Ensauvagement : la France profonde n’est plus épargnée

Paris et ses arrondissements nord, la périphérie et sa Seine-Saint-Denis, sa Seine-et-Marne, son Essonne, Nantes, Rennes, Grenoble, Lyon, le Pas-de-Calais, le Nord, le Languedoc, et sans oublier  Marseille et les Bouches-du-Rhône ainsi que Toulouse et la Haute-Garonne. Ne faudrait-il pas même citer toute la France ?

Cette France où un citoyen n’est plus en sécurité et l’on s’étonne qu’ils soient de plus en plus nombreux à quitter ce pays et à rechercher d’autres cieux plus cléments, plus sécurisés (pour le moment) où ils retrouveront une certaine sérénité ?

À présent ce sont les villages qui appellent « au secours ». La France profonde n’est même plus épargnée !

Montigny-sur-Loing, vous connaissez ? Un joli village avec sa gare et ses pavillons proprets. On y vivait paisiblement, regardant avec amertume ce qui se passait ailleurs !

C’est fini ! Depuis quelques mois le village est devenu la cible des migrants. Des groupes de migrants algériens basés dans la région parisienne qui viennent en train, volent, saccagent et repartent, quand ils ne sont pas interpellés.

Interpellés ils le sont. Les policiers du commissariat de Moret interviennent en flagrant délit, les appréhendent et les placent en garde à vue.

Au cours de ces 48 heures, ils cassent tout dans leurs cellules. Se cognent les têtes contre les murs pour faire croire qu’on les tabasse, souillent ces mêmes murs avec leur propre sang, y dessinent des croix gammées et hurlent des « Nique la France ».

Ils se prétendent mineurs mais ne le sont pas.

Les policiers n’ont jamais assisté à de telles scènes et sont obligés de les menotter.

Mais ils sont remis en liberté, avec une convocation devant un tribunal correctionnel pour février 2020 et la notification de quitter le territoire français.

De qui se moque-t-on ?

Qui se présentera devant un tribunal en 2020 ? Qui quittera volontairement le territoire français ?

Personne et même la police en est convaincue.

Il y a deux semaines, ils ont arrêté deux mineurs algériens en flagrant délit de cambriolage. Dirigés vers l’aide sociale à l’enfance, ils ont disparu dans la nature.

Qui peut croire qu’ils sont repartis vers leur pays d’origine ? Pas moi, pas vous !

On les retrouvera tôt ou tard dans un autre village, dans un autre flagrant délit !

Qu’est devenue notre « Douce France, ce cher pays de notre enfance » ? Un souvenir, un rêve… un fantasme !

La France, pays des libertés ! « Ça c’est bien vrai » n’est-ce pas, la mère Denis ?

Mais de liberté pour les délinquants, les voyous, les dealers, les clandestins, les sans-papier, pas pour les Français, pas pour ceux qui manifestent, qui dénoncent !

Le 30 avril, l’imam de la mosquée de Rouen, déjà réfugié politique (on aimerait bien savoir de quel pays en guerre, puisqu’il s’agit d’un imam radicalisé et que tous les pays musulmans ne les menacent guère ?) a été interpellé, avec l’un de ses complices, et mis en garde à vue pour « traite humaine ».

Il organisait des voyages touristiques, plusieurs traversées de la Manche en bateaux pneumatiques, au départ du littoral nord, entre Bray-Dunes et Audresselles.

Des traversées clandestines certes, vers la Grande-Bretagne, mais rémunérées en espèces sonnantes et cela depuis décembre 2018, au moins sept départs.

Âgés de 29 et 39 ans, ils ont comparu devant le tribunal correctionnel de Boulogne ce lundi 6 mai, mais, très bien conseillés, ils ont demandé le renvoi de leur affaire afin de préparer leur défense et, malgré la demande de les maintenir en détention, ils ont été remis en liberté, sous contrôle judiciaire… la belle blague !

J’avais omis Saint-Étienne, dans le département de la Loire,  dans ma nomenclature des villes françaises livrées à l’insécurité.

Trois jeunes filles, âgées de 14,17 et 19 ans, ont été interpellées par la BAC et placées en garde à vue au commissariat pour vandalisme et destruction de plus de 70 tombes dans le cimetière de Valbenoîte, au sommet de la colline dominant la ville.

Celle de 17 ans a été relâchée.

Croix brisées, pierres tombales renversées, cela s’est passé lundi 6 mai vers 18 h 30 et elles étaient alcoolisées.

Les paroissiennes sont révoltées devant de tels agissements, comment peut-on s’en prendre ainsi à ceux qui sont morts ? Elles expriment leur dégoût et se demandent quels peuvent être les parents d’une jeunesse aussi honteuse ?

Nous, nous nous interrogeons sur leurs identités et leurs origines ?

Et pour conclure en apothéose, où en est le score de la rencontre Toulouse/Marseille ? Je posais déjà la question le 20 août 2014 : « Qui va l’emporter dans le match des homicides ? »

Oucem Zalmate, 19 ans, est la douzième victime d’une exécution depuis le 8 décembre 2013 et l’assassinat de Nabil Bennani, 18 ans, par une rafale de Kalachnikov, dans le quartier des Izards.

Depuis cette date ont suivi Walib Larbi, 29 ans, dans le quartier de Beauzelle, Mehdi El Aouamad, 25 ans, gérant du « Milano », Abdelkrim Derqaoui, 29 ans, au cheminement Auriacombe, Amine Bouanina, 23 ans, dans un kebab, Djamel Tahri, 27 ans, également à la « Kalach ».

Ce samedi 4 mai, la dernière victime de cette mainmise sur le trafic de stupéfiants, Oucem, connu des services de police, a été abattue d’une balle de calibre 9mm tirée dans la nuque, c’était sur un parking de la rue François Lachambre.

On ne vit pas très vieux dans ces quartiers toulousains des Izards et Borderouge.

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

30 Commentaires

  1. la France est devenue une jungle , la seule consolation c est que les arabes se tuent entre eux a Marseille dans leur règlement de compte pour la drogue.. verserai pas une larme

  2. Ça devient de pire en pire ! C’est à se demander si un jour on en viendra à prendre les armes pour en finir avec ces hordes sauvages ! Tous les endroits qui étaient réputés calmes ne le sont plus et il ne se passe plus un jour sans que la presse ne relate un fait divers de ce genre !

    • Non, non, Stéphane! On ne prendra pas les armes. D’abord, on n’en possède pas. Ensuite, on ne sait pas s’en servir. Et surtout, on ne veut pas s’en servir. Tout sauf la solution armée: Une constante en France, au moins depuis la fin de la seconde guerre mondiale…..

  3. On va vraiment devoir faire un gros ménage. Et non, ça ne se passera pas dans la douceur.

    • le premier ou la première qui lèvera le doigt pour faire ce « ménage » sera trainée dans la boue par les journaux, les médias, L’europe , l’ONU
      le monde musulman,. Le courage peut finir au tribunal international de la haye C’est la paralysie occidentale dans toute sa logique suicidaire

  4. Leur prophète leur a dit clairement,dans son bouquin « tuez les tous,et emparez vous de leurs femmes et de leurs biens »,en parlant de nous. Et macron les accueille à bras ouverts,en leur attribuant tous les privilèges,grâce à l’argent de notre travail. Et on laisse faire… ha ha ha..! Oui,je me marre,car nous sommes tous foutus,à cause de notre passivité,et de notre « savoir vivre ensemble »…

  5. Comme quoi se planquer n’est pas la solution !

  6. Ces règlements compte entre Magrhébins sont liés à des trafics , comme dans tous les milieux délinquants . Ce qui est terrible pour les Français c’est que ces mêmes trafiquants peuvent les tuer aussi mais pour des motifs raciaux, ils n’aiment pas les Blancs, tout simplement. Jacques Mesrine ou Francis le Belge n’attaquaient pas les femmes ou les personnes âgées dans les rues eux , on comprend bien que l’on a pas affaire à la même société.Ces racailles n’agressent QUE des Blancs dont ils ne supportent pas l’existence .Cela s’appelle le racisme.

    • La France est géographiquement petite et il arrive des centaines de personnes tous les ans, il faudra bien les mettre quelque part , les villes de province et les villages se rempliront, c’est inévitable.

      • on n’a pas de travail dans les villages, donc à part de la débrouille et des trafics, des vols, quel devenir pour la tranquillité des habitants ?
        Pas fous, ils repartent aussitôt vers les grandes villes où les aides et les combines se fondent dans la masse. Leur problème c’est de demeurer suffisamment longtemps pour ne plus être expulsables. Travail bidon, mariages gris, regroupement familial, envoi de mineurs pour préparer d’autres arrivées, allocs versées à plusieurs femmes non officiellement mariées à un seul homme. La politique est lâche, et irresponsable.

  7. ils tournent la tête, ne veulent pas voir ni entendre, ils ont donc ce qu’ils méritent!
    mais les autres, comme vous et moi devront subir! jusqu’à quand?

  8. puisqu’ils n’ont pas d’existence légale, pas d’identité, ben couic. S’il se dit que ceux qui se font embarquer au commissariat n’en ressortent pas, ça les calmerait. Mais je vois d’ici les bien pensants choqués, traumatisés à cette seule idée. Ben tant pis. Comme on dit: à maladie mortelle traitement radical, ou bien encore mêmes causes mêmes effets.

    • Il faut refaire des camps aux frontières et que chaque pays ou assoss qui manifeste les prennent à sa charge.
      Ils n’ont pas d’identité ? Ben dans ce cas ils ne sont pas Français non plus.
      Il n’y a aucune raison que l’on supporte ça.

      • ou mieux, un VILLAGE GLOBAL MONDIAL aux Iles Kerguelen, comme ça « tout le monde il est frère », tous ceux qui ne savent pas d’où ils viennent ben rdv là bas. Ha ha!

  9. On ne rigole pas les uns sans les autres !!!Les Parigots, les banlieusards, on s’en foutait… c’était loin…Les  »boboruros » ecolos commencent à se rendre compte. Pas trop tôt!!?!!!?

  10. Hé oui, grâce à nos ministres de pacotille et leur dilution de clandestins sur tout le territoire, c’est bien la 1ère fois que Paris refuse un monopole : celui de la criminalité.
    Ce qui leur permet de dire aujourd’hui : vous voyez bien que c’est partout, on n’y peut rien.

  11. Sur François de Souche , information du 9/05/2019 donnée par Eric : « Aéroport de Bâle-Mulhouse (68) le contrôleur aérien ASSASSIN se sentait persécuté à cause de ses origines algériennes » . En 2011 ,il avait massacré un autre aiguilleur (Jean Mayer ) de 11 coups de hachette .Eh oui , même diplômés… On se souvient de l’avocat Karim Hachoui qui escroquait ses clients, avait reçu une balle et finalement avait perdu son droit d’exercer en France. C’est une mentalité.

  12. Et au milieu de tout ça, on insulte le bon français qui a refusé de détruire sa vie et celle de sa famille pour intervenir dans le viol d’une fille dans un train dont on ne sait rien du tout alors que ce serait peut-être comme défendre celles qui ont profané les tombes…

  13. Faut renvoyer tout ces connards en Algérie, là bas ils feront moins les fiers…

  14. En tant que Ministre de la Justice, Belloublette n’a qu’un seul rôle : faire en sorte que les ignobles lois Taubira ne soient jamais remises en cause.

    Ceux qui ont voté Hollande ou Macron peuvent demander publiquement pardon aux Français pour leur terrible erreur.

  15. Banalités ordinaires dans un Pays dit « en Guerre ».
    Pays désarmé et soumis, ils sont les Rois.
    Plus de places de prison, pas d’expulsion, Terre bénie pour exactions.
    Les barreaux ont changé de sens ! Nous n’osons plus sortir !

  16. La France est devenue un pays infesté par une multitude de prédateurs qui volent, pillent, agressent, blessent en toute impunité. Plus personne n’est en sécurité nulle part. Ni dans l’espace public, ni chez soi. L’État n’assure plus les fonctions régaliennes qui justifient que nous lui payions des impôts. Il dilapide l’argent que nous lui versons sans consacrer l’argent nécessaire à notre sécurité. Il ne remplit pas son contrat. Les Français doivent recréer un État digne de ce nom, capable d’exercer les fonctions régaliennes de Défense aux frontières, Police pour arrêter les prédateurs et Justice pour les mettre hors d’état de récidiver. Ne nous sous-estimons pas : nous sommes capables de nous réarmer pour défendre notre liberté et ne plus subir la loi des délinquants et des criminels.

    • Ce n’est que le commencement cela va encore beaucoup s’aggraver croyez le bien ! Si un jour l’état endetté jusqu’au yeux ne peut plus acheter la paix sociale dans les banlieues comme il le fait actuellement vous aller voir débarquer le far-west à la mode islamique dans toutes nos campagnes !

  17. Des preuves ,.., pour les r des preuves. Trop facile de déblatérer ainsi.

Les commentaires sont fermés.