Éphéméride du 25 juillet

Éphéméride du 25 juillet…

Le 25 juillet 306, Constantin, le fils de sainte Hélène – découvreuse, selon la tradition, des reliques de la Passion du Christ en Terre sainte –, est proclamé empereur par les légions romaines de Grande-Bretagne, où il se trouve alors. Ce sera le premier empereur romain chrétien. Dès lors, l’histoire de la chrétienté est en marche, qui saura maintenir l’Europe à flot après la chute de l’Empire romain d’Occident, en 476. Des savoirs, des constructions et des œuvres sublimes verront le jour, qui sont aujourd’hui encore des phares de l’humanité.

Constantinople, quant elle, ville fondée par Constantin – d’où son nom ! –, survivra longtemps, jusqu’à cette année fatidique de 1453, avec sa chute et l’entrée sanglante de Mehmet II et ses armées dans la ville. Tout cela se déroule sous l’œil indifférent de l’Occident, occupé à ses luttes fratricides – dont la Guerre de Cent ans finissante n’est pas des moindres ! Constantinople, aujourd’hui, c’est Paris, Londres, Bruxelles, Berlin, etc. Des Constantinople partout en Occident, mais pas du temps de sa splendeur. Plutôt à l’heure de tomber, faute de volontés solides pour résister au Croissant et autres fossoyeurs de notre civilisation, dont on comprend que Viktor Orbán refuse de faire suivre le même chemin à la Hongrie en ne se mélangeant pas !

Le 25 juillet 1137, la femme sans doute la plus mythique du Moyen Âge – avec Jeanne d’Arc – épouse le roi de France Louis VII. Avec celui-là qui, contrairement à son épouse, ne s’intéresse pas trop aux arts, à commencer par celui de vivre, ce ne sera pas la noce, c’est le cas de le dire. Mais après que son premier mariage a été cassé pour cause de consanguinité – et surtout pour n’avoir pas donné d’hériter mâle à la couronne de France –, Aliénor aura une vie conjugale nettement plus passionnelle et tumultueuse avec second mari, Henri Plantagenêt, futur roi d’Angleterre. L’un de ses fils entrera lui aussi dans l’imaginaire collectif, grâce entre autres à Robin des Bois : Richard Cœur de Lion. Et l’une des petites-filles d’Aliénor sera promise au futur roi de France Louis VIII, et enfantera le roi-chevalier Louis IX, plus connu sous le nom de Saint Louis, figure encore plus mythique que son arrière-grand-mère. Cette petite-fille porte un nom romanesque à souhait : Blanche de Castille. Autant de figures qui racontent l’Europe chrétienne et qu’aujourd’hui on voudrait étouffer sous un tas exotique malodorant et toxique pour notre survie.



Le 25 juillet 1593, après des décennies de luttes meurtrières et dévastatrices, lors des tristement célèbres guerres de Religion, Henri de Navarre, dans un souci d’apaisement, abjure une seconde fois sa foi – pas dans la ville de Foix mais à Saint-Denis, désormais terre d’islam ! –, protestante en l’occurrence. Il peut ainsi réclamer le trône de France, dont il est l’héritier légitime depuis la mort d’Henri III en 1589, assassiné par le « méchant moine » Clément. Henri IV connaîtra le destin de son prédécesseur, mais ceci est une autre histoire. En, attendant, sous son règne, la France retrouve progressivement son unité perdue dans les guerres de Religion. Unité qui n’est plus qu’un vain mot de nos jours où les particularismes des uns et des autres règnent sur la Nation quand ils ne tentent pas de la détruire purement et simplement.

Le 25 juillet 1909, montrant l’audace aventurière des Français et pionnier de l’aéronautique, Louis Blériot part du hameau Les Baraques – aujourd’hui Blériot-Plage ! –, près de Calais, et rallie Douvres en Angleterre, en 37 minutes. Quelques années plus tard, l’aviation pleine de promesses connaîtra une évolution-éclair dans la guerre fratricide de 1914-1918, tombeau de l’Europe historique.



25 juillet 2022 :

Les forêts brûlent, comme pour signifier la fin d’un temps, le nôtre. Les villes, où il faisait autrefois bon vivre, son devenues des coupe-gorges au sens souvent littéral. Des créatures politiques, médiatiques, « intellectuelles », des clowns pas drôles du spectacle, des enseignants, etc., appellent à ne rien respecter de l’histoire de France.

Des hordes de petits Blancs biberonnés à la haine de soi hurlent « Vive l’islam ! » avec leurs jolis cheveux roses pour les garçons et les filles à la fois, comme autant de proies destinées aux allogènes qui ne font plus mystère de leur volonté carnivore à l’endroit de l’Occident. Les flics ont peur d’appliquer la loi et la loi a peur d’elle-même. D’où viendra la révolte, si elle doit advenir ? De chez nous ? Il y a peu de chances. De l’Est ? Peut-être. Mais l’Est a-t-il encore envie de nous sauver, nous qui l’avons répudié pour nous mettre dans la couche de maîtres qui sont pourtant nos ennemis viscéraux depuis le VIIe siècle ?

Vae victis – « malheur aux vaincus » –, disait Brennus…

Charles Demassieux

image_pdfimage_print
15

10 Commentaires

  1. Il est grand temps d aller au lit avec ton suppo, Charlie.. tu délires plein pot.
    Ps: tu te dis journaliste, tu as une carte de presse ? Et si oui, où lit on ta prose, à part ici ? Nulle part ? C est ce que je pensais.

    (JE M’ENNUIE DANS MA VIE MINABLE, ALORS JE DÉVERSE MA PURULENTE PROSE POUR TUER LE TEMPS QUI M’IGNORE !)

    • Précisément, petite fiente frustrée à la pensée intestinale , je ne suis pas journaliste parce que moi je ne me torche pas le fondement avec les livres d’histoire, je les lis ! Mais une erreur cérébrale comme toi est incapable de comprendre, je me doute. Allez, va vomir ta bile dans tes draps sales de ta puanteur mentale redoutable. Au fait, tu n’as pas honte d’insulter un tel homme avec ton pseudo, petit furoncle qui n’a même le courage d’éructer avec son vrai nom ?

      • Ce qui me choque le plus c’est l’octroi du pseudo de CM par le cancrelat qui se cache derrière, une insulte à la dignité humaine.

      • Honte de quoi? De répondre à un clown triste, un guignol à 2 balles, un pequenot pouilleux, une face de rat ? Surement pas. Et tes insultes vulgaires, je m en balek.

    • Ce serait intéressant de savoir pourquoi vous n’êtes pas d’accord avec l’article.
      Mais insulter est tellement plus facile pour les haineux.
      De toute évidence, vous n’osez pas porter le pseudo qui correspond à votre pensée.
      Mehmet 1 ou 2 ? Antifa, Mélenchon ?

      • Anne Marie G Qui insulte LE PREMIER de façon générale et régulière ??? Demassieux est le type le plus IMPOLI LE PLUS GROSSIER LE PLUS VULGAIRE LE PLUS ININTÉRESSANT qui s’étale sans honneur sur Riposte laïque, ses insultes sont INADMISSIBLES !

    • Heureusement que le vrai Charles Martel était d’une autre trempe que toi, suceur de pseudo.

  2. Aujourd’hui, il n’y a pas que les poids qui sont faussés, c’est toute notre société qui l’est ! Malheur à nous en effet, mais le monde est à un tournant historique inouï d’où rejaillira le bonheur de peuples, n’en doutez pas !!!

  3. En effet, la proclamation de Constantin empereur est une date fatidique pour notre civilisation européenne.
    Malheureusement, trop de Français et même de patriotes se désintéressent de leur Histoire qui est pourtant celle de leur origine et à laquelle leur lignée a participé.
    L’histoire n’a pas été toujours joyeuse, la misère ou du moins la précarité était l’ordinaire de beaucoup de nos ancêtres.
    Mais il en allait ainsi partout, sans exceptions ou des exceptions très brêves.
    C’est le christianisme qui a donné les principes d’organisation et les valeurs, même s’il fut instrumentalisé par les puissants à leur profit.
    Le catholicisme basé sur les valeurs évangéliques est peut-être la religion la plus douce qui existe avec le bouddhisme mais au contraire de ce dernier, le travail est une valeur fondatrice de la dignité, d’où le dynamisme et les sommets atteints par aucune autre civilisation.

  4. Je remercie Charles Demassieux pour ces rappels historiques.Je reviens sur l’exploit de Louis Blériot qui est intéressant pourquoi?Il faut remarquer un phénomène très français à savoir que beaucoup d’inventeurs et particulièrement en matière aéronautique sont l’œuvre de personnalités qui agissent en solitaire mais lorsqu’il s’agit de passer à une phase industrielle,les problèmes arrivent vite car ces inventeurs ne disposent pas toujours des ressources financières,humaines,et budgétaires pour vivre de leurs travaux.

    Il y a une autre personnalité méconnue des français qui c’est intéressée à l’aéronautique et particulièrement à la motorisation des avions,il s’agit de Pierre Clerget.Qui connait Pierre Clerget?Hélas son aventure aéronautique ne c’est pas très bien terminée.

1 Rétrolien / Ping

  1. Éphéméride du 25 juillet | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.