Erdogan approuve les violences des supporters turcs à Lyon


Le quart de finale aller de Ligue Europa se disputait hier soir à Lyon et opposait l’OL au club stambouliote Besiktas. La Turquie, pays de l’Asie Mineure, ne participe pas seulement à l’Eurovision mais au football européen aussi.

Il s’agissait d’un match classé à très haut risque, 4 sur 4,  le plus haut sur l’échelle . Il s’avère que les événements ont donné raison à ces prévisions. Ce sont de véritables scènes de guérillas urbaines qui se sont déroulées hier soir.  D’abord aux alentours du stade, quelques heures avant le match, que la police n’a pas semblé en mesure de maîtriser, puis dans la tribune sud avant le coup d’envoi.

Les supporters turcs sont rentrés dans le stade avec des fumigènes et des bombes agricoles qu’ils ont lancés du haut de leurs tribunes sur les supporters lyonnais ce qui a provoqué d’impressionnants et dangereux mouvements de foule. Une marée humaine incontrôlable, dit le président de l’OL, Jean-Michel Aulas.  Et obligé les supporters lyonnais de fuir les gradins afin d’échapper aux projectiles pyrotechniques dont ils étaient bombardés. Les supporters lyonnais n’ont eu d’autre choix que d’envahir la pelouse, explique le président du club

Le match a commencé avec trois quarts d’heure de retard et s »est terminé fort heureusement par la victoire 2 à 1 de l’OL. Ouf ! Si le match avait été annulé, c’est la responsabilité du club qui était engagée.

Les supporters turcs sont dangereux, constate Aulas. Ils sont aussi extrêmement nombreux. 20000. Pour un match à l’extérieur, c’est un nombre  considérable. Une véritable armée, pourrait-on dire, qui a débordé la sécurité lyonnaise. Alors que la vente numérique avait été interdite aux pays étrangers, quelque 2000 supporters seraient arrivés par l’Allemagne et ont pu entrer sans billets dans le stade avec la complicité de supporters  résidant en France qui ont acheté les billets pour eux. On peut en effet parler d’attaque préméditée.

Après l’attentat contre le stade de France en 2015, après les bombes  contre le bus de l’équipe de Dortmund, le club lyonnais a-t-il pris toute la mesure du danger de cette situation explosive ? On peut  déplorer un système de fouilles inefficace, également d’avoir placé les supporters turcs dans une tribune au-dessus des Lyonnais au lieu de les séparer.

Ne peut-on penser de manière plus générale, que malgré l’état d’urgence, et les tragiques précédents, la France n’ose pas se donner les moyens, non pas matériels – 1500 stadiers et six compagnies de CRS avaient été affectés – mais psychologiques, de prendre des mesures efficaces. Peut-on revoir les règles concernant la palpation qui laissent beaucoup d’échappatoires que les hooligans connaissent ? Cela donnera l’occasion aux ligues des droits de l’homme d’avoir des vapeurs.

Mais n’inversons pas les rôles. Les fumigènes et les bombes étaient turcs. A chacun ses responsabilités. Les vidéos sont  en effet accablantes pour les hooligans stambouliotes. Après avoir vandalisé la boutique de l’OL, ils jettent  des engins pyrotechniques sur les supporters en contre-bas dans la tribune du virage sud du stade.

Il pourrait s’agir d’une lamentable histoire de hooligans de plus. Mais l’affaire prend un tournant politique.

La presse turque pro-gouvernementale accuse les supporters lyonnais. Les hooligans de Lyon  ont attaqué les supporters turcs, dont des femmes et des enfants, et ensuite les fans de Besiktas ont répliqué, écrit le journal  Sabah.

Pire. A quelques jours d’un référendum destiné à accroître encore ses pouvoirs,  le président Erdogan lui-même s’en mêle et cautionne le comportement de ses ressortissants. Ce qui est dangereux, ce sont les supporters français qui ont pénétré sur la pelouse, réplique-t-il.

La Turquie accepterait-elle qu’au match retour, qui s’annonce d’ores et déjà éminemment risqué, les supporters lyonnais se comportent de la même façon ?

Le président turc donne ni plus ni moins à ses ressortissants dangereux  un permis de vandaliser, de terroriser, et menacer la sécurité. Une véritable démonstration de force. Au fond, la scène d’hier soir, ne fait qu’illustrer tristement les récents propos du président turc qui déclarait: aucun Européen ne pourra plus faire un pas dans la rue en sécurité. On ne peut  pas dire que nous n’avions pas été prévenus.

Florence Labbé

 

image_pdf
0
0

19 Commentaires

  1. Vous en rêviez, les turcs le font. Que croyez-vous qu’il se passe dans certaines communes du VDM lorsque certaines communautés sont majoritaires, et bien demandez aux édiles qui se font cramer leur bagnole ou cambrioler lorsqu’elles sont en vacances. Par exemple, Villeneuve Saint Georges détient un triste record, mais ne cherchez pas dans les journaux pour connaître l’état des lieux. Même Le Parisien, s’est crevé un œil et vole sur le dos pour ne plus voir la « misère moderne »(ils appellent ça le « vivre ensembles »).
    Et je ne vous parle même pas de son commissariat(crasseux, en sous-effectif, travaillant comme en 40?, etc.). Bon tout ça pour vous dire qu’on tape sur les têtes de.. mais que les lyonnais ne sont pas mieux! Et ça les préparent pour un futur proche.
    Bonjour chez vous.

  2. Sur ces 20 000 supporters turcs combien sont restés en France après le match ? N’est ce pas là une belle occasion offerte pour entrer en France clandestinement ?

  3. Comment se fait-il que la Turquie participe a une compétition Européenne ?

  4. Sous couvert d’un déplacement de supporters, Hitlerdogan teste en réalité notre capacité à réagir et neutraliser une armée clandestine de janissaires. Manifestement,il a été satisfait du résultat. Et nous,les couilles-molles, on ne veut pas voir la manoeuvre.
    Quelle sera la prochaine étape? Combien de ses acolytes sont -ils déjà enkystes en France?

    • Ne cherchez pas Françaixaspere, Erdogan connait déjà notre capacité à ne pas réagir et il peut être satisfait. Mais il n’est pas le seul car les « autres » aussi savent que nous ne répondrons que par des petits nounours, des bougies et des mines de crayons. Eh oui, nous avons définitivement laissé nos « couilles » aux vestiaires et nous sommes shootés aux « padamalgam 1000 »!
      Voila, triste constat de voir les vieux coqs déplumés reniflant les effluves du fumier en passant leur temps à déblatérer sur des forums en se demandant s’ils vont oser voter FN! La messe est dite l’ami!!

      • Oh mais il ne faut pas stigmatiser ces vieux gallinacés, ils ont à l’esprit les heures les plus etc, le programme économique du parti d’extrêêêêêême drouââââte et ils ont très très drôlement peur que la sortie de l’Europe leur prenne tout leurs bons bas de laine, alors faut comprendre hein !
        Sinon, hormis le fait que ça me déboite de voir ces racailles venir foutre le boxon chez nous et qu’on les laisse faire, ben moi ca me fait bien marrer de voir des cons de supporters (ce qui est bien sûr un pléonasme) se friter entre eux.
        Autrement, je suis bien évidemment pour l’entrée de ce grand pays qu’est la Turquie en Europe, tout le monde l’aura compris, pas vrai ?
        Au fait, vous savez que vos bagnoles (les Allemandes aussi, si si !) sont fabriquées en grande partie là bas ?
        Ehhhh oui…

  5. L’OTAN compte actuellement 28 pays membres, dont la Turquie! http://www.nato.int/cps/fr/natohq/nato_countries.htm
    Les stratèges de l’armée française feraient bien de poser ce problème au lieu de se contenter de réclamer 3% du PIB. Augmenter le budget de l’armée française – otanisée – oui, mais pourquoi faire et avec qui? On attend toujours la réponse de nos quelque 6 000 généraux, des spécialistes et autres consultants en géostratégie.

  6. «  »Il faut que l’UEFA sorte la Turquie de toutes les compétitions européennes. » »

    Il aurait fallu que la Turquie ne participe pas aux compétitions européennes… puisqu’elle ne fait pas partie..de l’Europe!
    Trop simple?

  7. Et ça veut rentrer dans cette putain d’EUROPE dont nous ne savons déjà pas comment en sortir ? Aucune confiance en Erdogan : Despote assassin , culotté , totalitaire , agressif , menteur ..! Dont les seuls REVES sont le FRIC EUROPEEN , et la possibilité de laisser se déverser chez nous , ce FLOT d’ immense population qui ne FERAIT QU’UNE BOUCHEE DE NOTRE PAUVRE FRANCE ! CIEL ..Nos enfants ne doivent pas subir ça ! NOUS MARCHONS SUR DES OEUFS , AVEC CET ACCORD « de merde signé  » par LE PARLEMENT EUROPEEN DE 2013 , METTANT FIN AUX PASSEPORTS POUR LES TURCS POUR ENTRER DANS SCHENGEN ! Nous n’avons rien contre les ressortissants turcs , mais IL FAUT BLOQUER CET ACCORD ! CHACUN VOIT MIDI A SA PORTE et NOUS AVONS LE DROIT DE VOULOIR NOUS PROTEGER ! Et NOUS OCCUPER DE NOS PROBLEMES

  8. Saint-Etienne fait la promotion du FESTIVAL DE LA TURQUIE. Le maire LR sans états d’âme.
    http://www.parc-expo42.com/Festival-de-la-Turquie-1104-1104.html
    Ce festival s’inscrit dans le champ d’action de l’ACTS du 28 avril au 1 mai 2017
    http://ripostelaique.com/un-immense-centre-culturel-turc-en-construction-a-saint-etienne.html
    http://ripostelaique.com/deux-plus-grands-espaces-evenementiels-de-saint-etienne-reserves-a-promotion-de-lislam-week-end.html : le président du groupe Saint-Etienne Bleu Marine, Serge Horvath, avait repéré la venue d’un étrange visiteur, le prêcheur Nihat Hatipoğlu

  9. Svp je veux que soient affichées les tronches des femmes et hommes politiques qui ont essayé de nous embobiner avec la posture « modérée » d’erdogan et de ses semblables dans le triste but de faire entrer la Turquie dans l’UE. Juste pour être sûr de ne plus voter pour eux – elles , et surtout pas dimanche!!!!! Ni le 30 d’ailleurs.

  10. Il faut que l’UEFA sorte la Turquie de toutes les compétitions européennes.

  11. Va t-on expulser ces voyous vers leur cher pays ? Qu’en sera t-il du match retour en Turquie ? Erdogan va t-il prendre l’OL en otage ?

  12. La Turquie ne faisant pas partie de l’Europe, pourquoi a -t-elle le droit de participer à la Ligue Europa? à l’Eurovision ???

  13. Je rappelle que l’UE a donné au fil des années 4 milliards à la Turquie pour se mettre aux normes des exigences pour entrer dans l’Europe. Il faut constater les propos haineux, les injures de Erdogan envers les membres de l’UE. C’est honteux ! Bref, il nous faut sortir de ce carcan qui nous tue. Une Europe des Nations : Oui.

  14. A chaque fois qu’il y a un match avec les turcs il y a de graves débordements. On se demande bien ce qu’attend l’UEFA pour exclure définitivement tous les clubs turques des compétitions européennes. Ces derniers n’ont d’ailleurs rien à y faire, la Turquie n’est pas située en Europe mais en Asie.

  15. Et dire que la France a laissé se tenir un meeting pro-Erdogan, alors que les Pays-bas, et Merkel ont refusé.
    Donc notre pauvre pays a récolté le déshonneur, la honte et les guérillas, et le tout en plein état d’urgence. Du perdant, perdant, comme on sait si bien le faire depuis une grosse trentaine d’années.
    Pendant ce temps-là, l’incompétent élyséen danse sur le rap à deux balles de Black M, après avoir tenu la main à Théo la racaille et déclenché durant une bonne quinzaine des saccages urbains.
    Présentons la note à la famille Luhaka.
    Et puis, vivement la relève, un bon nettoyage de printemps s’impose au plus vite.
    Les écuries d’Augias débordent et attendent leur nouveau Hercule moderne.

Les commentaires sont fermés.