Les enseignements coraniques sont responsables des viols collectifs

unnamed-31L’année 2015 tire sa révérence par le djihad.
Celle de 2016 démarre par Allah Ouakbar.
Et les ténèbres de l’islam continueront à faire des victimes.

Comme d’habitude, la famille du présumé terroriste Tarek Belgacem qui a attaqué le commissariat du 18 arrondissement à Paris, crie haut et fort, à partir de la Tunisie, que son fils est gentil et qu’il n’a jamais été un musulman pratiquant, et que c’est, au contraire, un bon vivant. L’islam, c’est le dernier de ses soucis. Il voulait juste obtenir ses papiers pour s’installer en France en s’attaquant à un commissariat de police. Selon ses déclarations, le djihad, ce n’est pas la tasse de thé de Tarek Belgacem.

L’humanité pourra-t-elle jamais comprendre la mentalité islamique?
Apparemment, la famille de Tarek Belgacem désire déposer une plainte contre la France pour obtenir des dommages et intérêts (sonnants et trébuchants). La décence aurait voulu qu’elle se taise, mais les enseignements islamiques sont coriaces, durs à effacer et frappés par le sceau de l’indignité.

Le musulman est supérieur aux kouffars selon le coran. Par conséquent, ces derniers lui doivent obéissance et soumission. On est en plein délire satanique quand on est face à l’islam, cette idéologie destructrice du genre humain, surtout quand il s’agit de non-musulmans.

A Marseille, un jeune adolescent de 15 ans de nationalité turque et d’origine kurde a attaqué au couteau, en criant Allah Ouakbar, un enseignant juif qui portait la kippa.
Et, comme d’habitude, la famille du jeune terroriste va demander à la France de lui fournir des explications sur le comportement de son rejeton, parce que cette dernière ne s’en est pas bien occupée et que l’oligarchie médiatique gauchiste dira que c’est un déséquilibré et qu’il a été radicalisé par internet.

Ainsi, grâce à la bien-pensance, les réseaux sociaux sont devenus les boucs émissaires des attaques islamiques ! Une excuse de plus pour dédouaner l’islam. La belle trouvaille !
Quant aux officiels français, ils ne dénonceront jamais le vrai coupable, c’est-à-dire l’islam. Car ils sont atteints de la maladie incurable du politiquement correct qui leur fait oublier que le djihad est obligatoire dès l’âge de 13 ans dans le fiqh (droit islamique) en référence au quatrième calife ‘bien guidé’ Ali Ibn Abbi Taleb, cousin et gendre de Mahomet, qui avait débuté la guerre sainte à un âge très jeune (à la préadolescence), selon les chroniqueurs musulmans.

Dans le coran, l’antisémitisme (antijudaïsme) est omniprésent (des dizaines et des dizaines de versets coraniques antisémites y sont répertoriés).
N’est-il pas écrit sourate 33 verset 61 : « Ce ( les Juifs) sont des maudits. Où qu’on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement » ?
Voir article paru sur RL le 30 janvier 2014 : http://ripostelaique.com/lanti-judaisme-fait-partie-du-logiciel-de-la-religion-musulmane.html

La haine du Juif est inscrite dans les textes fondateurs de l’islam depuis 622 de l’ère chrétienne et Mahomet avait, lui-même, pratiqué la purification religieuse à l’encontre de ses voisins de confession judaïque.

L’antijudaïsme n’est pas apparu avec le conflit israélo-palestinien. Il est dans l’esprit de chaque musulman depuis la naissance du premier Etat islamique instauré à Médine (Yathrib) par Mahomet, le beau modèle pour tout musulman pieux.
Ainsi va la France où l’islam est considéré comme la victime alors qu’il est à l’origine de tous les actes terroristes qui s’y déroulent.

Mais dans quel monde vit-on ?
En Allemagne, ce sont des Martiens qui ont violé des centaines de femmes la nuit de la Saint-Sylvestre parce qu’elles sont des mécréantes, de la bonne chair fraîche pour ces pauvres réfugiés que maman Merkel a invités.

Et comme d’habitude, des voix musulmanes s’élèveront pour dénoncer le climat d’islamophobie qui règne en Europe.
Pas d’amalgame, SVP !
On sert le même plat depuis 622 de l’ère chrétienne : l’islam est une religion de paix et d’amour.
Ceux qui crient à l’islamophobie ignorent-ils que là ou l’islam s’installe, la civilisation trépasse?

Evidemment, l’indignité, le mensonge et la taquiyah font bon ménage, il n’y a rien à ajouter.
L’islam est innocent des violences faites aux femmes, scandent les féministes occidentales pour cacher leur embarras face à ces viols généralisés.

La compromission n’a pas de limite, elle est devenue la règle en Occident qui a perdu ses repères et qui est attiré uniquement par l’odeur des pétrodollars (les dollars wahhabites).
Sinon comment expliquer cette dhimitude assumée ?

Entre un prêche du cheikh wahhabite Al-Kharadaoui et le discours de maman Merkel, y-a-t-il encore une différence ? Les deux comparses pratiquent le mensonge à outrance.
A y regarder de près, les deux personnages sont identiques, ils veulent la destruction de l’Europe : le premier par le djihad, la seconde par l’immigration musulmane.
Pour comprendre, le déchaînement des réfugiés islamiques contre les femmes allemandes, autrichiennes, suisses, suédoises et finlandaises la nuit du réveillon, il faut se référer au coran et la sunna.

En effet, dans le coran et la sunna, les femmes mécréantes sont considérées comme impures et de ce fait, chaque musulman peut en consommer à sa guise. Il a l’autorisation religieuse de forniquer avec les femmes kouffars sans être inquiété par les sanctions prévues en cas d’adultère prouvé (zinaa) qui est puni par des coups de fouets (sourate 24 verset 2 : « le fornicateur et la fornicatrice, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah- et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. »

Les femmes païennes sont considérées par l’islam comme d’éventuelles esclaves sexuelles. D’ailleurs, l’exemple a été donné par DAESH ( l’état islamique) envers les femmes yazédies, mais les féministes occidentales s’étaient tues à l’époque. Maintenant que le danger de leur asservissement sexuel frappe à leurs portes, que vont-elles dire et faire ? Vont-elles condamner l’islam qui est l’unique responsable de ce crime inqualifiable ou bien comme d’habitude, elles regarderont ailleurs ?

Les femmes mécréantes sont des proies sexuelles et les musulmans peuvent les violer même devant leurs maris et leurs enfants (sourate 4 verset 4, sourate 4 verset 24).
Mahomet, lui-même, a utilisé le viol pour terroriser les Juifs (cas de Rihanna de Banu Qurayza, de Safiya bent Houyay de Banu Nadir).

Le viol collectif est une pratique musulmane (place Tahrir au Caire, Afghanistan, Pakistan). C’est un phénomène récurrent en terre d’islam et qui est dû aux enseignements coraniques qui considèrent la femme comme un objet sexuel au service du musulman mâle (sourate 2 verset 223 : « Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme et quand vous le voulez et oeuvrez pour vous-mêmes à l’avance. Craignez Allah et sachez que vous Le rencontrerez. Et fais gracieuse annonce aux croyants ! ».

Pour l’islam, les mécréantes occidentales sont des dépravées, des impures, des excréments (najass) qui doivent être souillées par les musulmans, car elles sont les preuves vivantes de l’immoralité de cet Occident qu’ils veulent soumettre.

Ainsi, une bonne partie des musulmans qui mettent pied en Europe, pensent que les femmes en général dans cet Occident où ils sont venus chercher le réconfort matériel, sont des esclaves sexuelles mises à leur disposition comme le prévoient les enseignements coraniques. Pour eux, les femmes qui ne portent pas le voile et qui ne s’habillent pas décemment (comme le recommande la charia) sont un troupeau de femelles qui sont prêtes à lever les jambes au premier venu. Cette idée malsaine, barbare et dévalorisante pour la femme est largement répandue en terre d’islam.

Toute autre interprétation n’est qu’un déni de vérité, un aveuglement pour ne pas reconnaître le crime causé par l’islam envers ces femmes violées, violentées et traumatisées à vie. Mais la compromission avec l’islam a encore de beaux jours en Occident. Il n’y a rien à faire puisque ceux et celles qui ont le pouvoir de décision entre les mains sont atteints de cécité politique profonde. Et pour préserver leurs maroquins, ils mentent comme ils respirent. Cacher la vérité sur ce qui s’est passé la nuit de la Saint-Sylvestre est la preuve évidente de cette compromission des politiques avec l’islam. Par leur refus de nommer les choses par leur nom, ils ont donné un chèque en blanc aux violeurs.
Leur comportement est un scandale qui fera date.

Hamdane Ammar

image_pdfimage_print

4 Commentaires

  1. excellente analyse qui démontre bien l’absurdité de cette religion
    Les mondialistes l’ont bien compris ,Brzezinski et autres, s’en servent pour diviser et créer le chaos dans le monde entier
    Les musulmans sont maintenus à dessein dans l’ignorance par leurs dirigeants, gavés par la folie et les inepties‭ du coran et propagées par des incultes.(Saoudiennes au volant : selon le cheikh Saleh Al-Luhaydan « la conduite affecte les ovaires »!!)
    Pour Brzezinski ,le fondamentalisme islamique (qu’il prétend maitriser)ne représente pas une menace mondiale «‭ ‬C’est absurde »
    Il ne regrette pas d‭’‬avoir soutenu l‭’intégrisme islamique, ‬en ayant donné des armes et une formation aux terroristes

    Pour Karl Marx‭ « ‬Les immigrés sont l’armée de réserve du Capitalisme »

  2. presque tous ce qui est écrit dans ce livre est contraire aux lois française, mais chut , faut pas dire que le gvt ne respecte pas les lois et met donc en avant ce livre satanique

  3. Sublime choix de Caricature ! En plus, Le Jaune pour la protection de la couche d’eau jaune va à ravir face au vert écologiste (rouge dedans) !

Les commentaires sont fermés.