1

Enthoven : Sanchez est une brute, un porc attaché au folklore français

Raphaël Enthoven :Julien Sanchez est une brute, un porc attaché au folklore (autre nom de la France)

C’était sur Europe 1, vendredi 12 janvier. D’autres portent plainte pour diffamation pour moins que cela.

On espère que le FN ne laissera pas passer l’insulte, même si c’est presque faire trop d’honneur à l’inconsistant Enthoven que de le prendre en considération.

Encore un animateur de pacotille. Même « journaleux » serait lui faire trop d’honneur.

La décision de ne plus servir de repas de substitution dans les cantines de Beaucaire lui a donné de l’urticaire…

Ce bonhomme, comme son alter ego Nadia Daam et tant d’autres sont les modèles d’une société en train de pourrir. La société du paraître aux dépens de l’être. La société des voleurs. Voleurs car payés par le contribuable qui n’en a pas pour son argent. Des amuseurs publics, qui ne sont là que pour débiter en essayant de prendre un air intelligent des platitudes parsemées de non sens et de mensonges… Histoire de gagner le droit d’exister en faisant le sale boulot pour les politiques en manipulant le con-tribuable qui le paie.

Quand on entend les paroles du maire de Beaucaire, on se dit qu’il existe bien une laïcité radicale, une laïcité conne, une laïcité belliqueuse, qui tourne le dos à la laïcité comme l’islam radical tourne le dos à l’islam. »

Dès le début Enthoven met les pieds dans le plat. « Touche pas à mon islam ». Julien Sanchez a osé mettre en question les privilèges indus dont bénéficient les élèves musulmans, les seuls à avoir droit à un traitement particulier, à des avantages particuliers que n’ont pas les végétariens et encore moins les vegan. Alors l’ignare Enthoven invente une laïcité qui n’existe pas, en tout cas en France. Apparemment, comme nombre de ses con-génères il prend ses rêves pour la réalité et ignore que la laïcité anglo-saxonne n’est pas la laïcité à la française.

Bien sûr il n’y a pas d’attentats mais on y fait quand même pleurer les enfants tout en se donnant bonne conscience et on fait bien sentir aux musulmans qu’ils ne sont pas chez eux en France. C’est pas du terrorisme, c’est juste de la terreur. A Beaucaire, la laïcité est l’alibi de la xénophobie, et j’aurais peur, si j’étais musulmane, de porter le voile dans les rues de cette ville. 

Quel rapport entre le porc à la cantine et le voile en ville ? On sent qu’Enthoven A-DO-RE le voile et les voilées, et une ville sans ces poubelles ambulantes, ça lui donne envie de gerber. Et un peu plus de mauvaise foi en affirmant tout de go que les enfants pleureraient à la cantine parce que sans repas de substitution… c’est grotesque mais le bouffi d’orgueil ne peut pas le voir, ne veut pas le savoir. Enthoven prend un malin plaisir à inciter les musulmans à la haine de Julien Sanchez, accusé de faire pleurer leurs enfants, de discriminer les musulmans, d’appeler à molester les voilées, et d’affirmer au grand jour sa xénophobie.

Mazette, tout ça pour un bout de porc laissé de côté une fois par semaine ?

La haine ça le motive, le Enthoven, ça le fait vivre… Il faut dire qu’il y a ses semblables qui écoutent et qui attendent un prétendu bon mot de l’imbécile pour se sentir exister, pour obtenir du prêt-à-penser qui les empêche… de penser.

La laïcité au sens noble n’a pas de contenu particulier, on peut être laïque en étant celui qu’on veut, en vivant comme on veut et en mangeant ce qu’on veut. La laïcité n’est pas un ADN dont les traditions seraient les bruns, la laïcité n’est pas une qualité c’est une idée qui transforme tout particularisme au nom de l’humanité et du droit que nous avons de vivre, d’agir, de croire ou de ne pas croire en conscience et comme nous le souhaitons.

Il faut retenir ce passage. Un monument de suffisance et d’ignorance mêlées. Le grand penseur Enthoven a étudié au moins 30 secondes wikipedia pour savoir ce qu’est la laïcité… Et il a préféré s’interviewer pour faire part à l’auditeur de la définition de la laïcité rêvée, fantasmée d’Enthoven en personne.

Or, Julien Sanchez propose exactement l’inverse. Il confond la laïcité avec le respect de traditions particulières. Au lieu d’élever la laïcité à l’universel, il l’attache à un terroir, il lui met les pieds dans le ciment d’un folklore, il abaisse le citoyen au rang d’un supporter et la République à une question de bouffe. Et les gens qui sont prompts à voir du racisme derrière toute défense de la laïcité gagneraient peut-être à faire la différence entre les républicains  qui luttent pour la tolérance , et les brutes, qui, au nom d’une fausse laïcité, se conduisent exactement comme les animaux qu’ils imposent. Quand elle impose de manger du porc, la laïcité c’est une boucherie.

Un monument, là aussi. Enthoven s’essuie consciencieusement les pieds sur nos lois, notre histoire…  réduits à un folklore, sur notre pays qui aurait le front d’avoir ses terroirs (pour Enthoven, ça sent le plouc, la bouse de vache et le lisier). Difficile quand on rêve de safaris dans le désert, à dos de chameau… forcément.  Et il crache sur  la République vouée selon le grand Enthoven à faire disparaître ses lois et traditions « particulières » pour les remplacer par celles de l’autre ; et, surtout sur Julien Sanchez traité indirectement de porc…

Le mot de la fin est un grossier mensonge et la pire des manipulations, Enthoven le sait. Mais il sait que le Français moyen ne sait pas et répète ce qu’il a entendu. Demain des gogos iront dire que Sanchez oblige les petits musulmans à manger du porc et qu’il est xénophobe.

2 minutes 44 de futilités et de sottises pour qu’il reste cela dans la tête des auditeurs, Enthoven est un crétin certes, mais un crétin utile, très utile à Macron. C’est uniquement pour cela qu’il a des chroniques  sur Europe 1…

On se rappellera que nous avions déjà montré du doigt il y a quelques mois l’ex-gendre de BHL et ex-compagnon de Carla Bruni à propos du Notre père :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/23/notre-pere-islamophobe-un-tordu-lex-gendre-de-bhl-et-ex-de-carla-bruni-raphael-enthoven/

Cela se confirme, Enthoven est un tordu mal dans sa peau, mal dans sa vie,  un pauvre type qui n’a jamais su exister par lui-même. Alors il crache sur les autres…

Et le voici qui s’autorise à cracher sur Julien Sanchez et donc, c’est implicite, sur le FN comparé, encore une fois, avec l’islam qui tue.  Inacceptable. 

Au fait, ôtez-moi d’un doute, Europe 1 – et donc ses animateurs aussi – ne serait pas financé par le Qatar, comme nombre de groupes terroristes ?

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/14/raphael-enthoven-julien-sanchez-est-une-brute-un-porc-attache-au-folklore-autre-nom-de-la-france/?