Envoyé spécial 9 et 16 février : le pire et le meilleur

Pourquoi les responsables de l’émission Envoyé spécial, ont-ils mis à leur programme du 16 février deux reportages : un sur les abattoirs français et un sur le destin des femmes d’Égypte qui sont aujourd’hui à la croisée des chemins ? Quel contraste avec celui du 9 ou les gens inquiets de la poussée de l’islam dans notre pays ont été rapidement et énergiquement catalogués d’affreux racistes d’extrême droite ! 

Vous avez peur de l’islam ? Mais non voyons rassurez-vous, vous n’avez rien à en craindre!  Pourquoi, alors, s’il ne faut pas avoir peur de l’islam, nous démontrer, la semaine suivante, que cette religion a pris une telle importance dans notre pays que, dans le domaine de l’alimentaire, les abattoirs de l’Ile de France sont tous hallal, avec de possibles risques sanitaires ? Notre corps se hallalise sans le savoir, sans le vouloir ! Pourquoi, ensuite, partir en Égypte pour mettre en évidence la violence dont sont victimes les femmes  dans la société musulmane égyptienne? On a pu mesurer, dans ce reportage, à quel point il nous paraissait souhaitable que nous restions le plus éloignés possible de ce type de société séparant de manière oppressive les femmes des hommes! Le harcèlement sexuel et le viol ne sont pas, rappelons-le, l’apanage des pays musulmans, mais dans notre pays les femmes sont aujourd’hui accompagnées dans leur démarche, même si trop peu encore osent porter plainte. En Égypte, comme solution, on propose le voile court, mais encore mieux le voile long et des wagons spécialement réservés aux femmes, l’apartheid vestimentaire et/ou spatial ! Courageuse et admirable cette jeune fille du reportage qui, appuyée par sa famille, a osé porter plainte contre les soldats violeurs! 

Oui nous devons réfléchir à la différence fondamentale du statut et du sort des femmes dans l’islam par rapport au corps féminin, corps tentateur, corps qu’il faut cacher à tout prix, corps auquel on interdit l’autonomie et la liberté sexuelle. Anne Zélensky dont ces préoccupations énoncées ont été complètement occultées dans le reportage du 9 a eu raison de s’insurger du détournement évident de son témoignage! Le statut et le sort des femmes est un point fondamental que les combats féministes de France ont fait évoluer ! Ce reportage du Caire et les interviews des sympathiques jeunes gens filmés nous font toucher, en profondeur, la différence fondamentale de nos sociétés. Quelle violence s’exerce contre une jeunesse à laquelle sont imposées des règles sexuelles avilissantes, contrôle de la virginité, tout rapport sexuel interdit avant le mariage! La virginité des jeunes filles un carcan à respecter qui s’impose au delà de l’intime, qui doit bousiller la vie de bien des jeunes filles et de femmes, et de jeunes hommes aussi dont on imagine la réelle frustration sexuelle… Rappelons haut et fort que, pour nous ici ou là-bas: la femme n’est pas la propriété de la famille, la jeune fille n’est pas l’élément d’un troupeau ! C’est un être autonome à part entière, sa sexualité lui appartient ! 

J’avais été intéressée en 2005 par le petit ouvrage écrit par Fethi Benslama  intitulé : Déclaration d’insoumission (1). Il s’élevait contre la soumission que l’islam imposait aux croyants, il remettait énergiquement en cause l’obligation de la virginité….Depuis c’est le statut quo, on dirait même que c’est une exigence qui reprend de la vigueur, il ne semble pas avoir été entendu….. ! 

Rappelant les événements politiques des années 1960 à 1990 dans la conclusion de son livre L’islam et la raison Malek Chebel (2) s’exprimait ainsi : « Pendant trois décennies, les Frères musulmans vont imprégner les esprits arabes de leur idéologie insidieuse, posant des jalons de la nouvelle morale islamique. Sans qu’aucune puissance ne vienne les contrarier- par ignorance ou à dessein-, ils vont dominer tous les secteurs laissés en friche par les pouvoirs en place, notamment l’aide sociale, la manne caritative et l’écoute des petites gens…. Depuis peu, le mouvement des Frères musulmans est lui-même confronté à d’autres prédicateurs plus radicaux encore». Il se posait la question : « avec quels musulmans seront-nous amener à vivre dans un avenir proche » ? Il faisait la remarque suivante : « l’obligation de porter le tchador pour les femmes n’est rien d’autre que le démission avouée des politiques face au puissant lobby d’imams rétrogrades parfois misogynes plus que religieux ». Cet homme, si lucide en 2005 ne peut pas aujourd’hui, fermer les yeux sur la montée en puissance des partis dont il redoutait et dénonçait alors l’influence, au Maghreb mais aussi dans notre pays. Notre inquiétude n’a donc rien d’illégitime ! 

Alors nos bonnes personnes qui veulent nous rassurer tel FrédéricLenoir (3) qui ne nie pas que dans certaines banlieues il y a sans doute des problèmes, que des jeunes filles subissent des pressions et sont malmenées par certains hommes ou par quelques grands frères (salafistes?), que décide-t-il ? Que ça ce n’est pas grave, que l’islam ne doit pas faire peur aux Français, la plupart du temps ils ( les Français) ne le voient pas, ça ne les menace pas, eux, aujourd’hui, pour l’instant  le phénomène ne concernerait que quelques jeunes filles dans de lointaines banlieues! Ne se rend-t-il pas compte que l’islam a modifié et continue de modifier notre société en profondeur? Modification des rapports entre garçons et filles au sein des établissements scolaires, au sein même des lieux de travail quand des hommes ou des femmes refusent de serrer la main de leurs collègues pour cause religieuse ! Modification de nos espaces partagés, qui s ‘islamisent en s’intégrisant, les fameux tchadors dont  parlait déjà M Chebel en 2005 se répandent partout. Mais, selon M Lenoir si les jeunes musulmanes sont victimes dans leurs banlieues, ça ne nous regarde pas, nous les non musulmans,  ça n’est pas notre affaire…. ! On parle d’excision en Tunisie ; mais nous ne devrions pas nous sentir concernés, on tue des Chrétiens en terre d’islam, mais nous  devrions regarder ailleurs! Ne pas se soucier des autres, et des femmes en particulier, attitude pas bien chrétienne  Frédéric ! 

Chantal Crabère 

(1) Déclaration d’insoumission : A l’usage des musulmans et ce ceux qui ne le sont pas. Éditions Flammarion. 

(2) L’islam et la raison Éditions Perrin. 

(3) Vient de publier Dieu entretiens avec Marie Drucker. Éditions Robert Laffont

image_pdf
0
0