Envoyé Spécial en service commandé pour nier le Grand Remplacement, salir RR et la réinfosphère

Publié le 15 février 2014 - par - 3 252 vues
Share

La-France-aujourd-huiHier soir, Envoyé spécial s’employait à dégommer la « rumeur » qui prétendrait que des habitants du 9-3 arriveraient dans certaines villes en échange de subventions en tapant sur Résistance républicaine, Riposte laïque, Le Parti de l’In-nocence, le SIEL dont le Président, Paul-Marie Coûteaux, est un des porte-paroles de Marine le Pen.

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/envoye-special-du-jeudi-13-fevrier-2014_523947.html   Minutes 46 à 1 heure.

Nous avons déjà consacré un article à la « rumeur » qui faisait l’objet du reportage, article évoqué d’ailleurs dans le reportage d’Envoyé spécial avec une malhonnêteté insigne puisque les journalistes prétendaient que nous alimentions une rumeur alors que nous nous contentions de poser des questions :  » Généralisation abusive de quelques cas ou véritable politique de remplacement de population ? Nous attendons d’autres témoignages qui infirment ou confirment…Nous entendons ses cris d’orfraie ; certes, nous ne jurerions pas que les maires qui accueillent la population du 9-3 ont reçu des subventions, mais il n’empêche que nous avons reçu plusieurs témoignages de nouvelles populations apparues ces derniers mois dans un certain nombre de villes et villages français, et notamment à Niort, ville jusqu’alors essentiellement peuplée de Français d’origine. Et si quelques faits divers « alimentent », comme le dit le Maire, la rumeur, à qui la faute ?

Et si, au lieu de porter plainte, ces Maires publiaient un tableau démographique de leur ville ces dernières années ? Nombre d’habitants, nombre de naissances, nombre de décès, nombre d’arrivées, nombre  de départs… On verrait peut-être s’il y a un solde positif anormal ou pas, non ? »

Nous avons eu droit hier soir à tous les poncifs, à tous les clichés et, incidemment… à la confirmation qu’il n’y a pas de fumée sans feu. La carte des Cada (Centre d’accueil pour Demandeur d’Asile) gérée par France terre d’asile présentée pendant le reportage est en effet plus que claire.

demandeasileOn remarquera que, effectivement, dans les Deux Sèvres, un Cada de 95 places a été ouvert début janvier… Ce qui explique peut-être que des immigrés ou descendants d’immigrés venus d’Ile de France ne soient pas (encore) répertoriés dans les logements sociaux évoqués par le responsable des HLM de Niort… On remarquera également que les jeunes du Val d’Oise alpagués pour tentative de vol d’une canette selon leur avocat auraient été « en vacances  » à Niort (chez qui ? invités par qui ? aux frais de qui ?) et que le même avocat évoque les mauvais comportements de ceux qui viennent d’ailleurs…

Quant à l’exemple de Chambon le Château, en Lozère, censé faire pleurer dans leurs chaumières les racistes que nous serions, il est révélateur de la désinformation/manipulation médiatique et politique : on nous présente une famille africaine bien sous tous rapports, fuyant un pays en guerre avec les témoignages du maire et de commerçants évoquant la nécessité des logements sociaux ou cada accueillant des immigrés pour « sauver » le village, la poste, l’école, la boucherie, les emplois…

Sauf que… tous les demandeurs d’asile ne sont pas de vrais demandeurs d’asile comme le Ministère de l’Intérieur le reconnaissait l’année dernière :

http://www.francetvinfo.fr/societe/en-cinq-ans-le-nombre-de-refugies-a-augmente-de-73-en-france_417601.html

« Pourtant, sur les 61 400 étrangers qui ont sollicité l’asile en France en 2012, 90% se sont vu refuser leur demande par l’Ofpra. Mais selon les auteurs du rapport, la majorité des déboutés ne sont jamais expulsés et « cette procédure est aujourd’hui devenue un des principaux chemins d’entrée sur le territoire français », écrivent-ils. Et pourtant, cela nous coûte très cher : Le rapport pointe également un manque de places d’accueil. Selon le JDD, ils estiment que la France devrait disposer de 35 000 places dans les Centres d’accueils pour demandeurs d’asile, contre 21 400 aujourd’hui. Une situation qui contraint les collectivités à se tourner vers le privé. Plus de 11 000 nuits d’hôtel ont été payées en 2012, assure le journal.. »

Et ça, ce n’est pas une rumeur. Ce sont des chiffres. Officiels. Et la réalité c’est bien qu’effectivement le plus petit village est visé par l’implantation de structures d’accueil des immigrés, ce qui conduit non pas à une certaine mixité mais au « Remplacement de population » honni dans le reportage.

Parce que si 90% des demandeurs d’asile déboutés demeurent en France, alors que ce sont ceux qui se font enregistrer, à qui voudra-t-on faire croire qu’il n’y a « que »  200000 immigrés nouveaux chaque année dont 100000 repartiraient chez eux ?

Nous savons, et Sarlozy l’avait reconnu lors du débat entre les deux tours, qu’on est à plus de 200000 arrivées  légales par an, ce qui, avec les clandestins, nous amène à 250000 à 300000 ; et les « spécialistes » interrogés hier qui voudraient nous faire croire qu’il n’y a pas plus d’étrangers aujourd’hui qu’hier et que la seule natalité des couples immigrés ou mixtes nous donnerait cette illusion nous prennent pour des benêts, relayés par des journalistes qui font un bien sale boulot.

J’aimerais comprendre pourquoi et comment les pouvoirs publics s’arrachent les cheveux et créent à tour de bras des postes pour désengorger les bureaux préfectoraux qui ont un rapport avec l’immigration (titre de séjour, naturalisation…), pourquoi et comment on généralise le halal en prison, pourquoi et comment on modifie de fond en comble les programmes de l’école, pourquoi on consacre tant de temps et d’argent à faire faire des rapports sur l’intégration et à pondre des décrets et lois pour obliger les Français à accepter le remplacement de population si ce n’est pas pour accueillir toujours plus d’immigrés….  

Mais, bien entendu, nier la réalité est tellement plus simple !

Et, pour cela, il suffit de deux mots magiques : « racisme » et « FN ».

Si nous nous alarmons de l’immigration, c’est, comme l’ont dit la journaliste et le maire de Châlons en Champagne, que « les Français sont racistes ». Ben voyons, c’est un peu court…   Et, si Renaud Camus et Paul-Marie Coûteaux ont participé à notre manifestation du 8 décembre dernier, largement filmée et citée lors du reportage, c’est, forcément, pour attirer les voix des racistes au FN… Ben voyons, c’est un peu court…

D’autant que la manifestation filmée par les jounalistes était destinée à défendre et la loi de 1905 et les traditions chrétiennes de notre pays… Il y en a certains qui n’ont pas peur des « amalgames »…

Alors Résistance républicaineRiposte laïqueParti de l’In-nocence… « nouvelle mouvance de l’extrême droite » comme l’ont complaisamment dit et redit les auteurs du reportage ?

Cela ne nous émeut même plus ;  nous  avons depuis longtemps expliqué et démontré pourquoi nous n’étions pas d’extrême droite et pourquoi nous ne le serions jamais et qu‘a contrario l’extrême droite était dorénavant à l’extrême gauche et à gauche. Et les medias aux ordres d’un parti stalinien qui panique devant les sondages et la montée de Marine Le Pen font leur travail de Pravda française.

Je ne les félicite pas, mais je ne les envie pas non plus. Et ce reportage est un élément de plus pour justifier la demande d’un referendum sur l’immigration en France, comme l’ont fait les Suisses.

Christine Tasin

Résistance républicaine 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.