Pour interdire définitivement le FN, envoyons Mélenchon au second tour

Désormais, la clarification est faite

C’est Jean-Luc MELENCHON  qui porte les espoirs du peuple qui en a marre des gesticulations de l’UMPS.

C’est Jean-Luc MELENCHON, malgré toutes ses insuffisances, malgré tous ses compromis avec des gauchistes et des staliniens , qui incarne la lutte des républicains contre le féodalisme financier qui nous pille et nous asservit.

C’est Jean-Luc MELENCHON et lui seul parmi les candidats qui porte les valeurs de la laïcité, même si nous aurions souhaité une plus grande agressivité contre les 2 organisations religieuses qui essayent de nous asservir par leur obscurantisme, c’est dire l’Église Catholique et l’U.I.O.F.

Et surtout, c’est lui seul qui dénonce avec efficacité l’imposture d’une Marine LE PEN et de son Front National.

Après la démagogie incohérente de ses propositions en matière économique et sociale mélangeant les analyses d’un économiste d’extrême-gauche comme SAPIR au tenant des libéraux poujadistes qui forment l’ossature de son parti, elle se découvre en demandant la restriction du droit à l’avortement!!! Pour ceux qui comme moi avons risqué prison et radiation de notre métier (médecin) pour obtenir cette liberté, ce n’est pas tolérable. Et quand Jean-Marie LE PEN fait l’éloge d’un Robert BRASILLACH qui avait appelé au meurtres antisémites, ce n’est pas tolérable.

Quand les « roquets » qui ont envahit depuis des mois les colonnes de Riposte Laïque, non seulement pour critiquer Jean-Luc MELENCHON, ce qui est tout à fait normal en soi, mais pour faire l’éloge de Marine LE PEN, qui est islamophobe mais absolument pas laïque, là aussi c’est intolérable.

Car il faut encore le répéter, la lutte contre l’islamisation de la France passe par l’application de lois laïques intransigeantes qui commencent par à enlever les privilèges de l’Église Catholique dans l’entretien de ses écoles et de ses lieux de culte, et pas par l’abandon des valeurs républicaines comme l’abandon du droit du sol au profit d’un hypothétique droit du sang sue l’Allemagne a même abandonner il y a 12 ans, et que Marine LE PEN essaye de remettre à l’honneur, alors que le seul problème est l’allégeance à la République laïque.

C’est d’ailleurs au nom de cette allégeance aux valeurs de notre République laïque que nous nous devons nous prononcer pour l’interdiction pour les mouvements anti-républicains comme le Front National et Europe-Écologie de participer à des élections démocratiques dans notre pays.

En attendant, enfonçons le clou en hissant Jean-Luc MELENCHON  au podium du second tour le 6 mai.

Hubert SAGE

Président du cercle Laïcité et République sociale.

image_pdf
0
0