Enfin un général français qui réclame des dommages de guerre à la Chine !

Enfin un général français qui réclame des dommages de guerre à la Chine !

Donnons tout de suite l’identité de celui qui relève une petite partie de l’honneur perdu de la France : général (2s) Daniel SCHAEFFER. Il vient de publier une tribune sur le site de l’ASAF (association de soutien à l’armée française) qui mérite d’être relayée. En voici quelques morceaux choisis. Texte intégral sur https://www.asafrance.fr/item/coronavirus-dommages-de-guerre-la-chine-doit-reparation.html

À force de mentir, plus personne ne croit les autorités chinoises

La Chine, il est : « tout à fait concevable qu’elle l’ait provoquée accidentellement, en laissant échapper le virus du laboratoire P4 de Wuhan. Ce que nie farouchement le professeur Yuan Zhiming, directeur des lieux. Mais, aussi respectable que soit ce scientifique, aussi sincères que puissent paraître ses déclarations, la propagande chinoise a tant de fois depuis le début de la crise essayé de faire porter le chapeau à d’autres États, dont les États-Unis, voire l’Italie, tant de fois menti sur le nombre de victimes du pays, tout comme ses autorités scientifiques ont caché le fond de leurs recherches in situ, que l’on ne peut pas empêcher le doute de s’installer. »

La Chine est incontestablement à l’origine de la pandémie et interdit toute enquête indépendante sur une éventuelle faille, faute ou intention de son laboratoire de Wuhan

« Sur le thème de l’insuffisance de la sécurité, il apparaît en effet que ce laboratoire, qui devait être construit en collaboration avec le Français Technip, dont le haut niveau de technicité en la matière est incontestable, a finalement été érigé par les Chinois seuls. Ces derniers, à l’issue des travaux auraient toutefois demandé à Technip de « certifier le bâtiment », ce que, au vu de plusieurs défauts relevés dans la construction, la société française a refusé de faire. Bien lui en a pris. Compte tenu en effet de la dextérité des Chinois à parfois retourner leurs responsabilités contre l’un ou l’autre de leurs partenaires, ce serait Technip qui serait en fin de compte aujourd’hui tenue pour responsable de la fuite du virus. ».

Bingo pour la Chine, avec le pognon des Français !

« Aujourd’hui, en Europe, en Amérique, ailleurs aussi, le combat continue pendant que la Chine, atteinte presque deux mois avant le reste du monde, commence à se relever après avoir pris, dès le début de l’alerte, toutes les mesures possibles de lutte contre le fléau. »

Dire que l’économie chinoise commence à se relever est un doux euphémisme. Non seulement l’usine du monde ne s’est jamais arrêtée de produire pour tous les pays qui ont accepté les délocalisations, mais après leur avoir refiler le virus gratos, elle leur vend ses masques pourris et de la chloroquine, en plus des marchandises habituelles : https://ripostelaique.com/chine-france-je-te-file-le-virus-et-tu-machetes-mes-masques-pourris.html  ,  https://ripostelaique.com/les-masques-chinois-commandes-par-macron-ont-des-mouches-crevees.html  ,  https://ripostelaique.com/la-chloroquine-classee-veneneuse-sauf-pour-larmee.html

En ce qui concerne la France, elle n’a aucun mal à lui fourguer sa camelote avec la complicité de sombres crétins comme Bruno Le Maire et Gérard Darmanin : https://ripostelaique.com/cest-aux-chinois-de-payer-la-crise-pas-aux-francais-bruno-le-maire.html  ,  https://ripostelaique.com/bruno-le-maire-lorgne-sur-votre-epargne.html  .

Si besoin était encore de préciser le pedigree de ces deux loustics : les ministres de l’Action et des Comptes Publics, Gérald Darmanin et son acolyte Bruno Le Maire (loi EGalim pour étrangler le consommateur et les filières), seront à n’en pas douter les parfaits maîtres de cérémonie des pompes funèbres Macron pour enterrer un secteur économique de plus : https://ripostelaique.com/hippisme-des-courses-sur-les-plus-grands-hippodromes-sauf-en-france.html

Darmanin est un menteur qui vient d’être pris la main dans le sac : « le ministre du Budget Gérald Darmanin s’est félicité récemment de ce que le gouvernement pouvait « dépenser quasiment sans compter » en temps de Covid-19 « parce que nos finances publiques étaient saines », https://www.contrepoints.org/2020/04/30/370410-comptes-publics-2019-non-m-darmanin-nos-finances-netaient-pas-saines?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=86d3465657-

« Et aujourd’hui la Chine exploite la situation » dixit le général Daniel SCHAEFFER

« Elle détient le quasi-monopole de la production de masques de protection, de respirateurs après que les États qui en fabriquaient en ont délocalisé la production vers elle ou ailleurs. »

« La France, qui produisait des masques à Plaintel, en Bretagne, a même mis toute son usine à l’arrêt en 2018 parce que la société américaine Honeywell, qui l’avait rachetée, n’a pas été capable de tenir ses engagements, et a fini par délocaliser ce qui en restait vers la Tunisie. 

Aujourd’hui, lorsque est envisagée sa remise en fonction, le doute s’installe sur la volonté réelle du gouvernement de s’engager ! Fabuleuse position en regard des événements actuels et de ce qu’ils pourront encore être demain ! »

« Face à une telle situation, la Chine aurait pu profiter de cette malheureuse aubaine pour se racheter quelque peu en fournissant à titre gracieux aux États impactés ce qu’elle a toutefois fait en direction de certains pays d’Asie du Sud-Est… ». Cette affirmation se prouve en 26 secondes :

20 mars 2020. L’Asie d’abord ! : La Chine fait don de masques et de combinaisons à la Corée du Sud

« La Chine a acheminé des matériels médicaux supplémentaires en Corée du Sud, dont plus d’un million de masques et 10 000 combinaisons Hazmat. La Croix-Rouge sud-coréenne a dit que ces fournitures allaient être distribuées à ses branches dans tout le pays le plus rapidement possible. De nombreux gouvernements provinciaux et municipaux chinois, ainsi que des entreprises comme Alibaba, ont fait don de matériel médical à la Corée du Sud. »

Le criminel Macron et son gouvernement génocidaire Philippe sont en outre les paillassons du péril jaune 

C’est l’alliance du capitalisme mondialiste immigrationniste et du communisme protectionniste. Le Young Leader de La France China Foundation, Emmanuel Macron, flanqué de Jacques Attali, Laurent Fabius et 33 autres de son Conseil stratégique, dont Édouard Philippe, Raffarin et Villani, sont à plat ventre devant les nouvelles routes de soie : https://ripostelaique.com/chine-france-je-te-file-le-virus-et-tu-machetes-mes-masques-pourris.html 

« Comparativement à ce que, avec ses faibles moyens résiduels à l’époque, la France a fait au début de la crise en Chine pour venir en aide à cette dernière, voici à l’inverse l’Empire du Milieu qui vient à notre secours en nous envoyant des milliards de masques de protection tout en ayant la méprisable indécence de ne pas les offrir. Malheur aux vaincus ! ».

À la suite de ce constat, le général Daniel SCHAEFFER expose sa réflexion sur le plan stratégique et géopolitique, (ce qui n’est pas l’objet de cet article ici) : « En mer de Chine de l’Est la marine de l’Armée populaire de libération ne rencontre qu’une faible résistance de la part du Japon… ».

La Chine va engranger les bénéfices de son Coronavirus 

« Sur le plan économique, même si la crise provoque un ralentissement en Chine, celle-ci sera la première à s’en relever, trop heureuse de voir les pays dépouillés venir à elle pour acheter, s’équiper, et y reprendre leurs activités. Quelle force auront alors l’Europe, l’Espagne, l’Italie, la France pour, à titre d’un seul exemple, empêcher de se faire imposer les routeurs et autres équipements de Huawei, tous truffés de logiciels espions et dont les Tartuffe de la négociation refusent d’admettre la réalité du risque ? Qu’est-ce qui permettra aux États de lutter contre les pressions chinoises visant à développer davantage en Europe les terminaux des nouvelles routes de la soie, cette toile d’araignée qui se tisse petit à petit autour d’eux pour mieux les dominer, les étouffer et les contraindre aux exigences chinoises ? 

Certains, comme l’Italie, la Grèce, plusieurs pays de l’Europe de l’Est se sont déjà laissé séduire par le chant des sirènes, même avant la crise. Celle-ci offre désormais à la Chine la perspective de pouvoir accentuer cette pression sur le ton de la bonne âme qui tend la main à celui qui est à terre pour mieux le soumettre.

La sortie de crise actuellement en cours en Chine lui donne deux mois d’avance sur le reste du monde pour affuter ses moyens et sa stratégie de domination. Comme tout vainqueur elle commence déjà à exploiter la brèche que lui offre l’affaiblissement des nations que son virus non maîtrisé a attaquées. Malheur aux vaincus encore ! Et elle va continuer n’en doutons pas à en exploiter pleinement les effets sans se remettre en cause. Le reste du monde, sauf les États-Unis, va se lamenter sur son sort, en essayant de limiter les dégâts causés, de trouver des palliatifs aux effets de cette guerre insidieuse et de se remettre des ruines économiques générées. ».

 « La Chine doit réparation », dixit le général Daniel SCHAEFFER

Mais pourquoi donc parler pudiquement de guerre biologique au lieu de guerre bactériologique ?

« Le responsable de nos situations actuelles, quelle que soit la façon dont elles sont gérées par ceux qui les subissent, est bel et bien la Chine. À ce titre elle a le devoir de verser aux États ravagés par l’inconséquence d’une activité scientifique mal maîtrisée les dommages de guerre qu’elle leur a infligés et leur inflige encore. 

Car il s’agit bien de dommages de guerre, d’une vraie guerre, une guerre biologique, sans doute involontairement déclenchée, mais guerre tout de même. Alors, comme après toute guerre, il faut exiger des réparations de celui qui a commis tant de destructions. 

Les États n’ont pas encore entrepris une telle action. Mais elle est en germe par le biais d’initiatives individuelles telles que celle de l’avocat