Erdogan exulte : il va avoir sa mega-mosquée, Eyyub Sultan, à Strasbourg

Publié le 19 octobre 2017 - par - 42 commentaires - 2 528 vues
Share

Ils exultent ! Le maire, le préfet, des représentants du Conseil français du culte musulman (CFCM) ainsi que divers représentants des cultes chrétiens et juif, l’ambassadeur et le vice-Premier ministre de Turquie mais aussi les ambassadeurs de la Turquie et de l’Arabie saoudite en France et même un membre de Bosnie-Herzégovine, tout ce beau linge vient de poser la première pierre de la Grande mosquée turque de Strasbourg.

Sûr qu’ils commençaient à se sentir à l’étroit, les 150.000 à 200.000 musulmans, avec seulement quelque 120 lieux de culte recensés dans la région Alsace et déjà 3 mosquées à Strasbourg (la dernière inaugurée par Manuel Valls, en 2012). 10 % de la population (selon le site alsace.fr, en 2015), la communauté musulmane d’Alsace présente assurément une santé des plus florissantes. Élus, fonctionnaires de l’État, membres du CFCM, invités étrangers, ils sont contents donc ! Ils ont de quoi. Eyyub Sultan – le nom de la prochaine mosquée – sera splendide.

De l’extérieur : 5.500 mètres carrés d’un style typiquement ottoman orné de deux minarets de 32 mètres « sans pour autant qu’ils ne serviront à l’appel à la prière (sic)», lit-on sur saphirnews. C’est censé rassurer ? Mais alors, pourquoi aussi inutile dépense ? Bah, ce doit être juste pour faire joli… A l’intérieur : 900 mètres carrés rien que pour la prière, avec une mezzanine réservée aux femmes. Normal, quoi ! Un énorme bâtiment qui pourra accueillir 3.000 fidèles.

Voilà donc où nous en sommes. En dépit d’un recours déposé il y a quelques années par Jacques Cordonnier, le président de Forum d’Alsace qui estimait que cette gigantesque mosquée représentait « un élément architectural étranger » : en clair, Strasbourg, ville royale sous les Mérovingiens et berceau de l’humanisme et de la Réforme au XVIe siècle, s’orientalise. 

Jacques Cordonnier pointait également du doigt un certain nombre d’entorses à la réglementation de l’urbanisme : le POS (plan d’occupation des sols) interdisant les constructions de plus de 18 mètres de haut. Mais malgré l’esthétique jurant avec l’Histoire, la loi non respectée sans parler de l’absence de concertation avec les administrés,  ce projet a donc été validé.

Elle va coûter cher, la mosquée au nom si évocateur. De 17 millions annoncés par la confédération turque Millî Görüs (Eyup Sahin étant son président pour le Grand Est), on est passé à 32 millions d’euros, et encore, en anticipant une marge de 10% en cas d’imprévu. Mais qui va payer pour implanter l’une des plus grandes mosquées d’Europe dans l’une des capitales européennes ?

« Nous espérons des dons d’hommes d’affaires de partout, d’Europe comme de Turquie mais pour le moment nous avons seulement mobilisé en France […]Plus de 200 personnes sont déjà engagées à nous verser entre 10 et 1.000 euros par mois selon leurs moyens jusqu’à la fin du chantier […], nous allons relayer officiellement cet appel auprès des 700 mosquée de Millî Görüs en Europe », annonce le président de la confédération pour le Grand Est. Autrement dit, des citoyens musulmans d’autres pays d’Europe et même de Turquie ont le droit de participer à l’édification d’une mosquée dans notre propre pays…

Remarquez, depuis des dizaines d’années, Qatar, Maroc, Algérie, Koweït, Arabie saoudite, pour les plus connus, implantent bien leur théocratie islamique aux quatre coins de chez nous…

Il semble cependant que 32 millions d’euros de dons ne soient pas si aisés à réunir. Aussi, apprend-on, sur saphirnews, que « la mosquée a récemment fait savoir qu’elle sollicitait la Ville de Strasbourg pour une contribution au financement pouvant aller jusqu’à 1,5 millions d’euros pour la partie cultuelle de la mosquée ». 

Vous avez bien lu, pour la partie cultuelle et non culturelle car, comme chacun ne le sait peut-être pas encore, les mairies ont tout à fait le droit de financer les parties culturelles d’une mosquée. Une bibliothèque, une salle de cours, un restaurant, par exemple. Les livres dans une mosquée n’ayant rien à voir avec l’islam, les repas halal non plus et les cours sont sans doute des cours à l’égalité hommes-femmes.

La mosquée, donc, entendrait passer outre l’interdiction à l’État de financer les lieux de culte ! Réaction de Roland Ries, le maire de Strasbourg ? D’abord, il exclut cette possibilité, ensuite, en marge de la cérémonie auprès des Dernières nouvelles d’Alsace, il précise : « C‘est la règle, on ne peut pas financer en cours de route […]. » Et, enfin, il conclut : « Et puis, il n’y a pas de demande. »

On en déduit donc qu’un financement à un autre moment « qu’en cours de route » est envisageable et que s’il n’était pas au courant de la demande de la mosquée, maintenant, il l’est !

Financer la construction de mosquées avec l’argent des contribuables ? Une question que se sont posés Manuel Valls et Bernard Cazeneuve qui constataient l’existence de fait du financement public via des associations culturelles (voir plus haut ) en prêtant des terrains ou accordant des baux emphytéotiques pour des sommes ridiculement symboliques. On a bien compris, depuis le temps, qu’ils ont décidé de faire un sort à la loi de 1905. Valls, en 2016, se disait « favorable à l’interdiction, pour un temps donné de tout financement étranger des mosquées françaises » et ne voyait aucun inconvénient à « une forme de financement public » (Libération). Comme c’est bien tourné…

Et Emmanuel Macron, maintenant ? En campagne électorale, sur le site En Marche, exemplaire de clarté : « Nous conditionnerons les différentes formes de partenariats publics (prêts de locaux, agréments etc) aux associations dans le secteur social et culturel au respect strict des principes républicains. Le soutien des communes à la construction de mosquées sera conditionné au respect des mêmes principes. » Ah, comme c’est beau « le strict respect des principes républicains « …

Revenons à Eyyub Sultan, une énième mosquée, turque en plus !

 En 2015, en meeting électoral à Strasbourg, le Président Recep Tayyip Erdogan, devant un parterre de 12.000 fans (lemonde.fr), affirmait la Turquie comme « le vrai défenseur de la civilisation », il exhortait à combattre l’islamophobie et tout cela sous le slogan « Un seul drapeau, un seul pays, une seule foi », sous les cris Allahou Akbar.  Un peu comme ein Volk, ein Reich, ein Fürher, en somme…

Et pendant que des maires décident de leur destruction faute de moyens pour les entretenir, disent-ils, et alors que certains ancien responsables du CFCM appellent de leur vœux à doubler le nombre de mosquées, 2.800  démolitions d’églises sont prévues les prochaines années… Petit rappel : 5 mosquées en 1965, 913 en 1985, 1536 en 1999, 2359 en 2010 et 2502 en 2015. Et le phénomène n’est pas près de s’arrêter. Mais, bien sûr, l’islamisation de la France est un fantasme d’extrême-drôate

« Strasbourg incarne les valeurs fondamentales de l’Europe » (strasbourg.eu). On ne doit plus parler ni des mêmes valeurs ni de la même Europe. Une énième mosquée : un énième signe précurseur pour de nouvelles valeurs…

Caroline Artus

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Odette Lejeune

la turquie a besoin de l’aide de la France et des pays européens pour financer leur mosquée c’est pour cette raison qu’il faudra faire des sacrifices car ces les peuples qui devrons financer

Odette Lejeune

la mosqué en turquie sera financé par l’alsace , donc la france ,et d’autres pays européens je pense c’est pour cette raison que l’on va demander de plus en plus d’argent aux Français comme c’est merveilleux

Franek

Il a trouvé le moyen de faire adhérer un jour prochain, l’UE à la Turquie.

Odette Lejeune

on devait pas faire rentrer la turquie dans l’europe , et bien là c’est mal partie

Vindicta

Pourtant en Turquie le culte catholique n’est pas reconnu et les chrétiens versent l’impôt religieux , mais ne touchent rien .
Il y a deux ou trois jours une chaîne de télé parlaient des Assyriens ( des chrétiens de Turquie ) pourchassés par le Gouvernement ( 2000 personne ) à qui on volent les terres ( ils cultivent surtout du raisin ) et leurs églises .
Il s’agit , si ion écoute les reportages , d’un des pays les plus catholicophobe de la planète . pourquoi tentent – ils de s’installer au cœur du catholicisme (des représentants des cultes les encouragent ) ils ne resteront pas longtemps .

victoire de Tourtour

Quand nous aurons flanqué l’islam et ses séides à la porte de la France, que ferons-nous de ces mosquées ? On pourrait y élever des porcs , peut-être.

Odette Lejeune

vous pensez qu’un jour ils partirons de France a oui mais quand lorsque nous ne serons plus là

gilles

je tiens a rappeler qu il est interdit de construire une église en afrique du nord . c est au peuple français de réagir sous toutes les formes afin de cesser a cette provocation , financée par l ara saoudite , le qatar et aussi le turquie , une façon de coloniser l europe . conclusion , l europe c est quoi , c est pour qui ??

Lotus bleu

«…ainsi que divers représentants des cultes chrétiens» Alors là, c’est trop gros. Je parie que vous l’avez fait exprès. Écrire cultes chrétiens, or vous savez très bien qu’il s’agit des cultes catholiques. Arrêtez de nous mêler, nous les chrétiens, aux catholiques, merci d’avance. Et dites-nous la vérité, êtes-vous une païenne? Ça semble évident, mais on aimerait vous entendre sur votre identité spirituelle. Autre chose, à vous lire, on dirait que vous êtes contre les mosquées, très bien, mais vous ne nous dites pas comment vous comptez, vous les brillants païens, les stopper. Oui, voyez-vous, nous, les chrétiens, on aimerait connaître votre solution, évidemment, si vous en avez une.

kalidas

Non, en Alsace, les chrétiens ne sont pas tous catholiques. Il y a une très importante communauté protestante. Renseignez vous donc un peu avant d’écrire.

Lotus bleu

Bah tiens! c’est le harem mâle qui vient au secours de leur princesse. Madame reste cachée derrière son rideau. «Kalidas, mon beau, va répondre à ma place, aujourd’hui je me sens faible.»
«en Alsace, les chrétiens ne sont pas tous catholiques » Mieux, aucun VRAI chrétien est catholique. Le christianisme et le catholicisme sont 2 choses totalement différentes. Et les prostestants ne sont plus ceux de l’époque de Martin Luther. Aujourd’hui les différentes églises protestantes (parce qu’il n’y en plus d’une) ressemblent beaucoup au catholicisme, à quelques variantes près.
Et à qui ai-je l’honneur de parler? Présentez-vous et dites-nous quelle est votre confession religieuse, l’hindouisme? De mon côté, je suis chrétien.

Vindicta

Certains chrétiens sont tolérés , mais pas les catholiques en Turquie .

Sniper83

Si quelques alsaciens avaient des couillles ils répandraient des lardons et du sang de porc sur le chantier de cette merde, mais bon comme ils en ont déjà plusieurs de ces silos à ratons il faut croire qu’ils sont définitivement soumis !!!

Nemesis

Cela donne le frisson. Beurk, Beurk et Berk …

dufaitrez

Strasbourg et Bruxelles, les deux mamelles de l’Europe, filent un mauvais coton.
Erdogan, accueilli à Strasbourg en 2015 pour faire un discours devant 12.000 types !
Les mosquées s’empilent ! La « Vieille France », merveilleux quartier bien nommé, recule !

pierre estrelka

Delenda est anka rats !

geronimo

mais putain reveillez vous les francais, reveillez vous !!!

Boudry

Géronimo
Vous qui êtes réveillé,que faîtes-vous de concret??
Réveiller autrui n’est pas vraiment agir.!!

AlbertGam

7 et 8 juin 1975, pardon.

AlbertGam

« Strasbourg incarne les valeurs fondamentales de l’Europe »

Evidemment… quand on sait que c’est à Strasbourg, au Parlement Européen, qu’ont été signés les 7 et 8 juin 2015 les accords Eurabia.

grélaud

Caroline Artus ,je met un commentaire il disparaît se n’est pas normal

Boudry

GRELAUD
Votre commentaire réapparaitra un peu plus tard…

Patrice LUCCHINI

Absolument inouï ! Cette mosquée ne doit pas être construite!

résistant

Mais elle le sera! même s’il faut mettre des forces de l’ordre pour protéger sa construction çà me révolte.

Lis

Virginie Joron : « Il y a déjà 22 mosquées autour de Strasbourg, 2 grandes mosquées dans Strasbourg… » (AUDIO)

Virginie Joron a pris la tête du groupe Front national à la région Grand Est après le départ de Florian Philippot.
Elle réagit, au micro de Boulevard Voltaire, à la pose très médiatisée de la première pierre de la mosquée de la Meinau à Strasbourg, dont le minaret promet d’être colossal… En tant qu’élue, elle s’opposera à tout financement de cette mosquée par la région.

http://www.bvoltaire.fr/y-a-deja-22-mosquees-autour-de-strasbourg-2-grandes-mosquees-strasbourg/

Joël

Quand je pense que moi, dans une ville de moins de 6 000 habitants, je dois batailler avec la commission d’urbanisme juste pour savoir de quelle couleur je peux repeindre mes volets…
Mais bon, les Strasbourgeois réélisent le même maire de gauche depuis 2008, ils ne peuvent pas dire qu’ils ne savent pas. Trop tard pour chialer, maintenant.

résistant

d’un style typiquement ottoman orné de deux minarets de 32 mètres « sans pour autant qu’ils ne serviront à l’appel à la prière!
Des minarets factices en somme; il faut être vraiment naïf pour y croire.

kalidas

Le plus incroyable, c’est quà 2 pas de là, il y a déjà une énorme mosquée. Mais cette mosquée est arabe. Or pas question pour les turcs d’aller prier dans une mosquée arabe. On est tous frères dans l’oumma, mais chacun chez soi, non mais ! Imaginez ce que diraient nos bobos si certaines églises étaient réservées aux blancs, d’autres aux noirs, et d’autres aux asiatiques. Concert d’indignation garanti. Mais pour les mosquées, cela ne les dérange nullement !

Jimmy

Savez-vous que les associations cultuelles turques, quand une mosquée est dotée d’un imam venu de Turquie ou formé en France par des formateurs dépendant du ministère turc du culte (à Strasbourg justement), ipeuvent donner le bâtiment et le terrain à l’ Etat turc ?

Chantal

Le préfet et le maire de Strasbourg à la pose de la première pierre de la mosquée radicale du Milli Gorus (VIDEO)

http://islamisation.fr/2017/10/15/le-prefet-et-le-maire-de-strasbourg-a-la-pose-de-la-premiere-pierre-de-la-mosquee-radicale-du-milli-gorus/
Une Fatwa légitime la pédophilie en Arabie Séoudite (Saleh Al-Fawzan)
http://islamisation.fr/2017/10/19/une-fatwa-legitime-la-pedophilie-en-arabie-seoudite-saleh-al-fawzan/

Colonel de Guerlasse

Comme toutes les casernes (sic Erdogan), elle sera plus facile à surveiller, et en concentrant, elle devient un « point sensible » militairement parlant. Petits conseils aux résistants Strasbourgeois : vous avez le droit de consulter le permis de construire, et les plans (y compris ceux des sous-sols). Trouver une combine pour se les procurer est encore mieux (sources : les services techniques, archives départementales, banques qui financent etc…). Lors de la construction, suivre le chantier pour connaître les matériaux utilisés, un mur en parpaings est traversé par du petit calibre. Les minarets peuvent servir de poste de combat pour des snippers. Certaines mosquées sont construites avec des redans et des meurtrières que ne renierait pas Vauban. Etc…

André Léo

Le maire de Strasbourg, R Riès, a soutenu Hamon lors des présidentielles de 2017.
Rien à dire d’autre! Socialiste se disait-il, le hamon, cet imigrationniste fou qui voulait mettre fin au travail en détruisant les usines et en payant les Français et les clandestins à ne rien faire.
Le maire islamo-compatible de Strasbourg aide l’islamisation à marche forcée. Il aurait soutenu Mélanchon ou Duflot, ou Besancenot, ou n’importe quel hollandiste, c’eut été la même chose: une trahison de la Laïcité.
L’alsace Moselle a conservé son concordat avec les église… cette verrue anti-laïque convient très bien aux mosquées. Et puis, les métropoles régionales valent bien… un prêche djihadiste à la mosquée, puisque l’élection des édiles régionales dépend désormais du vote islamiste.

pierre estrelka

La laïcité nous a mené tout droit à l’Allahicité.

André Léo

Pierre, Révisez vos sources!
La laïcité, ce sont « les rituels obscurantistes chez eux, NOTRE état chez lui! »
C’est à peu près ce qu’avait dit V.Hugo il y a 150 ans.
Où en sommes nous aujourd’hui, après la loi -bafouée chaque jour- de 1905?
Des municipalités, des régions qui aident les islamistes à construire leurs lieux de propagande à coups de subventions, de vente de terrains, de baux amphithéotiques… des élus, ministres et présidents qui vont participer esqualité aux raouts obscurantistes des sectes islamistes, cathos et juives…. Chaque jour qui passe montre que la Laîcité est en train d’être liquidée par ceux qui ont le devoir de la rétablir.
Les islamistes se permettent toutes leurs dérives antidémocratiques, parce que les lois laïques ne sont plus appliquées par la justice.

Martine

Honte à ces hommes qui ont contribué à ce projet. L’argent, on sait le trouver pour détruire notre identité.

Anne Lauwaert

en me basant sur les prévisions du professeur Sami Aldeeb que d’ici 2030 l’islam n’existera plus, a-t-on prévu dans la construction comment recycler cet édifice ?

ruello

une déchette ! mdr !!!

Lotus bleu

Je ne connais pas ce Sami Aldeeb, alors selon ses dires, en 2030, l’islam n’existera plus. Un autre beau menteur. Un autre qui se fout de la gueule des Français, pas n’importe lesquels, de souche. Plus le mensonge est gros, plus ça passe.
Et si un jour les Français réussissaient à expulser les musulmans ou si impossible, interdire la religion islamique et par conséquent, destruction de toutes les mosquées, eh bien sachez qu’aujourd’hui, raser un édifice est facile et rapide. Comme si on allait recycler une mosquée, drôle d’idée. Le jour où on rasera les mosquées, on ne fera pas appel à Mme Lauwaert, car madame veut les garder. Brigadier Dupont, oui chef, conduisez madame à la Bastille le temps qu’on rase cette mosquée, elle pourrait se mettre en travers des bulldozers. À vos ordres chef!

mc gyver

Une preuve de plus du dédain de nos élites pour le pays qu’ils sont censés servir ….ils sont payés pour ça. Or malgré les attentats passés et à venir, au nom de cette religion de morts et destructions, leur chemin ne dévie pas; toujours plus de signes qui ne laissent aucune équivoque: ils abandonnent NOTRE pays à l’ennemi,qu’ils ne prononcent jamais:l’islam. Et le peuple dans sa grande béatitude, accepte de se sacrifier en ayant élu celui qui avait prévenu, la France n’est pas sa priorité, c’est l’Europe et son invasion de barbares . Appelés ainsi par le vendu Macron ….et également par Marine.Cette dernière, fait les yeux doux aux musulmans de France,un comble. Mais ses prises de positions lui coûteront très chères. Le FN de papa est de retour, le parti ne se relèvera pas.

Dunois

Eh bien, cette caserne à dégénérés, attendons qu’elle soit construite et ensuite, il suffira de la faire exploser quand elle sera pleine. Après tout, les attentats islamiques ne sont jamais punis, ça signifie qu’on peut faire la même chose sans crainte maintenant.

résistant

Nous sommes d’accord, mais vous m’avez devancé je voulais faire à peu près le même commentaire.

cri

IL Y A BEAUCOUP DE SANGLIERS EN ALSACE