Erdogan : la chasse au pétrole libyen se poursuit

Publié le 22 mai 2020 - par - 12 commentaires - 634 vues

Après que le chef du renseignement du gouvernement libyen de l’accord national (GAN), Abdulkader Al-Tuhami, est décédé dans des circonstances mystérieuses, un certain nombre de médias affiliés à la Turquie ont minimisé l’importance de la nouvelle en affirmant que le maître espion libyen a subi une crise cardiaque, peut-être la cause de décès la plus courante.

Cependant, en Libye, les gens, et encore moins les maîtres espions, sont beaucoup plus susceptibles de mourir de causes plus sinistres, et le cas d’Al-Tuhami ne fait pas exception. Des sources bien informées sont convaincues que sa mort était en fait un assassinat organisé par de hauts responsables turcs.

L’invasion turque de la Libye poursuit, évidemment, non seulement les objectifs politiques fixés par Recep Erdogan, mais également cherche à obtenir des avantages économiques. Des sources au sein de la communauté du renseignement libyen indiquent que depuis le début des opérations turques, des équipes de spécialistes turcs ont mené des enquêtes sur la côte libyenne et dans les eaux territoriales à la recherche de champs de pétrole et de gaz.

Des efforts considérables sont déployés pour garder ces activités secrètes afin d’éviter les soupçons des autorités libyennes et les critiques de la communauté internationale.

Outre la recherche de gaz et de pétrole sur le plateau libyen, Ankara exploite un réseau de contrebande de pétrole via un certain nombre de groupes supplétifs. Le chef d’état-major de la Turquie, le général Yasar Guler, supervise personnellement la recherche et le commerce illégal, tandis que son adjoint, le général Metin Gyurak, qui commande les troupes turques en Libye, supervise les routes de contrebande vers l’Europe et la coopération avec les factions armées locales, selon des sources.

La contrebande transfrontalière est un domaine dans lequel Ankara possède une compétence remarquable. Tout au long des années du conflit syrien, la Turquie a chargé ses mandataires de produire et de faire passer du pétrole syrien pour exporter le carburant volé vers l’Europe. De plus, selon plusieurs membres de l’entourage de Recep Erdogan, le Président turc a chargé son propre fils de faire passer en contrebande du pétrole acheté à l’État islamique.

Les réserves de pétrole et de gaz de la Libye sont beaucoup plus substantielles que celles de la Syrie, c’est pourquoi il n’est pas étonnant que les élites turques se soient empressées de mettre la main sur les ressources naturelles libyennes. Les experts estiment que la mort mystérieuse du maître espion libyen Al-Tuhami pourrait être un résultat collatéral de la lutte pour le pouvoir entre les milices rivalisant pour l’emprise du pétrole. La nouvelle puissance représentée par l’armée turque n’hésite pas à éliminer ses concurrents en voie de la domination totale dans la bataille pour le pétrole libyen.

De nombreux médias arabes ont suggéré qu’Al-Tuhami est mort aux mains de militants affiliés à la Turquie. L’officier libyen a été en mesure de découvrir les intentions d’Ankara de voler les ressources libyennes et, plus que probablement, il a tenté de l’empêcher. Malheureusement, les « alliés turcs » ont eu recours à des mesures radicales et l’ont assassiné.

Comme c’est le cas en Syrie, il est évident que l’établissement turc ne cessera pas de se nourrir de la Libye déchirée par la guerre à cause de la catastrophe de l’économie nationale turque au milieu de la pandémie de Covid-19 et des dépenses militaires énormes pour les campagnes en Syrie et en Libye. Le dirigeant turc cherche à vider la Libye des ressources sous le voile de rhétorique en soutien au GAN.

Ce n’est pas un secret qu’Erdogan est désespéré dans son désir de redonner à l’Empire ottoman sa gloire d’antan. Cependant, le seul objectif qu’il poursuit en Libye est d’extirper les ressources naturelles en tirant les ficelles de sa propre marionnette du GAN – ironiquement, celle qui a fourni des motifs légitimes pour l’invasion turque.

Alaeddin Saleh

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
saurer

Très bon coup de projecteur sur le Sultan cher A. Saleh. On se rend compte aujourd’hui que Kadhafi était un bon dirigeant, aimé de son peuple. Sans les américains, la Libye serait aujourd’hui un pays développé, autonome et aurait servi d’exemple aux Etats qui l’entourent..

Paskal

D’autant que la Turquie et son gouvernement fantoche de Tripoli font partir des bateaux de migrants vers l’Europe.
La Tunisie et l’Algérie craignent des tentatives de déstabilisation.

Bruno De Montcalm

La France à déjà “pactisé” en 1938 avec Hitler pour sauver sa peau (mais pas son honneur), l’histoire recommence puisque notre “éducation nationale” n’est pas capable d’instruire l’histoire de FRANCE mais celle de mamomed (le pédophile); ce que l’on ne sais pas en histoire se reproduira !!!

Juste

si c’était ça sa priorité ce serait presque honorable, mais hélas ce qu’il veut en définitive c’est nous imposer sa secte, celle qui dit qu’il faut nous égorger !

patphil

les français en indochine ou au sahel
les américains au viet nam ou en afghanistan
au moins erdogan sait pourquoi il sacrifie ses jeunes gars

Glandu

Oui c’est vrai que l’indochine est reconnue comme producteur de pétrole…

ISIDORE DE TRIVAGNAC

DU MOMENT QUE LA TURQUIE EST DANS L’OTAN et que la Russie est désignée comme ennemie par BHL et les Sayans du PETAGONE , Erdogan se permet sa politique expansionniste en Méditerranée et se permet son chantage sur les états européens sous tutelle .

Dejanire

C’est quoi ça les Sayans de petagone ? 🤯

Jonas

Isidore de Trivagnac , êtes-vous un arabo-musulman , dissimulé derrière un pseudo ? En tout les cas , vous avez le vocabulaire.
Pour , vous aidez à combler votre lacune, concernant l’affaire de la Libye , je vous incite a lire la RESOLUTION 1973, qui a débouché sur l’intervention militaire , autorisée par l’ONU. C’est la Ligue Arabe , qui a fait le forcing auprès de la France et du Royaume -Uni pour portée l’affaire a l’Assemblée générale. Cette Ligue arabe , voulait régler son compte a Muammar Kadhafi , qui avait souvent insulté ses membres et a quitté la Ligue. Il est devenu “Roi des rois” de l’Afrique. La Ligue Arabe à profiter des révoltes des libyens , pour lui régler son compte. A cause de La ligue Arabe, la Russie et la Chine se sont abstenus lors du vote. Et la R.est passée.

.Dupond1

Boffffffffffffffffffffffff………….Je ne me fait pas de soucis pour les Lybiens car avec ou sans erdogan le pays est foutu ,il est ruiné depuis le coup d’éclat de sarko ,de BHL et de caméron . Le pétrole lybien est le plus pur du monde juste derriere celui (petite quantité) de birmanie . Erdogan a magouillé en syrie et a été viré ,il va magouiller en lybie et sera viré aussi . Les énergies nouvelles ,le gaz et le pétrole de la mer du nord ainsi que celui de la Russie ne nous rendent plus dépandants de tout ces pays instables qui a une certaine époque auraient mieux fait de développer leurs agriculture et industrie plutot que de remplir des coffres en Suisse (l’assassinat par nos pourris a été un désastre)
https://www.youtube.com/watch?v=SuuuygYuvCQ
https://dei.hypotheses.org/715

blendel

vraiment merci Dupond1 pout ces deux liens

.Dupond1

Merci a vous !!!

Lire Aussi