Éric au Grand Jury LCI : un programme, une envie de France

Dans le grand jury de LCI, des journalistes interrogent Éric Zemmour. Les questions sont insidieuses, faussement étonnées, souvent tordues, mais les réponses sont directes et surprenantes.

Benjamin Sportouch, chef du service politique de RTL, Guillaume Roquette du Figaro, Adrien Gindre de TF1 et Marie-Pierre Haddad de RTL se sont essayés à mettre en difficulté Éric Zemmour en le questionnant sur des sujets importants certes, avec souvent l’arrière-pensée de le déstabiliser.

Comme souvent, ce ne sont pas les questions qui sont indiscrètes, ce sont les réponses.

Pour le coup, celles-ci étaient sans fioriture, sans circonvolution, sans entregent. Des réponses directes qui étaient comme pour les questions de ces journalistes, sans vaseline. Devant certains regards et mimiques effarées, comme ceux de la pauvre Marie-Pierre Haddad, nous avons pu constater que ces journalistes n’avaient vraiment pas l’habitude d’avaler ce genre de réponses.

Éric Zemmour est brut de béton. Vous lui demandez si le ciel est gris, il ne va pas vous répondre que le ciel est rouge pour vous faire plaisir. Si cela ne vous convient pas, il vous répondra par son célèbre « ben voyons » moqueur.

Je passe rapidement sur le permis à points qu’il veut supprimer malgré les remarques de ses contradicteurs qui, tout de suite, ont vu toute la sécurité routière s’effondrer sous leurs yeux effarés, tellement ils sont persuadés que l’automobiliste est un grand enfant à qui il faut promettre des points pour qu’il soit sage.

Passons sur les automobilistes qui sont vraiment des vaches à lait de l’État, ce que savent bien les Gilets jaunes d’ailleurs, ceux qui ont besoin de leurs voitures pour aller travailler à plusieurs dizaines de km, ou pour chercher les enfants dans les différentes écoles, parce que, Mesdames et Messieurs les bobos vivants dans les métropoles, tous les enfants ne peuvent pas aller à pied, en vélo, en trottinette, voire en transport en commun comme chez vous. En province, les enfants sont souvent dans des écoles différentes suivant l’âge, le niveau, et parfois ces écoles sont séparées de plusieurs kilomètres l’une de l’autre.

Pas plus de commentaires sur madame Le Pen qui a effectivement loupé le coche en tentant de récupérer les voix d’une gauche moribonde et en pensant qu’en remplaçant le Parti communiste en déclin, elle gagnerait plus facilement.

Là aussi Zemmour a raison ; le PC a fait au maximum, après-guerre, 25 % des voix. Jamais le RN ne gagnera avec les seules voix de ceux appelés « populaires » hier, c’est-à-dire ceux du monde ouvrier, ceux du labeur et des mines de France.

Le populaire pour la gauche, c’est la population immigrée et leurs enfants. Rien à voir avec les gueules noires, les ouvriers d’usines d’après-guerre. Madame Le Pen fait en effet le plein chez les travailleurs de cette classe dite populaire, pas du tout chez les immigrés.

Il a raison quand il dit que « le génie de la gauche, c’est d’avoir imposé sa sémantique ». Que jamais, lui, il « n’emploie leurs mots de gauche » Il s’émancipe de cette dictature, de ce vocabulaire à la George Orwell « La paix, c’est la guerre » et toutes ces expressions qui inversent le discours comme par exemple « populaire » pour éviter de parler des immigrés, ou celles de « cités difficiles » pour éviter de parler de quartier hors de France, de « colère des jeunes » pour éviter de parler d’émeutes, de « quartiers pauvres » pour éviter de parler de populations assistées et aux mains des bandes, etc.

Il faut forcer les pays à reprendre leurs nationaux expulsés de France. S’ils ne le veulent pas, nous avons des moyens de pression, comme la suppression de l’aide au développement.

Vous, chers lecteurs, quand vous écoutez une radio, une télévision, prenez la peine de mettre un filtre de découverte. Car, ce n’est pas l’information qui manque, c’est juste la manière de la relater. « Les coups au cou » veulent dire tentatives d’égorgements. Tout comme pour les auteurs qui sont tous, par magie, en difficulté psychologique.

Plus intéressant est la préférence nationale. Vieux thème de l’ex-Front National qu’il a eu le mérite de remettre sur la table politique. Elle engage véritablement, et les réponses d’Éric Zemmour sont d’un autre niveau que certains commentaires que je peux lire du style « pourquoi il ne parle pas du passe sanitaire » comme si c’était l’alpha et l’oméga de notre société française qui s’écroule sous nos yeux. Pour moi, la solidarité nationale est un sujet autrement plus important, et c’est un non vacciné qui vous le dit.

Cette solidarité sera réservée aux Français. Aux nationaux. Et les immigrés ne pourront plus y prétendre. Ce qui fait actuellement de la France le pays d’accueil de toute la misère médicale du monde. Exit l’AME qui est devenue non pas les premiers soins apportés à un malade qui souffre, mais surtout la possibilité de se refaire les dents, de soigner son Sida, sa tuberculose, de se faire aider pour avoir un enfant, etc.

« Il faut réduire les dépenses sans toucher au modèle social des Français. Il faut donc enlever le RSA et les allocations logement aux étrangers, y compris aux personnes en situation régulière. »

Avec cette décision, nous allons avoir une véritable sortie du pays car tous chercheront à trouver un nid plus douillet ailleurs. C’est une loi naturelle, aucun parasite ne reste dans un milieu où il ne peut vivre.

Je songe à tous les Français incapables d’aller chez un dentiste car ne pouvant pas avancer les sommes demandées. Les économies se chiffrent en milliards. « Cela fait une économie de 20 à 30 milliards » nous dit-il, en fonction des livres du magistrat Charles Prat, et de la Cour des comptes.

Sans compter les retraités qui ont plus de cent ans et qui vivraient tranquillement sur des plages à l’étranger en faisant, pourquoi pas, du surf.

« Si je ne discrimine pas le fait d’être Français et étranger, ça veut dire que la nation n’existe pas »

Aucun gouvernement n’a coupé les versements sous réserve d’obtenir une preuve irréfutable de vie. Il y a plusieurs millions de cartes Vitale en surnombre et là aussi, aucune Pécresse, ni de Bertrand, Barnier, voire Chirac et Sarkozy n’ont fait un geste pour changer cela. Pas plus les Jospin et Hollande.

Autre réponse qui est pour moi la pierre angulaire est cette affirmation claire et nette.

« Non, je ne serai pas le président des femmes voilées… Je serais le président des Français et de ceux qui veulent devenir Français. Je ne serai pas le président de ceux qui veulent islamiser la France… »

Ce début de programme me va bien. Ces annonces ne me choquent pas. Je sais que les embûches vont s’accumuler. Une fois Président, Éric Zemmour devra se moquer de la Commission européenne, passer des accords avec le groupe de Visegrad, (la Hongrie, la Pologne, la Tchéquie et la Slovaquie) et tendre la main aux Russes.

En 5 ans, s’il peut faire ça, ce serait tout simplement sublime.

Gérard Brazon

image_pdf
17
0

37 Commentaires

  1. Bonjour à tous, pour faire et appliquer des réformes, il faut que les propositions du président de la République soient validées à l’assemblée nationale, il faut donc qu’il ait un maximum de députés de son camp. Ensuite il faut que la Constitution soit modifiée pour pouvoir mettre en place une politique de frein ou d’arrêt à l’immigration. Il me semble qu’aucun candidat ne devrait entrer en campagne tant qu’il n’est pas adoubé par les 500 signatures ce qui éviterait toutes nos discordes, ce qui éviterait toutes les supputations sondagières inutiles, ce qui éviterait les discordes lamentables entre candidats qui sont du même bord. Tout le reste n’est que vanité et fantasmes sur des paroles et non sur des actes.

  2. Il a déjà gagné par son discours ! Mme Mabrouk S.inquiète de Z coupe la parole de ses invités quand ça ne lui convient pas! Elle, telle la tour Eiffel jambe écartée, qui a converti son mari Guy à l’islam qui voulait voir des étoiles en plus! Je vais être correct! Les donneurs de leçons espions tunisiens, dehors !😇

    • aahhh je dois reconnaitre que ca fait du bien, mais il reste 6 mois et deja je vois entre autre cnews qui fléchie un peu

  3. J’ai écouté Marine Le Pen sur LCI le 24/10. Excellente, précise, exacte, concise, en un mot convaincante.

    L’objection habituelle « elle ne travaille pas ses dossiers » ne tient plus.

    Et elle ne s’est pas contentée d’énumérer des principes comme le fait Zemmour, mais elle a expliqué ce qu’elle ferait concrétement, avec chiffres et données à l’appui.

    Zemmour, pendant ce temps-là, ne fait que brasser du vent et vend du rêve. Il ne fera rien et il y a d’ailleurs une bonne raison à cela : il n’est pas là pour ça !

    Marine Le Pen ne règlera pas tous les problèmes, de loin s’en faut, mais elle va constituer le jalon qu’il faut pour que nous puissions régler tous les problèmes par la suite, même si ça prend du temps.

    Mais encore faut-il ne pas se laisser séduire par le joueur de pipeau de Hamel et voter pour elle.

    • Vous avez raison de penser choisir marine. Ce n’est pas mon cas d’une femme qui dit ouvertement que l’islam est compatible avec la république ?! Son père doit hurler. Là je pense que c’est une connasse ! et vous serais surpris ou surprise de Zemmour et vous changerai d’avis…enfin je l’espère pour vous !

      • Est-ce que vous savez lire ?

        J’ai écrit : « Marine Le Pen ne règlera pas tous les problèmes, de loin s’en faut »…

        Je renonce à discuter avec vous. ça ne sert à rien.

      • Même réponse qu’à l’objet volant non-identifié.

        C’est épuisant, je vous l’accorde…

        On en reparlera au mois de mai prochain. Je ne sais pas si, cette fois, vous ferez encore le malin et si vous répondrez encore aux commentaires que je vais vous balancer !

      • Bien sur Monsieur Brazon ex- candidat FN qui par dépit casse du sucre sur le RN.D’ailleurs j’avais remarqué que vous n’aviez pas eu le courage de répondre à un commentaire de Lafronde qui semble bien vous connaître et je vous avais fait remarquer que dans le passé vous étiez moins discret

        • Par dépit en effet, car les coups en vache de Madame Le Pen y compris en campagne, étaient indignes. Elle s’appuyait sur des écrits journalistiques de Libération, de l’Express, et d’un journaliste gauchiste qui s’est engagé aux Insoumis par la suite. De même sur un militant FN de Puteaux qui voulait être le responsable FN à ma place.
          Madame Le Pen n’a pas de parole ni d’honneur. Elle fait le vide et évacue des militants de valeur.
          Je remercie encore tous les militants du moment de la FN92 qui m’ont soutenu, y compris Bruno Gollnisch que j’ai pu rencontrer et apprécier.
          Essuyez votre bouche, vous continuez à baver anonymement.

          • Enfin une réponse ,merci Pierre de réveilles Gérard. Dommage d’en arriver par dépit à « baver « également sur le RN .Car moi je n »ai fais qu’éclairer votre passé, auprès de lecteurs, qui n’est pas spécialement glorifiant. C’est un constat .Et maintenant vous avez choisi un usurpateur c’est votre choix. Nous en verrons le résultat.

    • Excellente analyse Stentor. Tous les joueurs de pipeau qui idolâtrent ce Zemmour en sont pour leurs frais. Surtout qu’il n’aura pas ces 500 signatures Cela nous permettra d’envisager une victoire car Zemmour n’est que la courroie de transmission de Macron,pas d’attaque virulente ,même source financière et j’en passe.

      • Attendez ça va venir!
        J’ajoute que micron si prolixe habituellement n’a pas attaqué Zemmour à part un sous entendu lors d’un de ses multiples discours!

  4. Le programme d’Eric Zemmour est déjà préparé et sera porté par des ministres (probablement déjà contactés…la discretion est un atout).Il fera comme De Gaulle en dirigeant l’ensemble avec les axes de décisions importants.
    Enfin, nous reviendrons à un fonctionement normal, chacun à son poste et nous ne verrons plus les ministres débarquer pour peu de choses…les préfés, les maires, les députés et sénateurs sont là pour le quotidien des Français.

    • Il y en a vraiment qui rêvent…

      Putain, mais qu’est-ce qu’on vous donne à fumer, dans les meetings de Zemmour ????

    • Un programme qui sera un programme mort-né puisqu’il va rester dans l’europe et que, du coup, il ne pourra rien faire (le voudrait-il).

      Il n’a pas de programme et ce qu’il sera bien obligé de publier à la dernière minute (comme ça, personne n’aura le temps d’en prendre connaissance ni de l’analyser) se résumera à quelques formules passe-partout.

      Il n’y aura pas de programme, parce que son programme, c’est juste de foutre en l’air la Droite nationale, à la demande de ses amis de LR et de LAREM.

      • Vous êtes en plein délire. Il faut arrêter la fumette. Vous ignorez semble-t-il que Bruxelles n’a pas d’armée, et qu’à part protester, elle devra faire avec ce que décide la France contributeur positif du budget européen.
        Demain la France ne paie plus, tout s’effondre puisqu’il ne restera que l’Allemagne comme contributeur positif. Les autres perçoivent plus qu’ils ne donnent. De Gaulle a dit, les traités sont faits pour être renégocié ou jetés s’ils sont contraires aux lois Françaises.
        Le pouvoir appartient aux peuples, au peuple de France. Il n’y a rien au dessus et surtout pas Bruxelles.

        • Non Gérard !

          On est bien d’accord que Zemmour a raison dans tout ce qu’il dit. Tout comme on est bien d’accord sur le fait que Marine Le Pen suscite le doute et la défiance.

          Mais le problème – résumé en un mot – c’est que la campagne de Zemmour se passe justement TROP BIEN et que ça sonne faux !

          Je peux me tromper. Si c’est le cas, je le reconnaîtrai en temps voulu. Mais pour l’instant, je dis « attention » car beaucoup de choses vont dans le sens que je déplore et car en plus la seule chose qu’il a y a de sûre actuellement, c’est que nos voix divisées vont amener notre échec, alors qu’un minimum d’entente entre Zemmour et la Grosse aurait peut-être pu nous amener à la victoire !

          • Stentor autant j’ai apprécié certains de vos commentaires, là concernant la phrase : »entente entre Zemmour et la Grosse « vous êtes disqualifié. Vous êtes du même niveau que Zemmour et ses moutons.

            Expliquez quand vous dites que les sympathisants, les éventuels électeurs de Zemmour sont des « moutons » alors que depuis plus de 40 ans, nous savons que les Français ont été tondus par ceux qui nous ont gouverné! Seriez-vous un mouton éclairé (Modération)

            • Merci de me répondre .L’expression mouton n’est qu’une image humoristique faisant allusion non à la « tonte « mais aux moutons de Panurge « suivants leur maitre à pensée.

        • Encore des mots qui me rappelle ,à l’époque votre pseudo engagement opportuniste au FN. Toutes les personnes qui vous ont connu savent que vous n’êtes pas crédible.

          Vous pouvez faire des commentaires en toute liberté. Accusez des auteurs, mettre en doute leurs propos sans preuve, n’est pas décent, ressemble de la diffamation, mais surtout que vous n’apportez rien au sujet traité, c’est à dire l’homme qu’est Eric Zemmour et ses propositions. (Modération)

          • Vous portez des accusations semble-t-il sans aller au bout de votre argumentation. Sur tous mes écrits, je n’ai rien caché de mes engagements politiques. Je n’ai jamais caché le fait que je venais du RPR, que j’étais Conseiller Municipal et économique à Puteaux, que j’ai été conseiller national à l’UMP.
            Devant la réalité des magouilles municipales envers l’association islamique de Puteaux, le financement et l’installation d’une mosquée aux frais des contribuables Putéoliens, les pressions que la Maire faisait pour que j’arrête mes propos jugés « islamophobes » sur mon blog, etc. j’ai quitté cette UMP. Je ne pouvais plus accepter ces compromissions. C’est sur ce point et non la politique de la ville que je soutenais que j’ai rejoint le FN. Les militants n’étaient pas des « fascistes » loin de là, mais Madame Le Pen ne les méritent pas.
            Tout cela, vous pouvez le retrouver dans tous mes écrits contrairement à votre bave que vous avez à la bouche dans le lâche anonymat des commentaires. Les lecteurs apprécieront et sans doute me diront-il que n’avais pas à vous répondre, mais ils savent que je n’ai pas l’habitude de fuir.

          • D’accord avec vous ,merci de m’avoir recadré car, a part le sujet Zemmour tout vos vos articles sont de qualités. Je vais m’auto modérer. Ma réaction et je men excuse auprès le vous le modérateur était tout simplement épidermique ayant bien connu son action au sein du FN (cela me rajeunit)Point final car ,effectivement, j’étais HORS SUJET

    • Soyons magnanime envers a.hourquette d’arre car il ou elle (au choix) font partie de la secte Zemmourienne qui sont en admiration envers leur gourou.

  5. malgré tout, les journaleux attendent que monsieur Z dévoile son programme !
    ils n’ont sous les yeux mais ….
    sans d’ailleurs se souvenir du programme de sarkozy (celui du karcher qu’il cherche encore)
    sans se souvenir du programme de hollande et la finance
    sans se souvenir du programme de macron
    ah les programmes!!!

    • Marie France Garaud disait « Il ne faut pas tenir compte des courants d’air dans le grand vent de l’Histoire », et puis cette réalité que « Les programmes politiques ne sont que les inventaires de leurs faillites futures ».

    • Zemmour n’étant qu’un polémiste se servant impunément du programme du RN et ce sera très difficile pour lui de se distinguer. Les français s’apercevront très vite de la supercherie du personnage.

      • Et vous ? Vous proposez mieux ???? Trop facile les critiques de ce genre….c’est du transgenre même !

  6. Ne pensez vous pas que la gestion du virus chinois est au moins aussi importante que le permis à points, avec son objectif de soumission en passant par l’ obstruction aux traitements et aux pathologies créés par les  » vaccins » ?

    • Comme je l’ai expliqué et, j’ose le dire, démontré dans mes commentaires, le virus chinois a été une étape dans le processus de la mondialisation (qui suit son cours). C’est donc quelque chose d’extrêmememnt grave, d’extrêmement important, et il est proprement inconcevable que Zemmour ne s’exprime pas à ce sujet. Loin de faire des déclarations à la hauteur du problème, il a toujours botté en touche quand il n’a pas fait des déclarations qui allaient dans le sens d’une résignation… Le candidat anti-mondialisation ne fait rien contre la mondialisation !

      Le permis à points est bien-sûr quelque-chose qu’il faut abolir (ce que le FN avait déjà proposé, je me rappelle en avoir parlé avec Bruno Gollnisch en personne !) mais en parler comme l’a fait Zemmour n’était que de la démagogie.

      Maintenant, allez expliquer ça aux « Zemmour président » !

      • @Stentor Comme Eric Zemmour l’a expliqué de nombreuses fois et comme j’ai pu l’ecrire sur ce journal en ligne, il n’y a aucun intérêt politique à mettre en avant ces sujets qui relèvent le plus souvent de sujets diviseurs.
        Vous ne pourrez jamais rassembler plus de 51% d’électeurs si vous divisez les patriotes entre les pro vaccins, les pro passe-sanitaires et les contres.
        De même vous allez faire exploser le consensus patriote et souverainiste si vous parler de la sortie ou non de l’euro, de Bruxelles, de l’Union Européenne car en fait, ce sont des sujets qui peuvent se régler par la suite. Zemmour a dit que c’est le peuple de France qui est souverain et si Bruxelles n’est pas d’accord, qu’elle envoie ses troupes et envahissent la France qui a la seule armée solide de l’Union Européenne.
        L’important est de sauver la France, la sauver de l’invasion migratoire, restaurer les frontières, interdire les parasites et autres suceurs d’allocations, virer les étrangers délinquants, puis l’éducation nationale, réformer la justice, la cour constitutionnelle et celle de l’état, etc.

        Tout ce qui divise les souverainistes, les patriotes, doit être banni car le covid 19, les vaccins, le passe-sanitaire et ses annexes pro ou anti européens divisent les patriotes.
        Le Covid et ses annexes sont des sujets de possibles conflits entre nous qui font le jeu des mondialistes.
        Gardons notre calme, un sujet après l’autre et travaillons sur l’essentiel, l’invasion migratoire et l’islamisation de la France. Le reste découlera de fait.

Les commentaires sont fermés.