolitaine.

Si ces effectifs peuvent sembler relativement faibles, les troupes « indigènes » comptent à leur actif bon nombre de faits d’armes glorieux et leur rôle ne saurait être sous-estimé.
Leur apport a été très important dans les semaines décisives de septembre 1914, lors de la bataille de la Marne. Si quelques cas de panique furent signalés lors des premières semaines de combats (comme dans d’autres unités métropolitaines), par la suite, ces unités se montreront à l’égale des meilleurs.
Durant la Grande Guerre, le nombre de tués de nos troupes « indigènes » est estimé à plus de 70 000 : 36 000 Maghrébins et 30 000 « Sénégalais ».

Sur 450 000 combattants réellement engagés, le taux de pertes au feu a été de 19 % chez les Maghrébins et de 23 % chez les Sénégalais. Ces chiffres sont à rapprocher des 1 500 000 tués de la Grande Guerre. Les monuments aux morts des villes et villages français sont là pour nous rappeler que la grande boucherie de 14-18 aura été, hélas, assez « égalitaire ».

Les combattants de notre Empire y ont eu leur part… comme les autres, ni plus, ni moins.

Disons un mot des Bataillons d’Afrique, pour conclure :
Les Bataillons d’infanterie légère d’Afrique (BILA), plus connus sous les surnoms de « Bat’ d’Af’ » (ou de « Joyeux »), étaient des unités qui relevaient, effectivement, de l’armée d’Afrique.
L’infanterie légère d’Afrique, après un projet avorté en 1831, a été créée en juin 1832 pour recycler les soldats condamnés par la justice militaire.

Cantonnées en Afrique du Nord (Algérie, Tunisie, Maroc), « à Biribi », nom générique pour désigner leur casernement(1), ces unités constituaient l’instrument répressif de l’armée française : destinées à mater les fortes têtes, elles furent conçues pour « redresser ceux qui ont failli ».
Les « Joyeux », selon la tradition, arboraient le tatouage « Marche ou Crève ». C’est à cela qu’ils étaient respectés, voire craints, dans le milieu. Autre particularité des « Bat’d’Af » : la pratique de l’homosexualité dans les rangs (héritée des passages en prison).

Les bataillons d’infanterie légère d’Afrique formaient corps. Leurs soldats relevaient de… 54 catégories judiciaires différentes, allant du simple délit à la tentative de meurtre. Mais certaines sections étaient majoritairement constituées de petits voyous et de proxénètes.

En 1914, à la déclaration de la guerre, les effectifs restent en garnison en Afrique du Nord afin d’y assurer le maintien de l’ordre. On a formé pour la durée de la guerre, et par prélèvement dans les 5 BILA, trois bataillons de marche d’infanterie légère d’Afrique (BMILA), qui ont été engagés en métropole où ils se sont distingués : les 1er, 2e et 3e BMILA.

Les plumitifs en mal de copie à sensation confondent souvent les « Bat’d’Af » avec la Légion étrangère, ce qui est, à mon (humble) avis, une insulte à notre belle Légion étrangère.
Le chant de marche des « Bat’d’Af » – « Le bataillonnaire »(3) – a été modifié et repris par les régiments parachutistes(2).

Mon brave général ignore visiblement cette page d’histoire de nos armes. Il est comme son « chef des Armées » : il ne sait rien mais il le dit avec force et conviction. Dans les salons mondains, ça impressionne quelques rombières qui, pour un peu, en renverseraient leur tasse de thé…

Éric de Verdelhan

1)- J’ai eu l’occasion, il y a des années, de visiter une ancienne garnison de « Bat’d’Af », à Tataouine, dans le sud tunisien.
2)- « En passant par la portière » (« Il est là-bas en Algérie… »). Ceux qui ont eu le privilège de servir chez les paras connaissent ce chant.
3)- Chanson que certains auteurs attribuent à Aristide Bruant, ce qui est inexact : Bruant a écrit « Au Bat’d’Af » qui n’est pas le chant de marche des BILA.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Laurent Auvigne-Ezran

Merci pour cet article pourriez-vous rajouter une bibliographie sur le sujet
Merci

Robert

Général de médeux, une honte pour notre France. Utiliser quatres pelés africains morts pendant la guerre pour justifier qu’ils viennent nous piller et nous assassiner sans jamais dire un mot sur tous ces français morts pendant la guerre, c’est scandaleux !
Pour justifier l’invasion, tout est bon, on modifie l’histoire : l’afrique nous a sauvé en 40, l’immigration africaine a toujours fait la france, les sciences ont évolué en afrique, et tant d’autres conneries… Ils n’ont jamais été capable de quoi que ce soit et on veut nous faire croire qu’ils ont tout fait. Y’a qu’à voir l’évolution de leur continent depuis la décolonisation : à part faire des gosses et se battre entre eux, rien !

HOMBRE

la semaine derniere a la frontiere belge une patrouille vigie pirate ,parmi les soldats ,sur six present trois blacks deux beur un asiatique c est ca l armee francaise ?et vous qu attendez
vous pour empecher l invasion ?

leviet06

peut etre 3 Antillais en ce sui concerne les 3 noirs dont votre vue a ete offusque,,quant a l’asiatique :est il venu du Vietnam? donc chapeau bas !
moi quand je vois des canasues qui font vigie purate ,je suis content.

Robert

Le blanc c’est la couleur bannie, autant dans les armées qu’ailleurs.

denis

Macron l’africain n’a jamais tenu un flingue,sait-il seulement présenter les armes ou se mettre au garde à vous,pauvre choupinet .Et ça se prétends chef des armées ….Lamentable bradeur de la France

Richard

Les zouaves n’étaient pas tous africains.Mon grand-père ,en 14 ,lorrain d’origine donc allemand ,a combattu au 1 er Zouave (Trois fois blessé et gazé),Il avait déserté l’armée allemande.Recherché par les teutons en 40 comme déserteur .Et comble de l’ironie,marié à une française,boucher de son métier ,refus d’inhumation en France. Les autorités ne le considérait pas comme français .Elle est pas belle la vie !!!
Il n’y pas que les africains qui ont été spolié dans leurs droits certes légitimes

PotonLahire

Bonjour à tous
On ne parle jamais de nos glorieux aviateurs en 1940, qui malgré le retard sur les équipements et le nombre d’avions, à cause de qui vous savez, nous avons Les mêmes aujourd’hui, ont abattu plus de 1000 avions allemands et nos valeureux soldats ont fait dans Les troupes ennemies ,46 0000 morts et plus de
111 000 blessés.
Même Churchil a dit, que c’était grâce à l’armée Française, que l’Angleterre n’a pas été envahie.

Jef

Le taux de perte de l’armée allemande durant la campagne de France mai-juin 40 et supérieur au taux de perte de la campagne de Russie…

Jef

il est sur la terre africaine
Un régiment dont les soldats
Sont tous des gars qu’ont pas eu de veine
C’est les Bat d’Af
Et nous voila
Pour être Joyeux chose spéciale
Il faut sortir de la rue de Poissy
Ou bien encore d’une centrale
C’est toujours là qu’on est choisi

Et après tout qu’est ce que ça fout
et on s’en fout la la la

Goulette Maurice

Merci Mr de Verdelhan de remettre les pendules à l’heure.Mon père né en 1895 a été mobilisé à Mayenne.Comme il supportait mal les abrutis, il s’est bagarré avec un sous-off et en punition a été envoyé à ORAN et incorporé au 2ème bis de zouaves en formation avant d’être expédié au front.Parmi les soldats qui constituaient son régiment ne se trouvaient à peu près que des pieds noirs qui portaient pour la plupart des noms espagnols, mais pas d’arabes.
Aimejet

patito

il y a en France plus de 660 généraux dont environ 330 commandent des troupes ce qui nous fait un ratio d’environ 700 hommes pour un général ; je croyais pourtant que 700 / 800 hommes formaient un bataillon dirigé par un commandant . Il suffit de regarder les grades et le nombre d’hommes commandés dans d’autres armées pour constater que c’est bien ce chiffre voir quelque fois supérieur .
si un général commande 700 hommes avec l’aide d’officiers supérieurs : colonel et lieutenant colonel …..
combien ces officiers ont ils d’hommes sous leurs ordres : une section?

Dugenou

[..divisions composées de troupes de l’armée coloniale. La moitié des effectifs de ces treize divisions étant d’origine métropolitaine.]
Je confirme: mon grand père a été affecté dans les troupes coloniales en 1915 et pour la durée de la guerre alors qu’il était parisien et n’avait rien à voir avec les colonies ni de près ni de loin. Cette affectation était le cas de beaucoup de parisiens.

Jacques B.

Sur l’armée d’Afrique, cet article indispensable d’Europe-Israël qui rappelle, à toutes fins utiles, les innombrables exactions (viols, en particulier) commises par les « indigènes » en Italie, en 1943 : https://www.europe-israel.org/2019/08/macron-l-armee-dafrique-a-commis-de-monstrueux-crimes-de-guerre-en-1944/
De quoi relativiser sérieusement les « apports » des indigènes nord-africains à la Libération !

HOMBRE

Les ricains ils ont violes personne en normandie ????

patito

quand micron donnera le nom d’une rue à un goumier marocain il faudra inviter les italiennes qu’il aura violé ( si il ne les a pas tué ) et leurs enfants .
il faudra aussi penser à donner à titre posthume la croix de guerre avec palmes pour ces actes de bravoure

POLYEUCTE

Vous OSEZ utiliser à plusieurs reprises le mot « Empire » ?
Alors que « dans le même temps » on est tenu d’ignorer Napoléon !
Oui ! La France était grande.
Maintenant, ça… Empire…en pire !

meulien

le paratre de mon pere qui a fait le debarquement en provence,lui avait demande….:qu’est ce que tu viens faire avec ton armee de meteques? »….il etait napolitain!

sixte

Merci pour ces précisions.Une pensée pour mon grand-père, chasseur d’Afrique (Constantine) porté disparu au soir de la bataille de Rossignol, a pu rejoindre les troupes françaises après plusieurs semaines passées dans les bois. Ils me disaient avoir sabré et tué au couteau au corps à corps en quelques jours plus d’allemands que pendant le reste de la guerre.

Christine

Ils nous ont aidé ,et alors ?
Ils étaient colonisés ,et nous leurs avons apportés la civilisation ,l’éducation ,etc..
Nous leur avons laissé des pays ,avec des écoles ,des hôpitaux ,des routes ,ce qu’ils n’auraient pas fait d’eux mêmes!
Faut’il que nous exigions ,des commémorations ,pour tout ce que nous leur avons cédé ,en plus de leur indépendance !
Faut croire ,que ces gens nous regrettent ,car maintenant ils nous envahissent !

Natou

Christine je suis bien d’accord avec vous ! Cela commence à me gonfler que l’on parle sans cesse des africains qui ont fait la guerre à nos côtés ! Bon sang quoi de plus normal ? C’était des colonies françaises ou départements français ! Non ce qu’ils regrettent les Africains ce n’est pas nous mais le confort avec lequel ils vivaient dans leur pays grâce à nous ce pourquoi ils nous envahissent ! Donc ils ont voulu leur soi disante liberté ? Qu’ils assument d’être sous tutelle de Présidents # Dictateurs # !

Gillic

Bravo pour cet article !!!!
Il y a en France beaucoup trop de sapins de NOEL ambulants !!!! Bruno doit se retourner dans sa tombe !! De plus comment se fait il qu’ un type n’ ayant aucune expérience militaire soit à la tête de nos Armées et de notre dissuasion nucléaire !!!

josdf

expérience de la grenouille dans l’eau chauffée: la Grenouille ( la France) est cuite.

et ce ne sont pas les générations macron et suivantes qui sauveront Notre Beau pays la France.

ADLER

Notre grand chef des armées, (qui n’a pas fait son service national mais qui se prend pour un grand stratège militaire), qui s’est permis de faire démissionner un grand chef d’état major qui a osé lui tenir tête, capricieux veut une armée spatiale, alors que notre armée traditionnelle est complètement à la dérive par manque de matériel performant ou rénové. M.D.R.

ADLER

Il est à souhaiter, qu’avec notre grand chef de guerre actuel, nous n’ayons pas de conflit, car nous serions tout pareil, exterminés.

ven85

il y a longtemmps que la france est envahie et ait en guerre,plus de 3000
banlieues islamiser,plus de 15 millions de musulmans,la seine st denis ou le premier prenom est mohamed,ou un serveur est tuer parceque le garcon ne le servait pas assez vite, ou une ambulance est volee,pendant que les pompiers sauvait un homme de 80ans en arret cardiaque ,dans une cite sensible(comme ils disent mais a majorite immigres) ect… quand les francais vont ils se revolter,quand macron va t’il comprendre que la france ce meurt,il est que ces vacances prolongees,car sa cougard,apres une intervention faciale pour lui refaire le portrait,devait ce cicatriser et la planquer au fort de bregancon, et les idiots utiles,selectionner,sans gilets jaunes,pour lui serrer la main,jusqu’au soir,pauvre france pauvre c

ADLER

Ce qui suit n’est pas une mauvaise critique mais un constat. J’ai été moi-même militaire durant 25 ans. Concernant la seconde guerre mondiale, la FRANCE était soi-disant prête à toute invasion ou tout conflit. Sauf que la capitulation s’est produite au bout de quelques semaines. J’ai eu l’occasion d’aborder le sujet avec des anciens de l’époque. C’était un vrai foutoir. Un ancien adjudant de l’époque (décédé) m’avait dit que son unité était armée mais sans munition. Mon père (décédé) qui à l’époque était très jeune a vu arriver les allemands. Ils avaient des chars qui roulaient a une vitesse incroyable. Il a vu des équipages de chars français, abandonner au bord de la route leurs « tortues », les saboter et courir à travers champs pour éviter la captivité.

gélase

« qui à l’époque était très jeune a vu arriver les allemands ». En septembre 39 ces mêmes Allemands ont vu arriver les Français chez eux…nettement moins vite …mdr

Jef

Mélanger les Joyeux et la Légion, il faut le faire! Les militaires de ces deux corps se détestaient, d’où des rixes parfois mortelles.
A côté des BILA, il existait aussi des pénitenciers militaires. Relisez « Biribi » de Georges Derrien ou « Dante n’avait rien vu » d’Albert Londres. A côté du régime desdits pénitenciers celui des BILA faisait camp de vacances….

superdupondt

moi je préfère: loin de chez nous en afrique (1870) ,

le Vieux Autodidacte

(SUITE ) Ils nous ont donner quelques vies , nous leurs avons rendus leurs Pays , nous subventionnent leurs ‘indépendance ‘…Alors on est quittes ? Mais non ..car ils sont ici aujourd’hui et….ils nous sucent toujours la moelle !

ven85

mais cela est normal,ils etaient francais a cette epoque la et comme les autres francais,ils defendaient leur pays,alors que maintenant qu’ils ne sont plus francais,ils viennent le detruire et le conquerir

le Vieux Autodidacte

Mais qu’est ce que je m’en ‘branle de tout çà ‘ ..hier c’était l’esclavagisme , aujourd’hui ce sont les bataillons d’Afrique et demain quoi..? l’arrivée de couscous ? parler nous .. de ce que nos hommes et femmes ont apportés en contrepartie a ces Pays , de tous ces petits français , je ne parle pas des ‘Capitalistes pilleurs ‘ non , ces petits Français qui ont apporté leurs savoir , leur travail , leur civilisation , les soins , l’instruction les routes , la Paix entre les diverses tributs le développement de ces Pays qui ont mis leurs ‘économies ‘en marche et ….qui ont étaient chasser a coups de pieds au culs ! Alors assez de toute cette repentance , de toute cette reconnaissance…Nous leurs avons rendus leurs Pays…

André LÉO

Vous citez un général de l’intendance qui n’a pas d’expérience militaire.
Ce n’est pas le cas du Gl de Villiers, chef d’Etat Major des Armées, jeté par macron pour insoumission à jupiter, mais ce fut le cas de l’incapable et incompétent Joffre, de 1914 à 16,qui promenait sa bedaine sur toutes les pages de l’illustration, et qu’on « honore » encore.
Gl d’intendance, il avait été choisi par l’exécutif précisément pour ça, sa prétentieuse incompétence qui le rendait inoffensif pour le pouvoir. Sans « le courage immense des Poilus, la guerre de 14 aurait dû être perdue », a écrit P Miquel, qui règle son compte à cet incapable. Joffre a le sang d’au moins DEUX millions de Poilus morts de TROP sur les mains.

Jef

Joffre n’était pas intendant général mais issu de l’Arme du Génie. On lui doit en partie la victoire de la Marne, je dis en partie car on doit rajouter Galliéni et Lanrezac.
Le reste est effectivement plus discutable, avec des séries d’offensives meurtrières et stériles, qui entraineront son éviction.
Ne mettez pas tous les intendants dans le même sac, il en fut de remarquables. Pensez à Daru ou à l’intendant-général Adrian

Allobroge

Il était de l’arme du Génie et franc maçon ce qui à cette époque était un brevet de républicanisme tandis qu’un CASTELNAU, catholique et français toujours inspirait la crainte d’une dictature potentielle. L’affaire des fiches étant passée par là, JOFFRE eut quand même le mérite d’éliminer les généraux incapables (qui moururent dans leur lit couverts de décorations pour ne pas froisser leur ego ).Son bâton de maréchal lui fut rmeis dans son bureau ce qui est fort mesquin à l’époque et indigne néanmoins !

Jef

Tout à fait. Ce remarquable officier qu’était le général CURIERES de CASTELNAU aurait mérité le maréchalat. JOFFRE a su s’appuyer sur lui, mais a fait preuve d’une grand ingratitude, comme avec GALLIENI…

Dugenou

Souvenons nous du général Lanzerac à qui on ordonnait d’ « attaquer à outrance » et qui disant (sous cape) en forme de critique: « Attaquons, attaquons comme la lune! »

Jill

Le Général de Castelnau ne pouvait devenir Maréchal car il sentait la sacristie disait de lui Clemenceau. Il le méritait amplement pourtant;de plus, trois de ses fils furent tués à
la guerre.

Jill

Joffre n’était ni incapable ni incompétent, mais il dut s’adapter à l’ampleur des forces en présence avec d’autant plus de difficultés que la France, au début de la guerre était quasiment dépourvue d’artillerie lourde. Certains lui contesterent la victoire de la Marne, ce qui lui fit dire :je ne sais pas qui a gagné la bataille de la Marne, mais je sais bien qui l’aurait perdue.

reuri

« Pur produit de l’intendance » , ah ah ! Il s’est instruit pour flagorner. Les zarmées du wakanda ça existe surtout dans la propagande hollywoodienne .

Emile

Ce Général confirme une règle…..
Des cons , ils y en partout .

patphil

un soldat piednoir m’a raconté sa guerre de 40, artilleur, ils avaient un canon tracté par des chevaux! près de limoges, plus de ravitaillement, un soldat avait eu un fiusil qui ne fonctionnait pas et quand l’armistice fut signé par pétain, ils durent rendre les armes aux allemands, en rang! un officier félicita « le soldat qui avait saboté son arme pour ne pas la donner au vainqueur »

Brocéliande

Les ALLEMANDS ont pris les armes de l’Armée Française et les ont entérrées ,,car eux ils avaient 10 fois mieux ,ceci explique leur victoire ,

Arthur 68

L’artillerie et les chars étaient excellents, mais mal utilisés en général.
Par contre l’aviation était le plus souvent peu moderne bien qu’elle ait infligé des pertes sévères aux Allemands.

superdupondt

mon beau-pere m’expliquait qu’en 1940 ,les soldats français avaient encore des bandes molletieres !! ( comme dans la 7ème cie), des fusils lebel modele 1886 , et des officiers de vieilles ganaches de 75 ans , en face des soldats avec des bottes en cuir, des armes comme le luger,le fusil mauser, le fusil mitrailleu Fallschirmjägergewehr !! des officiers de 30 ans,grand,blonds pour mon beau pere 1.60m modeste agriculteur sortie tout juste de son morvan quel choc !!

gélase

Pourquoi donc en 40, la guerre a commencé en 39 non ?

. Dupond 1

gélase

Le 1er septembre 1939, les troupes allemandes envahissent la Pologne. Le 3 septembre la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l’Allemagne : c’est le début de la Seconde Guerre mondiale. 13 octobre : l’Italie déclare la guerre à l’Allemagne !..
La campagne contre les Pays Bas et la France dura moins de six semaines. L’Allemagne attaqua par l’Ouest le 10 mai 1940.

. Dupond 1

superdupondt
Votre beau pere n’etait pas drogué a la pervitine pour lui donner des ailes !!!
Et les médecins militaires de l’armée allemande ne vont pas tarder à y voir un intérêt : la Pervitine va être distribuée massivement aux soldats. Même quand ce produit va être considéré, par la suite, comme une drogue et ne sera plus disponible en vente libre, il sera consommé massivement pas les officiers et les soldats.
https://www.franceinter.fr/emissions/capture-d-ecrans/capture-d-ecrans-15-janvier-2018
Meme procédé pour donner des ailes aux djihadistes
https://www.marieclaire.fr/,qu-est-ce-que-le-captagon-la-drogue-des-djihadistes,789183.asp

Monrose

Rôle « pas déterminant » ? Vous voulez dire essentiel des troupes indigènes… Sans parler de ceux qui stoppèrent la panique lors de la première attaque de gaz en 1915 près d’Ypres , de ceux qui arrêtèrent les Allemands à la cote du Poivre en 1916, il y a ceux qui arrêtérent définitivement l’offensive allemande le 11 juin 1918 à la bataille du Matz, devant Montdidier: toujours des troupes coloniales ( la division marocaine (Zouaves, Tirailleurs, Légion), sous les ordres de Mangin, pour repartir le 18 juillet 1918 à l’assaut à Villers Cotterêts.Le régiment de cavalerie le plus décoré de l’armée française est le régiment de marche de spahis marocains (RMSM), qui s’est illustré dans l’Armée française d’Orient avec 5 citations et la fourragère jaune aux couleurs de la Médaille militaire

François BLANC

Comme le gégène cité vous mélangez tout

Jill

Des actions ponctuelles, courageuses sans doute, mais pas déterminantes au regard de l’ensemble des opérations et des effectifs engagés.

. Dupond 1

Jill
+10000000000000000000000000000000000000
Elle a eu un impacte sur le moral de l’occupant et les collabos qui ont commencé a se sentir menacés . Les profiteurs de guerre (collabos) se sont vus , principalement dans le limousin imposés un prix des denrées alimentaires conforme au prix légal par la résistance
SI DES COCOS N’ONT PAS ETE DES EXEMPLES…. HONNEUR A CEUX QUI L’ONT ETE
http://museedelaresistanceenligne.org/media8432-En-1944-lEtat-clandestin-produit-ses-propres-A

Emile

Et alors ….ils ont participé à leur niveau , ni plus ni moins que les de souche , en proportion…
Ils nous devaient bien ça vu tout ce qu’on leur a apporté
D’ailleurs les ex colonisés devraient nous être ouvertement reconnaissant et nous indemniser.

Marnie

Si on remonte aux raisons qui ont motivé la prise d’Alger : esclavage, traite des blanches, galères, pillage et destruction des navires européens, ce serait une repentance pour un génocide des blancs et l’indemnisation pour des préjudices humains graves.

Mathusalem

Merci à Eric de Verdelhan pour son article de qualité, dont les affirmations sont incontestables, si l’on a la culture nécessaire. Quant à ce type d’officier général, il n’est hélas pas une exception, mais pour beaucoup de ses homologues plutôt la règle.

pauledesbaux

comme toujours ! avec Lui c’est une page d’HISTOIRE qui s’ouvre à ceux qui ne la connaissent pas et une réminiscence pour ceux qui l’auraient « oubliée »……Merci

Eric DE VERDELHAN

Merci merci merci.

Jill

Les  » indigènes » se sont battus souvent avec courage ;mais leur rôle n’a pas Été déterminant au regard des effectifs engagés.

beretvert

Il faut aussi dire que les paras de la France libres n’étaient Ni arabes ni africains, 25% étaient juifs (et oui ils sont partout) et 10% étaient officiers et 75% étaient des pieds noirs et des français divers.( la prière du para écrit par l’aspirant ZINGHELD)
Surtout ne les célébrons pas macrouilles veut soigner son électorat et ces abrutis de Bourges de droite vont voter pour lui et favoriseront la fin de notre pays.
Tout cela dû à un PR qui s’est FAIT réformer et non pas exempté comme il voudrait le faire croire

Jill

Les combattants doivent être respectés, quels
qu’ils soient mais ils ne faut pas leur donner une importance qu’ils n’ont pas eu. La France n’a pas eté libérée par les Africains… ni par les
Français non plus d’ailleurs ;les uns et les autres y ont participé.
Stalingrad a Été plus important pour la libération de la France que le débarquement de
Provence… Si les soviétiques avaient Été anéantis, la face du monde eût Été changée.
La bataille de Normandie a aussi Été déterminante.

Allobroge

Vous savez bien que déjà en son temps la mythologie gaullienne pour la bonne cause (la sienne) a fait son oeuvre, couplée à celle du parti communiste (75 000 fusillés, rien que ça) tandis qu’on taisait les victimes civiles des bombardements alliés qui firent plus de morts que les nazis !

Jill

Oui, la légende des 75 000 fusillés communistes a perduré plus de 40 ans, alors
Qu’il y eut environ 40 000 fusillés et pas tous
communistes, loin s’en faut.

. Dupond 1

https://www.valeursactuelles.com/et-la-cgt-inventa-le-sabotage-62324
Les cocos ne sont pas les héros dont ils se revendiquent !!!

amril

Ils ont tout osé pour faire oublier le pacte germano-soviétique et comme ils sont très bons en propagande ça a très bien fonctionné jusqu’à aujourd’hui et sont ainsi devenus les héros ‘anti-fachos, les grands libérateurs.

. Dupond 1

jill
Et celles là ……Dont faisait partie mais deux grand meres retournant la charrue a 12ans avec leur mere pour la remettre dans la coupe !!!
……Elles n’ont pas combattues ?
http://grand-angle.lefigaro.fr/1914-1918-femmes-dans-la-grande-guerre

Jill

Sans oublier les femmes dans la Résistance.

Paskal

Il y en a aussi qui ne se sont pas vraiment couverts de gloire.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Crimes_de_1944_en_Ciociarie

. Dupond 1

+100000000000000000000000000000000000000000000

. Dupond 1

Paskal
Vous comprenez pourquoi Salvini se rebiffe a recevoir ce genre d’énergumenes ???

Amphigouric

Avec pour croix une baïonnette
A l’endroit où l’on est tombé
Qui voulait Vous qui nous regrette
Puisque que nous sommes
Les réprouvés les réprouvés
je vois pas très bien où vous voulez en venir sinon de justifier l’invasion africaine …..vous allez dans le sens d’indigène on ne peut nier la présence des troupes coloniales zouave tirailleur Tabor goumiers mais il ne faut pas le rappeler trop souvent ne vous faites pas l’écho de macron

. Dupond 1

Non , nos vieux comme le disent les découillés imigrationnistes et repantistes n’etaient pas a se branler sous l’édredon en 1914 ……!!!
http://bernardlugan.blogspot.com/2016/05/la-france-na-pas-gagne-la-premiere.html