Éoliennes, la face noire de la transition écologique, de Fabien Bouglé

Publié le 6 décembre 2019 - par - 17 commentaires - 882 vues

Toute personne qui n’aime pas être ridiculisée, ruinée, pour engraisser un groupe de mafieux a intérêt à lire le livre de Fabien Bouglé. Il montre à quel point on se moque du citoyen désirant « une planète propre, limitant aux maximum la production de CO2 ».

Ce citoyen bien intentionné, naïf, ne sait pas que les éoliennes sont hyperpolluantes dès leur construction, dès l’extraction des métaux des terres rares nécessaires à leur génératrice, il ne sait pas qu’elles rendent malades hommes et animaux, qu’elles détruisent la vie marine quand elles sont installées en mer… qu’elles ne limitent en rien la production de CO2, ne donnent aucune énergie à la demande !!

Surtout, ce citoyen ne sait pas à quel point des ONG vertueuses, « protectrices de l’environnement » s’enrichissent grâce aux éoliennes, à quel point des femmes et hommes politiques se laissent corrompre par des distributions de l’argent du contribuable, argent destiné à l’électricité « verte ». Cette électricité est la plus sale qu’on puisse imaginer, elle est « verdie » par les publicités incessantes de lobbies qui peuvent se permettre ces publicités coûteuses dans les médias… toujours avec notre argent !

Un chapitre est consacré aux montages financiers enrichissant le lobby éolien, ceci trop souvent avec la « coopération » de responsables politiques que nous imaginons vertueux grâce au bon salaire qui leur est versé.

Un autre chapitre concerne les dangers des infrasons pour humains et animaux… à faire trembler de peur ceux qui imaginaient encore que « le bruit des éoliennes n’est pas si terrible et tout le monde habite bien à proximité d’une route bruyante. » NON, les infrasons n’ont pas les mêmes effets que les sons et leurs méfaits sont connus depuis des décennies… manifestement pas de tout le monde. On se demanderait pourquoi…

L’emploi ne risque pas non plus de bien se porter grâce aux éoliennes, au contraire, et les touristes évitent les régions avec éoliennes… malgré certaines publicités.

L’ombre de Cosa Nostra plane sur la planète et je ne puis que recommander ce livre – facile et toujours agréable à lire – qui donne toutes les précisions qu’un esprit critique peut demander : toutes sont vérifiables, le livre comporte quantité de références…

Pour terminer, je dis MERCI à Fabien Bouglé pour le travail qu’il nous offre et présente juste un tout petit extrait du début du livre, de quoi vous donner envie de lire le tout :

« Ailleurs, en Mongolie Intérieure, il a été mesuré près de la mine de Baotou, haut lieu d’extraction, une radioactivité trente-deux fois supérieure à la normale, là où celle de Tchernobyl est quatorze fois supérieure. » (p. 27). Ici, on peut se demander pourquoi les habitants de cette région devraient mourir à cause de la pollution pour pouvoir nous offrir « une énergie propre »… Rien que l’idée devrait nous faire mourir de honte !

Mia Vossen

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
POLYEUCTE

Mes doigts s’usent à force d’écrire que Géothermie et Hydroliennes, éternelles elles, sont l’Avenir !

André LÉO

Le gogo laisse faire les zécolos, et se plaint parfois du désastre visuel, des dangers pour les oiseaux ,du bruit des pales, etc, mais il ignore le cout du démantèlement des engins, laissé à charge de l’agriculteur ou de la commune dont le maire écolo s’est fait “graisser la patte”.
Éolienne, durée de vie 20 ans pour 5 ans de service. (25% de temps “utile”.) Installées à prix sans contrôle par des actionnaires étrangers pour une électricité intermittente vendue 2 x plus chère .
Le démantèlement au bout de 20 ans est, contractuellement imposé au propriétaire: agriculteur ou municipalité. Cout individuel du démantèlement: 450.000€ par Éolienne,
On imagine la tronche des électeurs d’une petite commune qui a voté écolo et qui devra payer 5 millions pour en démanteler 10!

POLYEUCTE

La Réalité ! Merci de l’avoir rappelée.

zéphyrin

vous me faites sourire avec les hachoirs à oiseaux, le bruit des pales et vos 25¨% de temps utile…et tout le reste. .Je vous invite donc à vous rendre compte par vous même, pendant vos vacances par exemple , à visiter les éoliennes citoyennes. C’est du tourisme industriel, et c’est à la mode.
profitez en…

Rems

Une éolienne c’est fragile ça peut tomber aussi……

Vova

@Rems : Les pylônes électriques aussi peuvent tomber , une bonne tempête et plusieurs milliers de familles se retrouvent sans électricité !!

André LÉO

Tout a été dit sur la forfaiture “éolienne”.
L’exemple de cette semaine devrait “éclairer” les ayathollas de l’absurde croyance écolo.

4/12/2019 19 heures. Consommation maximale!, les éoliennes ont fourni 1,5% de la puissance électrique demandée et les panneaux solaires Zéro, évidemment!
A deux doigts de la “grande panne”. Les centrales nucléaires que les zécolos veulent détruire ont assuré 70% de la production. Tout le gaz mobilisé a fourni 12%, les centrales de secours au charbon (3%) et les centrales au fioul en réserve “nécessaire” de l’éolien 2%. Les 8% manquants ont été importés des centrales à charbon allemandes exigées par cohn bendit.
Ces 1,5% de “vent” ont déjà couté 60 milliards à la France, soit 5 fois le prix de la centrale EPR décriée de Flamanville!

zéphyrin

pardonnez moi : 1,5% sur l’ensemble du territoire.
davantage sur mon secteur où nous sommes peu nombreux et bien dotés en éolien . Il faut être précis.

Vova

@André LÉO : heu … puisque vous êtes un fana du nucléaire , que fait-on des déchets radioactifs , du combustible usé hautement radioactif — le Plutonium 239 voit son activité divisée par 2 au bout de 24.000 ans — et des bâtiments réacteurs toujours pas démantelés ???

gélase

“déchets radioactifs , du combustible usé hautement radioactif ” ben on envisageait le programme ASTRID pour créer une filière nucléaire destinée à utiliser ces déchets mais, manque de bol le programme vient d’être arrêté (en France) après 700 millions d’€ d’investissement…(cf le web )

André LÉO

Il n’y a pas encore de “bâtiments” réacteurs à démanteler. Fesenheim a encore un demi siècle de production à assurer, sauf si la macronie suit les zécolos et la fait détruire.
Les tours en béton ne sont… que du béton, léché par de la vapeur d’eau des circuits secondaires. La Hague, si les terroriste écolos ne s’en mêlent pas, est très capable de traiter le cœur du réacteur. Notons pour les ignorants qu’elle le fait déjà en “récupérant” les barres de combustible usé, pour en faire du MOX, un nouveau combustible qui va donner de l’énergie à son tour.
Les zécolos adorateurs du VERT-sabre devraient avoir peur du nucléaire des ayathollas d’Iran ou du Pakistan, sous forme de bombe, mais pas de NOS centrales nucléaires, trop peu “enrichies” en matériaux radioactif, pour “exploser”.

jos

BRENNILIS dans le 29,, arrêtée depuis de nombreuses années, la centrale est pratiquement entièrement détruite malgré les bâton dans les roues fournis par les écolos. j’habite entre l’Ile Longue et Brénnilis. et suis encadré par une multitude d’éoliennes qui ont la particularité de ne pas tourner toutes ensembles ou de tourner par vent nul. j’ai subit Tchernobyl( j’ai vu sur un détecteur de radioactivité) et j’ai aussi participé à une bonne dizaine d’essais nucléaires français les plus polluants. Soit on retourne à la bougie soit on garde le nucléaire (ma préférence) . en 1954 , EDF a installé une éolienne industrielle dans le Cotentin, déconstruite volontairement par ses soins qq années (sans doute pas rentable. les éoliennes: c’est de l’arnaque

PANDRE

Les sois-disant écolos ont rien compris au film. Dommage pour eux.

Joël

Certains citoyens et maires devraient s’informer sur le coût à leur charge lorsqu’une éolienne est à l’abandon :
https://www.climato-realistes.fr/eoliennes-les-couts-caches/
J’espère qu’ils ont un bas de laine confortable pour leurs petits-enfants car même eux payeront l’inconséquence de leurs aïeux, comme la dette.

Jesse James

En Californie , première éoliennes construite fin des années 60 par millier , 2019 , la plupart de ces éoliennes sont à l’abandon et rouillent au soleil. OUI à l’énergie solaire, NON aux éoliennes bidons .

Perplexe !

je crois qu’on évalue à 14 000 le nombre d’éoliennes abandonnées aux USA et les sociétés ALLEMANDES CONTINUENT A S’ENRICHIR en implantant des éoliennes gigantesques sur notre sol, comme dans le joli petit village de CHAMOLE au-dessus de POLIGNY, JURA : les “plus hautes éoliennes de France” : quel label touristique !!!

Vova

@Perplexe ! : 14.000 , vous êtes bien modeste , j ‘ ai déjà vu 31.000 ! Après moultes recherches sur Internet , il s ‘ était avéré que c ‘ était un bobard , comme beaucoup d ‘ information sur le Net ! Si on se réfère au commentaire du outlaw JJ , ces éoliennes ont tourné au moins 40 ans , ce qui n ‘ est pas mal du tout ! Si elles rouillent au soleil c ‘ est parce qu ‘ aucune loi n ‘ oblige à les recycler . On est aux États-Unis là , le pays des magouilles énergétiques par excellence , rappelez-vous l ‘ affaire Enron !!

Lire Aussi