1

Énorme colère de Franck Buhler : il appelle les GJ à reprendre le combat initial…

Les fidèles de Riposte Laïque se souviennent de Franck Buhler, fondateur du mouvement des Gilets jaunes, qui était intervenu aux Assises de Rungis, le 17 mars, quatre mois après le début du mouvement.

https://ripostelaique.com/franck-buhler-initiateur-du-mouvement-aux-assises-de-la-france-des-gj-le-17-mars.html

https://youtu.be/gZeNKE1eJ0U

On sentait que Franck, qui avait laissé la direction du mouvement, pour qu’il ne soit pas marqué par son appartenance politique à Debout la France, regrettait amèrement sa décision, et reprochait vivement à la direction Drouet-Nicolle-Ludovsky de l’avoir livré à la CGT et aux Insoumis.

Dans cette vidéo, qu’il vient de publier, il ne cache pas sa colère contre les fossoyeurs des Gilets jaunes, et notamment contre Éric Drouet. Il rappelle qu’ils étaient 2 millions dans la rue le 17 novembre, contre l’augmentation du prix de l’essence et l’explosion des taxes. Il constate, cinq mois plus tard, qu’il ne reste plus dans la rue qu’une vingtaine de milliers de manifestants, et que le prix de l’essence n’a jamais été aussi élevé que depuis 2015. Il constate que ce gouvernement ne craint donc plus le mouvement, et que l’électricité va augmenter de 6 % au 1er juillet.

Très en colère, très remonté, Franck Buhler appelle donc à reprendre le combat tel qu’il était au départ, sur les objectifs initiaux, et appelle les Gilets jaunes, dès le 1er mai, à occuper de nouveau les ronds-points, par centaines de milliers, sachant que cela ne leur coûtera pas un seul centime, puisque c’est jour férié. Il appelle surtout à mettre fin à la récupération politique, et estime que les seuls drapeaux qui doivent être acceptés doivent être le drapeau français, ou les drapeaux régionaux, avec, bien sûr, les drapeaux jaunes. Il appelle les militants de la CGT ou des Insoumis, ou quiconque d’autre, à manifester s’ils le souhaitent, mais en laissant leurs étendards à la maison, et donc en respectant l’indépendance du mouvement.

Cette tentative de relancer le mouvement par Franck Bulhler, tel qu’il était au début, dans ce message très fort, sera-t-elle suffisante, et surtout entendue ? Réponse dans la journée du 1er mai, mais nous appelons les lecteurs de Riposte Laïque à la relayer au maximum.

Paul Le Poulpe