Entre islam et République, un antagonisme culturel indépassable

« L’homme est un loup pour l’homme » : cela est à savoir. Si l’on ne peut imaginer l’humanité fusionnant dans la fraternité sans être un doux rêveur, on peut, sans rêver le moins du monde, imaginer l’humanité fusionnant dans l’embrasement nucléaire.

Serait-ce pour conjurer cette terrible éventualité que la France accueille l’islam, alors même qu’elle sait la culture islamique incompatible avec le mode de vie des Français ?

Qu’est-ce, en effet, qu’une culture sinon un ensemble de traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, caractérisant une société ou un groupe social ? Qu’est-ce qu’une culture sans fondamentaux, sans lois, sans droits, sans devoirs, sans valeurs, sans traditions, sans croyances, sans préférences, sans particularités, en un mot sans  « différences » ?

Et que faire de ces « différences » dès lors qu’elles récusent la culture du pays d’accueil ?

Car c’est exactement ce que nous vivons aujourd’hui en France, et nous vivons cela non seulement à cause de la culture islamique présente sur notre sol, mais aussi à cause de l’idée que nous nous faisons de notre propre culture, comme si cette dernière avait pouvoir sur toutes les autres, sous prétexte qu’elle serait « universelle ».

Or, n’en déplaise à quiconque, notre culture n’est pas « universelle » : elle n’est que la résultante de notre conditionnement culturel, et, à ce titre, porteuse d’un cadre axiologique qui, aussi large soit-il, est perçu par l’islam comme fondamentalement étroit, pour ne pas dire outrageant. 

D’où les tensions présentes et à venir entre l’islam et la République. D’où les nuages noirs qui s’amoncellent, et qui, pour l’heure, semblent ne troubler aucun de nos responsables politiques.

Maurice Vidal 

image_pdfimage_print

16 Commentaires

  1. il y a plein de républiques en terre d’islam, notamment la plus collante celle de l’algérie, démocratique, et indépendante.

  2. Charles de Foucauld (1858-1916) connaissait certainement beaucoup mieux l’islam que Macron et cie. Voila ce qu’il a écrit son leur intégration à un pays non musulman :

    – « Des musulmans peuvent-ils être vraiment Français ? (…) d’une manière générale, non (…)
    Dans cette foi le musulman regarde l’islam comme sa vraie patrie et les peuples non-musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s’il est soumis à une nation non-musulmane, c’est une épreuve passagère ; sa foi l’assure qu’il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l’engage à subir avec calme son épreuve. »

  3. Charles de Foucauld (1858-1916) connaissait certainement beaucoup mieux l’islam que Macron et cie. Voila ce qu’il a écrit sur son leur intégration à un pays non musulman :
    ————————————————————————————————————-
    – « Des musulmans peuvent-ils être vraiment Français ? (…) d’une manière générale, non (…)
    Dans cette foi le musulman regarde l’islam comme sa vraie patrie et les peuples non-musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s’il est soumis à une nation non-musulmane, c’est une épreuve passagère ; sa foi l’assure qu’il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l’engage à subir avec calme son épreuve. »

  4. Depuis le « regroupement familial » de Giscard/Chirac le robinet de l’ invasion musulmane est ouvert. L’ UE a fait le reste par l’ abolition des frontières intérieures, la perméabilité totale des frontières extérieures, ses directives favorables à l’ immigration musulmane de masse.
    Les politiques, responsables et coupables, voient les effets dont ils chérissent les causes et sont bien incapables de gérer une situation qu’ ils ont eux-même créée.
    Ils temporisent, tentent de reculer l’ inéluctable, un choc des cultures sur notre propre sol avec un ennemi intérieur fortement implanté et sans doute armé.
    Incapables de réfréner les ardeurs de conquête islamique sur notre sol, ils reculent l’ échéance de l’ affrontement en muselant les réfractaires à l’ islam et en sacralisant ce dernier.

  5. C’est en effet l’idée que notre civilisation serait universelle, qui a donné prétexte aux Législateurs de la « construction » européenne de bannir toute différenciation ou discrimination des politiques publiques. C’est ainsi que la loi de préférence nationale de la IIIe République, est devenue une discrimination dans la Convention CEDH de 1950. Voie ouverte d’abord pour une immigration du travail, puis dès que la « construction » européenne s’est traduite dans les législations nationales, l’immigration a bénéficié des droits-sociaux, du droit au regroupement, à l’asile. Tous ces droits-créances forment les fleuves d’une immigration de créanciers. La CEDH, l’UE, la République sont les facilitateurs d’une invasion migratoire, or l’immigration disponible est en majorité musulmane.

  6. Prenons quatre pays: le Royaume Uni, les Pays-bas, la Belgique, le Luxembourg. Ce ne sont pas des républiques, et cependant leur culture est incompatible avec l’islam, tout comme la culture de la République française. L’incompatibilité ne résulte nullement du fait que la France est une république.

    • Oui, parce que ce sont des pays européens qui ont une culture très proche. On parle toujours des « valeurs de la République » mais le mot « République » ne veut pas dire grand chose puisqu’il y a même des Républiques islamiques ! C’est en fait, une question de culture et de religion (l’islam qui est un surtout système politico-religieux), tout est mêlé, car même si la France a sa culture, il y a des cultures très proches à celle de la France qui vont de l’Ouest, avec les USA, jusqu’à l’EST, avec la Russie.

  7. Nous avons tenté, à tort, de diffuser l’idée de Démocratie dans les Pays non prêts à la recevoir. Trop intelligent pour Eux ! On voit les résultats…
    Ils nous renvoient la balle avec leur Charia ! Mais là, ça risque de marcher !
    Notre Culture, en chute libre, est faite pour les accueillir !

  8. vous parlez du nucleair,les accueillant bras ouvert ainsi,c’est de toute evidence,leurs confies les clefs de nos arsenaux,qu’ils pourront librement revendre a prix d’or,c’est de ce problem qu’il faut commencer a parler,a quand un article sur le sujet,qui ferait le tour de tous reseaux sociaux,etc.. car il y a danger,un enorme danger,des politiciens m’ont dit qu’ont en parlait deja discretement,mais ce n’est pas discretement,qu’il faut voir ce danger arriver.l,islam possedant l’arme nucleair,et en Europe,sans un coup de feu,ils sont fort nos gouvernements,ou totalement irresponsables..

Les commentaires sont fermés.