Éoliennes en Saône-et-Loire : le triste exemple de La Chapelle-au-Mans

À l’heure où un parc éolien pourrait bien sourdre sur les communes de Saint-Aubin-sur-Loire, Gilly-sur-Loire, Bourbon-Lancy, la vigilance des habitants est à l’ordre du jour et il convient de clamer quelques vérités. Les éoliennes, ces monstres de 200 à 400 m de haut qui défigurent les paysages, ne poussent pas par hasard. Elles sont le résultat d’une escroquerie de l’État, du lobbyisme politico-écologiste, de la compromission des municipalités, de leurs intercommunalités, avec la complicité des propriétaires et exploitants agricoles.


Paradoxe en effet des élus locaux toujours prêts à réclamer des subventions pour embellir leurs communes, mais prêts aussi à valider les projets les plus fous d’implantation de ces éoliennes, parce que les promoteurs leur font miroiter des redevances. Ces élus à courte vue diffusent l’argument fallacieux de renflouement du budget communal, alors que ces tours Eiffel à trois pales ne seront guère propices à l’arrivée de nouveaux habitants et de touristes; donc de retombées fiscales.

Hypocrisie surtout des gras élus du millefeuille territorial aux frais des contribuables, que sont les communautés de communes, toujours plus tentaculaires de fusion en fusion. En zones rurales, toutes ces intercommunalités promeuvent le tourisme vert, mais sans jamais s’attarder sur l’impact visuel des parcs éoliens. Pire, à la tête de ces millefeuilles institutionnels, on trouve des chantres de l’écologie-politique.

C’est particulièrement le cas en Saône-et-Loire où une députée, devenue maire d’une petite ville de la Communauté de communes entre Arroux, Loire et Somme
https://www.cceals.fr/la-cceals, dont elle est vice-présidente, officiait récemment au Conseil national du tourisme. La même a également été vice-présidente du Comité régional du tourisme de Bourgogne et vice-présidente en charge du tourisme à la Région Bourgogne. Très impliquée encore dans la promotion de sa si belle région bourguignonne, elle n’en tenait pas moins fermement le ruban inaugural des quatre éoliennes de la Chapelle-au-Mans ! La Chapelle-au-Mans : inauguration du premier site éolien de Saône-et-Loire :
Acheminement et montage des éoliennes de La Chapelle-au-Mans en février 2019 :
Paradoxe enfin d’un monde agricole qui veut jouer la carte des produits locaux auprès des citadins, en surfant sur la mode du bio et du bien-être animal dans l’espace naturel, tout en acceptant sur leurs terres ces éoliennes néfastes à la faune, à la flore, l’avifaune, aux oiseaux migrateurs, au gibier tout autant qu’à leurs cheptels. Il faut dire que ces cupides grossiums du foncier sont preneurs des ponts d’or offerts par les bétonneurs de tout acabit.

Cependant, tout comme les maires et les délégués communautaires, ces grossiums ne doivent pas oublier qu’ils ne sont pas propriétaires du bien commun. À tous, les associations contre les projets d’éoliennes leur rappellent la notion de bien public, qui, elle, ne se confond pas avec l’intérêt général dévoyé par les intérêts particuliers que trop d’élus entérinent. Outre les nuisances visuelles, sonores et les massacres d’aménagement des champs et des bocages nécessaires à la construction des éoliennes et leur accès continuel pour leur maintenance, ces moulins à vents ne sont pas recyclables. Voir les vidéos sur YouTube des cimetières à pales aux États-Unis d’Amérique, où elle sont camouflées sous des milliers d’hectares.

Une autre nuisance moins connue est la gabegie politicarde qui oblige EDF à racheter au prix fort le peu d’électricité qu’elles produisent avec leurs 23 % de rendement. Il s’ensuit que les factures EDF ne finissent pas d’exploser, d’autant que le projet Hercule de l’Union européenne ambitionne le démantèlement de l’énergiticien national historique. Pour Philippe Herlin, docteur en économie du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) : « Les éoliennes, on voit bien que ça ne marche pas. En Allemagne, au Texas …, dès qu’il y a eu sérieux besoin d’énergie, ça ne marchait plus. Les éoliennes ce n’est pas viable, ça ne marche qu’avec des subventions… » : https://www.youtube.com/watch?v=DRl4M…

Pour mener le combat contre l’envahissement de nos campagnes, deux livres ont valeur de référence : Éoliennes. Un scandale d’État. Par Alban d’Arguin. Éditions Synthèse nationale, et l’ouvrage de Fabien Bouglé : Éoliennes. La face noire de la transition écologique. Éditions du Rocher.
Jacques CHASSAING
image_pdfimage_print

29 Commentaires

  1. Il y a une chose que ces escrocs de constructeurs d’éoliennes se gardent bien de dire, c’est que juridiquement ils ne sont que locataires de la partie du terrain sur laquelle ils mettent leurs cochonneries
    En clair cela veut dire que le propriétaire du terrain est seul responsable devant la loi puisque c’est lui qui a donné son accord
    Le jour où pour une raison quelconque , il faudra démonter les éoliennes situées sur son terrain ce sera à lui de payer les travaux, et ça lui coûtera beaucoup plus cher que les quelques milliers d’Euros qu’il a pu en tirer
    Sur YouTube on peut voir des vidéos dans lesquelles des spécialistes du droit, ou des gens très compétents en parlent
    Les maires des communes s’en foutent, ils ne sont pas responsables, pour eux c’est tout bénef
    Tous pourris !

  2. Faut prendre exemple sur la Corse, quand un projet ne leur convient pas, qqs centaines de grammes de C4*, et boum la nuisance disparait.

    * le C4 est souvent employe par les forces speciales quand ils veulent neutraliser un equipement

  3. De mémoire, un réacteur nucléaire produit autant que 1600 éoliennes et il y a 55 réacteurs nucléaires en France.

    • rassurez vous jacques le tout électrique routier va sauver le nucléaire…
      et puis pas trop vite l’hydrogène, ça pète sans polluer des milliers d’années, surtout ça casserait les projets envisagés avec cette aubaine.
      et puis l’éolienne et l’hydrolienne maritimes feront chuter les impôts des heureux habitants des côtes, qui sont parfois d’ex agents EDF…
      évidemment les habitants des métropoles n’auront pas cette chance…
      Parfois je me dis: finalement la décroissance, ce n’est peut être pas si idiot qu’on le dit….(sourire)

    • Et une éolienne n’atteindra que son plein rendement qu’avec un vent constant de 80km/h. Là c’est pas gagné.
      J’habite la Bretagne et cet hiver des éoliennes ont perdu leurs pales suite à un bon coup de vent. Ca laisse dubitatif …

    • Et une éolienne n’atteind son plein rendement qu’avec un vent constant de 80km/h. Là c’est pas gagné.
      J’habite en Bretagne et cet hiver dans mon coin des éoliennes ont perdu leurs pales suite à un bon coup de vent. Un vrai gag…

  4. Les éoliennes, pièges à fric pour les cartels sur notre dos ! encore une escroquerie…

    Nous n’avons plus de parlement, plus de justice… Et bientôt, plus assez d’électricité !!!

  5. Lors de la vague de froid au Texas les éoliennes ne marchaient pas. Ça ne fonctionne pas en dessous d’une certaine température. Vive le progrès

  6. Excellent article. Comment peut on installer ces abominations partout sur le territoire…

  7. com com district et autres pompe a fric, juste la pour faire plaisir a des pastèques et autres gôche et avec notre fric avec bien sur cette europe dont nous ne voulons plus (jamais voulut d’ailleurs)

  8. Je suis pour les éoliennes, à condition qu’elles soient installées uniquement devant les habitations des écolos et des élus qui sont pour. Là, on verra la gueule qu’ils vont tirer!

  9. Tout a fait d.accord. Sauf une chose, je trouve les eoliennes majestueuses!!!

    • @Jeepy : d ‘ autant plus que pendant des siècles elles nous ont permis de nous nourrir ….;meunier tu dors ♪♫♬

  10. La vandalisation de nos paysages est criminelle.Le tourisme « vert », qui s’est développé harmonieusement dans nos provinces ,sera définitivement ruine.

    • @Patapon : vous avez raison , à ça il faut jouter ces affreux pylônes des lignes à Haute Tension qui défigurent nos paysages …. MDR ….

    • @Patapon : au Portugal , certains jours , les énergies renouvelables représentent jusqu ‘ à 105 % de l ‘ énergie produite . Ça n ‘ a pas réduit l ‘ attrait touristique de ce pays VERT !!
      En Grande Bretagne , il y a 10 ans , 40 % de l ‘ énergie électrique étaient produits par le CHARBON , aujourd ‘ hui on ferme les dernières centrales au charbon , ce pays est devenu NUMÉRO UN MONDIAL en installations OFF SHORE !! Les Britanniques ne râlent pas , ils avancent !! Elle est là la différence

      • Les allemands sont toujours au charbon et cela leur permet de polluer tout le nord de l’Europe, France comprise tous les hivers.

  11. Dans quelques années, à la fin de vie d’un parc éolien, il y en a qui vont pleurer et ce ne sera pas ceux qui les ont montées (si on les retrouve) :

    http://vent-de-trizac.fr/index.php/pourquoi-les-promoteurs-eoliens-louent-la-terre-au-lieu-de-lacheter/

    Coût moyen du démantèlement d’une éolienne ; entre 150 000 et 700 000 € suivant la taille.
    Garantie déposée par l’exploitant pour une éolienne : 50 000 €.
    Devinez qui va payer le reste-à-charge ?

    • Joel
      Merci pour cet article qui vient confirmer mon commentaire
      Comme le disent les juristes dont je parle dans mon commentaire, on oublie volontairement de prévenir les agriculteurs des conséquences de leur engagement, et comme c’est écrit en termes contractuels que la plupart des gens ne se donnent pas la peine de comprendre, ils n’ont pas conscience qu’ils s’engagent pour beaucoup plus que ce qu’ils croient

      C’est comparable à un emprunt à la banque, avec la garantie de son bien immobilier, beaucoup de gens ignorent que lorsque l’on signe le contrat d’emprunt la banque devient automatiquement copropriétaire du bien, et qu’en cas de défaut de paiement elle en devient le propriétaire à part entière, ce qui donne lieu à une adjudication

      Faire confiance quand on parle argent est stupide

  12. Très bon article qui dénonce le scandale des éoliennes, escroquerie écologique et financière et, en plus, nocive pour la santé, orchestrée par un état incompétent qui persiste dans ses holdups vis à vis du peuple.

  13. Je connais ce coin pour y habiter. Je suis au courant du projet eolien sur Montmort, Marly sous Issy, Grury, mais je ne savais pas que Bourbon Lancy et Gilly étaient directement menacés.
    Ceci étant nous avons des associations de défense anti éoliens très pugnaces, Dieu merci.
    Mais dans ces communes menacées, les maisons se vendent mal et on a cette épée de Damocles suspendue constamment au-dessus de nous.

  14. Votre électricité , vous la voulez comment ?? Nucléaire ? Alors il faudra accepter de TRIPLER votre facture d électricité !! Sans compter les déchets qu ‘ il faudra supporter pendant des siècles

    • Encore un uberlu de l’écologie pastèque ! Le nucléaire est l’énergie la plus dire et la moins polluante.

      • Eh oui, allez le faire comprendre. Ceci étant, le problème des déchets reste crucial.

    • @Vova

      Et le coût du démontage de ces éoliennes, vous le connaissez ? Il faut le faire toutes le 30 ou 40 années à suivre et cela revient, actuellement, à 450.000€/piece.
      Symma l’héritage aux générations futures hein ?

  15. Des moulins qui brassent du vent, qui ne produisent que très peu d’électricité, qui enlaidissent le paysage, qui tuent les oiseaux, qui coûte cher à l’entretien, bref une nuisance visuelle!

  16. Toute maison neuve devrait être équipée d’office de panneaux solaires fabriqués en France à des tarifs très compétitifs.Pour commencer

  17. Le vova est bien un EELV pur jus rien que à le lire,male ou femelle ont ne le c’est pas,par contre lui ou elle pour la destruction du paysage en France il est pour.

  18. voir bagnes en inde au 19eme DE GRANDES ROUES AVEC MARCHES LES PRISONNIERS LES FAISANT TOURNER IDEAL POUR LA FABRICATION DE L ELECTRICITE ET LA REMISE EN FORME TRES ECOLOGIQUE EXISTAIT DEJA DU TEMPS DES ROMAINS POUR POMPER L EAU DES MINES VOIR VIDEOS

Les commentaires sont fermés.