Éric Zemmour et le Pr Raoult : ce qu’il en coûte de vouloir résister à la meute

Publié le 15 octobre 2020 - par - 9 commentaires - 1 522 vues

Éric Zemmour et le Pr Didier Raoult peuvent mesurer l’efficacité de leur résistance à la fureur de la réaction des corrompus de la classe dirigeante qui profitent de tous les avantages et des rentes du pouvoir.

François Jay, RL : Plainte de Gleyze contre Zemmour : la démocratie égorgée ! À Bordeaux, et dans le reste de la Gironde se déroulent quotidiennement des crimes et délits dont les auteurs sont des “Mineurs étrangers non accompagnés”, les MNA. Ces vols, violences, cambriolages, escroqueries, agressions à l’arme blanche sont perpétrés en bande. La police est dépassée : Nous ne nous occupons plus que d’eux !

Arrêtés, ils sont relâchés et recommencent immédiatement… Le conseil général de Gironde présidé par le socialiste Gleyze est en charge de ces mineurs. Les moyens financiers sont considérables. Plus de 50 000 € par individu et par an en taxes et impôts, des budgets énormes avec des résultats lamentables.

Le culot de Gleyze qui vient de porter plainte contre Éric Zemmour pour avoir osé dire, sur CNews, ce qu’une grande majorité de citoyens pense : tous ces clandestins mineurs devraient être expulsés !

Qui va payer la procédure contre Éric Zemmour, ce journaliste qui fait son travail d’information ? Un socialiste ne paie jamais ! L’argent public n’a pas à servir aux attaques politiques du socialiste Gleyze !

Ce que les Girondins constatent, c’est l’inaction des multiples associations socialo-immigrationnistes qui se gavent des subventions du conseil départemental socialiste pour un encadrement qui n’existe pas !

Ces subventions font vivre beaucoup de monde et justifient de confortables salaires aux dirigeants ! Elles luttent contre le chômage des militants immigrationnistes socialistes en embauchant tous les copains !

Parmi les personnages réfractaires aux mensonges de Macron et de sa clique de corrompus, on doit citer le journaliste Éric Zemmour et le Pr Didier Raoult. On peut mesurer la haine des corrompus à la fureur de leur réaction. On ne devrait pas juger surprenante l’attitude critique d’Éric Zemmour et aussi l’attitude critique et scientifique du Pr Raoult. Le Pr Raoult a exposé courageusement les mensonges de Véran, la tromperie et la corruption des nantis et des dominants de la médecine hospitalo-universitaire soumis au richissime lobby médico-pharmaceutique, soit les “pieds nickelés de la science des affaires” ! Très tôt, la banalisation de la crise du Coronavirus a été la preuve de la négligence coupable de Macron arrogant et incompétent.

Les dominants corrompus de la médecine hospitalo-universitaire soumis à Gilead ont voulu détruire avec acharnement les arguments en faveur de l’hydroxychloroquine et les travaux du Pr Raoult, et ainsi toute opposition, fondée sur des faits concrets, à leurs méthodes irréalistes, inapplicables, erronées et restrictives.

C’est l’incroyable histoire des mensonges de Véran, de l’arrogance, de l’ignorance, de la corruption et de la tromperie des profiteurs de la médecine hospitalo-universitaire, les alliés de l’industrie pharmaceutique et des comités de la fausse science de Macron. Les faits sont là qui démontrent la supercherie scientifique la plus juteuse et la plus meurtrière de l’histoire de la pandémie du Coronavirus. La supercherie suprême met en évidence les menaces contre la santé, la vie et la liberté de tous les Français, contre l’économie mais pour les sur-profits à venir des juteux vaccins dangereux imposés par le lobby du “complexe pharmaco-industriel”.

Plus d’une centaine des plus éminents scientifiques du pays mettent en cause la gestion calamiteuse du Covid par Macron et sa clique de corrompus. Et leur nombre augmente chaque jour. La presse libre et non soumise à Macron totalitaire rapporte chaque jour de nouvelles révélations sur l’histoire de l’escroquerie !

Éric Zemmour et le Pr Didier Raoult ont aidé à organiser la compréhension, avant la désobéissance civile de masse qui ne saurait faire défaut, face aux mensonges de Véran et à la gestion calamiteuse du Covid par Macron et sa clique de corrompus. La haine anti-Zemmour et anti-Raoult des médiocres est justifiée par la peur de se voir privés de leur pouvoir de nuisance par leurs mensonges, cette caste qui n’a rien fait, ne fait rien, et ne fera rien, pour mettre fin à la politique de la peur pour attiser la crise du Coronavirus !

Le Monde de la propagande de gauche pro-Macron : Covid-19 : face à l’urgence sanitaire, l’exécutif veut préserver les enjeux économiques. Mais rien sur Macron bavard arrogant et incompétent face à la réalité de la situation sanitaire ! Mercredi 14 octobre, lors de son entretien sur TF1 et France 2, Macron a décidé une fois de plus de ne rien décider entre les contraintes sanitaires liées à l’aggravation de la politique de la peur de la pandémie du Covid-19 et les enjeux économiques, incapable de montrer aux Français que leur santé est prise en compte, tout en s’échinant, en même temps, à détruire une économie à genoux. Macron bavard arrogant et incompétent a ainsi décidé de ne rien décider et de ne pas choisir entre santé et relance.

Macron bavard sur TF1 et France 2 : Certes, nous affrontons la seconde vague de l’épidémie (où sont les preuves ?), un virus dangereux (conforme à l’aggravation de la politique de la peur, mais pas pour tout le monde !) Le pipeau continue dans le vide absolu : Nous allons continuer à travailler, notre économie et notre société en ont besoin. Nos enfants vont continuer à aller à l’école. (Macron gay-friendly n’a pas d’enfant !)

On ne se sortira de cette crise qu’en travaillant plus (en vous faisant travailler plus pour gagner moins et voir vos retraites réduites avant la super-taxe-Covid contre les classes moyennes et les retraités pauvres).

Macron décrète un couvre-feu d’au moins quatre semaines qui va lui péter au nez dans le 93 !

Le couvre-feu voulu par Macron arrogant et incompétent face à la réalité de la situation sanitaire en Île-de-France et dans huit grandes métropoles, samedi, entre 21 heures et 6 heures, avant que la réalité de la gestion calamiteuse du Covid par Macron et sa clique de corrompus ne dégénère davantage. Tout cela vise à faire peur aux gens avec la menace d’un reconfinement. Macron : Il serait disproportionné de reconfiner !

Coronavirus : Macron continue à propager la crainte des français par sa politique de la peur !

Macron bavard sur TF1 et France 2 : Histoire de la bêtise lors de la dernière allocution présidentielle, qui fut un sommet de la bêtise en matière d’énoncés creux. Quid de la caste qui produit ce vide, cette minorité ultra-audible LREM-GOF-LGBT qui fait que Macron monopolise la parole par son vide médiatique à la télé ?

La mesure imposée au printemps par la négligence coupable de Macron arrogant et incompétent a mis le pays à l’arrêt pendant huit semaines en coulant l’économie et en aggravant la pauvreté des Français !

Le Pr Didier Raoult n’a jamais été favorable à ce dispositif de confinement qualifié de moyenâgeux.

Marianne : Didier Raoult sur le Coronavirus : “Il ne faut pas jouer avec la peur” !

Marianne : Que vous inspire l’évolution de l’épidémie de Coronavirus ? Didier Raoult : Je ne me laisse pas embarquer par la terreur. Je ne sais pas deviner l’avenir et je n’ai pas l’habitude de croire les plus excités qui se sont toujours trompés dans leurs modélisations. J’analyse l’évolution au jour le jour.

francesoir.fr : “Les mystères du masque, entre déraison, soumission, panique et contagion. Le port du masque quand l’épidémie est finie : des motivations additionnées ? Les terrifiantes prédictions sur le nombre de victimes du Covid-19 ont été déconnectées de la réalité, les modèles utilisés pour produire ces prédictions sont totalement décrédibilisés. Malgré les prédictions que le Coronavirus pourrait tuer 2 200 000 Américains et 500 000 Britanniques, le nombre de victimes dans le monde entier a été de 487 000 au 26 juin 2020. La panique et le masque de la déraison, c’est l’influence du harcèlement moral institutionnel et médiatique.

“Nous subissons depuis plus de trois mois un harcèlement moral permanent des autorités en France. Harcèlement sur toutes les radios et télévisions multipliant les messages de peur sur les risques pour soi et les aînés. Mensonges répétés sur l’absence de traitement, ce qui est faux (France Soir sur les manipulations de l’industrie pharmaceutique). Ces excès des institutions publiques et des multinationales à imposer le port obligatoire du masque, qui n’est recommandé qu’en France, exige une analyse. Décérébration généralisée, mieux et plus que la télévision, pour soumettre les gens formatés à l’obéissance et à la pensée unique.

“La peur du Coronavirus n’est pas justifiée, l’épidémie est terminée en Europe, le traitement Raoult marche et on doit l’exiger pour les cas qui seront dépistés. La peur doit s’inverser, la raison doit l’emporter plutôt que se laisser envahir par la peur orchestrée d’une 2e ou 3e vague pour vendre un vaccin.”

francesoir.fr : Crise du Coronavirus en France : épidémie terminée et panique organisée. Pourquoi ?

En mars 2020, la France est entrée dans un monde délirant gouverné par la peur et les mensonges de Macron qui font tout pour prolonger la panique sans justification médicale réelle. Confinement : restez chez vous (sous contrôle policier tatillon) pour empêcher les hôpitaux d’être débordés et limiter le nombre de morts causés par la gestion calamiteuse de la crise Covid-19. La rupture des liens sociaux doit sauver nos vieux !

Résultat : Confinement : la pire catastrophe française depuis 1940 ! Macron a déclaré la guerre au Covid-19 et il a justifié la suspension des libertés fondamentales des Français ! Ces mesures ont provoqué l’assassinat de nos anciens dans les Ehpad, les lits des cliniques privées sont restés vides, même dans les régions qui ont enregistré le plus grand nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 (et qui ont transféré des patients à l’étranger). Et la France se situe parmi les pays qui comptent le plus de morts du Covid-19 par million d’habitants. La réalité contredit ce qu’annonçaient les prêcheurs d’apocalypse et le comité scientifique !

Le même qui aujourd’hui recommande de porter des masques, de faire tester toute la population, alors que la maladie a majoritairement quitté le territoire. La protection des aînés, les victimes désignées du Covid-19, constituait l’objectif officiel du confinement. Or toutes les mesures prises par Véran ont abouti à les éliminer sans témoin et en empêchant de leur rendre le dernier hommage. Le meurtre avec préméditation par Covid-19 non traité ou par Rivotril des pensionnaires des Ehpad constitue l’infamie du confinement.

Pendant le confinement des milliers de personnes n’ont pas pu recevoir les soins nécessaires parce que Macron réservait les capacités d’hospitalisation pour le Covid-19 qui allait tous nous submerger partout !

En réalité de nombreux hôpitaux sont restés à moitié vides pendant tout le mois d’avril et les cliniques privées vidées de tout malade ont dû recourir au chômage partiel de leur personnel ! Sauf quelques cliniques parisiennes et durant une quinzaine de jours, les lits privés sont restés vides faute de malades hospitalisés.

Macron a gesticulé et organisé des grands spectacles TGV-Covid et hôpital militaire de campagne pour toutes les télés, alors qu’il suffisait d’utiliser les cliniques privées pour avoir des lits, des respirateurs et des soignants en nombre suffisant. “Vu la situation dans l’Est, c’est difficile de comprendre pourquoi ces lits restent vides. D’autant que des patients sont transférés vers d’autres régions” ! (Pénélope De Feuquières)

Un des pires taux mondiaux de mortalité ! On juge une mesure sanitaire à son résultat : le nombre de morts par million d’habitants. Sur ce critère, d’après les chiffres OMS du 24 juillet, la France se plaçait au 6e rang mondial des plus fortes mortalités des 197 États membres avec 483 décès/million derrière la Belgique (846/M), la Grande-Bretagne (671/M), l’Espagne (608/M), l’Italie (580/M) et la Suède (562).

Si Macron avait décidé, comme les Allemands, de mettre en quarantaine, d’isoler pendant 15 jours les porteurs de virus de la population saine, on compterait 25 000 morts de moins. L’absence de test n’est pas une excuse : c’est parce que le ministère n’en a pas voulu qu’on n’en a pas eu. Au début de l’épidémie, les Allemands ne disposaient pas de tests pour cette maladie. Merkel a permis à tous les laboratoires y compris vétérinaires d’en pratiquer alors qu’en France le ministère et les Agences Régionales de Santé ont refusé. Et Macron-Véran ont renvoyé les infectés chez eux pour infecter leurs proches et les vieux dans les Ehpad !

Le Salon beige : Covid-19 : De plus en plus de médecins accusent Macron d’entretenir volontairement une peur disproportionnée. Sur BFM TV, le docteur Toubiana, épidémiologiste, s’est exprimé de manière très franche. Il dénonce les mensonges et l’entretien par les médias d’un climat de peur infondée. Il estime qu’il n’y a rien qui justifie cette peur puisqu’il n’y a pas d’épidémie. Il affirme faire l’objet de pressions pour ne pas sortir du discours officiel ! Le docteur Patrick Barriot déclare sur Boulevard Voltaire que le taux de létalité du SRAS-CoV-2 (nombre de décès par rapport au nombre de personnes infectées) est légèrement supérieur à celui de la grippe saisonnière (0,1-0,2 %) et très inférieur à 1 %, les malades les plus à risque de mourir étant âgés de plus de 65 ans et porteurs de graves comorbidités. Depuis le début, Macron a hystérisé la dramatisation de l’épidémie (la guerre, décompte quotidien des morts…) et entretenu une angoisse disproportionnée parmi la population. Nous sommes dans une situation de crise sanitaire mal gérée, mais pas dans une situation de guerre ni de catastrophe. Le virus SRAS-CoV-2 menace plus nos libertés et notre économie que notre santé.

Depuis le début de la crise, les Français sont soumis aux mensonges de Véran-Macron. Il n’y a pas de consensus scientifique sur l’efficacité du confinement généralisé, les données sont contradictoires et le taux de contamination est plus élevé chez les gens confinés. Le port du masque est utile pour les soignants exposés à des charges virales élevées dans l’exercice de leurs fonctions comme pour les personnes fragiles.

Mais rien ne permet d’affirmer que le port généralisé du masque dans des espaces ouverts est d’une quelconque utilité. La détection précoce des cas avec des tests fiables et l’isolement des cas dépistés, dont l’efficacité est incontestable, n’ont pas été mis en place en temps utile du fait de l’impéritie des autorités !

Patrick de Casanove, contrepoints.org souligne les biais indiqués par les auteurs des études : des posologies variables, des durées qui le sont autant, des associations thérapeutiques mal connues, des prises en charges différentes selon les hôpitaux ! L’étude démontre ce qu’on a toujours su ! Le protocole du Pr Raoult, ou l’hydroxychloroquine seule, ne sert à rien chez les patients hospitalisés, au stade inflammatoire, poly-pathologiques et en soins intensifs. Contre le protocole du Pr Raoult, Science et Avenir ment : Ce sont les conclusions de la plus grosse méta-analyse menée sur le protocole du Pr Didier Raoult ! Alors que ces études concernent des stades et des cas où le protocole de l’IHU Méditerranée Infection n’est pas indiqué.

Et il n’a pas été suivi. Il ne peut donc pas avoir été étudié ! Rappel du protocole de l’IHU Méditerranée infection : 200 mg de l’hydroxychloroquine par voie orale, trois fois par jour pendant dix jours et 500 mg d’azithromycine par voie orale au jour 1, puis 250 mg par jour les 4 jours suivants, avec un diagnostic, un isolement et un traitement précoces. Pour la fiabilité de l’étude, Sciences et Avenir ose : “Parce qu’elle suit les recommandations les plus strictes édictées par Cochrane, institution internationale de référence pour la méthodologie des études médicales“. Cochrane, une compétence mondialement reconnue ! Ben voyons !

Pourtant, il y a de quoi rester perplexe et de ne pas se sentir concerné par cette étude. Sciences et Avenir : “Parce qu’elle est publiée dans l’un des meilleurs journaux d’infectiologie“. Après l’exploit du Lancet, c’est pas rassurant. Sciences et Avenir : “Il s’agit d’une méta-analyse, considérée comme le plus haut niveau de preuve (???) pour une étude scientifique”. L’étude portant sur 96 000 patients publiée par le Lancet était déjà une méta analyse foireuse et corrompue. Sciences et Avenir : “Une méta-analyse compile l’ensemble des études publiées sur “un sujet” pour retenir les meilleures et dégager une tendance ou un consensus.”

Science et Avenir ment : Ce n’est pas une seule étude qui montre que l’hydroxychloroquine n’est pas efficace, mais plusieurs”. Le mot important est “sujet”. Cette méta-analyse porte sur des patients hospitalisés, mal en point et dont on ne sait pas comment ils ont été traités, à quel stade ils en étaient, ni même s’ils étaient tous infectés par SARS-coV2. Sciences et Avenir : “Ces études devaient mesurer la mortalité des patients hospitalisés, car le but était de savoir si le traitement avait un effet sur la mortalité”. Non. Le but des études est de connaître si un protocole thérapeutique est efficace sur la mortalité et dans quelles circonstances. Elles ne doivent pas se limiter aux seuls patients hospitalisés. Dans le cas qui nous occupe, il a toujours été affirmé que le protocole du Pr Raoult est efficace en phase virale, au tout début de l’infection par le SARS-coV2.

Maintenant, on sait aussi que l’hydroxychloroquine est efficace en prévention. Cette polémique autour du protocole du Pr Raoult ou de l’hydroxychloroquine montre que les gens oublient que les dernières données de la science (à condition que cela soit de la science) ne sont qu’un des facteurs à prendre en compte dans la médecine fondée sur les preuves (Evidence Based Medecine). Ils ignorent le malade et négligent le soin.

L’art médical est organisé pour le malade, pour le respect de son libre arbitre, et pour le soin.

Cette polémique ne change rien au fait que l’efficacité du protocole du Pr Raoult soit affirmée à un stade précoce de la maladie. Aujourd’hui on sait aussi que l’HCQ est efficace en préventif. Cette polémique ne change rien au fait qu’il n’existe aucun autre traitement immédiatement disponible à un stade précoce.

Cette polémique ne change rien au fait que ce traitement bien utilisé est quasiment sans danger.

Rassurer vraiment les Français : En clair, pour un médecin soignant, l’utilité du protocole du Pr Raoult en première intention, (médecine de premier recours) en phase virale, au tout début de la maladie n’est pas remise en question et l’utilité de l’hydroxychloroquine en préventif n’est pas remise en question.

Si Macron voulait rassurer les Français et remettre l’économie sur les rails, il doit libérer l’économie et donner aux Français les moyens de décider de leur vie et ne plus les considérer comme des incapables.

Macron doit s’assurer que la médecine de deuxième recours sera prête et abondamment équipée, cesser de bavarder à la télé à longueur de temps pour se concentrer sur ses fonctions et rétablir la justice et la sécurité dans ce pays ! Il doit faire confiance aux médecins de premier recours pour soigner les patients en leur en donnant les moyens y compris l’hydroxychloroquine. Il est urgent de cesser de mettre les médecins sous tutelle. Il faut lever l’arrêter du 26 mars interdisant la prescription par les médecins et la délivrance par les pharmaciens de l’hydroxychloroquine en cas d’infection par le SARS-coV2. C’est le chaînon manquant du traitement, après le dépistage. C’est le chaînon manquant si la France veut vraiment traiter ce virus.

Laissez les médecins libres de soigner, de prescrire l’hydroxychloroquine sous leur responsabilité.

Les patients doivent rester libres de choisir ou non le traitement proposé, comme des êtres libres et responsables leur vie, ce qu’ils sont tous. Sauf à vouloir aggraver la situation. Il faut faire face et se battre, debout, et non se terrer comme des lapins effrayés. Ça n’en prend pas le chemin ! (Patrick de Casanove)

Sur initiative-communiste.fr : La propagande de la peur continue à propos du Covid-19 : Où en est-on de l’épidémie du Covid-19 ? Épidémie de la peur : Peut-on vouloir mesurer de façon objective la situation ?

Si on a constaté l’augmentation du nombre de cas enregistrés officiellement, l’augmentation a pu être le résultat de l’augmentation du nombre de tests PCR réalisés. La plupart des individus testés positifs sont âgés de 20-29 ans et 30-39 ans, sans que l’augmentation n’entraîne de séjour à l’hôpital. La question posée est de savoir si la réaction du gouvernement est adaptée et suffisante, et si elle ne tarde pas pour assurer la sécurité sanitaire du pays pour faire peur aux gens et aggraver l’économie du pays. Ben voyons !

Véran a annoncé de façon tapageuse l’obligation du port du masque. Et en même temps, malgré les annonces d’un accès pour tous gratuit, les difficultés d’accès aux tests et l’augmentation des délais pour obtenir les résultats sont sans effet sur la crise. Sans la mise en œuvre des moyens pour réaliser les tests, sans stratégie de dépistage, on ne peut qu’assister à cet échec de Macron arrogant et incompétent face à la réalité de la situation sanitaire. Plus de 9 mois après le début de l’épidémie, le pays n’est toujours pas prêt !

Moralité : le Pr Didier Raoult avait raison : Macron doit renoncer à reconfiner.

Malgré cela, la clique des incapables de la caste dirigeante, lorsqu’elle se sent réellement menacée, transforme l’État de droit en farce. La réaction du journaliste Éric Zemmour et du Pr Didier Raoult devient une trahison de la loi du silence. C’est pourquoi la clique des incapables de la caste LREM au pouvoir utilise tous les mécanismes de contrôle de l’État : la police politique, les menaces et les tribunaux pour marginaliser et isoler le journaliste Éric Zemmour et le Pr Didier Raoult ! La résistance à la meute a un prix à payer. Et ils essaient de prétendre, confrontés à la révélation de leur trahison et de leurs mensonges, qu’il s’agit de justice.

Le message de la meute des corrompus est clair : peu importe qui vous êtes, vous serez traqué !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
stendek

la meilleure nouvelle qui pourrait arriver serait que ERIC ZEMMOUR se présente a la présidence (mème si le système de représentation par un président est lui même en soi corrupteur et corrompu) il deviendrait alors presque intouchable et les merdasses et autres saloperies de journalopes communistes mondialistes lui foutraient la paix au moins le temps de la campagne. ce qui inquiete par contre c’est l’ APRES! car enfin le SANHÉDRIN français l’a bel et bien convoqué tout comme il l’a fait pour JESUS CHRIST (ce n’est pas une assimilation outrancière mais un rapprochement de situation a la KAFKA) pour lui remonter les bretelles et depuis ce temps là il est devenu beaucoup plus soft quoi qu il en semble extérieurement il est plus prudent et moins mordant qu’avant , il a moins d’allant .

HARGOTT

Petite cerise sur leur gâteau pourri: il paraît que Macron dort 3h par nuit, car il passe ses nuits à éplucher les articles de …The lancet !

Saint-Plaix

osez comparer un savant mondialement connu à ce mauvais pître de Zemmour, c’est une honte!

Clovis

Pour ce qui vous concerne :
Vous avez beau être un “Saint” vous ne me plaisez pas du tout !
Ayez la culture d’un ZEMMOUR et nous en reparlerons.
Vous ne l’aimez pas… c’est pas de chance car sur RL nous aimerions qu’il se présente en 2022…
Fuyez mécréant !

l'alien

Chacun dans son domaine à le devoir de résister .
Est votre cas ? A priori non .

Jacques Bracquemont

Pitre ? Vous parlez de Macron sans doute plutôt

patphil

ils ont tout essayé pour faire taire zemmour, qui continue son émission sur cnews bien qu’il ait été testé positif! de là à penser qu’ils l’ ont infesté sciemment je franchis le pas! comme pour le navalny empoisonné par poutine, il y a le zemmour infecté par son président

Clovis

Bon ! Thierry vous êtes juste, mais… un peu long !
Moi je vais aller au plus court.
Beaucoup de blabla sur cette pandémie, mais se pose LA question :
Qu’est devenue la recherche de l’origine de celle-ci ? Le pourquoi, car je reste persuadé que cela est volontaire ; les responsabilités ?
Il ne faut pas perdre de vue que les quelques dizaines de personnes qui travaillaient sur ce virus manipulé génétiquement (donc par l’homme), ont subitement disparu de “la circulation”, et que le jeune chercheur “lanceur d’alerte” à suivi le même chemin.
De façon “expéditive” ou à cause du virus ?…
“Dans le temps” lorsqu’il y avait trop de monde ou pour “dominer le monde” on faisait la guerre.
Aujourd’hui c’est plus difficile, il faut user d’autres moyens !
Alors ?!….

David

Éviter de mélanger le pq avec les serviettes.
Merci.

Lire Aussi