Entretien avec cheikh Moustafa Rashed : pacifier l’islam

Publié le 27 novembre 2015 - par - 22 commentaires - 4 712 vues
Share

MustaphaRached

 

L’Union Mondiale des Experts de l’Islam pour la Paix contre la Violence a vu le jour il y a quelques mois à Sydney en Australie à l’initiative de son fondateur, cheikh Moustafa Rashed. Cet homme de religion, ancien diplômé de l’Université d’Al-Azhar au Caire, y était un éminent professeur de la charia et de la jurisprudence islamique. L’organisation des Nations Unies l’a nommé comme l’un de ses Ambassadeurs pour la Paix, à cause de sa modération, de son franc-parler, de sa grande ouverture à toutes les cultures et surtout de son engagement en faveur des Droits de l’Homme.

Certains de ses anciens collègues, notamment les conservateurs, les fondamentalistes et les intégristes le détestent et le considèrent comme la bête noire de l’islam. La raison c’est qu’il conteste de nombreuses conceptions et obligations islamiques. Il a remis en cause le port du voile et de la burqa, l’interdiction de l’alcool, de la viande du porc, de tout ce qui est halal. Par contre, une partie de l’élite musulmane applaudit ce révolutionnaire qui n’aspire qu’à moderniser l’islam, corriger et épurer ses enseignements, faciliter son intégration harmonieuse au sein des autres civilisations et croyances.

En sa qualité de fondateur de « l’Union Mondiale des Experts de l’Islam pour la Paix contre la Violence », cheikh Moustafa Rashed a été récemment invité par des institutions européennes à Bruxelles. Il a été accompagné par 6 autres religieux, membres de cette jeune institution, qui sont venus de 5 pays, Egypte, Espagne, France, Liban et Serbie, notamment, cheikh Mohamed Abdallah Nasr (le fameux orateur de la Place Tahrir au Caire), ainsi que cheikh Rachid Birbach, le président de l’Assemblée musulmane de Corse. cheikh Ibrahim Negm, Conseiller du Grand Mufti d’Egypte, a participé avec la délégation aux réunions qui ont eu lieu à Bruxelles. M. Jean Maher, président de l’Association Franco-Egyptienne pour les Droits de l’Homme OFEDH, a été le facilitateur-coordinateur de ces rencontres, et a joué le rôle de traducteur.

Au cours de leur périple européen (11-20 novembre 2015), ils ont eu d’abord à Bruxelles pendant deux jours des réunions de travail et des entretiens avec le Service Européen d’Action Extérieure (EEAS), le groupe du Parti Populaire Européen (EPP), le Groupe Conservateurs et Réformistes Européens (ECR), la Commission des Episcopats de la Communauté Européenne (COMECU), ainsi qu’un dîner-conférence et des entretiens individuels avec des députés Européens.

A Paris (13 au 20 novembre), les contacts, les entretiens et les débats se sont déroulés durant six jours successifs malgré les évènements tragiques survenus le 13 novembre, avec des représentants du Ministère des Affaires étrangères, du Ministère de l’Intérieur, de l’Assemblée Nationale, du Sénat, ainsi qu’avec les hiérarchies et les institutions religieuses catholiques et protestantes, des maires et des ONG d’Ile de France.

Profitant du passage de cette délégation à Paris, nous avons rencontré cheikh Moustafa Rashed entre deux visites. Il a bien voulu répondre à nos questions et nous expliquer, de façon très succincte, les raisons de cette Union qu’il vient de créer, éclairer ses objectifs, et évoquer ses attentes de la communauté internationale.

Quelles sont les raisons qui vous ont conduit à créer cette Union ?

Moustafa Rashed. Conscients de l’état de délabrement de l’islam, de ses dérives mortifères, de la prolifération des groupes islamistes intégristes, qui, par leurs orientations et leurs pratiques violentes, se déshonorent et déshonorent toutes les valeurs religieuses, sociales, culturelles et humaines, et sèment la terreur dans plusieurs pays, nous avons pris l’initiative d’agir et de faire face à cette menace qui prend des dimensions transnationales avec des conséquences graves et incontrôlables pour la paix du monde entier. En tant que responsables religieux au sein de l’islam, il est de notre devoir de passer à l’action et de chercher à remédier à ce catastrophisme mortel au nom de notre religion.

A vous entendre, vous souhaitez assumer une tâche immense. Comment allez-vous procéder ?

Moustafa Rashed. Notre Union est amenée à grouper dans un proche avenir plus de 500 experts de l’islam en provenance du monde entier. Ils représentent toutes les confessions et les obédiences. Notre objectif consiste à remettre la pendule à l’heure, à clarifier les concepts erronés, à corriger les interprétations malveillantes dans les textes et le patrimoine religieux, à séparer le blé de l’ivraie, à procéder à une renaissance de notre religion, afin qu’elle soit un vecteur de paix et de tolérance, purifiée de toute dérive sectaire.

Comment faire pour y parvenir et réaliser ce vaste programme ? Ce que vous proposez ressemble à une révolution au sein de l’islam. Est-ce que vous disposez d’un pouvoir si colossal pour secouer les consciences des musulmans dans le monde, pour défaire et refaire le socle de l’islam et ses piliers fondamentaux, pour pouvoir changer ses structures si profondes et quasi inébranlables ? Ne croyez-vous pas que c’est un rêve ?

Moustafa Rashed. Effectivement, notre objectif pourrait vous sembler proche de l’utopie. En effet, il faut bouger, il faut secouer ce socle. Nous n’avons plus le droit de rester les bras croisés, observant tranquillement la décadence de notre culture et de notre croyance. C’est notre unique choix pour pouvoir vivre dignement entre nous musulmans et avec les autres.

Q. Mais qu’allez-vous faire avec un patrimoine truffé d’incitations au meurtre contre tout ce qui n’est pas musulman, contre des prédicateurs qui endoctrinent les croyants dans la voie du djihad, contre les organisations terroristes ? Ne croyez-vous pas que vous naviguez en dehors de votre milieu avec des moyens dérisoires face à un establishment déjà bien établi et bien enraciné au sein du monde musulman depuis le VIIe siècle ?

Moustafa Rashed. C’est vrai, la tâche est lourde et le mot « impossible » ne doit pas nous empêcher d’agir. Le patrimoine islamique doit être revisité, nettoyé, purifié, réinterprété dans l’intérêt des musulmans avant tout. Quant aux prédicateurs et hommes de religion, il faut leur imposer une discipline et une formation particulière basée uniquement sur la spiritualité, sur le respect de l’autre. Tout l’enseignement religieux doit être compatible avec tous les articles composant la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre 1948. Le musulman doit apprendre à vivre en toute harmonie avec les autres composantes de l’humanité, sinon il continuera à vivre dans le fanatisme, la marginalité et le sous-développement, et ne sortira jamais de ce marasme mortel ni de la léthargie.

Q. Vous avez un vaste programme. Est-il possible de toucher et de rééduquer plus d’un milliard de musulmans dans le monde ? Il vous faut des moyens colossaux pour démarrer, établir des institutions, former des cadres, sensibiliser des politiques et des instances religieuses, et surtout faire face à tous les obstacles politico-religieux. Croyez-vous trouver des moyens financiers, et de l’aide politique pour mettre votre projet en route ?

Moustafa Rashed. Nous sommes effectivement au début. C’est le premier pas qui compte. D’ailleurs, le fait d’avoir réussi à toucher plus de 500 Experts en Islam dans le monde, est un signe d’encouragement et une incitation à l’action. Quant aux moyens pour avancer, nous comptons d’abord sur nous-mêmes et surtout sur notre crédit auprès des Nations Unies et du monde libre qui aime et cherche la paix. Notre contact avec les institutions européennes et l’accueil que nous avons eu ces jours-ci à Bruxelles et à Paris, constituent pour nous un stimulant de taille. Ensuite, de nombreux musulmans sont dans la tourmente. Ils veulent rompre avec les entraves dogmatiques de leur croyance et se libérer de tous les obstacles qui se dressent devant leur progrès intellectuel et spirituel. En outre, nous sommes conscients que personne ne peut éliminer l’islam et priver plus d’un milliard d’êtres humains de leur religion. La seule voie salutaire demeure pour nous et pour tous les hommes de bonne volonté, c’est de parvenir à réformer l’héritage islamique qui incite à la haine, à le sortir de la sclérose de son exégèse, à soumettre ses textes dits sacrés à une étude scientifique raisonnable et à les adapter à la modernité. Si on parvient à faire comprendre aux musulmans que la référence au passé et l’attachement aveugle à des textes déconcertants, incompatibles avec les droits de l’homme, et parfois obscurantistes, constituent un frein pour leur développement humain et intellectuel, mais aussi un facteur décisif qui les isolent de toute dynamique progressiste, alors il sera plus facile de faire bouger les esprits et secouer les consciences.

Monsieur le président-fondateur de cette Union, merci de nous avoir accordé cet entretien rapide et un peu de votre temps. Nous ne pouvons que vous souhaiter bon vent, en dépit de nos réserves sceptiques en raison de l’échec inouï de nombreuses tentatives de réforme de l’islam, initiées ou entamées au cours des siècles.

Propos recueillis par Maurice Saliba

L’auteur a adressé cet entretien à plusieurs médias français. Et RL est fier d’être jusqu’alors le seul qui en informe ses lecteurs.  

 

Un débat avec la délégation à Paris : https://www.youtube.com/watch?v=d6oK6fEXykY

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Sk

Le bahaïsme, fut, d’une certaine manière une forme de réforme au sein de l’islam (chiite),il fut tellement combattu et persécuté qu’il en devint un toute autre religion.

Sk

Taqiya ou pas?
Ou peut-être aussi sauve qui peut.
On se souvient de qu’il advint du réformateur soudanais Mohamed Taha Hussein, pendu pour avoir proposé des réformes inévitables.
Si cette crispation de l’islam perdure il y aura un affrontement de haute intensité.
Dernière chance, mais je suis sceptique.

« Le paradis est à l’ombre des épées »
Si ce type était sincère, il aurait apostasié .

Nait Mohand

On voit bien que notre islam agonise, il est dans une situation de non-retour, je dirais plus précisément qu’il est dans une phase de rupture ! Que peut faire ce cheikh d’EL-Azhar ? Rien,si non changer de religion. Quand vous remarquez que vos enfants n’avancent pas dans leurs études, ce qui vous reste à faire est de leur trouver une meilleure école ? Oui, ce Cheikh, doit avouer publiquement que l’islam est la cause de tout ce qui arrive, et que les terroristes n’ont fait qu’exécuter ce qu’il y a dans le coran ? Quatorze siècles d’éducation islamique et rien n’a changé et la situation des arabo-musulmans est toujours la misère,l’injustice,l’analphabétisme… L’occident ne doit rien à attendre de ce Cheikh, il est, c’est sûr, un des responsables de tous ce qui nous arrive que ça soit en Afrique ou en Europe, c’est bien lui qui a enseigné ce cancer qu’est l’islam à tous ces imams de France, et de tous les continents ! Normalement, la justice doit se saisir de son dossier et qu’une enquête soit ouverte, pour ne pas oublier nos victimes innocentes !!!

Robin

J’y crois pas du tout soit il rêve et va se faire buter un jour soit il ment

plouc

tout ceci n ‘ est que de la daube ! et ça fait partie de leur plan d ‘ islamisation à échelle planétaire ! et ils utilisent le  » chaud et le froid  » dans leur stratégie mais tout cela est lié !
ils ont besoin du terrorisme islamiste afin de se faire passer en  » démocrates  » avec cette supercherie d ‘ islam modéré mais qui leurs permet surtout d ‘ avoir un espace médiatique télévisé avec des temps d ‘ antenne exponentielles afin de nous faire leur service après vente de l ‘ islam !!!
et comme cela ils s ‘ immiscent à tous les niveaux dans nos sociétés occidentales amenant l ‘ islam partout !!!! c ‘ est comme une espèce de bourrage de crane !!!
et il leurs faut par tous les moyens que l ‘ on parle de l ‘ islam tout le temps et c ‘ est leur but !!!!!

Herbert Sogno

Et voilà ! Bingo ! Je l’avais prédit il y a quelques jours, et en voici la preuve en direct ! Les musulmans qui ne souhaitent rien d’autre que propager l’islam partout sur Terre sont conscients que dans la plupart des situations, leurs pires ennemis dans cette perspective sont précisément les terroristes, qui alertent les populations des pays civilisés sur la dangerosité de l’islam. C’est tout le contraire de ce dont ils ont besoin. Il était donc évident que des initiatives seraient prises pour qu’ils prennent à leur compte la démarche d’imputer à l’islam la lutte contre la terreur que ses puristes répandent partout.

On en a ici un magnifique exemple. Ce genre de personnes est notre pire cauchemar, car comme le dit Alia tout en bas, sa seule fonction est de retarder le plus longtemps possible la prise de conscience collective que la seule chose à faire avec l’islam est de l’interdire définitivement, ceci afin de permettre aux ventres des voilées et aux sandales des migrants de produire toujours plus de soldats d’Allah en terre de conquête pour soumettre toutes ses populations locales hébétées à leur anéantissement et à la dhimmitude.

Ils ont du bien préparer leur coup longtemps à l’avance pour être 500 à lancer l’opération. Riposte Laïque peut être fière de son lectorat qui visiblement ne s’y laisse pas tromper. Bien évidemment que toute personne qui connait un peu l’islam sait qu’il ne peut pas être réformé et que la ruse elle-même fait partie des méthodes prônées par Allah dans le coran et il n’y a évidemment aucune limite dans le déploiement de celle-ci.

Il n’y a absolument aucune chance que cet homme soit sincère, mais même s’il pouvait l’être ( ce qui ne peut pas être le cas car si on s’aperçoit que l’islam a besoin d’être réformé, on comprend immédiatement qu’on se trouve en position d’apostasier ) , ce genre d’initiative reste ce qu’on a de pire à redouter. Retarder la réaction de rejet et l’acquisition d’information des populations ciblées par l’invasion islamique est notre pire péril.

pauledesbaux

avez-vous lu GUERRE A L OCCIDENT – GUERRE EN OCCIDENT du Lieutenant ColonelJean-François Cerisier (édité par RIPOSTE LAIQUE vous seriez édifié de la façon dont ils nous envahissent et surtout la façon dont ils opèrent avec la complicité des islamo-collabos vous ne regretterez pas d’être « venu »

Herbert Sogno

@ pauledesbaux

Non je ne l’ai pas lu mais vous avez probablement raison, je suis sans doute encore capable d’être étonné car on n’en voit jamais le bout ! Il n’y a qu’à lire l’article sur Lasfar et le PS proposé par Christine Tasin dans la même lettre pour s’en apercevoir.

Yves ESSYLU

je ne vois pas comment des textes mortifères mais réputés créés par Allah pourraient être modifiés
Ce sont des promesses dignes d’un parti politique Français

sav73

Créé par Allah déjà le coran est une copie plus ou moins de la bible et comme je le redis l’islam est une fausse religion avec un faux prophète, un guerrier, je ne crois pas que Mohamed a eu des révélations,pour moi l’islam est qu’ une invention pour manipuler les arabes de l’époque et certaines tribus Juifs en sont coupables, elle ont crées cette religion pour contrer le christianisme, et récupérer Jérusalem au main des chrétiens à l’ époque,puis après les massacres sont apparus…cette religion n’est que sang et guerre, le monde Musulman doit se remettre en question très vite…

ania

Moustafa Rashed tu crôaaaa ….. (oiseau de mauvaise augure)
tu adores un criminel « « Je suis le prophète du carnage. Je suis un rieur sanglant »
mahomet tour à tour pédophile assassin violeur voleur égorgeur détrousseur etc.dit le « beau modèle »
.
Ta pacification j’y croirai le jour .. ou plutôt je n’y croirai jamais puisque aucun musulman digne de ce nom ne renoncera à adorer le salopard/psychopathe nommé mahomet. Donc tu peux te fourrer cette dernière dans le tuyau obscur qui sert d’abri à toutes les saloperies indigestes du coran et des hadiths.
.
Rappel : citation
http://ripostelaique.com/je-suis-le-prophete-du-carnage-je-suis-un-rieur-sanglant.html

Nait Mohand

Il y a presque juste un an, le président égyptien Al-Sissi s’est adressé à Al-Azhar, en lui demandant de lutter contre l’extrémisme et il a ajouter ;  » nous devons changer radicalement notre religion  » Je pence que ce Cheikh a bien pris note de son Rais et le voilà enfin réagir avec beaucoup de retard !.Ces Messieurs osent dire publiquement que l’Islam est en panne et qu’il va falloir le rénover ! Alors si on rénoverait le coran en le raccommodant, ce ne serait plus les paroles de Dieu mais se serait celles du grand Maréchal Sissi,ou de ce Cheikh d’Al-Azhar, on est donc dans l’impasse surtout que les Arabes reprochaient aux Juifs et aux chrétiens la modification des textes de leur religion respective ! Croyez-moi c’est vraiment dans l’impasse où se trouve aujourd’hui notre Islam, avec les derniers génocides des populations Yézidis et les chrétiens du nord de l’Iraq, les Kurdes en Syrie et les massacres perpétrés par Bocco Haram sur des populations chrétiennes sans défense au Nigéria et aux pays limitrophes, sans oublier les Talibans qui ont détruit les statuts de Bouddhas et les arabo-musulmans qui ont détruit les bibliothèques et les monuments historiques dans le pays de l’Azawad, pays des Touaregs, et de ce qui se passe partout ailleurs, en particulier en Afghanistan, au Pakistan, au Yémen, en Libye, au Maroc avec la profanation du cimetière juif de Safi par les Arabo-terroristes et en France, avec les massacres d’Hebdo et de ce 13 Décembre noir etc…, tout cela au nom d’Allah et de l’Islam, oui, croyez-moi, c’est le signe d’une décadence, oui, une fin proche et irréversible de cet Islam, les arabes sont les premiers à le savoir et n’osent pas le dire, car, il va de leur avenir !!! Les Arabes ont longtemps maintenu l’idée qu’ils sont les seuls à pouvoir expliquer correctement les versets sataniques du coran, mais ils oublient que se sont les berbères qui avaient inventé la grammaire de leur arabe… ! Aujourd’hui avec l’avancée vertigineuse des moyens de télécommunication, tout est mis à nu, et beaucoup de têtes pensantes ont du quitter en masse cette religion rétrograde et obscurantiste qu’est l’Islam, tout simplement parce qu’ils ont réussi à en découvrir les failles que leur cachaient les Arabes !!! C’est pourquoi ils font le maximum pour maintenir les populations à l’écart de la connaissance et du savoir, et ce n’est pas par hasard que les pays musulmans et surtout arabes sont en retard dans tous les domaines ! L’ensemble des pays chrétiens doivent commencer par interdire l’Islam dans leur pays jusqu’à ce que l’Arabie saoudite et les pays musulmans acceptent la liberté de culte comme le font ces mêmes chrétiens pour leurs citoyens et doivent aussi autoriser la liberté de construction d’églises et de synagogues et autres… ! Comment les chrétiens supportent-ils l’humiliation que font subir, les arabo-terroristes à leurs frères de confession du Moyen orient, d’Afrique et d’Asie ? Qu’ils fassent de même en commençant par renvoyer tous leurs musulmans dans… lire la suite

Alya

Ils essayent tous de sauver leurs petits privilèges par des manipulations comme ils l’ont fait depuis le début de ce dogme. S’ils perdent la foi des musulmans ILS NE SONT PLUS RIEN!
Donc il faut arrêté de croire que ces types sont des musulmans éclairés, ce sont juste des manipulateurs qui voient le vent tourner et tentent coute que coute de sauver leurs propres intérêts.
L’islam se meurt, ils le savent ,il est moribond et demain « savants » des conneries bédouines, imams et autres profs islamique se retrouverons sans RIEN! et ce ne sera que justice. Ces égoïstes criminels doivent payer, d’une manière ou d’une autre, pour tout les malheurs qu’ils ont contribué a maintenir au nom d’Allah le terroriste.

L’islam doit être détruit pour le bien de l’humanité, pour la justice et la fraternité.

Auguste

Cet imam justifie les propos des socialos qui veulent considérer l’islam compatible avec la République, soit l’arbre qui cache la forêt.

Daniel Boutonnet

Le problème c’est q’une fois le coran débarrassé de toutes ses sourates belliqueuses et mortifères, une fois l’islam libéré de ses injonctions d’une rare débilité pour la vie de tous les jours, on se demande, s’ils veulent rester dans la religion, pourquoi alors ne pas devenir… chrétiens tout simplement !

Cavalier

Takkya!
Alors c’est quoi le coran? Comme le papier toilette on prend suivant ses besoins on adapte, on essuie c’est propre!
Le propre de la bête enragé c’est de se laisser approcher pour mieux mordre.

La Mécréante !

désolée, mais je croirai en la sincérité de ce “fondateur“ de ché pas quoi lorsqu’ils l’auront décapité. takkya ! takkya ! takkya ! c’est tout.

tous les moyens leur sont bons pour “tuer et faire du butin“.

même la lobotomie serait inopérante sur une cervelle muslim.

Gérard Creuset

J’ai bien lu la totalité de l’entretien. Dans l’intérêt de l’Humanité souhaitons bonne chance à cet esprit éclairé. Mais ce Cheikh est-il encore musulman ? C’est la question que ne manqueront pas de se poser le milliard d’affidés de Mahomet.

Le Nigérian

L’islam est une doctrine CRIMINELLE à BANNIR sans débat elle est théologiquement irréformable

Le Coran face aux musulmans réformateurs

Sourate 2 verset 11. Et quand on leur dit : « Ne semez pas la corruption sur la terre », ils disent : « Au contraire nous ne sommes que des réformateurs!  »

SOURATE 2 verset 12. Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s’en rendent pas compte.

SOURATE 2 verset 13. Et quand on leur dit : « Croyez comme les gens ont cru », ils disent : « Croirons-nous comme ont cru les faibles d’esprit?  » Certes, ce sont eux les véritables faibles d’esprit, mais ils ne le savent pas.

SOURATE 2 verset 14. Quand ils rencontrent ceux qui ont cru, ils disent : « Nous croyons »; mais quand ils se trouvent seuls avec leurs diables, ils disent : « Nous sommes avec vous; en effet, nous ne faisions que nous moquer (d’eux) ».

SOURATE 2 verset 15. C’est Allah qui Se moque d’eux et les endurcira dans leur révolte et prolongera sans fin leur égarement.

SOURATE2 verset 16. Ce sont eux qui ont troqué le droit chemin contre l’égarement. Eh bien, leur négoce n’a point profité. Et ils ne sont pas sur la bonne voie.

SOURATE 2 verset 17. Ils ressemblent à quelqu’un qui a allumé un feu; puis quand le feu a illuminé tout à l’entour, Allah a fait disparaître leur lumière et les a abandonnés dans les ténèbres où ils ne voient plus rien

Alia

Que fait ce bon monsieur de son beau model cité dans le coran et qui a incité à mentir, qui à violé de nombreuse femmes dont une gamine de 9 ans, qui a volé et s’est attribué la part du lion sur les razzias, qui à tué et fait tué des milliers de personnes dont une femme enceinte, une femme avec 5 enfant dont un bébé au sein, des vieillards, une vielle femme qui a été écartelée et pour laquelle ce beau modèle a montré une réelle joie en apprenant son exécution horrible? Que fait ce bon monsieur de l’ethnocide de la péninsule arabique perpétré par son bô modèle? va-t-il réécrire la sira et les hadith?

Tant que Mohammed sera le modèle et le prophète des musulmans ceux-ci n’auront qu’un but; tout faire pour gagner du temps pour islamiser le monde par les naissances et les conversions. Qui nous dit qu’une fois suffisamment nombreux ils ne ressortirons pas leur charia et leurs exégèses actuelles?

Est ce qu’il viendrait à l’idée d’un chrétien ou d’un judaïque de se prétendre encore chrétien ou judaïque s’ils renoncent l’un à toute ou partie des paroles de jésus et l’autre à toute ou partie des dix commandements?

« En outre, nous sommes conscients que personne ne peut éliminer l’islam et priver plus d’un milliard d’êtres humains de leur religion. »
Si c’est possible, en disant la vérité, toute la vérité sur votre dogme création bédouine mensongère et criminelle des 5 premiers califes. Les musulmans sont pris en otage par vos manipulations depuis 14 siècles celle qui est proposé dans cet article n’en sera qu’une de plus.